Charles-Augustin SAINTE-BEUVE, auteur cité dans le Littré

SAINTE-BEUVE (1804-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINTE-BEUVE a été choisie.

149 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Port-Royal 1840-1859 53 citations

Quelques citations de Charles-Augustin SAINTE-BEUVE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 149 citations dans le Littré.

  1. Ces airs, ces tours de tête, ô femmes, votre charme, Doux charme par où j'ai péri.
    Poésies diverses (à la suite de J. Delorme) (par [1])
  2. Ne voit-on pas… Fénelon se tant ennuyer de la cour absente, et la redésirer de l'exil ?
    Port-Royal, t. I, p. 364, 3<sup>e</sup> éd. (redésirer)
  3. Il y a là [dans la vie de Chateaubriand] une destinée littéraire et plus que littéraire, une destinée vraiment historique et monumentale, à laquelle se rattache de loin aux yeux de la postérité toute une période accomplie.
    Chateaubr. et son groupe, t. I, p. 45 (monumental, ale)
  4. " Arnaud avait risqué le mot d'exacteté dans un livre De la fréquente communion (1643), se réglant en cela sur les terminaisons en usage dans les mots de netteté, sainteté, honnêteté ; mais, se voyant à peu près seul, il se rétracta depuis et revint à exactitude.
    Vaugelas, Constitutionnel, 28 déc. 1863 (exactitude)
  5. Réellement il [Béranger le chansonnier] a le goût très prononcé de l'amitié buvante et chantante et de la sodalité.
    Nouv. lundis, t. I (Correspondance de Béranger). (sodalité)
  6. Il passait de longs temps à considérer l'horizon, à se tenir sous les arbres.
    Causeries, 9 février 1856 (temps)
  7. Serait-ce que ceux à qui la vraie jeunesse a manqué en sa saison sont plus sujets que d'autres à ces raprès-coup et à ces revenez-y de jeunesse ?
    Nouveaux Lundis, t. II, Art. sur Louis XIV et le duc de Bourgogne (raprès-coup)
  8. J'ai le malheur de croire que la pruderie est une chose funeste en littérature, et que, jusqu'à l'obscénité exclusivement, l'art consacre et purifie tout ce qu'il touche.
    Poésie française au 16<sup>e</sup> siècle, préface (obscénité)
  9. Est-il besoin de dire que dans son cénacle Joseph [Delorme] n'a introduit que quelques poëtes… unis entre eux par des rapports intimes d'amitié et de voisinage ?
    note à la fin de la 1re éd. des Poésies et pensées de Joseph Delorme (cénacle)
  10. La perruque [de Louis XIV] était la seule pièce, dit-on, qui tînt bon contre le déshabillé ; personne ne l'avait jamais vu sans.
    Portraits contemporains, t. I, p. 372, nouv. édit. Paris, 1870 (sans)
  11. Cet éclaircissement, qui ne va guère, j'en suis certain, au delà du Pascal des Pensées, qui ne lui surimpose rien…
    Port-Royal, t. III, p. 93, 3<sup>e</sup> éd. (surimposer)
  12. Oh ! le XIXe siècle ! plus il avance en âge, plus il se cotonise et s'affadit.
    Nouv. Lundis, XI, Orthographe française (cotoniser (se))
  13. C'est elle [Mme de Stael] qui a risqué ce mot pour la première fois ; il devenait indispensable pour désigner l'habitude sociale nouvelle… le mot urbanité avait été mis en circulation, et était entré dans la langue au commencement du XVIIe siècle ; il était juste que le mot vulgarité y entrât à la fin du XVIIIe.
    Chateaubriand, 2<sup>e</sup> leçon. (vulgarité)
  14. À la fin du Congrès de Vérone, de cette publication indiscrète où l'auteur [Chateaubriand] mêle ensemble dans le plus étrange amalgame ultracisme et républicanisme.
    Chateaubriand et son groupe littéraire, t. II, 21<sup>e</sup> et dernière leçon, en note (ultracisme)
  15. Il [l'abbé de Pradt] avait gardé de la révolution quelque chose de déclassé, de reclassé et de mal renfroqué.
    Nouv. lundis (Souvenirs d'un diplomate par Bignon) (renfroquer)
  16. Cette image est brillante, mais jure au milieu de son entourage terne, comme de l'argent plaqué sur de l'étain.
    Critiques, I, p. 200, J. B. Rousseau, édit. de 1841 (terne [1])
  17. Ici je sens que j'ai affaire à une pure luxuriance de pinceau qui se joue et qui exagère, qui caresse toutes choses et qui les prolonge dans tous les sens.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (luxuriance)
  18. La capacité principale et la qualité maîtresse du président était pour les négociations.
    Causeries, 15 mai 1854 (maîtresse)
  19. Une tête théologique, coordonnante et concertante.
    Port-Royal, t. IV, p. 435, 3<sup>e</sup> édit. (coordonnant, ante)
  20. M. d'Andilly… devint ainsi par sa vieillesse prolongée et sereine… le vrai patriarche… de Port-Royal ; on resonge à je ne sais quoi de Booz et de Noémi.
    Port-Royal, t. II, p. 250, 3<sup>e</sup> éd. (resonger)