Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1247 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1149 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1247 citations dans le Littré.

  1. Laure [de Pétrarque] ne te veincroit de gloire ny d'honneur, Sans le ciel qui luy donne un plus digne sonneur [poëte].
  2. Venus et ses enfants volent tout à l'entour, La douce mignardise et les douces blandices.
    Élégie du printemps. (mignardise)
  3. Telle fut Oenoné et nostre Melusine, Et la vieille Manton, fatidique heroïne.
  4. Ton regard dans le cœur, dans le sang m'est entré Comme un esclat de foudre alors qu'il fend la nue.
    227 (éclat)
  5. Mon doux plaisir, ma douce colombelle, Mon passereau, ma gente tourterelle.
  6. Au temps que le destin en Gaule fera naistre Henry second du nom, des autres rois le maistre.
    873 (nom)
  7. Comme une belle et jeune fiancée, De qui l'amour resveille la pensée, Souspire en vain son amy nuit et jour.
  8. Je m'asseuroy qu'au changement des cieux Cest an nouveau romproit ma destinée.
    Amours, I, 180 (ciel)
  9. …Et d'un sommeil profond, Toutefois reveillable…
  10. Il estoit rechigné, hargneux et solitaire.
  11. Puis en brossant [éperonnant] les flancs de son bayard.
  12. [Ils] haletent l'un sur l'autre, et, se battant les os, S'entrecassent les dents…
  13. Les enfans de l'esprit un long siecle demeurent, Ceux des corps journaliers ainsi que les jours meurent.
  14. La passion du cœur m'apparoist sur la face : La face ne ment point, c'est le mirouer du cœur.
    273 (face)
  15. Recouple-moy tes chiens, je te puis assurer Que tu voiras bien tost ce miracle averer.
  16. [Hercule] Qui tua l'ourque, et qui par plusieurs fois Se remoqua des feintes d'Achelois.
  17. Quand la limace au dos qui porte sa maison Laisse un trac sur les fleurs…
    160 (trac)
  18. Amour est sans milieu ; c'est une chose extreme Qui ne veut (je le sçay) de tiers ny de moitié.
  19. Greves faites d'argent et jointes à clous d'or ; D'or les boucles estoient, où sourdoient eslevées Mille croisettes d'or au burin engravées.
  20. Un houbelon rampant à bras longs et retors, De ce creux gobelet passemente les bors, Et court en se pliant à l'entour de l'ouvrage.