Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Cette honnête usurière, Qui nous prête, par heure, à vingt sous par écu ?
    le Joueur, I, 6 (usurier, ière)
  2. À la noyer [ma femme] cent fois je m'étais attendu ; Mais je n'en ai rien fait de peur d'être pendu.
    Démocrite, IV, 7 (noyer [2])
  3. Le cousin me connaît ; oh ! je ne suis pas cruche, Tel que vous me voyez.
    le Bal, 7 (cruche)
  4. Lisette, quelque temps tiens la bouche cousue, Si tu peux ; va fermer la porte de la rue.
    Légat. III, 8 (cousu, ue)
  5. On a beau faire, il faut prendre femme à Paris ; L'on y taille en plein drap.
    le Bal, 8 (tailler)
  6. Vous faites là, monsieur, une action inique. - Aux maux désespérés il faut de l'émétique.
    le Joueur, II, 15 (inique)
  7. Ma présence est assez inutile en ce lieu.
    Joueur, III, 2 (assez)
  8. Ce n'est point par douceur qu'on rend sages les filles ; Je veux du haut en bas faire attacher des grilles, Et que de bons barreaux, larges comme la main, Puissent servir d'obstacle à tout effort humain.
    Fol. am. I, 2 (fille)
  9. Ils ont fait un beau coup vraiment ; Mais, pour réparer leur sottise, La folie et l'amour ont fait adroitement Réussir l'heureuse entreprise.
    Folies amour. Divertiss. (coup)
  10. On est si partroublé qu'on ne sait ce qu'on fait.
    Démocr. V, 2 (partroublé, ée)
  11. Ah ! par ma foi je crois qu'il en fera de belles, Si le diable vous tente et veut vous marier, Qu'il cherche un autre objet pour vous apparier.
    Legat. I, 5 (apparier)
  12. La consolation D'avoir fait de ses biens la distribution Répand au fond du cœur un repos sympathique, Certaine quiétude et douce et balsamique.
    Légat. IV, 6 (quiétude)
  13. Je le mène un peu roide.
    Ret. impr. VI (roide ou raide)
  14. On trouve mainte épine où l'on cherchait des roses.
    Distr. IV, 3 (maint, mainte)
  15. Entre nous, sans façon, à Valère de près j'ai serré le bouton.
    le Joueur, III, 6 (bouton)
  16. Est-ce ce financier de noblesse mineure, Qui s'est fait, depuis peu, gentilhomme en une heure ?
    le Joueur, IV, 9 (mineur, eure [2])
  17. Je m'en vais la rejoindre et tâcher de calmer Son esprit violent, prompt à se gendarmer.
    le Distrait, III, 5 (gendarmer (se))
  18. Nous sommes dans ces lieux à l'abri des visites, Des sots écornifleurs et des froids parasites.
    Démocr. I, 3 (écornifleur, euse)
  19. Vous pouvez m'employer, monsieur, à tout office.
    Ménechmes, II, 2 (office [1])
  20. J'ai encore un collier à escamoter, mais j'aurais besoin tout à l'heure de quelques gens de main.
    Sérén. 20 (main)