Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1247 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1149 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1247 citations dans le Littré.

  1. Ô fortuné celuy qui bien loin de la guerre… Qui ne sait quel mot c'est que cargue, camisade, Sentinelle, diane, escarmouche, embuscade.
    936 (charge)
  2. Toute rigueur s'amollit par priere ; Tout gentil cœur s'eschauffe d'amitié.
  3. Rien de nous ne reste en la bierre Qu'une vieille carcasse d'os.
  4. Les bons vieillards à testes grisonnées, Les jouvenceaux aux plaisantes années,…
  5. Les larmes de l'enfant eussent sauvé la mere !
    673 (sauver)
  6. Ou comme on voit qu'en mer une bourrache Par violence en tempestant arrache Hors de son lieu le mast qui est debout…
  7. … Ny la noise Du rossignol qui se degoise, Ne luy rameine le sommeil.
  8. Car tout l'avoir mondain, quelque chose qu'on face, Jamais ferme n'arreste à la troisiesme race.
    972 (race)
  9. Alors, belle, tu me baisas, Et doucement desattisas Mon feu d'un gracieux visage.
  10. Mais pour courir, le soin ne laisse pas D'accompagner tes miserables pas.
  11. Tu ne boiras aussi de ce nectar divin Qui rend Anjou fameux.
    458 (nectar)
  12. Un cheval genereux ne devient jamais rosse.
    561 (rosse)
  13. Lors en sursaut, où me guidoit la vois, Le fer au poing je brossai par le bois.
  14. Plusieurs croient que le poëte et l'historien soient d'un mesme mestier ; mais ils se trompent beaucoup.
    514 (croire)
  15. Ton Perrot le premier chantera le service En long surpelis blanc, couronné de cyprès.
  16. Les Tusques mains ingenieuses Jà de trop velouter [fabriquer du velours] s'usoient Pour nos femmes delicieuses.
  17. Venus et ses enfants volent tout à l'entour, La douce mignardise et les douces blandices.
    Élégie du printemps. (mignardise)
  18. Celui qui dignement voudra chanter ta grace, Ta vertu, tes honneurs, il faudra qu'il se fasse Argentier general ou tresorier d'un roy, Ayant tousjours les doigts jaunes de ton aloy [or].
    910 (aloi)
  19. Elles n'ont que la guerre empreinte en leurs courages, Le brandir de la pique, et de bien manier Sur le sablon poudreux un beau cheval guerrier.
  20. Ne m'achete point de chair, Car tant soit elle friande, L'esté je hay la viande.
    417 (viande)