Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1249 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1150 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1249 citations dans le Littré.

  1. Tant soit son gros sourcil gravement renfrongné, Que d'un riche present bien tost ne soit gaigné, Et qu'il ne parle bas et defronce sa ride.
  2. Car comme un clou par l'autre est repoussé, L'amour par l'autre est soudain effacé.
    821 (amour)
  3. Je vis sa forte ville et le Po menaçant, Qui va comme un taureau par les champs mugissant.
    1re églogue. (taureau)
  4. Las ! voyez comme en peu d'espace, Mignonne, elle [la rose] a dessus la place, Las, las, ses beautez laissé cheoir.
    à Cassandre. (las [2])
  5. …Un estranger, Qui n'a rien seur sinon que le danger.
    641 (sinon)
  6. Tes bocages soient toujours plains D'amoureuses brigades De satyres et de sylvains.
  7. L'impudence aujourd'hui sont les meilleures armes Dont on se puisse aider…
  8. Et ceux qui par la lutte huilée Contre-tenoient les bras courbez.
  9. … Jette dedans mon ventre Un desir de manger, ventre, non, mais un antre, Plustost une cloaque instrument de mes maux [il s'agit de Phinée et des harpies].
  10. Ces femmes ne sont pas comme nos femmelettes Qui font par le mestier promener les navettes En ourdissant la toile, ou tournent le fuseau, Ou roulent le filet autour d'un devideau.
  11. Il estoit nuict fermée, et les hommes lassez Dessus la plume oisive avoient les yeux pressez.
    794 (nuit)
  12. Ou celuy qui s'engendre ainsi qu'un potiron, Honte de nostre siecle…
    Bocage royal, 2<sup>e</sup> partie, à de Cheverny. (potiron)
  13. Tous les plaisirs que j'estimois, Alors que libre je n'aimois, Maintenant je les desestime.
  14. Le labeur toutesfois ses membres ne consomme, Tant il est cru [verd] vieillard.
  15. De l'endurer lassé je ne suis pas, Ny ne seroy-je, allassé-je là bas…
    54 (je)
  16. Ma main ne sçait cultiver autre nom, Et mon papier ne s'esmaille sinon De leurs beautés que je sens dedans l'ame.
  17. Vous, dis-je, enorgueilli de forces animées, Auprès de Montcontour campastes vos armées.
    666 (camper)
  18. Dire son mal allege la douleur.
  19. Gaignons ce jour icy, trompons nostre trepas ; Peut estre que demain nous ne reboirons pas.
  20. Par espreuve je sens que les amoureux traits Blessent plus fort de loin qu'à l'heure qu'ils sont près.
    269 (heure)