Jean-Baptiste ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU J.-B. (1671-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU J.-B. a été choisie.

445 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Odes et poésies diverses 1712-1723 268 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 445 citations dans le Littré.

  1. Ô doux amusement ! ô charme inconcevable à ceux que du grand monde éblouit le chaos !
    Odes, III, 7 (inconcevable)
  2. Crois-moi, suis plutôt l'exemple De tes amis casaniers, Et reviens goûter au Temple L'ombre de tes marronniers.
    Odes, II, 8 (casanier, ière)
  3. Montrez-nous, guerriers magnanimes, Votre vertu dans tout son jour ; Voyons comment vos cœurs sublimes Du sort soutiendront le retour.
    Ode à la Fortune. (guerrier, ière)
  4. D'un Dieu plus fort que toi dépend ta destinée.
    Cantate, Circé. (fort, orte)
  5. De ces grands mots, clinquant de l'oraison, Enflés de vent et vides de raison.
    liv. II, Ép. II, Brumoy. (clinquant)
  6. Ni les grands mots ni le ton emphasé, Au sens commun n'ont jamais imposé.
    dans le Dict. de BESCHERELLE (emphasé, ée)
  7. Filles du ciel, chastes et doctes fées.
    dans le Dict. de BESCHERELLE. (fée)
  8. Cruel auteur des troubles de mon âme, Que la pitié retarde un peu tes pas.
    Cantate, Circé. (pas [1])
  9. Certain huissier, étant à l'audience, Criait toujours : paix-là ! messieurs, paix-là.
    Épigr. I, 9 (paix)
  10. …apprendre à ne leur plus répondre Que par des mœurs dignes de les confondre… à fuir enfin toute escrime inégale Qui d'eux à nous remplirait l'intervalle.
    Ép. II, 4 (escrime)
  11. Hélas ! j'aimais en vous un or faux et perfide, Par le creuset du temps en vapeur converti.
    Odes, III, 9 (creuset)
  12. Préparez-vous à voir ces oppresseurs Dans les accès de leur rage ennemie Vous barbouiller de leur propre infamie.
    Ép. I, 6 (propre)
  13. Il tient la balance éternelle Qui doit peser tous les humains.
    Odes, I, 11 (peser)
  14. Un des saints du paganisme.
    Odes, II, 2 (saint, ainte)
  15. Mais, sans tes clartés sacrées, Qui peut connaître, Seigneur, Les faiblesses égarées Dans les replis de son cœur ?
    O de 2, liv. I (clarté)
  16. Les grandeurs ont leur cours ; vous succédez à d'autres ; Mais d'autres quelque jour seront vos successeurs.
    Odes, III, 9 (successeur)
  17. Quelquefois même aux bons mots s'abandonne, Mais doucement et sans blesser personne ; Toujours discret et toujours bien disant, Et sur le tout, aux belles complaisant.
    Épît. I, 1 (tout, toute)
  18. Tu peux faire trembler la terre sous tes pas, Des enfers déchaînés allumer la colère.
    Cantate, Circé. (enfer)
  19. Ces yeux roulants, ce front sanctifié.
    Allég. I, 1 (roulant, ante)
  20. La terre tremblante Frémit de terreur ; L'onde turbulente Mugit de fureur.
    Cantate, Circé. (fureur)