Charles-Augustin SAINTE-BEUVE, auteur cité dans le Littré

SAINTE-BEUVE (1804-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINTE-BEUVE a été choisie.

149 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Port-Royal 1840-1859 53 citations

Quelques citations de Charles-Augustin SAINTE-BEUVE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 149 citations dans le Littré.

  1. Ce théisme, doucement rationalisé et sensibilisé à ravir un Bernardin de Saint-Pierre.
    Causeries du lundi, t. XV (l'abbé de Saint-Pierre) (sensibiliser)
  2. On ne saurait aller plus loin dans cette voie d'attrister et de mélancoliser Don Quichotte.
    Nouv. Lundis, t. VIII (art. sur le Don Quichotte). (mélancoliser)
  3. La capacité principale et la qualité maîtresse du président était pour les négociations.
    Causeries, 15 mai 1854 (maîtresse)
  4. Fraternité des arts ! union fortunée ! Soirs dont le souvenir, même après mainte année, Charmera le vieillard !
    Poésies, le Cénacle. (fraternité)
  5. Le rossolis du roi [Louis XIV], breuvage composé d'eau-de-vie faite avec du vin d'Espagne, dans laquelle on faisait infuser des semences d'anis, de fenouil, d'anet, de chervis, de carotte et de coriandre, à quoi l'on ajoutait du sucre candi, dissous dans l'eau de camomille et cuit en consistance de sirop.
    Nouveaux lundis, t. II, Journal de la santé de Louis XIV. (rossolis)
  6. On le voit [Duclos], on l'entend gardant jusque dans les salons cette voix de gourdin qu'il tenait de sa première hantise dans les cafés,
    Causeries du lundi (article sur Grimm, qui, le premier, avait parlé de cette voix de gourdin de Duclos) (gourdin)
  7. Ici [sur la grâce], Nicole est tout dans les intervalles, dans les nuances, aux confins des opinions ménageables.
    Port-Royal, t. IV, p. 506, 3<sup>e</sup> éd. (ménageable)
  8. Avec ces esprits injudicieux il ne faut s'étonner de rien.
    Port-Royal, t. III, p. 32, 3<sup>e</sup> éd. (il souligne). (injudicieux, euse)
  9. Franklin était, dans ses manières générales de voir et de présenter les choses, un grand, un trop grand simplificateur.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (simplificateur)
  10. Il [l'abbé de Pradt] avait gardé de la révolution quelque chose de déclassé, de reclassé et de mal renfroqué.
    Nouv. lundis (Souvenirs d'un diplomate par Bignon) (renfroquer)
  11. Il faut voir comment, dans une lettre ferme, il [Boissonade] remit au pas Chateaubriand ou l'éditeur de Chateaubriand qui en avaient agi trop lestement avec lui.
    Constitutionnel du 28 sept. 1863 (agir)
  12. Il [Cousin] traite ces femmes [les grandes dames du XVIIe siècle] comme il ferait des élèves dans un concours de philosophie ; toi d'abord, toi ensuite ; Jaqueline par-ci, Palatine par-là ; il les classe, il les clique, il les claque.
    Préface à l'édition Janet des Maximes de la Rochefoucault, p. X (cliquer)
  13. Cet éclaircissement, qui ne va guère, j'en suis certain, au delà du Pascal des Pensées, qui ne lui surimpose rien…
    Port-Royal, t. III, p. 93, 3<sup>e</sup> éd. (surimposer)
  14. Il y a là [dans la vie de Chateaubriand] une destinée littéraire et plus que littéraire, une destinée vraiment historique et monumentale, à laquelle se rattache de loin aux yeux de la postérité toute une période accomplie.
    Chateaubr. et son groupe, t. I, p. 45 (monumental, ale)
  15. Les Méditations chrétiennes et métaphysiques [de Malebranche] ne sont rien moins… qu'un cours de haute philosophie dans la bouche de Jésus se professant lui-même à un disciple fidèle.
    Port-Royal, t. V, p. 362, 3<sup>e</sup> éd. (professer)
  16. La perruque [de Louis XIV] était la seule pièce, dit-on, qui tînt bon contre le déshabillé ; personne ne l'avait jamais vu sans.
    Portraits contemporains, t. I, p. 372, nouv. édit. Paris, 1870 (sans)
  17. Jamais sur mon tombeau ne jaunira la rose Ni le jaune souci.
    Poésies, les Rayons jaunes. (jaunir)
  18. Réellement il [Béranger le chansonnier] a le goût très prononcé de l'amitié buvante et chantante et de la sodalité.
    Nouv. lundis, t. I (Correspondance de Béranger). (sodalité)
  19. Est-il besoin de dire que dans son cénacle Joseph [Delorme] n'a introduit que quelques poëtes… unis entre eux par des rapports intimes d'amitié et de voisinage ?
    note à la fin de la 1re éd. des Poésies et pensées de Joseph Delorme (cénacle)
  20. Mme d'Épinay, les boucles de cheveux pendantes, un cordon bleu au front, langoureuse en face de Grimm.
    Critiques, art. Diderot. (langoureux, euse)