Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. C'est fort bien entendu ; Vous serez épousé ; moi, je serai pendu.
    Folies amour. II, 9 (épousé, ée)
  2. Je voudrais parfois qu'il n'y eût que moi de femme au monde. - Vous auriez de la chalandise.
    la Coq. III, 5 (chalandise)
  3. En vous disant d'abord que je suis mariée, Vous devinez assez que je viens vous prier De vouloir me démarier.
    Souhaits, 1 (démarier)
  4. …Toi, fine mouche, Va conter mon amour à l'objet qui me touche.
    le Distr. I, 7 (mouche)
  5. Mais Harpagon aride et presque diaphane Par les jeûnes cruels auxquels il se condamne.
    Sat. contre les maris. (diaphane)
  6. Tous ces jeux de hasard n'attirent rien de bon.
    Joueur, I, 7 (jeu)
  7. L'intitulé sera tel que l'on doit le faire, Et l'on le réduira dans le style ordinaire.
    Légat. IV, 6 (intitulé, ée)
  8. …Sachez que je faufile Avec ducs, archiducs, princes, seigneurs, marquis, Et tout ce que la cour offre de plus exquis.
    le Joueur, III, 11 (exquis, ise)
  9. Vous avez-là un grand garçon bien mal morigéné, monsieur.
    Sérén. sc. 8 (morigéné, ée)
  10. J'ai trouvé nez pour nez, Comme un grand revenant, Géronte sur ses pieds.
    Légat. IV, 8 (nez)
  11. Ma colique m'a pris assez mal à propos.
    Légat. II, 4 (prendre)
  12. Tu me fais perdre patience ; je veux absolument lui parler, te dis-je.
    Retour impr. 17 (patience [1])
  13. Nantissez-vous de tout, sans rien mettre au hasard ; Après à votre gré vous ferez votre part.
    Ménechmes, II, 1 (nantir)
  14. Ah ! malheureuse engeance ! apanage du diable ! C'est toi qui m'as joué ce tour abominable.
    Folies amour. I, 2 (engeance)
  15. Allez m'attendre au prochain détour ; je vous dirai dans un moment ce qu'il faudra faire.
    Sérén. sc. 20 (détour)
  16. Je ne puis vous souffrir vivre de cette sorte : Vous m'avez obligé de vous fermer ma porte.
    le Joueur, I, 7 (porte [1])
  17. Que diable ! tu réponds toujours la même prose. - Mais tu me dis aussi toujours la même chose.
    le Distr. IV, 3 (prose)
  18. Faute de revenu, je vis de l'industrie.
    Fol. am. I, 5 (industrie)
  19. La somme de dix mille une livre, une obole, Pour l'avoir sans relâche, un an, sur sa parole, Habillé, voituré, coiffé, chaussé, ganté, Alimenté, rasé, désaltéré, porté.
    Joueur, III, 4 (obole)
  20. Mais de quel coche ici me venez-vous parler ? - Du coche le plus rude où mortel puisse aller ; Et je ne pense pas que de Paris à Rome Un autre, tel qu'il soit, cahote mieux son homme.
    Mén. VIII, 5 (cahoter)