Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. …Procréez des enfants Qui puissent hériter de vous en droite ligne.
    Légat. V, 8 (hériter)
  2. Elle [Angélique] est après le jeu ce qu'il aime le mieux.
    ib. I, 2 (jeu)
  3. Si mon traître d'époux par bonheur était mort.
    Démocr. amour. II, 8 (de)
  4. Voilà ce qui s'appelle un ris d'après nature.
    le Distr. I, 4 (nature)
  5. Ah ! malheureuse engeance ! apanage du diable ! C'est toi qui m'as joué ce tour abominable.
    Folies amour. I, 2 (engeance)
  6. Je vous jure, Que je ne comprends rien à ce maudit jargon, Et ne sais, pour tout jeu, que l'oie et le toton.
    le Bal, sc. 14 (toton)
  7. Allons, Merlin, de la vivacité, mon enfant, de la présence d'esprit.
    Retour imprévu, sc. 10 (enfant)
  8. Le coquin dans le bois a volé quelque coche.
    Démoc. I, 2 (voler [2])
  9. Une lèvre qu'on mord pour rendre plus vermeille.
    le Joueur I, 2 (vermeil, eille [1])
  10. J'ai encore un collier à escamoter, mais j'aurais besoin tout à l'heure de quelques gens de main.
    Sérén. 20 (main)
  11. Vous avez fort bien fait de lui river son clou ; C'est bien à faire à lui de vous appeler fou.
    Distrait, IV, 7 (clou)
  12. …Si jamais chez nous vous revenez, Je vous fais de la porte un masque sur le nez.
    Ménechmes, II, 5 (porte [1])
  13. Toujours boire et manger ! carnassier animal, C'est bien fait ; suis toujours ton appétit brutal.
    Démocr. I, 4 (carnassier, ière)
  14. Je suis, ainsi que vous, membre de la musique, Enfant de G-ré-sol, et de plus je m'en pique.
    Fol. amour. II, 7 (g-ré-sol)
  15. Je ronflerais mon soûl la grasse matinée, Et je m'enivrerais le long de la journée.
    le Joueur, I, 1 (matinée)
  16. Vous n'avez que votre âge, votre air et votre visage contre vous ; dans le fond je gagerais que vous avez les meilleures manières du monde.
    Sérén. 16 (fond)
  17. Est-ce ce financier de noblesse mineure, Qui s'est fait, depuis peu, gentilhomme en une heure ?
    le Joueur, IV, 9 (mineur, eure [2])
  18. Je fais mon légataire unique, universel, Éraste mon neveu.
    Légat. V, 7 (légataire)
  19. Jacquinet : Ce retour imprévu ne dérangerait-il point un peu vos petites affaires ? - Merlin : oh ! non, elles sont toutes dérangées, de par tous les diables.
    Retour imprévu, sc. 9 (dérangé, ée)
  20. Une lettre, Crispin ! - Ah ciel ! quelle aventure ! Le maître de musique entend la tablature.
    Fol. amour. II, 7 (tablature)