Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. Un roi de qui l'autorité ôte aux vivants l'espoir, aux morts la sépulture.
    Antig. V, 1 (ôter)
  2. Votre oncle encor vivant vous résigna l'empire, Et j'étendis ses bords jusqu'aux fameux déserts Qu'arrose le grand fleuve émulateur des mers.
    Bélis. V, 5 (émulateur, trice)
  3. Jamais la vérité, cette fille timide, Pour entrer chez les rois ne trouve qui la guide.
    Antig. IV, 6 (qui)
  4. Vue égarée.
    Vencesl. IV, 4 (égaré, ée)
  5. [Il] Peut à peine nombrer ses États et ses villes.
    Hypermn. I, 3 (nombrer)
  6. Quoi ! quand le cœur outré de sensibles atteintes…
    Vencesl. I, 1 (outré, ée)
  7. Tu reviens seul, Hémon ; ô sinistre présage ! Que je lis d'infortune aux traits de ton visage !
    Antig. III, 2 (à)
  8. Fondez votre repos en me faisant heureux.
    Vencesl. III, 3 (fonder)
  9. Hélas ! souhaitez-vous le débris de l'empire, Et, s'il se peut encor, quelque chose de pire ?
    ib. IV, 6 (débris)
  10. [Il] ne les associe à des emplois si hauts Que pour voir des Césars au rang de ses vassaux.
    St. Gen. I, 1 (vassal, ale)
  11. Essayons l'artifice où la rigueur est vaine.
    Vencesl. I, 1 (essayer)
  12. Ô triste labyrinthe et de peine et d'amour.
    Bélis. II, 1 (labyrinthe)
  13. Et l'ingrate beauté dont le charme m'a pris.
    Vencesl. IV, 2 (prendre)
  14. Mais souvent un instant ruine une entreprise.
    Bélis. II, 8 (ruiner [1])
  15. La haine confond tout, et, quoiqu'on lui propose, En son propre aliment convertit toute chose.
    Bélis. IV, 1 (haine)
  16. Quelle soudaine ardeur jusqu'aux os me consume ?
    Herc. mour. III, 1 (os)
  17. Plus je rentre en moi-même et plus je m'examine, Moins j'y puis de mon mal rencontrer l'origine.
    Bélis. v. 1 (examiner)
  18. Mais de les égaler à ces fameux auteurs… Et de voir leurs travaux avec la révérence Dont je vois les écrits d'un Plaute et d'un Térence.
    Saint-Genest, I, 5 (travail)
  19. Et combien les enfers qu'il avait déconfits, Ont respecté le père à cause de son fils.
    Hercule mourant, V, 2 (déconfire)
  20. Ce que j'extirpe au loin, dans ma cour prend racine.
    St Genest, III, 2 (extirper)