Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1247 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1149 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1247 citations dans le Littré.

  1. Au moins escoute, et ralente tes pas.
  2. Là je senty dedans mes yeux couler Un doux venin, sabtil à se mesler.
  3. Le chantre rossignolet Nouvelet Courtisant sa bien-aimée.
    à un Aubespin (rossignolet)
  4. Le halebardier tienne au poing sa halebarde, La pique le piquier, et le haquebutier, Couché plat sur le ventre, exerce son mestier.
  5. Toy Perrot, prens en don ceste belle chevrette [musette] : Son ventre est fait de cerf, son anche de coudrette, Son bourdon de prunier ; jamais ne perd le vent.
    745 (anche)
  6. Adieu, vieille forest, le jouet de Zephyre, Où premier j'accorday les langues de ma lyre.
    La forêt de Gastine. (langue)
  7. Ces pigeons tremoussans et du bec et des ailes.
  8. … Sa peine est plus cruelle Que s'il tournoit là bas la rou' continuelle.
    142 (roue)
  9. Ô dieu qui prends le soin des nopces. Hymenée, Laisse pendre à ton dos ta chape ensafranée.
  10. …Et les glaçons Dont janvier crouste la terre De l'eau prompte à se brider.
  11. La couleur blanche tombe, et la couleur brunette Est toujours en saison et ne se flestrit pas.
    743 (tomber)
  12. J'auray pitié du feu qui cause vostre perte, Pleurant vostre douleur comme l'ayant soufferte.
    699 (comme)
  13. Quant à moy, j'ayme mieux trente ans de renommée, Jouyssant du soleil, que mille ans de renom, Lorsque la fosse creuse enfouyra mon nom.
    785 (renom)
  14. Cela que le soudart aux espaules ferrées, Que le cheval flanqué de bardes acerées, Ne put faire par force, amour le fait seulet.
  15. Ô fortuné celui qui bien loin de la guerre… Qui ne sçait quel mot c'est que cargue, camisade, Sentinelle, diane, escarmouche, embuscade.
  16. Jadis en vers se rendoient les oracles, Et des hauts dieux les hymnes sont en vers.
    397 (oracle)
  17. Pour ce il faut de l'argent à couvrir nostre corps, Qui de lui-mesme est tendre et douillet par dehors.
  18. Ces femmes ne sont point comme nos femmelettes, Qui font par le mestier promener les navettes, En ourdissant la toile…
    Hymnes, I, 2 (navette [2])
  19. Il demeure immobile aussi froid qu'un rocher, Descharné, deshallé, sans puissance ni force.
  20. Ô prince, mais o Dieu, dont la celeste face…
    671 (mais)