Louis REYBAUD, auteur cité dans le Littré

REYBAUD (1799-1879)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REYBAUD a été choisie.

84 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale 1846 75 citations

Quelques citations de Louis REYBAUD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 84 citations dans le Littré.

  1. Oui, monsieur, tel que vous me voyez, j'ai été une victime du sonnet, ce qui ne m'a pas empêché de donner dans la ballade, dans l'orientale, dans l'ïambe, dans la méditation, dans le poëme en prose et autres délassements modernes.
    Jérôme Paturot, I, 1 (oriental, ale)
  2. Tandis qu'on voit un tas de pleutres, d'ignorants et de pas grand'chose entasser des millions.
    J. Paturot, I, 3 (pleutre)
  3. Les antiquaires et les séricicoles se confondent dans la même enceinte et fraternisent dans le même local.
    Jérôme Pâturot, H, 14 (séricicole)
  4. Nous ne serons pas alors des individualités obscures, sans importance… des gringalets, ajoutait Malvina en appuyant.
    Jérôme Paturot, I, 5 (gringalet)
  5. Oui, mon cher ; c'est la plaie du système représentatif que cette foule de députés qui veulent penser par eux-mêmes, voter, comme ils disent, en connaissance de cause.
    Jér. Paturot, II, 20 (voter)
  6. Celui-ci appartenait à la société de statistique, et il voyait des statisticiens partout.
    Jér. Paturot, II, 13 (statisticien, ienne)
  7. Les voltigeurs [de la garde nationale] et les flots sont changeants. - Bah ! répondis-je, un tas de moutons ! - Moutons aujourd'hui, tigres demain.
    Jér. Paturot, II, 2 (tigre et tigresse)
  8. De toutes les couronnes que j'avais rêvées, l'amour d'une grande dame était celle qui flattait le plus ma vanité.
    Jér. Patur. II, 16 (vanité)
  9. Il y avait là des néo-chrétiens, des néo-catholiques de vingt espèces ; tous possédaient le dernier mot du problème social et religieux.
    Jér. Paturot, I (néo-chrétien, ienne)
  10. Moi, j'ai amélioré le mollusque, et complété la monographie du zoophyte.
    Jér. Patur. II, 14 (zoophyte)
  11. Le monde parlementaire [les députés] se divise en deux classes, les hommes d'esprit et les simples… les hommes d'esprit, d'une part, ceux qui usent de leur position ; les simples, de l'autre, ceux qui n'en usent pas.
    Jérôme Paturot, II, § 20 (simple [1])
  12. Pendant six mois, je n'ai guère vécu que de sonnets : au déjeûner un sonnet, au dîner deux sonnets, sans compter les rondeaux ; toujours des sonnets, partout des sonnets.
    Jérôme Pâturot, I, 1 (sonnet)
  13. Mon père, dit-elle au président, j'éprouve le besoin de répondre à ce muguet ; je demande la parole.
    Jér. Paturot, I, 2 (muguet)
  14. Je le retrouvais [un ennemi] sur ce terrain, me poursuivant de ses œillades furibondes et ourdissant contre moi des complots ténébreux.
    Jér. Pâturot, II, 7 (œillade [1])
  15. Je venais de vivre avec les anciens, d'assister à la prise de Troie, à la fondation de Rome… et de cette existence souveraine, héroïque, glorieuse, il fallait descendre, à quoi ? aux tricots et aux chaussettes ! quel déchet !
    Jér. Paturot, I, 1 (tricot [1])
  16. Il frisait ses moustaches à mon aspect, en articulant des mots russes qui provoquaient les rires de la valetaille.
    Jér. Paturot, II, 16 (valetaille)
  17. Il appartenait à la classe des rapins chevelus, et professait sur l'esthétique des doctrines qui se rapprochaient beaucoup des miennes.
    Jér. Paturot, II, 1 (rapin)
  18. Dans ce tourbillon de Paris où tant d'existences se mêlent, un tour de roue suffit pour rompre et disperser les relations.
    Jér. Paturot, I, 9 (tourbillon [1])
  19. Mme Paturot cultiva une autre spécialité, comme on dit dans l'idiome industriel : elle perfectionna le maillot.
    Jérôme Paturot, II, 1 (spécialité)
  20. Maintenant, guerrier, ajouta Malvina, acceptez cette pipe, et culottez-la en mon honneur.