Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Cette jeune duchesse Vous attend à vingt pas pour vous mener au jeu.
    Joueur, II, 6 (jeu)
  2. Habile en tous métiers, intrigante parfaite, Qui prête, vend, revend, brocante, troque, achète, Met à perfection un hymen ébauché…
    le Joueur, V, 2 (intrigant, ante)
  3. En différents pays j'ai brusqué la fortune, Sans que l'on ait de moi reçu nouvelle aucune.
    Ménechmes, I, 2 (brusquer [1])
  4. Lui… c'est la coqueluche Des filles de Falaise : il étudie en droit Et sait tout son Cujas sur le bout de son doigt.
    le Bal, sc. 7 (coqueluche)
  5. Elles sont toutes dérangées de par tous les diables.
    le Retour impr. sc. 9 (diable)
  6. Il n'est, je veux bien vous le dire, Prince ni galopin que vous ne fassiez rire.
    Démocr. v, 5 (galopin)
  7. …Vous rêvez ; Pour connaître vos gens mettez mieux vos lunettes.
    le Bal, sc. 13 (lunette)
  8. Géronte : Comment ! moi ! des bâtards ! - Crispin : C'est style de notaire.
    Légat. V, 7 (notaire)
  9. Et non pas pour dîner avec des créatures Qui viennent, comme vous, chercher des aventures. - Des créatures ! Ciel ! quels termes sont-ce là ?
    Ménech. II, 5 (créature)
  10. J'aime mieux être ermite et brouter des racines, Revoyager vingt ans, nus pieds, sur des épines, Que de vivre avec vous ; adieu…
    Démocr. IV, 7 (revoyager)
  11. Si nous avions bien fait, nous t'aurions étranglé ; Il faut assurément qu'on l'ait ensorcelé.
    Ménechm. II, 6 (ensorceler)
  12. Il ne faut point de bourse à qui veut dépenser.
    Vendanges, 1 (dépenser)
  13. Tu ressens pour le jeu la pente la plus forte.
    Ménechm. I, 2 (pente)
  14. Cette pauvre innocente a-t-elle mérité Qu'on payât son amour de tant de cruauté !
    Ménechm. V, 3 (innocent, ente)
  15. De l'habit dont jadis elle courait le bal, Elle s'est mise en homme en cet accès fatal.
    Fol. amour. III, 9 (courir)
  16. Oui, madame, vous-même en propre original.
    les Ménechmes, I, 3 (original, ale [1])
  17. Mais dans le fond, c'est une bonne enfant.
    Sérénade, 11 (enfant)
  18. Quelle est cette égrillarde Qui d'un œil curieux me tourne et me regarde ?
    Démocrite, II, 7 (égrillard, arde [1])
  19. C'est un homme étonnant et rare en son espèce, Qui rêve fort à rien et s'égare sans cesse.
    Distrait, II, 1 (rare)
  20. Je guéris une fois l'infante du Congo, Qui vraiment avait bien un autre vertigo.
    Fol. amour. III, 7 (vertigo)