Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1249 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1150 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1249 citations dans le Littré.

  1. Puis [l'ange messager] sa perruque divine Coifa d'une capeline, Prenant sa verge en son poing.
  2. En sa dextre elle ent [mit] la hache Par qui les rois sont irritez.
    357 (enter)
  3. …Et si de mes labeurs qui honorent la France, Je ne remporte rien qu'un rien pour recompense.
    703 (rien)
  4. Nos ans sans retourner s'en-volent comme un trait.
  5. … Mais trop plus est à craindre une femme clergesse, Sçavante en l'art d'amour, quand elle est tromperesse.
    125 (clerc)
  6. C'est peindre en l'eau, et c'est vouloir encore Prendre le vent et desnoircir un more.
  7. Hardis feront des emprises si belles, Que le vieil temps n'en sera le vainqueur.
  8. Acathe où du soleil le signe est imprimé… Cher present que je donne à toi, chere guerriere.
    244 (agate)
  9. Il est temps d'accuser ceux-là qui ne font rien, Sinon vendre leur rente et gourmander leur bien [le manger crapuleusement].
  10. Nos esprits, las ! en cent mille façons, Deprisonnez de l'humaine closture, Dessus les flots errent à l'aventure.
  11. [Les chevaux de Junon] Mangent un peu de lottes dans les prez Qu'à sa grandeur Samos a consacrez.
  12. En la façon qu'on void les ailes esbranlées Des aigles en volant, qui depuis les cerceaux Se suivent près à près, à rangs tous inegaux.
  13. Mais tant plus m'y veut plonger, Plus elle me fait nager Haut dessus l'eau comme un liege.
    371 (liége)
  14. Quand je vous touche, ou quand je pense en vous, D'une frisson tout le cœur me fretille.
  15. Sitost le gouvernal ne tourne la navire Errante au gré du vent, que le peuple se vire Vers les mœurs de son prince.
    662 (ne)
  16. L'amant est bien novice, et son art il apprend, Quand il trouve son mieux, si son mieux il ne prend.
    144 (mieux)
  17. Et comme yvre d'amour tout le corps me chancelle.
  18. Il demeure immobile aussi froid qu'un rocher, Descharné, deshallé, sans puissance ni force.
  19. Vous oirrez tout le ciel rebruire aux environs D'un aigle dont le vol [envergure] est plus long qu'avirons.
  20. Telle troupe d'heros, l'eslite de la Grece, Accompagnoient Jason d'un cœur plein d'allegresse.
    840 (héros)