Jean RACINE, auteur cité dans le Littré

RACINE (1639-1699)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RACINE a été choisie.

10776 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Alexandre le grand 1665 210 citations
Andromaque 1667 938 citations
Athalie 1691 1378 citations
Bajazet 1672 795 citations
Bérénice 1670 627 citations
Britannicus 1689 1207 citations
Esther 1689 1080 citations
Iphigénie en Aulide 1674 982 citations
La Thébaïde, ou Les frères ennemis 1664 233 citations
Les plaideurs 1668 377 citations
Mithridate 1673 820 citations
Phèdre 1677 1262 citations

Quelques citations de Jean RACINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 10776 citations dans le Littré.

  1. Il faudrait aussi voir ou faire voir M. de Bie, qui est le meilleur homme du monde.
    Lett. à Boileau, 30 mai 1693 (voir)
  2. Quel fruit recevront-ils de leurs vaines amours ?
    Phèdre, IV, 6 (recevoir [1])
  3. Non, je ne vous veux pas contraindre à l'oublier.
    Athal. II, 7 (contraindre)
  4. Malgré leur insolence Les mutins n'oseraient soutenir ma présence.
    Mithr. IV, 6 (mutin, ine)
  5. …Vous vous déclarez ses mortels ennemis, Si cet enfant sur l'heure en mes mains n'est remis.
    Athal. III, 4 (heure)
  6. N'attendez pas ici que j'éclate en injures.
    Bér. IV, 5 (attendre)
  7. Quoi ! toujours de ce Juif l'image vous désole ?
    Esth. III, 1 (image)
  8. Car enfin il vous hait ; son âme ailleurs éprise…
    Andr. II, 2 (épris, ise)
  9. Je mets à les former [de jeunes filles] mon étude et mes soins.
    Esth. I, 1 (étude)
  10. Croyez, du moins, croyez que, tant que je respire, Les dieux auront en vain ordonné son trépas ; Cet oracle est plus sûr que celui de Calchas.
    ib. III, 7 (oracle)
  11. Mais vous savez trop bien l'histoire de ma vie.
    Mithr. III, 1 (histoire)
  12. Pour vous perdre il n'est point de ressorts qu'il n'invente.
    Athal. I, 1 (inventer)
  13. Rebelle à tous nos soins, sourde à tous mes discours, Voulez-vous, sans pitié, laisser finir vos jours ?
    Phèdre, I, 3 (sourd, sourde)
  14. Hé bien ! Antiochus, es-tu toujours le même ?
    Bérén. I, 2 (même)
  15. Et qu'il se garde bien D'ordonner de son sort sans être instruit du mien.
    Mithr. IV, 3 (garder)
  16. Crois que dans son dépit mon cœur est endurci.
    Androm. II, 1 (dépit [1])
  17. Madame, ignorez-vous que l'orgueil de l'empire…
    Bajaz. II, 1 (orgueil)
  18. Et ce moment si cher, madame, est consumé à louer l'ennemi dont je suis opprimé !
    Brit. II, 6 (opprimer)
  19. De Romains le rivage est chargé.
    Mithr. IV, 7 (chargé, ée)
  20. Tu peux recouvrer mon estime.
    Alex. IV, 3 (recouvrer)