Jean-Jacques ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU (1712-1778)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU a été choisie.

4519 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur le gouvernement de Pologne et sur sa réformation projetée 78 citations
Correspondance 432 citations
Dictionnaire de la musique 1767 34 citations
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes 1754 28 citations
Du contrat social, ou Principes du droit politique 1762 93 citations
Émile, ou De l'éducation 1762 1196 citations
Essai sur l'origine des langues où il est traité de la mélodie et de l'imitation musicale 1781 59 citations
Julie, ou la Nouvelle Héloïse 1761 686 citations
Les confessions 1781 1235 citations
Les rêveries d'un promeneur solitaire 1782 127 citations
Lettres écrites sur la montagne 1764 51 citations
Rousseau juge de Jean-Jacques. Dialogues 1780 et 1782 109 citations

Quelques citations de Jean-Jacques ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4519 citations dans le Littré.

  1. Infuser dans toute la nation l'âme des confédérés.
    Pologne, 2 (infuser)
  2. Si vous mettez en ligne de compte les incendies et les tremblements de terre.
    Orig. notes. (compte)
  3. Il me faut des terres, des bois, des gardes, des redevances, des honneurs seigneuriaux.
    Ém. IV (redevance)
  4. Le pesant joug de la nécessité sous lequel il faut que tout être fini ploie.
    Em. II (ployer)
  5. Aussitôt qu'elle est pardonnée.
  6. Le si bémol majeur est tragique.
    Dissert. sur la mus. mod. (si [4])
  7. Il avait de l'esprit, de la figure, il pouvait avoir des prétentions ; on disait qu'il en avait auprès d'elle.
    Confess. VII (prétention)
  8. Les repentirs, les doux souvenirs, les regrets, l'attendrissement se partagent le soin de me faire oublier quelques moments mes souffrances.
    3<sup>e</sup> lett. à M. de Malesherbes (partager)
  9. Cette uniformité était précisément ce dont j'avais le plus grand besoin pour achever de former mon caractère, que des troubles continuels empêchaient de se fixer.
    Conf. V (former)
  10. En passant devant Vincennes, je sentis à la vue du donjon un déchirement de cœur dont le baron remarqua l'effet sur mon visage.
    ib. VIII (déchirement)
  11. Les hommes, abrutis par leur vain savoir, ont fermé leur esprit à la voix de la raison, et leur cœur à celle de la nature.
    Lett. à d'Alemb. (savoir [2])
  12. Vous trouverez dans ma description un léger crayon de leurs mœurs.
    Hél. I, 23 (crayon)
  13. C'est donc en vain qu'on prétendrait refondre les divers esprits.
    Hél. V, 3 (refondre)
  14. Il y a bien de la différence entre se plaire à un travail et y être propre.
    Ém. III (plaire)
  15. Tout ce que vous m'avez prouvé est, à mes yeux, plein de choses inconcevables, contradictoires, absurdes.
  16. Au lieu de vous dire de mon chef ce que je pense.
    Ém. IV (chef)
  17. Un édifice qu'on voudrait élever sans cesse avec des matériaux tirés de ses fondements.
    Polysynodie. (matériaux)
  18. Enfermez un petit monsieur et un petit paysan dans une chambre…
    Ém. II (monsieur)
  19. La proie étant l'unique sujet de combat des animaux carnassiers.
    Orig. notes. (carnassier, ière)
  20. On n'est jamais excusable de faire mal ce qu'on fait volontairement.
    3<sup>e</sup> lettre à M. de Malesherbes. (excusable)