Jean-Baptiste ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU J.-B. (1671-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU J.-B. a été choisie.

445 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Odes et poésies diverses 1712-1723 268 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 445 citations dans le Littré.

  1. Et les vents, échappés de leurs cavernes sombres, Mêlent à leurs clameurs [des mânes] d'horribles sifflements.
    Cantate, Circé (sifflement)
  2. Du tribut que la mer reçoit de nos fontaines Indignés et jaloux, leur souffle [des aquilons] mutiné Tient les fleuves chargés de chaînes, Et soulève contre eux l'océan déchaîné.
    Cantate XII, contre l'hiver. (mutiné, ée)
  3. Étrange vertu qui se forme Souvent de l'assemblage énorme Des vices les plus détestés.
    Odes, II, 6 (énorme)
  4. Sur un autel sanglant l'affreux bûcher s'allume, La foudre dévorante aussitôt le consume.
    Cantate, Circé. (bûcher [1])
  5. Il tient la balance éternelle Qui doit peser tous les humains.
    Odes, I, 11 (peser)
  6. Amour voulant lever un régiment Battait la caisse autour de ses domaines.
    Vers allégoriques au duc de Bourg. (caisse)
  7. Habiller la fable en histoire, Et, causant toujours de mémoire, Propos sur propos enfiler, Vous croirez que ce caractère Est facilité de parler ; C'est impuissance de se taire.
    Lettres, t. I, p. 207, dans RICHELET (enfiler)
  8. Je me trouve depuis trois ans, moi et mes confrères les actionistes [il avait des actions d'une compagnie qui finit par faire banqueroute] dans le cas de la définition que le merveilleux écuyer de don Quichotte faisait d'un chevalier errant, toujours prêt à être empereur, ou roué de coups de bâton.
    Lett. à Boutet, 26 déc. 1730 (actioniste)
  9. Et ces enfants meurtris entre leurs bras sanglants.
    Odes, IV, 8 (meurtri, ie)
  10. Il est sauvé s'il peut prouver Qu'au rang des sots Phébus l'immatricule.
    Épît. I, 9 (immatriculer)
  11. Et que leurs noms, vainqueurs de la nuit la plus sombre, Ont su dissiper l'ombre Dont les obscurcissait le sort injurieux.
    Odes, IV, 2 (injurieux, euse)
  12. Fortune dont la main couronne Les forfaits les plus inouïs.
    Ode à la Fortune. (inouï, ïe)
  13. Ni les grands mots ni le ton emphasé, Au sens commun n'ont jamais imposé.
    dans le Dict. de BESCHERELLE (emphasé, ée)
  14. Ô Catinat, quelle voix enrhumée De te chanter ose usurper l'emploi ? Mieux te vaudrait perdre ta renommée, Que los cueillir de si chétif aloi.
    Épigr. I, 28 (los)
  15. Ne craignez rien, calomniez toujours ; Quand l'accusé confondrait vos discours, La place est faite ; et, quoiqu'il en guérisse, On en verra du moins la cicatrice.
    Ép. I, liv. 1, Aux muses (cicatrice)
  16. Pélée, à ce discours, portant au loin sa vue, Voit paraître l'objet qui le tient sous ses lois ; Heureux que pour lui seul l'occasion perdue Renaisse une seconde fois.
    Cantate 6, Thétis. (occasion)
  17. J'appellerai vertu guerrière Une vaillance meurtrière Qui dans mon sang trempe ses mains !
    Odes, II, 6 (vaillance)
  18. Un corps sain, un esprit joyeux Et quelque prose mélangée De vers badins ou sérieux Me feront trouver l'apogée De la félicité des Dieux.
    Rép. à Chaulieu. (apogée)
  19. Ô doux amusement ! ô charme inconcevable à ceux que du grand monde éblouit le chaos !
    Odes, III, 7 (inconcevable)
  20. Et messagère indifférente Des vérités et de l'erreur, Sa voix en merveilles féconde Va chez tous les peuples du monde, Semer le bruit et la terreur.
    Odes, III, 2 (messager, ère)