Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1094 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 69 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1094 citations dans le Littré.

  1. Je ménagerai votre bourse, ne vous mettez pas en peine.
    Sérénade, sc. 7 (ménager [1])
  2. Ce serait une éponge à presser au besoin.
    le Joueur, I, 6 (presser)
  3. Mais si c'est une grue… Dans ma famille, au moins, on ne voit point de sots.
    le Bal, 8 (grue [1])
  4. Rendez-moi mon bijou, Et je prends, pour partir, mes jambes à mon cou.
    Démocr. V, 5 (cou ou col)
  5. Dans peu de temps, j'espère Y voir coucher [dans un testament] mon nom en riche caractère.
    Lég. I, 1 (coucher [1])
  6. Vous faites là, monsieur, une action inique. - Aux maux désespérés il faut de l'émétique.
    le Joueur, II, 15 (inique)
  7. Votre mère a payé les droits à la nature.
    Démocr. II, 1 (payer)
  8. Nous allons faire voir à ce coquet de Dorante, qu'il ne sait pas son métier, puisqu'il donne le temps à une fille de faire des réflexions.
    Attendez-moi sous l'orme, sc. 15 (métier)
  9. Les plus jolies filles de Poitou la consultent comme un oracle, parce qu'elle a fait ses études sous une coquette de Paris.
    Attendez-moi sous l'orme, sc. 1 (sous)
  10. Les pieds sur les chenets étendus sans façons, Je pousse la fleurette et conte mes raisons.
    le Joueur, II, 4 (fleurette)
  11. Au procès qu'il nous ont sottement intenté, Moi seul j'ai fait bouquer toute la faculté.
    Légat. II, 10 (bouquer)
  12. Je suis, pour vous servir, gentilhomme auvergnac, Docteur dans tous les jeux, et maître de trictrac.
    ib. I, 10 (jeu)
  13. On tâche autant qu'on peut, dans son petit trafic, à gagner ses dépens en servant le public.
    le Joueur, v, 2 (trafic)
  14. Les Lapons n'ont point d'autre remède contre ces maudits animaux [moucherons] que d'emplir de fumée le lieu où ils demeurent… nous fîmes la même chose et nous nous enfumâmes.
    Voyage en Laponie, t. IV, p. 206 (enfumer)
  15. Une école maudite Me coûte en un moment douze trous tout de suite.
    le Joueur, I, 4 (école)
  16. Il vous plaira toujours d'être mémoratif D'un papier que tantôt d'un air rébarbatif Et même avec scandale…
    le Joueur, III, 11 (mémoratif, ive)
  17. Cette jeune duchesse Vous attend à vingt pas pour vous mener au jeu.
    Joueur, II, 6 (jeu)
  18. Ah ciel ! un jour de noce oublier une femme ! Cette erreur me paraît un peu digne de blâme ; Pour le lendemain, passe ; et j'en vois aujourd'hui Qui voudraient bien pouvoir l'oublier comme lui.
    le Distr. v, 11 (passer)
  19. Mais la belle est tombée amoureuse de moi.
    le Joueur, III, 11 (tomber)
  20. Si mon maître pouvait être fait légataire, Je ferais de bon cœur les frais du luminaire [du service].
    Légat. I, 1 (luminaire)