Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Que l'esprit d'une fille est changeant et bizarre !
    le Joueur, II, 11 (fille)
  2. On trouve mainte épine où l'on cherchait des roses.
    Distr. IV, 3 (maint, mainte)
  3. Le bon est qu'en courant il a perdu sa botte.
    Distrait, I, 6 (bon [1])
  4. J'ai … vu ses yeux s'égarer, Et son esprit frappé soudain s'évaporer.
    Fol. amour. II, 6 (évaporer)
  5. Il n'est, je veux bien vous le dire, Prince ni galopin que vous ne fassiez rire.
    Démocr. v, 5 (galopin)
  6. La mauvaise famille est du Maine et de Caen ; Oui, tous ces forçats-là méritent le carcan.
    Légat. III, 8 (carcan)
  7. … Fort bien ! la réponse est honnête, Et vous avez toujours quelque défaite prête.
    Distr. I, 1 (défaite)
  8. On dit qu'à forligner il [le sexe] a propension.
    Bal, 7 (forligner)
  9. Vous avez-là un grand garçon bien mal morigéné, monsieur.
    Sérén. sc. 8 (morigéné, ée)
  10. Ce n'est point par douceur qu'on rend sages les filles ; Je veux du haut en bas faire attacher des grilles, Et que de bons barreaux, larges comme la main, Puissent servir d'obstacle à tout effort humain.
    Fol. am. I, 2 (fille)
  11. Paix, voici votre père ; le vilain usurier est avec lui. - Vient-il demander ce que je lui dois ? - Il serait mal adressé.
    Sérénade, IV (adresser)
  12. Mon esprit peu liant, mon amour trop sincère, Ma manière d'agir, ma critique et mes ris M'attireraient bientôt un monde d'ennemis.
    Démocrite, I, 6 (liant, ante)
  13. … Ma foi, tant pis pour vous ; Je ne m'y connais pas, ou bien, sur ma parole, Vous êtes là, m'amie, en très mauvaise école.
    Ménechm. II, 3 (école)
  14. C'est le déréglement de vos actions qui me fait parler.
    Retour impr. sc. 1 (déréglement)
  15. Cette veuve, je crois, ne serait point cruelle, Ce serait une éponge à presser au besoin.
    le Joueur, I, 6 (éponge [1])
  16. Je suis, quand je m'y mets, plus têtu qu'une mule.
    Légat. II, 11 (mettre)
  17. Il ne faut point avoir de mollesse en sa vie ; Je suis vert.
    le Joueur, IV, 9 (vert, erte)
  18. Ah ! ma pauvre maîtresse, Faut-il vous voir ainsi durement mise en presse [il s'agit d'un portrait mis en gage] ?
    Joueur, v, 6 (presse [1])
  19. L'esprit de ce pays n'est qu'en superficie ; Sitôt que vous voulez un peu l'approfondir, Vous rencontrez le tuf.
    le Joueur, II, 4 (tuf)
  20. Et tu as un billet de monsieur Matthieu, pour marque que tu ne viens pas à faux.
    Sérén. 10 (faux, fausse [1])