Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Un homme impatient, qui venait à tout moment me relancer pour des comptes, pour des signatures.
    M. Musard, sc. 1 (relancer)
  2. J'attends des rentrées, elles ne me manqueront pas.
    Manie de briller, I, 13 (rentrée)
  3. Madame et mademoiselle avaient voulu lui faire un mystère… mais il a deviné ; il tient de vous.
    Alcade de Mol. IV, 10 (tenir)
  4. Oh ! des billets, de l'argent, de bon papier, de bonnes signatures… moi, je suis rond en affaires.
    Duhautcours, V, 12 (rond, onde [1])
  5. Elle a l'air très comme il faut, elle n'a rien marchandé.
    Trois quartiers, I, 4 (falloir)
  6. Et moi, crois-tu que je ne sois pas très riche et en train de le devenir davantage ?
    Manie de briller, III, 4 (train)
  7. Il y a un mois qu'il attend une remise considérable que votre mari doit lui faire ; point de nouvelles.
    M. Musard, sc. 23 (remise)
  8. Est-elle sue [la pièce] ? - Laurette : Quant à moi, je sais mon rôle.
    Comédiens amb. II, 2 (savoir [1])
  9. Votre fille a vraiment une mise divine.
    Entrée dans le monde, I, 10 (mise)
  10. Ces Messieurs comptent-ils faire un long séjour dans notre endroit ?
    la Petite ville, I, 4 (endroit)
  11. On dit que vous faites des sacrifices pour la tenue de votre régiment, qui est superbe.
    Trois quartiers, II, 4 (tenue)
  12. On ne m'accusera pas d'enfler mes mémoires.
    Duhautcours, I, 5 (enfler)
  13. J'ai fort mauvaise opinion de cet homme-là ; il mange fort, il boit sec, il parle la bouche pleine.
    Deux Philibert, II, 4 (sec, sèche)
  14. Embrasse-moi, ma fille ; repasse encore ta sonate.
    Manie de briller, I, 6 (repasser)
  15. Quand on a travaillé toute la journée comme un forçat.
    Collatéral, I, 12 (forçat)
  16. Elle donne le ton à toutes nos dames.
    Duhautcours, I, 5 (ton [2])
  17. Allons, mademoiselle, une contenance agréable, modeste, ne soyez pas honteuse et timide, et sachez parler à propos.
    Petite ville, III, 8 (honteux, euse)
  18. En un tour de main, il a pris je ne sais combien de points à M. Pastoureau.
    Deux Philibert, II, 7 (point [1])
  19. La bonté rachète tous les défauts.
    M. Musard, sc. 11 (racheter)
  20. Je te remercie de ta protection, et je ne manquerai pas de la réclamer en temps et lieu.
    Deux Philiberts, I, 11 (temps)