Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Voilà un garçon bien ingénu.
    Sérénade, sc. 18 (ingénu, ue)
  2. On a beau faire, il faut prendre femme à Paris ; L'on y taille en plein drap.
    le Bal, 8 (tailler)
  3. Depuis que je travaille pour vous, les ressorts de mon esprit emprunteur sont diablement usés.
    la Sérénade, 11 (ressort [1])
  4. La fortune m'a bien joué d'un autre tour.
    Démocr. III, 2 (jouer)
  5. C'est à vous de sortir et de passer la porte.
    le Légat. III, 2 (passer)
  6. Un pistolet qui se lâcha malheureusement.
    Voy. de Fland. (lâcher)
  7. Vous ne pouvez jamais prendre un plus beau dessein, Et vous faites fort bien de lui tenir la main.
    Fol. am. II, 5 (main)
  8. Outre que ses ducats Nous ont plus d'une fois tiré de mauvais pas.
    Menechm. I, 2 (pas [1])
  9. Nous sommes dans ces lieux à l'abri des visites, Des sots écornifleurs et des froids parasites.
    Démocr. I, 3 (écornifleur, euse)
  10. Jusqu'au revoir, adieu, beau courrier offensé. - Ce n'est pas là, coquine, où le bât m'a blessé ; Mon cœur est plus navré de ton humeur sévère.
    le Distr. II, 1 (blesser)
  11. Tous les biens d'ici-bas sont faux et passagers, Leur possession trouble, et leur perte est légère.
    le Joueur, IV, 13 (léger, ère)
  12. Le jeu rassemble tout ; il unit à la fois Le turbulent marquis, le paisible bourgeois ; La femme du banquier, dorée et triomphante, Coupe orgueilleusement la duchesse indigente.
    le Joueur, III, 6 (couper)
  13. Courage, Valentin ; ferme, bon pied, bon œil.
    Ménechmes, II, 8 (œil)
  14. J'ai encore un collier à escamoter, mais j'aurais besoin tout à l'heure de quelques gens de main.
    Sérén. 20 (main)
  15. J'ai caché en terre un sac de cuir où il y a vingt mille francs.
    Retour impr. sc. 13 (sac [1])
  16. Et j'étais miquelet dans les guerres d'Espagne.
    Fol. am. I, 5 (miquelet)
  17. Laissons évaporer un peu sa bile émue.
    Légat. v, 2 (évaporer)
  18. On trouverait encore à quelque vieux pilier Son dernier habit vert pendu chez le fripier.
    Sat. contre les maris. (fripier, ière)
  19. Vous faites le plongeon, Petit noble à nasarde, enté sur sauvageon.
    le Joueur, III, 11 (plongeon)
  20. Vous me convenez fort, et je vous conviens mieux ; Sur vous on sait assez que je jette les yeux.
    le Joueur, II, 4 (œil)