Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1249 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1150 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1249 citations dans le Littré.

  1. Je suis de tel advis : me blasme de ceci, M'estime qui voudra, je le conseille ainsi.
  2. Qu'on face des tournois, qu'on sorte en la campaigne, Qu'en armes on galope un beau genest d'Espaigne…
  3. Ô ma belle maistresse, hé que je voudrois bien Qu'après nostre trespas, dans nos fosses ombreuses, Nous fussions la chanson des bouches amoureuses !
    Amours, liv. II (ombreux, euse)
  4. Deux petits ramereaux je porte à mon Olive, Denichez d'un grand orme à gravir mal-aisé.
    743 (gravir)
  5. Et la vigne tortisse Mon sepulchre embellisse, Faisant de toutes pars Un ombre espars.
  6. Je tiens tout, je n'ay rien, je veux et si ne puis, Je revy, je remeurs, ma playe est incurable.
  7. Un jour, sans y penser, poussé par le destin, Comme il mettoit à bout, à l'egail du matin, La ruse d'un vieil cerf…
  8. N'envoye à tes brebis ny tac, ny clavelée.
    726 (tac)
  9. …Bons dieux, quelle douceur, Quel intime plaisir sent-on autour du cœur, Quand on lit sa Delos, ou quand sa lyre sonne.
    834 (intime)
  10. Tousjours d'un craquetis leur maschoire cliquoit.
  11. …Nature ingenieuse, Voyant les cœurs humains d'une paresse oiseuse S'engourdir lentement, pour les deparesser S'en vint au mont Pholois à Chiron s'adresser.
  12. …Afin que l'age qui glisse Ne les mette à nonchaloir.
  13. De cele [verge, caducée] il est defermant L'œil de l'homme qui sommeille.
  14. …il contemple mas, Maintenant le timon, il rhabille les coutes, Les carreaux et les ais et les tables dissoutes.
  15. Quand chacun en son ordre eut assorti sa place [pris la place qui lui revenait, son rang], Il prononça tels mots tous remplis de menace.
  16. Ainsi disoit le chant de la serene, Pour arrester Ulysse sur l'arene, Qui, garrotté au mât, ne voulut pas Se laisser prendre à si friands appas.
    Amours, liv. II (garrotter)
  17. Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle, Assise auprès du feu, devisant et filant, Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant : Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.
  18. D'un peigne d'yvoire blanc Frisotoient leurs tresses blondes.
  19. Or je t'aimeray donc, bien qu'envis de mon cœur, Si c'est quelque amitié que d'aimer par contrainte.
  20. Un corps tronqué de teste.