Jean RACINE, auteur cité dans le Littré

RACINE (1639-1699)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RACINE a été choisie.

10775 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Alexandre le grand 1665 210 citations
Andromaque 1667 938 citations
Athalie 1691 1378 citations
Bajazet 1672 795 citations
Bérénice 1670 627 citations
Britannicus 1689 1207 citations
Esther 1689 1080 citations
Iphigénie en Aulide 1674 982 citations
La Thébaïde, ou Les frères ennemis 1664 233 citations
Les plaideurs 1668 377 citations
Mithridate 1673 820 citations
Phèdre 1677 1262 citations

Quelques citations de Jean RACINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 10775 citations dans le Littré.

  1. S'il préparait ses coups tandis que je vous vois.
    Brit. V, 5 (coup)
  2. Il m'en coûterait trop s'il m'en coûtait deux fils.
    Théb. III, 6 (coûter)
  3. Pour chercher un ami qui me parle du cœur.
    Bérén. I, 4 (cœur)
  4. Les cris que les rochers renvoyaient plus affreux.
    Mithr. II, 3 (renvoyer)
  5. Comment en un plomb vil l'or pur s'est-il changé ?
    Athal. III, 7 (pur, ure)
  6. D'un mot ou d'un regard je puis le secourir.
    Bajaz. I, 4 (secourir)
  7. Osmin a vu le sultan et l'armée ; Le superbe Amurat est toujours inquiet.
    Baj. I, 2 (inquiet, ète)
  8. Abner chez le grand prêtre a devancé le jour.
    Ath. II, 6 (devancer)
  9. S'il ose m'alléguer une odieuse loi.
    Baj. I, 3 (alléguer)
  10. Ô rives du Jourdain ! ô champs aimés des cieux ! Sacrés monts, fertiles vallées.
    Esth. I, 2 (sacré, ée)
  11. Un roi victorieux vous a fait ce loisir.
    Poésies, 3 (loisir)
  12. Voici le fait : un chien vient dans une cuisine ; Il y trouve un chapon, lequel a bonne mine… Et quand il serait vrai que Citron, ma partie, Aurait mangé, messieurs, le tout ou bien partie Du dit chapon…
    Plaid. III, 3 (chapon)
  13. C'est prendre trop de soin [être trop curieux].
    Brit. IV, 4 (soin)
  14. On craint que de la sœur les flammes téméraires Ne raniment un jour la cendre de ses frères.
    Phèd. II, 1 (cendre)
  15. Ne croyez pas pourtant qu'éloigné de l'Asie, J'en laisse les Romains tranquilles possesseurs.
    Mithr. III, 1 (laisser)
  16. Nos peuples qu'on a vus, triomphants à sa suite, Repousser les efforts du Persan et du Scythe.
    Alex. II, 1 (repousser)
  17. Le fils d'Agamemnon vient hâter son supplice [du fils d'Hector].
    Andr. I, 4 (supplice)
  18. Vaincu du pouvoir de vos charmes.
    Alex. II, 1 (de)
  19. Je ne vois que malheurs qui condamnent les dieux.
    Andr. III, 1 (condamner)
  20. Des Romains que la guerre enrichit de nos pertes.
    Mithr. III, 1 (enrichir)