Jean RACINE, auteur cité dans le Littré

RACINE (1639-1699)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RACINE a été choisie.

10768 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Alexandre le grand 1665 210 citations
Andromaque 1667 935 citations
Athalie 1691 1378 citations
Bajazet 1672 792 citations
Bérénice 1670 627 citations
Britannicus 1689 1207 citations
Esther 1689 1080 citations
Iphigénie en Aulide 1674 982 citations
La Thébaïde, ou Les frères ennemis 1664 233 citations
Les plaideurs 1668 375 citations
Mithridate 1673 820 citations
Phèdre 1677 1262 citations

Quelques citations de Jean RACINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 10768 citations dans le Littré.

  1. Je te laisse trop voir mes honteuses douleurs.
    Phèdre, I, 3 (voir)
  2. Et nos seuls ennemis altérant sa bonté Abusaient contre nous de sa facilité.
    Brit. V, 3 (altérer)
  3. Qu'aux larmes, au travail le peuple est condamné, Et d'un sceptre de fer veut être gouverné.
    Athal. IV, 3 (gouverner)
  4. Mais moi… Qui, d'emplois en emplois, vieilli sous trois sultans, Ai vu de mes pareils les revers éclatants.
    Bajaz. IV, 7 (revers)
  5. Pourquoi de ce conseil moi seule suis-je excluse ?
    Bajaz. III, 3 (exclu, ue)
  6. [Achille]… Qui, si l'on nous fait un fidèle discours, Suça même le sang des lions et des ours.
    Iphig. IV, 1 (ours)
  7. Si le roi, dans l'instant, pour sauver le coupable, Ne lui donne à baiser son sceptre redoutable.
    Esth. I, 3 (instant [2])
  8. Si quelque transgresseur enfreint cette promesse, Qu'il éprouve, grand Dieu, ta fureur vengeresse.
    Athal. IV, 3 (enfreindre)
  9. Songez-vous… Que j'ai sur votre vie un empire suprême ?
    Baj. II, 1 (suprême)
  10. Ainsi, ce roi qui seul a, durant quarante ans, Lassé tout ce que Rome a de chefs importants.
    Mithr. I, 1 (durant)
  11. La cour de Claudius, en esclaves fertile, Pour deux que l'on cherchait en eût présenté mille.
    Brit. I, 2 (mille [1])
  12. Amant avec transport, mais jaloux sans retour, Sa haine va toujours plus loin que son amour.
    Mithr. I, 5 (loin)
  13. Voilà de ton amour le détestable fruit.
    Androm. V, 3 (détestable)
  14. Que m'importe, après tout, que Néron plus fidèle D'une longue vertu laisse un jour le modèle ?
    Brit. I, 1 (long, ongue)
  15. On l'abandonne aux mains qui daignent le nourrir.
    Bajaz. I, 1 (nourrir)
  16. Tout, s'il [Néron] est généreux, lui prescrit cette loi ; Mais tout, s'il est ingrat, lui parle contre moi.
    Brit. I, 1 (tout, toute)
  17. Ce reste malheureux [de vie] serait trop acheté S'il faut le conserver par une lâcheté.
    Bajaz. II, 3 (lâcheté)
  18. Le ciel, qui les avait l'un pour l'autre formés, Voulut que d'un même or leurs jours fussent tramés.
    Poés. div. la Nymphe de la Seine. (tramé, ée)
  19. Si je reviens si craint et si peu désiré, ô ciel ! de ma prison pourquoi m'as-tu tiré ?
    Phèdre, III, 5 (tirer)
  20. Qui peut vous inspirer une haine si forte ?
    Athal. III, 3 (fort, orte)