Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Je l'aurais fait sauter par la fenêtre du juge de paix, s'il avait raisonné.
    la Petite ville, I, 9 (fenêtre)
  2. Non, laissez-moi, je m'en veux de vous avoir écouté si longtemps.
    Collatéral, v, 2 (vouloir [1])
  3. N'est-ce pas leur rendre service à elles-mêmes que de les troubler dans leurs prétentions ?
    Filles à marier, II, 1 (troubler)
  4. Ma nièce est sage, vertueuse ; tu es rangé, soumis, complaisant.
    Marionnettes, I, 24 (rangé, ée)
  5. …Les goûts purs, innocents, Jusque dans leur hiver suivent les bonnes gens.
    Amis de collége, II, 2 (hiver)
  6. Ce sont toujours les fripons qui se jettent à la tête des gens.
    Prov. à Paris, IV, 20 (tête)
  7. Vous visez à lui souffler sa place.
    Alcade de Mol. I, 1 (viser)
  8. L'un vient de perdre son dernier écu, et il va mettre sa boîte d'or en gage pour suivre sa martingale.
    Provinc. à Paris, II, 1 (martingale)
  9. Ariste veut me voir pour moins que rien peut-être.
    Médiocre et rampant, III, 8 (rien)
  10. La grand'mère en robe à plis, près de sa fille en polonaise, près de sa petite-fille en tunique, qui porte son petit garçon en mameluk.
    Provinc. à Paris, II, 1 (mameluk ou mamelouk)
  11. Ce monsieur Jaquillart me fait manger un pain bien dur.
    Maison en loterie, SC. 6 (pain)
  12. Il faut que je voie, que je m'informe, que je coure chez le notaire ; gare que je passe.
    Marionnettes, v, 9 (gare [1])
  13. Votre fille a vraiment une mise divine.
    Entrée dans le monde, I, 10 (mise)
  14. Ayant été syndic de ma commune, je pouvais prétendre à être quartinier et par suite échevin.
    Provinc. à Paris, III, 8 (quartenier)
  15. Il y a un mois qu'il attend une remise considérable que votre mari doit lui faire ; point de nouvelles.
    M. Musard, sc. 23 (remise)
  16. Elles sont si matinales ordinairement.
    Alcade, III, 7 (matinal, ale)
  17. Allons, mon ami, de la tête et du front ; je suis là.
    Duhautcours, III, 7 (front)
  18. Pauvre garçon, s'enflammer de si loin quand on a la vue basse.
    Petite ville, II, 3 (vue)
  19. Il faut que je songe à monter ma maison.
    Ricochets, I, 21 (monter)
  20. Cette demoiselle si bien faite est une jeune personne que j'ai vue cet automne à ma garnison.
    Alcade de Molor. III, 6 (garnison)