Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. Et, monarque, oubliez les différends du prince.
    Venceslas, I, 3 (monarque)
  2. Ma propre femme enfin trempant dans ce délit Perdrait sa part au jour et sa place en mon lit.
    Bélis. II, 13 (délit [1])
  3. Vertu masquée.
    St Genest, III, 2 (masqué, ée)
  4. À toute autorité je fermerais les yeux, Et je ferais beaucoup de respecter les dieux.
    Antig. I, 4 (de)
  5. J'ai perdu le désir avecque l'espérance.
    Vencesl. III, 4 (désir)
  6. …vous qui renversez les lois de la nature, Qui, barbare, aux défunts niez la sépulture.
    Antig. V, 5 (renverser)
  7. Que le chemin est court d'un palais au tombeau !
    Bélis. V, 4 (palais [1])
  8. Mais qu'en vous ce discours n'excite aucun souci.
    Antig. v, 4 (exciter)
  9. Un si doux ennemi par ses abaissements N'a-t-il pas étouffé tous vos ressentiments ?
    Bél. IV, 6 (abaissement)
  10. Vient-elle ôter aux morts les larmes que je verse, Et mettre empêchement à ce triste commerce ?
    Antig. III, 7 (empêchement)
  11. S'il pardonne, il est mol, s'il se venge, barbare.
    Vencesl. I, 4 (mou, molle [1])
  12. J'aime en un lieu, seigneur, où je ne puis atteindre.
    Vencesl. III, 6 (lieu [1])
  13. Et l'ingrate beauté dont le charme m'a pris.
    Vencesl. IV, 2 (prendre)
  14. Il n'est tigre d'Asie, il n'est lion d'Afrique, Ni monstre si funeste et si fort à dompter.
    Bélis. IV, 6 (fort, orte)
  15. Mon gant vient à tomber, et pour le ramasser…
    Bélis. IV, 2 (ramasser [1])
  16. Et comme un mal souvent devient contagieux.
    St-Genest, IV, 9 (contagieux, euse)
  17. Avec le lait, pendante à la mamelle, Je suçai des chrétiens la créance et la foi.
    St Gen. III, 6 (créance [1])
  18. Mon frère, un père enjoint que je vous satisfasse.
    Vencesl. I, 2 (enjoindre)
  19. N'avez-vous pas eu prise avecque votre frère ?
    Vencesl. IV, 4 (prise)
  20. Signes avant-coureurs d'un funeste accident.
    St Gen. II, 8 (avant-coureur)