Blaise PASCAL, auteur cité dans le Littré

PASCAL (1623-1662)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PASCAL a été choisie.

4253 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De l'esprit géométrique 1656 76 citations
Discours sur les passions de l'amour 1652 102 citations
Les provinciales 1656 1519 citations
Lettres 1779 225 citations
Pensées 1669 1133 citations

Quelques citations de Blaise PASCAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4253 citations dans le Littré.

  1. Chacun a le droit de défendre son bien.
    Prov. 7 (droit [3])
  2. L'homme n'est produit que pour l'infinité.
    Préf. Vide. (infinité)
  3. Tandis que les prophètes ont été pour maintenir la loi, le peuple a été négligent.
    Pens. XV, 13 bis, édit. HAVET. (tandis)
  4. Toutes ces considérations tenaient tout le monde en haleine, pour apprendre en quoi consistait donc cette diversité.
    Prov. III (haleine)
  5. Comme ils voulaient demeurer attachés à l'Évangile par leur devoir envers Dieu, et aux gens du monde par leur charité pour le prochain.
    Prov. 7 (charité)
  6. De là viennent toutes les disputes des hommes, qui se reprochent ou de suivre leurs fausses impressions de l'enfance, ou de courir témérairement après les nouvelles ; qui tient le juste milieu ?
    Pens. III, 3 (milieu)
  7. Dieu sans pouvoir sur la volonté des hommes ! une prédestination sans mystère !
    Pens. XXIV, 83, éd. HAVET. (prédestination)
  8. Les conditions les plus aisées à vivre selon le monde sont les plus difficiles à vivre selon Dieu, et au contraire.
    Pens. XXIV, 27 (vivre [1])
  9. Non-seulement parce que je ne me sentirais pas assez fort pour trouver dans la nature de quoi convaincre des athées endurcis, mais encore parce que cette connaissance, sans Jésus-Christ, est inutile et stérile.
    ib. X, 5 (nature)
  10. Quelle idée attachez-vous à ce mot ? Tant de choses en font concevoir une haute idée que…
    Prov. 1 (idée)
  11. Le mohatra est quand un homme qui a affaire de vingt pistoles, achète d'un marchand des étoffes pour trente pistoles, payables dans un an, et les lui revend à l'heure même pour vingt pistoles comptant.
    Prov. 8 (affaire)
  12. Ce bruit scandaleux que vous semez de tous côtés.
    ib. XVII (semer)
  13. S'ils [les magistrats] avaient la véritable justice, si les médecins avaient le vrai art de guérir, ils n'auraient que faire de bonnets carrés : la majesté de ces sciences serait assez vénérable d'elle-même.
    Pensées, art. V, 9, édit. LAHURE, 1860 (guérir)
  14. Je te prie de croire qu'encore que je ne t'aie point écrit, il n'y a point eu d'heures que tu ne m'aies été présente.
    Lett. à Jaqueline, 26 janv. 1648 (présent, ente [1])
  15. Qu'il est difficile de proposer une chose au jugement d'un autre, sans corrompre son jugement par la manière de la lui proposer !… tant il est difficile de ne point démonter un jugement de son assiette naturelle, ou plutôt tant il y en a peu de fermes et stables !
    Pensées, VI, 39, édit. HAVET. (jugement)
  16. Si vous aviez la bonté de me dire la même chose, vous m'obligeriez.
    Prov. 4 (bonté)
  17. On est obligé d'avoir égard au bien de l'État.
    Prov. 13 (égard [1])
  18. La grandeur qui vient de Dieu est invisible aux charnels et aux gens d'esprit.
    dans le Dict. de BESCHERELLE. (charnel, elle)
  19. Les hommes n'ont… ni force pour le posséder [un bien] ; il en est de même de la science, car la maladie l'ôte.
    Pens. III, 12, édit. HAVET. (ôter)
  20. Et ainsi, lui dis-je, un seul docteur peut tourner les consciences et les bouleverser à son gré, et toujours en sûreté.
    Prov. 5 (bouleverser)