Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Hé ! de grâce, monsieur ! - Non, non, laissez-moi faire, Que je le perce à jour.
    le Bal, sc. 13 (jour)
  2. Le ciel me le devait [un autre mari], pour me récompenser De mon premier mari…
    Démocr. IV, 6 (récompenser)
  3. Ma manière d'agir, ma critique et mes ris M'attireraient bientôt un monde d'ennemis.
    Démocr. I, 6 (ennemi, ie)
  4. Il ne faut point, monsieur, s'estomaquer si fort ; On peut en un moment nous mettre tous d'accord.
    le Lég. IV, 7 (estomaquer (s'))
  5. Adieu juif, le plus juif qui soit dans tout Paris.
    le Joueur, II, 14 (juif, ive)
  6. On me l'avait bien dit que ces femmes coquettes, Pour faire réussir leurs pratiques secrètes, Des nouveaux débarqués s'informaient avec soin, Pour leur dresser après quelque piége au besoin.
    Ménechmes, II, 4 (dresser)
  7. Soixante mille écus d'argent sec et liquide Ont mis notre fortune en un vol bien rapide.
    Ménechmes, IV, 2 (écu)
  8. Nous allons faire voir à ce coquet de Dorante, qu'il ne sait pas son métier, puisqu'il donne le temps à une fille de faire des réflexions.
    Attendez-moi sous l'orme, sc. 15 (métier)
  9. J'aurai, vers le rempart, quelque réduit commode Où je régalerai les beautés à la mode.
    Ménechmes, IV, 2 (rempart)
  10. Ils ont fait un beau coup vraiment ; Mais, pour réparer leur sottise, La folie et l'amour ont fait adroitement Réussir l'heureuse entreprise.
    Folies amour. Divertiss. (coup)
  11. Mettons l'original auprès de la copie ; Par ma foi, c'est vous-même, et vous voilà parlant ; Jamais peintre ne fit portrait si ressemblant.
    Ménechmes, IV, 3 (portrait [2])
  12. Vous croyez, en votre humeur caustique, En agir avec moi comme avec l'as de pique ?
    le Joueur, III, 11 (pique [2])
  13. Au secours, au secours, votre fille on l'emporte, Des carêmes-prenants lui font passer la porte.
    le Bal, sc. 18 (carême-prenant)
  14. Bien informé d'ailleurs que vous aimiez Clarisse, Et que vous deveniez réfractaire à ses lois, Refusant d'épouser celle dont il fit choix.
    le Distr. V, 10 (réfractaire)
  15. De tous collatéraux l'engeance est trop maligne.
    le Légataire, v, 8 (engeance)
  16. À le bien mesurer, il [un apothicaire] n'est pas, que je crois, Plus haut que sa seringue et glapit comme trois.
    le Légat. II, 11 (glapir)
  17. Vous ne pouvez jamais prendre un plus beau dessein, Et vous faites fort bien de lui tenir la main.
    Fol. am. II, 5 (main)
  18. J'irais de ma pensée interrompre le cours… Pour un fastidieux, qui n'a pour l'ordinaire Ni le don de parler, ni l'esprit de se taire.
    Distr. IV, 7 (fastidieux, euse)
  19. Paix, tais-toi, parle bas, tu sauras mon dessein.
    Fol. amour. I, 1 (paix)
  20. Qu'on vend cher maintenant l'argent à la jeunesse !
    le Joueur, I, 6 (vendre)