Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Effronté personnage… il y a du vrai dans ce qu'il vient de dire.
    Alcade de Mol. v, 10 (vrai, aie [1])
  2. Aussi, loin de contester ses vertus, je veux que le diable m'emporte… - Plaît-il, monsieur ?
    Les deux Philibert, II, 14 (emporter)
  3. Tant qu'au pays le cousin restera.
    Maison en loterie, SC. 10 (pays)
  4. Victorine est réservée, froide même.
    Capitaine Belronde, II, 8 (réservé, ée)
  5. Attendez donc, et mon parafe donc ? diable, c'est important ; je suis peut-être le seul négociant dont on ne puisse contrefaire la signature.
    M. Musard, sc. 34 (parafe ou paraphe)
  6. Dablanville : Homme du monde. - Favel : Instruit. - Dablanville : Une excellente lame.
    Entrée dans le monde, III, 1 (lame)
  7. Il faut être amoureux ou avoir des affaires bien pressantes, pour venir de si bonne heure chez les gens.
    Deux Philibert, I, 1 (gens [1])
  8. Tu crois te justifier en disant que tu as une mauvaise tête et un bon cœur ; belle excuse !
    Deux Philiberts, I, 11 (tête)
  9. Vous avez raison, il ne faut pas qu'on nous surprenne écoutant aux portes.
    Collatér. IV, 7 (écouter)
  10. Ma maison n'est point une académie.
    les deux Phil. II, 19 (académie)
  11. Allons, mademoiselle, une contenance agréable, modeste, ne soyez pas honteuse et timide, et sachez parler à propos.
    Petite ville, III, 8 (honteux, euse)
  12. Comme ma chère tante s'entend à mystifier les gens !
    Vieille tante, V, 10 (mystifier)
  13. Je pourrais céder des points à l'élève du café Turc.
    Deux Philibert, II, 8 (point [1])
  14. Courage ! inclinez-vous vers le soleil levant [un homme enrichi tout à coup], agiles tournesols.
    Marionnettes, v, 8 (tournesol)
  15. J'ai poursuivi un terne pendant longtemps ; mais j'y ai renoncé ; c'est une ruine que la loterie.
    Manie de briller, II, 11 (terne [2])
  16. Quelle foule, bon Dieu ! c'est comme chez nous à la sortie de vêpres.
    Provinc. à Paris, II, 1 (vêpres)
  17. Comme il sait que je suis répandu dans Paris.
    Entrée dans le monde, II, 8 (répandu, ue)
  18. Il lui était revenu des propos sur M. Badoulard.
    Noce sans mariage, I, 2 (revenir)
  19. Ce sont toujours les fripons qui se jettent à la tête des gens.
    Prov. à Paris, IV, 20 (tête)
  20. Vous visez à lui souffler sa place.
    Alcade de Mol. I, 1 (viser)