Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1249 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1150 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1249 citations dans le Littré.

  1. Tu bastiras sur l'incertain du sable.
  2. Icy s'asseoir, là je la vy danser : Sus le mestier d'un si vague penser Amour ourdit les trames de ma vie.
    Amours de Cassandre. (métier)
  3. Enferrer un sangler de defenses armé, Voir levreter un lievre à la jambe pelue, Voir pendre les faucons au milieu de la nue.
  4. Ton regard dans le cœur, dans le sang m'est entré Comme un esclat de foudre alors qu'il fend la nue.
    227 (éclat)
  5. Et de la main leurs coutelas trouverent Bien aiguisez qui de l'arçon pendoient.
  6. Là l'espieu dans la main, courageux je devance Ma chasse de vingt pas ; je la tance et retance, Je la presse et la hue allant tout à l'entour.
  7. Puis Amour, que je sens par mes veines s'espandre, Passe dessous la terre, et r'atize la cendre Qui froide languissoit dessous vostre tombeau.
  8. Prez, boutons, fleurs et et herbes roussoyantes, Vallons bossus et plages blondoyantes.
  9. Sois courageux ; toute rude avanture Par traict de temps est douce s'on l'endure : Pour endurer, Hercule se fit dieu.
  10. Frais, gaillard, jeune, ainsi qu'un jouvenceau Qui pour l'amour de sa belle guerriere Monte à cheval et passe une carriere.
  11. Ses pieds estoient chaussez d'un rouge brodequin, Duquel sur le devant une corne s'esleve, Qui se recoquilloit jusqu'à demi la greve [jambe].
  12. Si qu'en marchant il me sembloit marcher Sur un espieu ou desur un rocher.
    816 (dessus)
  13. Ces femmes ne sont pas comme nos femmelettes Qui font par le mestier promener les navettes En ourdissant la toile, ou tournent le fuseau, Ou roulent le filet autour d'un devideau.
  14. Leur peson [des Parques] se herissoit D'un fer estoilé de rouille.
    369 (peson)
  15. Il [l'amour] ne fait que de naistre et m'a desja perdu.
    289 (ne)
  16. De bouche en bouche en vergongne semée… Fable de tous, des tables le propos.
    641 (propos)
  17. …pour charmer mon souci, Page, verse à longs traits du vin dedans mon verre.
  18. Tes beaux cheveux espanchez par ondées.
    183 (ondée)
  19. En voyant tes grandeurs, que feroy-je sinon Renommer ta louange, et celebrer ton nom ?
  20. Tout ce qui est parfait ne dure pas longtemps.