Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Rendez-moi mon bijou, Et je prends, pour partir, mes jambes à mon cou.
    Démocr. V, 5 (cou ou col)
  2. Tandis que de vous voir je meurs d'impatience, Vous témoignez, monsieur, bien de l'indifrence.
    Ménechm. V, 5 (pendant [2])
  3. Paix, voici votre père ; le vilain usurier est avec lui. - Vient-il demander ce que je lui dois ? - Il serait mal adressé.
    Sérénade, IV (adresser)
  4. Là [dans une maison de jeu], sans distinction on voit aller de pair Le laquais d'un commis avec un duc et pair.
    le Joueur, III, 6 (pair, aire)
  5. Je m'en vais la rejoindre et tâcher de calmer Son esprit violent, prompt à se gendarmer.
    le Distrait, III, 5 (gendarmer (se))
  6. J'aime les jeux galants où l'esprit se déploie : C'est, monsieur, par exemple un joli jeu que l'oie.
    le Joueur, I, 7 (oie)
  7. … Vous cajoliez la tante, Et moi, je pourchassais Finette la suivante.
    Ménechm. I, 2 (pourchasser)
  8. Les filles, en ce temps si souvent attrapées, Sur la foi des serments avaient été trompées.
    Ménechm. v, 1 (tromper)
  9. Ménechme : Nous rêvons, vous ou moi ; quoi ! vous me ferez croire Que j'ai vu votre fille ? en quel temps ? comment ? où ? - Démophon : Tout à l'heure, en ces lieux. - Ménechme : Allez, vous êtes fou.
    les Ménechm. III, 8 (rêver)
  10. Fi donc, petit badin, un peu de retenue ; Vous me parlez, marquis, une langue inconnue.
    le Joueur, II, 4 (langue)
  11. Beau-père, on dit bien vrai, quant à moi j'y souscris : On a beau faire, il faut prendre femme à Paris, L'on y taille en plein drap.
    le Bal, sc. 7 (drap)
  12. Ma manière d'agir, ma critique et mes ris M'attireraient bientôt un monde d'ennemis.
    Démocr. I, 6 (ennemi, ie)
  13. Item, doit à Richard cinq cents livres dix sous, Pour gages de cinq ans, frais, mises, loyaux coûts.
    le Joueur, III, 4 (loyal, ale)
  14. Je sais bien qu'à parler de lui sans passion, Il est particulier en sa distraction.
    Distr. I, 1 (particulier, ère)
  15. Vous prenez, croyez-moi, comme il faut cette affaire.
    le Joueur, V, 8 (prendre)
  16. Une lettre, monsieur, remet bien une affaire.
    le Distr. IV, 7 (remettre)
  17. …C'est, entre vous et moi, Auprès d'un philosophe un fort chétif emploi.
    Distrait, II, 4 (entre)
  18. …Tout franc je n'aime pas Qu'on se rie à mon nez et qu'on suive mes pas ; Si quelqu'un vient encor se gausser davantage, Je lui sangle d'abord mon poing par le visage.
    Démocr. II, 3 (gausser (se))
  19. Savez-vous bien qu'ici votre face équivoque, Et rare en son espèce, étrangement nous choque ?
    Démocrite, IV, 5 (équivoque)
  20. Une fille est une marchandise qu'on ne saurait garantir, et l'on n'en a pas plutôt fait l'emplette qu'on voudroit en être défait à moitié de perte.
    la Sérén. sc. 1 (moitié)