Louis-Benoît PICARD, auteur cité dans le Littré

PICARD (1769-1828)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PICARD a été choisie.

260 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Duhautcours 1801 18 citations
L'alcade de Molorido 16 citations
La manie de briller 1806 19 citations
La Petite ville 1801 20 citations
La vieille tante 1811 11 citations
L'entrée dans le monde 1799 12 citations
Les deux Philibert 1816 24 citations
Les Marionnettes 1806 11 citations
Les provinciaux à Paris 1802 24 citations
Les trois quartiers 1827 10 citations
Le vieux comédien 1803 7 citations
Le voyage interrompu 1798 8 citations
M. Musard 1803 10 citations

Quelques citations de Louis-Benoît PICARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 260 citations dans le Littré.

  1. Les trois grands défauts, le vin, le jeu et les femmes.
    Deux Philib. II, 19 (vin)
  2. Il a redoublé mes craintes, il a flatté ma passion, il m'a proposé de manquer.
    Duhautcours, I, 6 (manquer)
  3. Ne te voilà-t-il pas comme ces faiseurs de sensiblerie qui voient un sentiment partout ?
    Petite ville, III, 2 (faiseur, euse)
  4. Vous êtes une sirène, mademoiselle Leblond.
    Manie de briller, I, 8 (sirène)
  5. Mille pardons, mesdames ; mais il faut arranger les contredanses et les parties.
    Duhautc. II, 12 (partie [1])
  6. Vos prénoms, s'il vous plaît ? ne les sachant pas, je les ai laissés en blanc.
    M. Musard, sc. 31 (prénom)
  7. En l'accusant aussi, moi, j'ai fait une école.
    Médiocre et rampant, III, 9 (école)
  8. En vérité, je crains que vous ne regrettiez bientôt votre argent.
    Petite ville, II, 7 (regretter)
  9. Oh ! comme elle [la diligence] est chargée ! il y a du monde jusque sur l'impériale.
    Capitaine Belronde, I, 7 (impériale [2])
  10. Vous y avez acquis une grande fortune. - Je suis millionnaire.
    Le capit. Belronde, I, 4 (millionnaire)
  11. Effronté personnage… il y a du vrai dans ce qu'il vient de dire.
    Alcade de Mol. v, 10 (vrai, aie [1])
  12. M. Rifador ne paraît pas goûter extrêmement que votre famille vous donne une fête.
    Alc. de Molor. III, 3 (goûter [1])
  13. Je te remercie de ta protection, et je ne manquerai pas de la réclamer en temps et lieu.
    Deux Philiberts, I, 11 (temps)
  14. Votre fille a vraiment une mise divine.
    Entrée dans le monde, I, 10 (mise)
  15. Le temps s'est remis au beau ; il n'y a rien de si sot qu'un homme avec un parapluie quand il ne pleut pas.
    Provinc. à Paris, I, 8 (parapluie)
  16. Vingt fois, prêt à quitter ce ministre inhabile, Je restais, retenu par l'espoir d'être utile.
    Médiocre et rampant, II, 4 (inhabile)
  17. Où avez-vous vu que les gens ruinés eussent des amis ?
    Marionnettes, II, 1 (ruiné, ée [1])
  18. Vaudevillistes, madrigalistes.
    la Grande Ville, II, 1 (madrigaliste)
  19. Je pourrai donc enfin retirer les bijoux que j'ai laissés en gage au lombard de Montargis.
    Coméd. ambul. II, 2 (lombard, arde [1])
  20. Elle fait des livres, elle est hardie, tranchante, romanesque, athée, et tremble devant une tireuse de cartes.
    Provinc. à Paris, II, 1 (tireur, euse)