Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Près du sexe tu vins, tu vis et tu vainquis ; Que ton sort est heureux ! allons, saute, marquis !
    le Joueur, IV, 10 (vaincre)
  2. J'aurai, vers le rempart, quelque réduit commode Où je régalerai les beautés à la mode.
    Ménechmes, IV, 2 (rempart)
  3. Sachons ce qu'il a fait ; et, sans plus de mystère, Concluons son hymen, et finissons l'affaire.
    le Joueur, I, 11 (mystère)
  4. Laissez-moi lui couper le nez. - Laissez-le aller ; Que feriez-vous, monsieur, du nez d'un marguillier ?
    Ménechm. III, 11 (couper)
  5. On voit assez à l'air dont il est habillé, Que c'est l'original dont on nous a parlé.
    Démocrite, IV, 5 (habiller)
  6. Parlons à cœur ouvert, et confessons la dette : Je suis un peu coquet, tu n'es pas mal coquette.
    le Distr. IV, 3 (dette)
  7. Paix, voici votre père ; le vilain usurier est avec lui. - Vient-il demander ce que je lui dois ? - Il serait mal adressé.
    Sérénade, IV (adresser)
  8. Cet habit cependant n'est pas de compétence. - Vous savez que l'habit ne fait pas la science.
    Folies amour. I, 5 (compétence)
  9. Que je suis un grand chien ! Parbleu je te saurai, Maudit jeu de trictrac, ou bien je ne pourrai.
    le Joueur, I, 4 (chien, chienne)
  10. …Autour d'un tapis vert, Dans un maudit brelan ton maître joue et perd.
    le Joueur, I, 2 (jouer)
  11. Je voudrais que vous fussiez étranglé par votre gorge avec votre diantre de collier.
    Sérén. sc. 1 (diantre)
  12. Courage, Valentin ; ferme, bon pied, bon œil.
    Ménechmes, II, 8 (œil)
  13. Je vide gentiment mes deux bouteilles. - Peste ! - Oui vraiment, du champagne encor, sans qu'il en reste.
    Fol. amour. III, 4 (champagne [1])
  14. Je n'ai jamais senti ni froid ni chaud pour vous.
    Ménech. II, 5 (chaud, chaude)
  15. Si mon traître d'époux par hasard était mort.
    Démocr. II, 7 (traître, esse)
  16. … La consolation D'avoir fait de ses biens la distribution Répand au fond du cœur un repos sympathique, Certaine quiétude et douce et balsamique.
    Légat. IV, 6 (distribution)
  17. Celui qui m'embarrasse le plus, c'est ce persécutant Monsieur André ; et si, je ne lui dois que trois mille cinq cents francs.
    Retour imprévu, sc. 4 (persécutant, ante)
  18. Sa poche [du joueur] est un trésor ; Sous ses heureuses mains le cuivre devient or.
    le Joueur, III, 6 (trésor)
  19. …Et déjà je m'étonne Qu'il ne vous ait point fait quelque sot compliment.
    Ménechmes, III, 11 (sot, otte)
  20. Je sais que Léonor aime un certain Valère, Un fat, un freluquet, qui n'a l'heur de lui plaire Que par son air pincé.
    le Bal, 12 (pincé, ée)