Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. Sers-toi d'une enragée et d'une furieuse.
    Herc. mour. II, 2 (enragé, ée)
  2. Usez-en comme moi ; le ciel sait qui vit mieux.
    Antig. V, 5 (mieux)
  3. Vous vous plaignez, armez et frappez à la fois ; Est-ce de la façon qu'on demande ses droits ?
    Antig. II, 2 (façon)
  4. Votre cheval bronchant vous laissait dans la plaine.
    Bélis. V, 5 (broncher)
  5. Est-ce que vous feignez d'ignorer ma naissance ?
    Herc. mour. IV, 2 (être [1])
  6. Savoir faire parler et son front et ses yeux.
    Vencesl. I, 1 (parler [1])
  7. Une noire fumée Dont l'épaisseur corrompt la pureté de l'air.
    Antig. v, 5 (épaisseur)
  8. Aux desseins importants la diligence importe.
    Vencesl. III, 3 (diligence)
  9. Son sein est travaillé d'un cruel battement.
    Hercule mourant, IV, 2 (battement)
  10. Qui veut vaincre est déjà bien près de la victoire ; Se faisant violence, on s'est bientôt dompté, Et rien n'est tant à nous que notre volonté.
    Vencesl. II, 3 (victoire)
  11. Les mânes indignés de tant de bons soldats Contre ma lâcheté ne murmureraient pas.
    Antig. I, 6 (bon, bonne)
  12. Et puis, qu'est un palais, qu'une maison pompeuse Qu'à notre ambition bâtit cette trompeuse [la Fortune] ?
    Vencesl. II, 1 (trompeur, euse)
  13. Ôter… Un ministre à l'État, un père à la patrie, Au trône une colonne, au prince un favori.
    Bélis. III, 5 (colonne)
  14. Ma mère, à mon déçu, par Éphite avertie, Avec tous ses efforts empêchait ma sortie.
    Antig. III, 2 (déçu, ue)
  15. …vous qui renversez les lois de la nature, Qui, barbare, aux défunts niez la sépulture.
    Antig. V, 5 (renverser)
  16. C'est les examiner d'un soin trop curieux.
    Vencesl. IV, 1 (curieux, euse)
  17. De tous trois la vertu pareille et sans seconde Mérite le timon de la barque du monde.
    Bélis. II, 7 (barque)
  18. Chacun reste interdit, l'œil et le bras levé ; Le coup demeure en l'air et n'est point achevé.
    Antig. I, 2 (achevé, ée)
  19. Ma propre femme enfin trempant dans ce délit Perdrait sa part au jour et sa place en mon lit.
    Bélis. II, 13 (délit [1])
  20. Il ne pourra heurter votre pouvoir suprême.
    Vencesl. III, 7 (heurter)