Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Nous tournons au gré de nos passions et des circonstances comme un sabot sous le fouet de l'écolier.
    Marionnettes, I, 1 (sabot)
  2. C'est une ville fort agréable ; l'air y est bon, les promenades y sont délicieuses, et le sang y est superbe.
    Petite ville, IV, 5 (sang)
  3. Je levais sans affectation ma mantille avec mon éventail, pour qu'il eût le loisir de me voir.
    Alcade de Molor. I, 9 (mantille)
  4. Un faraud de Moulins qui vient prendre possession d'une femme, cela se reconnaît d'une lieue.
    Voyage interrompu, I, 7 (faraud)
  5. Il a redoublé mes craintes, il a flatté ma passion, il m'a proposé de manquer.
    Duhautcours, I, 6 (manquer)
  6. Pourquoi vous mêler de ce qui ne vous regarde pas ?
    Provinc. à Paris, I, 14 (regarder)
  7. N'est-ce pas leur rendre service à elles-mêmes que de les troubler dans leurs prétentions ?
    Filles à marier, II, 1 (troubler)
  8. Elle donne le ton à toutes nos dames.
    Duhautcours, I, 5 (ton [2])
  9. Il y a ici machination, intrigue, complot.
    Alcade de Molorido, V, 11 (machination)
  10. Catalina : Le fils du seigneur Alcade, qui n'a pas reparu. - Juan : Qui n'a pas reparu !
    Alc. de Molor. III, 18 (reparaître)
  11. Ces femmes de finance avaient des toilettes du meilleur goût… c'est scandaleux.
    Trois quartiers, III, 1 (finance)
  12. Ce théâtre dont je me suis fait nommer médecin honoraire pour avoir mes entrées.
    Noce sans mariage, I, 7 (entrée)
  13. C'est lui seul qui entraîne M. Durville, qui était une excellente paye.
    Duhautcours, IV, 9 (paye)
  14. La nuit a été féconde en événements.
    Alcade de Molorido, III, 2 (fécond, onde)
  15. Qu'est-ce que vous dites ? Je ne me bats jamais au soleil couché ; on risque de s'estropier ; lisez le cartel, c'est pour demain.
    La petite ville, IV, 11 (cartel)
  16. Voyageurs à dévaliser, tendrons à croquer, tout leur est bon.
    Conteur, I, 8 (tendron)
  17. Moi, déjà négociant accrédité, lancé.
    Manie de briller, I, 1 (lancé, ée)
  18. Je grimpe derrière la voiture.
    Provinc. à Paris, III, 17 (grimper)
  19. Comme ma chère tante s'entend à mystifier les gens !
    Vieille tante, V, 10 (mystifier)
  20. Demande à ces dames quel train de maison je vais avoir.
    Manie de briller, III, 14 (train)