Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. Une invincible ardeur en mes veines s'allume, Qui d'un secret effort jusqu'aux os me consume.
    Antig. II, 4 (ardeur)
  2. Chacun reste interdit, l'œil et le bras levé ; Le coup demeure en l'air et n'est point achevé.
    Antig. I, 2 (achevé, ée)
  3. Que jugez-vous que je doive faire ? Tant que j'ai pu juger qu'elle [ma vie] vous était chère…
    Bélis. II, 4 (juger)
  4. Votre cheval bronchant vous laissait dans la plaine.
    Bélis. V, 5 (broncher)
  5. Épargnez-vous le blâme D'un coup peu convenable à la main d'une femme.
    Bélis. III, 5 (épargner)
  6. Au bruit que l'on menait Bélisaire au supplice…
    Bélis. V, 7 (bruit)
  7. Toi, funeste porteur De ce présent fatal, apprends-moi son auteur.
    Herc. mour. III, 1 (porteur, euse)
  8. Tu reviens seul, Hémon ; ô sinistre présage ! Que je lis d'infortune aux traits de ton visage !
    Antig. III, 2 (à)
  9. Cours, Narsès, courez tous du pas le plus pressé.
    Bélis. V, 7 (pas [1])
  10. Mon guide, qu'à ce soin à mon défaut j'emploie, S'écrie épouvanté qu'il n'y voit point de foie [en une victime immolée, ce qui était un signe funeste].
    Antig. V, 5 (défaut)
  11. Ce prince avait tellement accru son ministre… Je mourrai satisfaite après cet orgueilleux Sous qui César m'abaisse à force de l'accroître.
    Bélis. II, 17 (accroître)
  12. Et qui gouverne Rome a conduit des troupeaux.
    St-Gen. I, 4 (conduire)
  13. Ne vous acquérez pas par votre dureté Un renom odieux à la postérité.
    Antig. II, 2 (renom)
  14. Et si qui contrevient à ce que je défends Trouve des partisans en mes propres enfants…
    Antig. V, 4 (contrevenir)
  15. Car, ne relevant pas de mon autorité, Le crime qu'elle a fait est d'autre qualité.
    Antig. IV, 4 (relever)
  16. Je vous suis trop acquis pour vous pouvoir sans peine Faire savoir, seigneur, le sujet qui m'amène.
    Bél. V, 2 (acquis, ise)
  17. Vous suivant de la vue au milieu de la presse.
    Bélis. v, 5 (vue)
  18. Quelle horrible frayeur se glisse dans mes veines !
    Herc. mour. III, 4 (glisser)
  19. Tuez ce qui vous tue, armez-vous de constance.
    Bélis. II, 2 (tuer)
  20. Le crocodile ainsi tue en versant des pleurs, La sirène en chantant, et l'aspic sous les fleurs.
    Bélis. V, 5 (sirène)