Charles-Augustin SAINTE-BEUVE, auteur cité dans le Littré

SAINTE-BEUVE (1804-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINTE-BEUVE a été choisie.

149 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Port-Royal 1840-1859 53 citations

Quelques citations de Charles-Augustin SAINTE-BEUVE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 149 citations dans le Littré.

  1. Ce livre semble fait pour présager la solitude refleurissante et glorieuse de Port-Royal et l'époque de 1669.
    Port-Royal, t. IV, p. 320, 3<sup>e</sup> éd. (refleurissant, ante)
  2. Ne voit-on pas… Fénelon se tant ennuyer de la cour absente, et la redésirer de l'exil ?
    Port-Royal, t. I, p. 364, 3<sup>e</sup> éd. (redésirer)
  3. C'est un physiologiste et un organicien en toute étude.
    Nouveaux Lundis, v (art. sur M. Littré). (organicien)
  4. La perruque [de Louis XIV] était la seule pièce, dit-on, qui tînt bon contre le déshabillé ; personne ne l'avait jamais vu sans.
    Portraits contemporains, t. I, p. 372, nouv. édit. Paris, 1870 (sans)
  5. Des êtres organisés ayant les mêmes délinéaments internes et externes.
    Port-Royal, t. V, p. 394, 3<sup>e</sup> éd. (délinéament)
  6. Le fond occupant toute la toile était un pan de mur rosâtre, sur lequel se silhouettaient les instruments et ustensiles de la ferme, des coqs et des canards…
    ib. p. 247 (silhouetter)
  7. Daunou disait du marquis de Fortia d'Urban, qu'il était atteint de stampomanie.
    Nouv. lundis, t. V (Œuvres inédites de la Rochefoucauld). (stampomanie)
  8. Oh ! le XIXe siècle ! plus il avance en âge, plus il se cotonise et s'affadit.
    Nouv. Lundis, XI, Orthographe française (cotoniser (se))
  9. C'est qu'en présence des recrues de convulsionnaires… qui faisaient secte et des sectes à plusieurs branches, les augustiniens, les vaillantistes…, il fallait bien intervenir.
    Port-Royal, 3<sup>e</sup> éd. t. VI, p. 79 (vaillantiste)
  10. Quand la neige à minuit, lente, silencieuse, Tombe aux toits endormis.
    J. Delorme, p. 186 (tomber)
  11. …On entre à la guinguette ; On sort du cabaret ; l'invalide en goguette Chevrote un gai refrain.
    Poésies, les Rayons jaunes. (goguettes)
  12. Je n'ai jamais fait dans ma vie qu'une méchanceté, disait un jour Rulhière à Chamfort. - Quand finira-t-elle, lui répliqua Chamfort ?
    Art. sur Chamfort. (méchanceté)
  13. Tout continua d'abord comme par le passé [dans un couvent assez mal réglé], très futilement et assez innocemment.
    Port-Royal, t. I, p. 84, 3<sup>e</sup> éd. (futilement)
  14. La lie un peu scarronesque où Molière trempa au début.
    Portraits littér. t. II (art. Molière). (scarronesque)
  15. Notre ami Jules Lacroix, ce mouleur habile et consciencieux du groupe sophocléen, l'Œdipe roi.
    Nouv. lundis, t. IV (Ducis épistolaire, I). (sophocléen, enne)
  16. Il [Chateaubriand] a comme engendré cet ennui incurable, mélancolique, sans cause, si souvent doux et enchanteur dans son expression, sauvage et desséchant au fond, et mortel au cœur, mortel à la bonne et saine pratique des vertus, le mal de René, qui a été celui de tout notre âge, maladie morale qui, après avoir régné cinquante ans plus ou moins, et avec des variantes sans nombre, est aujourd'hui à peu près disparue…
    Chateaubriand et son groupe, t. I, p. 99 (mélancolique)
  17. Les défauts par saillie et comme qui dirait les outrances de Corneille.
    Port-Royal, t. I, p. 241, 3<sup>e</sup> éd. (outrance)
  18. Elle [Salammbo] n'est qu'à demi prêtresse, ou plutôt elle n'est que dévote, et comme qui dirait, ayant le petit voile.
    Nouv. lundis, t. IV (Salammbo, par M. Flaubert, I). (voile [1])
  19. Les amis de Galiani et l'abbé lui-même avaient coutume de dire de son livre sur les blés : C'est moins un livre sur le commerce des blés qu'un ouvrage sur la science du gouvernement ; il faut savoir y lire le blanc et l'entre-deux des lignes.
    Art. sur Galiani. (ligne)
  20. Ils Iles capucins et les jésuites] appelaient ces messieurs sabotiers, prétendant qu'ils faisaient des sabots et des souliers.
    Port-Royal, 3<sup>e</sup> éd. t. I, p. 500 (sabotier)