Jean RACINE, auteur cité dans le Littré

RACINE (1639-1699)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RACINE a été choisie.

10776 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Alexandre le grand 1665 210 citations
Andromaque 1667 938 citations
Athalie 1691 1378 citations
Bajazet 1672 795 citations
Bérénice 1670 627 citations
Britannicus 1689 1207 citations
Esther 1689 1080 citations
Iphigénie en Aulide 1674 982 citations
La Thébaïde, ou Les frères ennemis 1664 233 citations
Les plaideurs 1668 377 citations
Mithridate 1673 820 citations
Phèdre 1677 1262 citations

Quelques citations de Jean RACINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 10776 citations dans le Littré.

  1. Ô Dieu, par quelle route inconnue aux mortels Ta sagesse conduit ses desseins éternels !
    Esth. III, 8 (sagesse)
  2. Ma gloire intéressée emporte la balance.
    Iphig. IV, 7 (balance)
  3. Ainsi donc, sans cet avis fidèle, Deux traîtres dans son lit assassinaient leur roi ?
    Esth. II, 2 (ainsi)
  4. Si l'heureux Amurat, secondant leur grand cœur, Aux champs de Babylone est déclaré vainqueur.
    Baj. I, 1 (cœur)
  5. La gloire des méchants en un moment s'éteint ; L'affreux tombeau pour jamais les dévore.
    Esth. II, 9 (dévorer)
  6. Et d'aller, trop content de mes fers, Soupirer avec vous au bout de l'univers.
    Bérén. V, 6 (fer [1])
  7. … Mais permettez… - Je ne veux rien permettre. - Ce n'est pas un exploit. - Chanson ! - C'est une lettre. - Encor moins. - Mais lisez. - Vous ne m'y tenez pas.
    Plaid. II, 2 (chanson)
  8. Pour moi je suis plus fière, et fuis la gloire aisée D'arracher un hommage à mille autres offert.
    Phèdre, II, 1 (hommage)
  9. Dans le fond de la Thrace un barbare enfanté.
    Esth. III, 4 (enfanté, ée)
  10. Je verrai les chemins encor tout parfumés Des fleurs dont sous ses pas on les avait semés.
    Iphig. IV, 4 (fleur)
  11. C'est peu qu'il ait sur moi remporté la victoire.
    Esth. III, 1 (victoire)
  12. Laissez à Ménélas racheter d'un tel prix La coupable moitié, dont il est trop épris.
    Iphig. IV, 4 (racheter)
  13. Ces mots ont fait monter la rougeur sur son front.
    Athal. III, 3 (monter)
  14. Je ne me soutiens plus, ma force m'abandonne.
    Phèdre, I, 3 (force)
  15. Pardonnez à l'éclat d'une illustre fortune Ce reste de fierté qui craint d'être importune.
    Andr. III, 6 (fortune)
  16. Écoute, et tu te vas étonner que je vive.
    Iph. II, 1 (aller [1])
  17. Depuis six mois entiers j'ai cru que, nuit et jour, Ardente, elle veillait au soin de mon amour.
    Bajaz. IV, 4 (veiller)
  18. Daignez-vous avancer le succès de mes vœux ?
    Iphig. I, 2 (avancer)
  19. Je vois que l'injustice en secret vous irrite, Que vous avez encor le cœur israélite.
    Athal. I, 1 (israélite)
  20. Mais veut-il que l'on garde une haine implacable ?
    Esth. III, 5 (implacable)