Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. Une bonne action se produit toute nue.
    Bélis. II, 19 (nu, nue [1])
  2. Quoi ! venir, embrasé d'une aveugle furie, Verser le sang des siens, ruiner sa patrie !
    Antig. IV, 1 (embrasé, ée)
  3. L'action est beaucoup moins marquée dans ceux-ci ; mais il doit être permis aux poëtes de l'introduire là où l'idée d'état est la première qui se présente à l'esprit : à cet objet d'horreur, l'œil troublé, le teint blême, J'ai demeuré longtemps plus morte que lui-même.
    Antig. I, 2 (demeurer)
  4. De ma part, je proteste en ces divines mains Qu'au moins je forcerais tous obstacles humains.
    Antig. I, 4 (part [2])
  5. Mais épargne ta faux, puisque, ô prodige extrême, La nature aujourd'hui se détruit elle-même.
    Antig. V, 8 (faux [2])
  6. Procurez-vous sa haine et son hostilité Plutôt qu'une amitié…
    Bélis. IV, 6 (hostilité)
  7. Pouvoir dire : ce bras a servi Venceslas, N'est-ce pas un loyer digne de cent combats ?
    Vencesl. III, 6 (loyer)
  8. L'or est un charme étrange, un métal précieux, Qui corrompt toute chose et tenteroit les dieux.
    Antig. V, 5 (métal)
  9. [Il] Ménagea notre vie avec tant de conduite.
    Vencesl. IV, 6 (conduite)
  10. Pour me lier les mains lorsqu'il me rompt sa foi ?
    Antig. I, 6 (lier)
  11. Ô belles fleurs sans fruits ! accords sans hyménée !
    Antig. V, 1 (accord)
  12. Contre moi mon rival obtient mon assistance.
    Vencesl. III, 6 (assistance)
  13. Surprise tout à coup d'un funeste accident, D'un jugement du ciel effet trop évident.
    Bélis. v, 7 (évident, ente)
  14. [Ils] ont acquis dans la scène un légitime bruit.
    St Genest, I, 7 (bruit)
  15. Le foudre, ce vengeur des querelles des cieux…
    Bélis. IV, 8 (foudre [1])
  16. Les sectateurs enfin de ce crucifié Vous diront si sans cause ils l'ont déifié.
    St Genest, V, 2 (sectateur)
  17. Possédez le repos comme vous le donnez.
    Bélis. I, 6 (donner)
  18. Son amour pour le duc lui produit votre haine.
    Vences. I, 1 (produire)
  19. J'entends qu'avec ma cour toute la ville en deuil, Demain rende au dernier [Étéocle] les honneurs du cercueil.
    Antig. IV, 1 (honneur)
  20. Et, m'écriant d'un ton qui t'aurait fait horreur, J'ai dissipé mon songe, et non pas ma terreur.
    Vencesl. IV, 1 (ton [2])