Jean-Jacques ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU (1712-1778)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU a été choisie.

4519 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur le gouvernement de Pologne et sur sa réformation projetée 78 citations
Correspondance 432 citations
Dictionnaire de la musique 1767 34 citations
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes 1754 28 citations
Du contrat social, ou Principes du droit politique 1762 93 citations
Émile, ou De l'éducation 1762 1196 citations
Essai sur l'origine des langues où il est traité de la mélodie et de l'imitation musicale 1781 59 citations
Julie, ou la Nouvelle Héloïse 1761 686 citations
Les confessions 1781 1235 citations
Les rêveries d'un promeneur solitaire 1782 127 citations
Lettres écrites sur la montagne 1764 51 citations
Rousseau juge de Jean-Jacques. Dialogues 1780 et 1782 109 citations

Quelques citations de Jean-Jacques ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4519 citations dans le Littré.

  1. C'eût été un crime de lèse-catholicité.
    Confess. II (lèse)
  2. Ces demoiselles m'avaient parlé de lui avec peu d'estime, et m'avaient paru mécontentes de me savoir en si mauvaises mains ; cela lui fit tort dans mon esprit.
    Conf. IV (main)
  3. Je soutiens qu'il faut quelquefois faire des fautes de grammaire pour être lumineux ; c'est en cela, et non dans toutes les pédanteries du purisme, que consiste le véritable art d'écrire.
    Corresp. du Peyrou, t. III, p. 38, dans POUGENS (purisme)
  4. À l'instant va s'élever contre moi cette philosophie d'un jour qui naît et meurt dans le coin d'une grande ville et veut étouffer de là le cri de la nature.
    Lettre à d'Alemb. (cri)
  5. Je suis prêt à accepter un dîner tout autre jour qu'il vous plaira de me prescrire.
    Lett. à Mme de Créqui, 1752 (prescrire)
  6. Être des êtres, je suis parce que tu es, c'est m'élever à ma source que de te méditer sans cesse.
  7. Rien n'est plus ennuyeux que d'entendre lamenter un enfant.
    Nouv. Hél. dans GIRAULT-DUVIVIER (lamenter)
  8. Qu'il joue avec nos masses sur un billard haut de trois pieds.
    Ém. II (masse [2])
  9. Vous avez tenu vos amis en peine.
    Ém. v. (tenir)
  10. Pour écarter le scandale du bon exemple, ils m'excitaient à les imiter.
    Conf. VII (scandale)
  11. Non moins exigeant pour l'honneur qui m'était dû, qu'attentif à rendre celui que je devais aux autres.
    Confess. VII (honneur)
  12. Quelques pleines que fussent les ruches prêtes à jeter leur essaim.
    Conf. VI (jeter)
  13. Vous avez beau vouloir sanctifier vos passions ; elles vous punissent toujours des excès qu'elles vous font commettre.
    Lév. d'Éphr. 3 (excès)
  14. Je fis le crochet à droite en approchant de la barrière.
    Prom. 6 (crochet)
  15. Je sais que, malgré les barrières immenses qu'on entasse sans cesse autour de moi, on craint toujours que la vérité ne s'échappe par quelque fissure.
    Confess. VII (fissure)
  16. Mentir pour son avantage à soi-même est imposture, mentir pour l'avantage d'autrui est fraude, mentir pour nuire est calomnie, c'est la pire espèce de mensonge ; mentir sans profit ni préjudice de soi ni d'autrui n'est pas mentir : ce n'est pas mensonge, c'est fiction.
    4<sup>e</sup> prom. (menteur, euse)
  17. Je m'étais mis à étudier l'anatomie, et passant en revue la multitude et le jeu des pièces qui composent ma machine, je m'attendais à sentir détraquer tout cela vingt fois le jour.
    Conf. VI (détraquer)
  18. Si vous mettez en ligne de compte les incendies et les tremblements de terre.
    Orig. notes. (compte)
  19. Quand la balance est parfaitement égale, une paille suffit pour la faire pencher.
    Écon. polit. (paille)
  20. Chargé de son fusil, de son carnier, de son fourniment.
    Ém. IV (fourniment)