Blaise PASCAL, auteur cité dans le Littré

PASCAL (1623-1662)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PASCAL a été choisie.

4253 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De l'esprit géométrique 1656 76 citations
Discours sur les passions de l'amour 1652 102 citations
Les provinciales 1656 1519 citations
Lettres 1779 225 citations
Pensées 1669 1133 citations

Quelques citations de Blaise PASCAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4253 citations dans le Littré.

  1. Il conçoit du dégoût pour les délices du péché.
    Prov. 8 (dégoût)
  2. S'il arrivait miracle du côté des errants, on serait induit à erreur.
  3. L'homme aime la malignité, mais ce n'est pas contre les malheureux, mais contre les heureux superbes.
    Pens. I, 9 (heureux, euse)
  4. Pour prendre les choses au pis, quand même il serait véritable que Jansénius aurait tenu ces propositions.
    Prov. XVIII (pis [1])
  5. La vraie éloquence se moque de l'éloquence ; la vraie morale se moque de la morale ; c'est-à-dire que la morale du jugement se moque de la morale de l'esprit qui est sans règles ; car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l'esprit.
    ib. VII, 34 (morale)
  6. Nous voulons vivre dans l'idée des autres d'une vie imaginaire… nous serions volontiers poltrons pour acquérir la réputation d'être vaillants.
    Pens. II, 1, éd. HAVET. (poltron, onne)
  7. Je puis le lire tout entier pour m'en éclaircir.
    Prov. 1 (éclaircir)
  8. Il s'est donné à communier comme mortel en la cène.
    J. C. 34 (communier [1])
  9. Les autres religions sont plus populaires, car elles sont en extérieur.
    Rel. 2 (en [1])
  10. Je ne vous reproche pas de craindre les juges, mais de ne craindre que les juges ; c'est cela que je blâme.
    Prov. XII (que [2])
  11. Nous ne coopérons en aucune sorte à notre salut.
    Prov. 18 (coopérer)
  12. Ces choses étant connues de toute l'Église, on leur conférait le sacrement d'incorporation par lequel ils devenaient membres de l'Église.
  13. Il n'y a presque plus que la France où il soit permis de dire que le concile est au-dessus du pape.
    ib. XXIV, 84 (pape)
  14. Je ne demande pas d'avoir une plénitude de consolation sans aucune souffrance, c'est la vie de gloire ; je ne demande pas aussi d'être dans une plénitude de maux sans consolation ; car c'est un état de judaïsme.
    Pensées, part. II, art. 19 (aussi)
  15. Si on veut vous faire un affront par des paroles.
    Prov. 7 (affront)
  16. Mes pères, c'est se jouer des paroles.
    Prov. I (jouer)
  17. Ils emploient toute leur étude à chercher.
    Prov. 2 (étude)
  18. C'est une chose étrange qu'ils [les hommes] aient voulu comprendre les principes des choses, et de là arriver jusqu'à connaître tout par une présomption aussi infinie que leur objet ; car il est sans doute qu'on ne peut former ce dessein sans une présomption ou sans une capacité infinie comme la nature.
    ib. I, 1 (nature)
  19. Ceux qui se donnent à Dieu.
    dans COUSIN (donner)
  20. Et les braves Pyrrhoniens.
    dans COUSIN (brave)