Blaise PASCAL, auteur cité dans le Littré

PASCAL (1623-1662)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PASCAL a été choisie.

4253 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De l'esprit géométrique 1656 76 citations
Discours sur les passions de l'amour 1652 102 citations
Les provinciales 1656 1519 citations
Lettres 1779 225 citations
Pensées 1669 1133 citations

Quelques citations de Blaise PASCAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4253 citations dans le Littré.

  1. Quand vous avez entrepris de décider les cas de conscience d'une manière favorable et accommodante.
    ib. 13 (cas)
  2. Nous brûlons du désir de trouver une assiette ferme et une dernière base constante.
    dans COUSIN (base)
  3. Ce que peut la vertu d'un homme ne se doit pas mesurer par ses efforts, mais par son ordinaire.
    ib. VI, 27 (vertu)
  4. Qui eût dit à vos généraux [des jésuites] qu'un temps était proche où ils domineraient en mœurs à l'Eglise universelle ?
    dans COUSIN. (dominer)
  5. Il est sûr, mon père, que je n'ai rien dit pour soutenir ces propositions impies [les cinq propositions condamnées par le pape], que je déteste de tout mon cœur.
    Prov. XVII (impie)
  6. Seigneur, je sais que je ne sais qu'une chose ; c'est qu'il est bon de vous suivre, et qu'il est mauvais de vous offenser.
    Prière, 14 (suivre)
  7. Ceux en qui cette lumière [la foi] est éteinte.
    Pens. XXII, 2, éd. HAVET. (lumière)
  8. Par un privilége spécial au fils unique de Dieu.
    dans COUSIN (spécial, ale)
  9. J'ai voulu m'en instruire de bonne sorte.
    Prov. V (sorte)
  10. Grâce pour les grands, grâce pour les coquins.
    Prov. 4 (coquin, ine)
  11. Que l'homme, revenu à soi, considère ce qu'il est au prix de ce qui est.
    Pens. I, 1, édit. HAVET. (prix)
  12. Tant de gens qui ne vous ont point fait de mal.
    Prov. XVI (mal, ale)
  13. On ne reconnaît en géométrie que les seules définitions que les logiciens appellent définitions de nom, c'est-à-dire que les seules impositions de nom aux choses qu'on a clairement désignées en termes parfaitement connus.
    Esprit géométrique, sect. 1 (définition)
  14. Les principales forces des pyrrhoniens, je laisse les moindres, sont que nous n'avons aucune certitude de la vérité de ces principes [la conformité des hommes sur certaines choses], hors la foi et la révélation, sinon en ce que nous les sentons naturellement en nous ; or ce sentiment naturel n'est pas une preuve convaincante de leur vérité…
    ib. VIII, 1 (pyrrhonien, ienne)
  15. En amour un silence vaut mieux qu'un langage ; il est bon d'être interdit ; il y a une éloquence de silence qui pénètre plus que la langue ne saurait faire.
    Amour. (silence)
  16. Extravagances des apocalyptiques et préadamites, millénaires, etc.
    Pens. XXV, 159, éd. HAVET (millénaire)
  17. Je connus que j'avais trop fait le janséniste.
    Prov. I (faire [1])
  18. Sa naissance [de Jésus-Christ], sa vie, sa mort, sa résurrection, son ascension, et sa présence dans l'eucharistie, et sa séance éternelle à la droite.
    Lett. sur la mort de son père (séance)
  19. La circonspection que j'apporte avant que de m'éloigner des anciennes maximes.
    Expér. du Puy de Dôme, p. 170 (circonspection)
  20. Avec défense de plus enseigner une telle doctrine.
    Prov. 6 (défense)