Jean-Jacques ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU (1712-1778)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU a été choisie.

4527 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur le gouvernement de Pologne et sur sa réformation projetée 78 citations
Correspondance 439 citations
Dictionnaire de la musique 1767 34 citations
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes 1754 28 citations
Du contrat social, ou Principes du droit politique 1762 93 citations
Émile, ou De l'éducation 1762 1196 citations
Essai sur l'origine des langues où il est traité de la mélodie et de l'imitation musicale 1781 59 citations
Julie, ou la Nouvelle Héloïse 1761 686 citations
Les confessions 1781 1236 citations
Les rêveries d'un promeneur solitaire 1782 127 citations
Lettres écrites sur la montagne 1764 51 citations
Rousseau juge de Jean-Jacques. Dialogues 1780 et 1782 109 citations

Quelques citations de Jean-Jacques ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4527 citations dans le Littré.

  1. Quand enfin cette aimable jeunesse vient à se marier, les deux époux, se donnant naturellement les prémices de leur personne, en sont plus chers l'un à l'autre.
    Ém. IV (prémices)
  2. C'étaient bien les plus grandes salopes qui aient empuanti le bercail du Seigneur.
    Conf. II (empuantir)
  3. Voilà la courte et véridique histoire de tous mes méfaits enfantins.
    Confess. I (méfait)
  4. Malgré le prétendu zèle pour moi dont Grimm se targuait au dehors.
    Conf. IX (targuer)
  5. Il est aisé, je l'avoue, d'aller ramassant des sables et des pierres, d'en remplir ses poches et son cabinet, et de se donner avec cela des airs d'un naturaliste.
    Promen. 7 (naturaliste)
  6. Quoique j'eusse quelquefois annoncé des partitions, je ne comprenais pas comment un homme pouvait faire six parties.
    Confess. V (annoncer)
  7. M. Simon était galant, grand conteur de fleurettes.
    Conf. IV (fleurette)
  8. Je suis surpris… qu'un homme d'autant d'esprit daigne faire attention à ces petits bavardages femelles.
    Lett. à du Peyrou, 19 juill. 1766 (femelle)
  9. Les simples hôtes n'y sont point admis [dans une salle à manger] ; jamais on n'y mange quand on a des étrangers ; c'est l'asile inviolable de la confiance, de l'amitié, de la liberté ; c'est la société des cœurs qui lie en ce lieu celle de la table ; elle est une sorte d'initiation à l'intimité, et jamais il ne s'y rassemble que des gens qui ne voudraient plus être séparés.
    Hél. V, 2 (initiation)
  10. M. Levasseur, qui mangeait beaucoup et avec une extrême voracité, était sujet à des débordements de bile et à de fortes diarrhées qui lui duraient quelques jours et lui servaient de remède.
    Conf. IX (débordement)
  11. Elle avait pris le ton lent et traînant des religieuses, et sur ce ton traînant elle disait des choses très saillantes qui ne semblaient pas aller avec son maintien.
    Confess. v. (traînant, ante)
  12. Qu'est-ce que la valeur d'une patte ou d'un oignon qu'un insecte ronge ?
    Hél. IV, 11 (patte)
  13. Il a gardé de son ancienne opulence la facilité de connaître l'état des gens dans leurs manières ; quiconque a vécu dans le grand monde se trompe rarement là-dessus.
    Émile, V (manière)
  14. Elle soutint que c'était obstination pure, que je m'ennuyais à la mort dans ma retraite.
    Conf. X (mort [3])
  15. Quelle avaloire il a ! Assurément, si cette femme a mangé tout l'argent qu'elle a tiré de sa fille et de moi, depuis vingt ans, il faut qu'elle ait une terrible avaloire.
    Lett. 375 (avaloire)
  16. Les oisifs des villes, gens aussi ennuyés qu'ennuyeux, qui ne sachant que faire de leur temps, abusent de celui des autres.
    Lett. à M. Monier, Corresp. t. IV, p. 278, dans POUGENS. (oisif, ive)
  17. Le vieux commandeur, avec tous ses contes gras, quant à la substance, ne perdait jamais sa politesse de la vieille cour.
    Confess. VII (gras, asse)
  18. J'étais bien sûr d'être inscrit en encre rouge sur les registres du roi de Prusse [à cause d'un distique qu'il avait mis au bas du portrait du roi].
    Conf. XI (registre)
  19. Quand j'étais à Moutiers, j'allais faire des lacets chez mes voisines.
    Conf. V (lacet)
  20. Le charme de l'amitié qui tempérait et calmait ma colère par l'ascendance d'un sentiment plus doux.
    dans LAVEAUX (ascendance)