Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Lui quand il dort d'un œil, l'autre fait sentinelle.
    Fol. amour. I, 1 (œil)
  2. Le jeu rassemble tout ; il unit à la fois Le turbulent marquis, le paisible bourgeois.
    le Joueur, III, 6 (turbulent, ente)
  3. pendant que désigne une simultanéité entre deux actions quelconques, et tandis que convient mieux pour marquer une simultanéité entre des actions qui contrastent l'une avec l'autre ; ainsi on dira : C'est ce malheureux là qui, pendant que j'écris, M'embarrasse l'esprit de ses impertinences.
    Distr. V, 7 (pendant [2])
  4. Ils ont fait un beau coup vraiment ; Mais, pour réparer leur sottise, La folie et l'amour ont fait adroitement Réussir l'heureuse entreprise.
    Folies amour. Divertiss. (coup)
  5. M. Grifon ne sait pas que son fils a l'honneur d'être à moi.
    Sérénade, sc. 3 (moi)
  6. Fi donc, petit badin, un peu de retenue ; Vous me parlez, marquis, une langue inconnue.
    le Joueur, II, 4 (langue)
  7. Un amant en grand deuil a toujours son mérite.
    Distrait, II, 7 (deuil)
  8. Allez m'attendre au prochain détour ; je vous dirai dans un moment ce qu'il faudra faire.
    Sérén. sc. 20 (détour)
  9. Qu'on vend cher maintenant l'argent à la jeunesse !
    le Joueur, I, 6 (vendre)
  10. Oh ! monsieur, évitez sa rage furibonde.
    Fol. amour. III, 10 (furibond, onde)
  11. C'est un homme sans foi qui prend de toute main, Et ne fait pas un bail qu'il n'ait un pot-de-vin.
    Démocr. II, 4 (pot)
  12. Parlons à cœur ouvert et confessons la dette ; Je suis un peu coquet, tu n'es pas mal coquette.
    le Distrait, IV, 3 (coquet, ette)
  13. Eh bien ! mon oncle est-il en état d'être vu ? - Ah ! monsieur, depuis hier il est encor déchu.
    le Légat. I, 2 (voir)
  14. Si la justice vient à connaître du fait, Elle est un peu brutale et saisit au collet.
    Légat. IV, 3 (justice)
  15. Ce garçon-là me plaît et parle de bon sens.
    Fol. amour. II, 5 (sens [1])
  16. On vient civilement pour s'éclairer d'un doute, Et Monsieur prend la chèvre, il met tout en déroute.
    le Joueur, III, 10 (chèvre)
  17. Ayant vu notre contenance déterminée, ils [les voleurs] s'arrêtèrent et réservèrent à prendre mieux leur avantage.
    Voyage de Pologne. (réserver)
  18. Ma présence est assez inutile en ce lieu.
    Joueur, III, 2 (assez)
  19. Mais les voici tous deux : l'affaire est dans sa crise.
    le Bal, 5 (crise)
  20. Je suis, ainsi que vous, membre de la musique, Enfant de G-ré-sol, et de plus je m'en pique.
    Fol. amour. II, 7 (g-ré-sol)