Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Salut à M. Crespon le modiste,
    Duhautcours, I, 3 (modiste)
  2. On le croit, et vraiment tu n'en manqueras pas, D'amis de cette sorte ; ils naîtront sous tes pas.
    Entrée dans le monde, III, 6 (naître)
  3. La nuit a été féconde en événements.
    Alcade de Molorido, III, 2 (fécond, onde)
  4. Allons, je ne pourrai pas esquiver l'interrogatoire.
    Alcade, IV, 1 (esquiver)
  5. Quand je vous dis qu'il est déjà fier, orgueilleux ; qu'il y a même de la trigauderie dans son fait.
    Marionnettes, IV, 1 (trigauderie)
  6. Je n'ai point de fiel, et jamais, je l'espère, la haine n'approchera de mon âme.
    Vieille tante, IV, 6 (fiel)
  7. Puis des dentelles, des fleurs, un esprit, une aigrette.
    Manie de briller, III, 10 (esprit)
  8. En vérité, on marche de surprise en surprise.
    Capitaine Belronde, II, 11 (marcher [1])
  9. Une enfant qui ne sent pas la portée de ce qu'elle dit.
    Filles à marier, III, 12 (portée)
  10. Or là, puisqu'au total il n'est pas arrivé d'accident…
    Provinc. à Paris, I, 7 (total, ale)
  11. Ce quartier-ci va reprendre ; voilà la paix.
    Provinc. à Paris, IV, 3 (reprendre)
  12. Ma canne, mon chapeau, mon parapluie ; le temps n'est pas sûr.
    M. Musard, sc. 18 (sûr, ûre)
  13. Tu te fais moquer de toi par les voyageurs qui descendent dans cette auberge.
    la Petite ville, II, 1 (moquer (se))
  14. Le tambour à la grosse canne demande l'honneur de vous être présenté.
    Noces sans mar. II, 14 (tambour)
  15. Ma nièce est sage, vertueuse ; tu es rangé, soumis, complaisant.
    Marionnettes, I, 24 (rangé, ée)
  16. Comme il sait que je suis répandu dans Paris.
    Entrée dans le monde, II, 8 (répandu, ue)
  17. Des dettes à payer, et ma sœur à pourvoir.
    Amis de coll. I, 8 (pourvoir)
  18. On nous reproche [à nous comédiens] notre amour-propre ; qui est-ce qui n'en a pas, quand un perruquier se dit artiste, un huissier jurisconsulte, et un barbouilleur de papier homme de lettres ?
    le Vieux comédien, sc. 7 (perruquier)
  19. Tous se nuisent, tous se détestent, tous s'embrassent.
    Provinc. à Paris, II, 1 (tout, toute)
  20. Le mariage va me ranger ; je n'aurai des yeux que pour ma petite cousine.
    Vieille tante, III, 5 (ranger [1])