Jean RACINE, auteur cité dans le Littré

RACINE (1639-1699)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RACINE a été choisie.

10775 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Alexandre le grand 1665 210 citations
Andromaque 1667 938 citations
Athalie 1691 1378 citations
Bajazet 1672 795 citations
Bérénice 1670 627 citations
Britannicus 1689 1207 citations
Esther 1689 1080 citations
Iphigénie en Aulide 1674 982 citations
La Thébaïde, ou Les frères ennemis 1664 233 citations
Les plaideurs 1668 377 citations
Mithridate 1673 820 citations
Phèdre 1677 1262 citations

Quelques citations de Jean RACINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 10775 citations dans le Littré.

  1. Vous croyez qu'un amant vienne vous insulter,
    Andr. II, 1 (croire)
  2. Sur son trône avec lui j'allais prendre ma place… L'ingrat [Néron]… Se leva par avance, et, courant m'embrasser, Il m'écarta du trône où je m'allais placer.
    Brit. I, 1 (trône)
  3. Le ciel dans tous leurs pleurs ne m'entend point nommer.
    Brit. IV, 3 (pleur)
  4. Lorsqu'encor tout ému de vos derniers adieux.
    Bérén. III, 2 (ému, ue)
  5. Lasse enfin d'elle-même et du jour qui l'éclaire.
    Phèdre, I, 1 (las, lasse [1])
  6. Pensez-y bien ; j'attends pour me déterminer.
    Mithr. IV, 4 (déterminer)
  7. Je vois déjà la rame et la barque fatale, J'entends le vieux nocher sur la rive infernale.
    Iph. Préface (nocher)
  8. Et qui croira qu'un cœur si grand en apparence… Trame une perfidie inouïe à la cour ?
    Brit. III, 6 (inouï, ïe)
  9. [Moi] Qui, des faibles mortels déplorant les naufrages, Pensais toujours du bord contempler les orages.
    Phèd. II, 2 (contempler)
  10. Toi-même tu l'as vu courir dans les combats Emportant après lui tous les cœurs des soldats.
    Bajaz. I, 1 (emporter)
  11. Seigneur, je cherche et j'envisage Des monarques persans la conduite et l'usage.
    Esth. II, 5 (envisager)
  12. Quoi !… Nous mettrons notre honneur et son sang en oubli ! Il est mort ; savons-nous s'il est enseveli ?
    Mithr. I, 3 (oubli)
  13. Échauffez mes transports trop lents, trop retenus.
    Phèd. IV, 4 (retenu, ue)
  14. Détourne, roi puissant, détourne tes oreilles De tout conseil barbare et mensonger.
    Esth. III, 3 (détourner)
  15. Je le fis nommer chef de vingt rois ses rivaux.
    ib. III, 6 (faire [1])
  16. Une autre cependant a fléchi son audace ; Devant ses yeux cruels une autre a trouvé grâce.
    Phèd. IV, 5 (autre)
  17. Hermione, seigneur, peut m'être toujours chère.
    Andr. I, 2 (cher, chère)
  18. Trop heureux si bientôt la faveur d'un divorce Me soulageait d'un joug qu'on m'imposa par force !
    Brit. II, 2 (faveur)
  19. Et ton nom [Néron] paraîtra dans la race future Aux plus cruels tyrans une cruelle injure.
    ib. V, 6 (nom)
  20. Un songe (me devrais-je inquiéter d'un songe ?) Entretient dans mon cœur un chagrin qui le ronge.
    Athal. II, 5 (songe [1])