Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Tu es charmante, et tu vas lui tourner la tête.
    Deux Philiberts, II, 3 (tourner)
  2. Courage ! inclinez-vous vers le soleil levant, agiles tournesols.
    les Marionnettes, V, 8 (levant [1])
  3. Je ne tiens pas en place, je me sens heureux et léger.
    Vieille tante, IV, 1 (place)
  4. Vous pouvez faire des affaires d'or d'ici à demain.
    Duhautc. I, 9 (or [2])
  5. Fixé dans cette ville, je l'ai perdu de vue, et non pas oublié.
    Entrée dans le monde, I, 8 (vue)
  6. Je m'en rapporte à la galerie : parlez, messieurs.
    Les deux Philibert, III, 13 (galerie)
  7. De grandes phrases, en disant qu'il n'en fait pas.
    Vieille tante, II, 6 (phrase)
  8. Ce monsieur Jaquillart me fait manger un pain bien dur.
    Maison en loterie, SC. 6 (pain)
  9. En vérité, je crains que vous ne regrettiez bientôt votre argent.
    Petite ville, II, 7 (regretter)
  10. Tu crois te justifier en disant que tu as une mauvaise tête et un bon cœur ; belle excuse !
    Deux Philiberts, I, 11 (tête)
  11. Quel tapage dans ce Paris !
    Prov. à Paris, I, 3 (tapage)
  12. Déjà je suis partout attendue, annoncée, Et Dorival a dû m'abonner au Lycée.
    Médiocre et rampant, I, 4 (lycée)
  13. L'un vient de perdre son dernier écu, et il va mettre sa boîte d'or en gage pour suivre sa martingale.
    Provinc. à Paris, II, 1 (martingale)
  14. Et moi, crois-tu que je ne sois pas très riche et en train de le devenir davantage ?
    Manie de briller, III, 4 (train)
  15. Avec lui tu pourras, sans te compromettre, faire de la musique, te promener, t'égarer, enfin muser tout à ton aise.
    M. Musard, sc. 33 (muser [1])
  16. J'étais à la répétition, à donner les traditions du Baron d'Albikrac [comédie de Th. Corneille] à cette troupe de comédiens qui est venue pour la foire.
    Vieux comédien, sc. 1 (tradition)
  17. C'est une ville fort agréable ; l'air y est bon, les promenades y sont délicieuses, et le sang y est superbe.
    Petite ville, IV, 5 (sang)
  18. Allons, mon ami, de la tête et du front ; je suis là.
    Duhautcours, III, 7 (front)
  19. On ne m'accusera pas d'enfler mes mémoires.
    Duhautcours, I, 5 (enfler)
  20. Ma maison est fort agréablement située, à la proximité des spectacles, des promenades et de la Bourse.
    Provinc. à Paris, I, 7 (proximité)