Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. [Il] Range les troncs coupés des chênes et des ormes.
    Herc. mour. V, 1 (ranger [1])
  2. Est-ce que vous feignez d'ignorer ma naissance ?
    Herc. mour. IV, 2 (être [1])
  3. Le ciel devant les temps avait marqué pour lui Ce trésor amoureux qu'il possède aujourd'hui.
    Bélis. IV, 2 (devant)
  4. Droit spécieux.
    St-Gen. III, 6 (spécieux, euse)
  5. Je n'avancerais rien en vous contredisant ; J'ordonnais autrefois et je prie à présent.
    Antig. II, 4 (contredire)
  6. Du prince la raison a guéri le caprice.
    Vencesl. III, 6 (guérir)
  7. Régnez ; après l'État j'ai droit de vous élire.
    Vencesl. V, 9 (élire)
  8. Assez et trop longtemps sous ma feinte poursuite.
    Vencesl. III, 2 (assez)
  9. Ici mon seul respect contient votre caprice.
    Vencesl. I, 1 (contenir)
  10. Yeux adorables.
    Venc. II, 2 (adorable)
  11. Et j'aurais cette injure impunément soufferte !
    Vencesl. II, 1 (souffrir)
  12. Ou ma vie ou la sienne, importunes sangsues, Doivent crever du sang dont elles sont repues.
    Antig. I, 6 (crever)
  13. Que nous apprendrez-vous, bon vieillard, qui sans yeux Lisez si clairement dans le secret des cieux.
    Antig. V, 5 (clairement)
  14. Apprenez-moi le crime auparavant l'arrêt.
    Bélisaire, V, 5 (auparavant)
  15. Mais le dessein suffit, si l'effet ne profite.
    Antig. III, 5 (profiter)
  16. Je me vois, Ladislas, au déclin de ma vie.
    Vencesl. IV, 4 (déclin)
  17. Vous prenez tout d'un sens contraire à ma pensée.
    Antig. II, 4 (prendre)
  18. J'aperçois Bélisaire ; opposez, Antonie, à ses vœux infinis une force infinie.
    Bélis. II, 3 (infini, ie)
  19. Et guérir aisément d'un dégoût qu'elle a pris.
    Vencesl. III, 5 (dégoût)
  20. Il est hors de soupçon qu'elle ait pu m'imposer Rien d'assez vraisemblable à pouvoir l'abuser.
    ib. V, 1 (imposer)