Blaise PASCAL, auteur cité dans le Littré

PASCAL (1623-1662)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PASCAL a été choisie.

4253 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De l'esprit géométrique 1656 76 citations
Discours sur les passions de l'amour 1652 102 citations
Les provinciales 1656 1519 citations
Lettres 1779 225 citations
Pensées 1669 1133 citations

Quelques citations de Blaise PASCAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4253 citations dans le Littré.

  1. Le péché n'est pas achevé, si la raison ne consent.
    édit. Cousin. (achevé, ée)
  2. Savez-vous bien comment il faut faire quand on ne trouve point de mots équivoques ? - Non, mon père. - Je m'en doutais bien, dit-il, cela est nouveau ; c'est la doctrine des restrictions mentales.
    Prov. IX (restriction)
  3. J'y ai parlé [à la Sorbonne] toute ma demi-heure.
    Prov. II (tout, toute)
  4. Vos réponses vous réussissaient mal, vous avez bien fait de changer de méthode.
    Prov. XVI (méthode)
  5. Il ne l'a fait que dans l'étendue de la sphère de probabilité de son sentiment.
    Prov. VI (sphère)
  6. Ce désir [du bonheur] nous est laissé, tant pour nous punir que pour nous faire sentir d'où nous sommes tombés.
    Pens. VIII, 10, édit. HAVET. (tomber)
  7. Toutes vos fables pourraient vous servir avant qu'on sût vos principes.
    Prov. 15 (avant)
  8. La nature ne m'offre rien qui ne soit matière de doute et d'inquiétude.
    Pens. XIV, 2 (matière)
  9. Si on veut vous faire un affront par des paroles.
    Prov. 7 (affront)
  10. Tout ce qu'il y a de grand sur la terre s'unit [contre le christianisme], les savants, les sages, les rois… et nonobstant toutes ces oppositions, ces gens simples et sans force [les apôtres] résistent à toutes ces puissances… et ôtent l'idolâtrie de toute la terre.
    Pens. XVIII, 12, éd. HAVET. (nonobstant)
  11. Oh ! qu'il [Jésus-Christ] est venu en grande pompe et en une prodigieuse magnificence, aux yeux du cœur et qui voient la sagesse !
    Pens. XVII, 1, éd. HAVET. (œil)
  12. Je n'entreprendrais pas de vous porter ce secours [consolations] de mon propre.
    Lett. sur la mort de son père. (propre)
  13. Ils couvrent leur prudence humaine et politique du prétexte d'une prudence divine et chrétienne.
  14. Il est temps de s'élever contre de tels désordres.
    Prov. 1 (élever)
  15. L'acceptation que Dieu fait du sacrifice.
    Prov. 4 (acceptation)
  16. Les apôtres ont été trompés ou trompeurs ; l'un ou l'autre est difficile ; car il n'est pas possible de prendre un homme pour être ressuscité…
    Pens. XIX, 1, éd. HAVET. (trompeur, euse)
  17. En voici un [cas] assez nouveau ; c'est celui du soufflet de Compiègne… vous savez, mes pères, qu'il est si rare que des jésuites donnent des soufflets aux officiers de la maison du roi, qu'il n'y avait pas à craindre qu'un meurtre en cette occasion en eût tiré beaucoup d'autres en conséquence.
    Prov. XII (officier [2])
  18. Je l'entends au sens des molinistes.
    Prov. 1 (au, aux)
  19. Si saint Augustin venait aujourd'hui, et qu'il fût aussi peu autorisé que ses défenseurs, il ne ferait rien.
    dans COUSIN (autorisé, ée)
  20. Les riches sont seulement dispensateurs de leur superflu.