Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. C'est une ville fort agréable ; l'air y est bon, les promenades y sont délicieuses, et le sang y est superbe.
    Petite ville, IV, 5 (sang)
  2. Vous serez payé ; mais après ne remettez plus les pieds chez moi.
    Manie de briller, I, 10 (pied)
  3. Quand l'argent nous manquera, nous regagnerons la France à pied gaiement et le sac sur le dos.
    Voy. interrompu, I, 1 (sac [1])
  4. Vous avez raison, il ne faut pas qu'on nous surprenne écoutant aux portes.
    Collatér. IV, 7 (écouter)
  5. J'avais pris votre cabriolet, j'allais comme le vent.
    Trois quart. I, 8 (vent)
  6. Votre fille a vraiment une mise divine.
    Entrée dans le monde, I, 10 (mise)
  7. Et moi, crois-tu que je ne sois pas très riche et en train de le devenir davantage ?
    Manie de briller, III, 4 (train)
  8. Quel tapage dans ce Paris !
    Prov. à Paris, I, 3 (tapage)
  9. Qu'est-ce que c'est donc que cette chanson-là ? - Mais, ma mère, c'est de la Belle-Arsène. - Votre belle Arsène était une bégueule.
    la Petite ville, III, 4 (bégueule)
  10. Mille pardons, mesdames ; mais il faut arranger les contredanses et les parties.
    Duhautc. II, 12 (partie [1])
  11. Relisez votre Molière.
    Capitaine Belronde, III, 3 (votre)
  12. En l'accusant aussi, moi, j'ai fait une école.
    Médiocre et rampant, III, 9 (école)
  13. Mon petit neveu, vous me garderez une loge pour votre tragédie de société ; je me sens en train de rire.
    Vieille tante, I, 7 (tragédie)
  14. Moi, messieurs, j'ai une pauvre tête, peu de jugement ; j'ai été gâté par ma mère.
    Deux Philiberts, III, 13 (tête)
  15. Moi, déjà négociant accrédité, lancé.
    Manie de briller, I, 1 (lancé, ée)
  16. Mme Dermance : Il faut danser seule, mademoiselle. - Dermance : Oui, les gavottes, les boleros.
    Manie de briller, II, 3 (gavotte)
  17. Puis des dentelles, des fleurs, un esprit, une aigrette.
    Manie de briller, III, 10 (esprit)
  18. André, si j'entends souffler un mot de cette aventure, je te chasse.
    Collatéral, I, 15 (souffler)
  19. A-t-on menti quand on a dit que Paris était le rendez-vous de l'univers, et que ce jardin était le rendez-vous de tout Paris ?
    Provinc. à Paris, II, 1 (rendez-vous)
  20. Pourquoi vous mêler de ce qui ne vous regarde pas ?
    Provinc. à Paris, I, 14 (regarder)