Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON, auteur cité dans le Littré

SAINT-SIMON (1675-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-SIMON a été choisie.

3718 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon 1830 3628 citations

Quelques citations de Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3718 citations dans le Littré.

  1. Le duc de Noailles, qui songeait à s'assurer la dépouille de M. de Beauvillier, poussait incessamment à la roue [pour le renverser].
    56, 179 (roue)
  2. Ce qui contribua à cette désespérade universelle de protestations fut l'empressement fixe avec lequel il se fit [le choix de Mme de Saint-Simon comme dame d'honneur].
    t. VIII, p. 328, éd. Chéruel. (désespérade)
  3. De vos affaires, vous en êtes le maître ; mais pour des miennes [pour être maître des miennes], je ne vous permets de faire…
    t. I, p. 254, éd. CHÉRUEL. (pour [1])
  4. Avec tant de véhicules [protections] ce choix [de Chamillart comme surintendant] ne fut pas un instant balancé.
    70, 148 (véhicule)
  5. Selon la coutume de cette province [Bretagne], tous les juveigneurs de Rohan devaient être hommes liges du duc de Bretagne.
    57, 199 (lige)
  6. La brèche était capable pour deux bataillons de front.
    278, 8 (capable)
  7. Sur des significations réciproques les ducs d'Elbeuf et de Vendôme s'aigrirent, se picotèrent, et enfin se querellèrent.
    20, 232 (picoter)
  8. Je me souviens que je n'ai point encore parlé de ce qu'on appelait à la cour les parvulo de Meudon.
    173, 60 (parvulo)
  9. M. de Bouillon tira droit en Bourgogne d'où il était venu.
    200, 176 (tirer)
  10. Novion et M. de Luxembourg crurent pouvoir profiter de l'état, prêt à être jugé, où le procès en était demeuré, et résolurent de l'étrangler à l'improviste.
    17, 196 (étrangler)
  11. J'ai vu des gens très dignes de foi qui m'ont assuré l'avoir vu [M. le Prince] au coucher du roi, pendant le prier-Dieu, jeter la tête en l'air subitement plusieurs fois de suite.
    225, 17 (prier-dieu)
  12. Quand l'abbé de Tonnerre eut dit le bénédicité, il [l'évêque de Noyon] lui dit de se mettre à table.
  13. Je remarque cette humiliante façon du tiers état de parler devant le roi, à la différence du baronnage.
    374, 10 (baronnage)
  14. Telle fut la fortune d'un repaire [Marly] de serpents et de charognes, de crapauds et de grenouilles.
    410, 156 (charogne)
  15. Je l'ai dit du duc de Chevreuse, je le répète ici de ce chancelier [d'Aguesseau], il coupait un cheveu en quatre.
    453, 123 (cheveu)
  16. Les dames dirent qu'il ne fallait pas m'importuner ni faire des façons avec moi, et je cours encore.
    404, 34 (courir)
  17. J'étais le plastron de ces sortes d'entretiens [avec la duchesse d'Orléans] qui me faisaient suer à trouver des défaites.
    392, 51 (plastron)
  18. Mme la duchesse se mit à appeler Mme de Chartres mignonne ; monsieur le sut, il en sentit le ridicule et l'échappatoire de l'appeler madame, et il éclata.
  19. Le baron de Bressé avait du roi autour de 20 000 livres de rente, et était lieutenant-général.
    129, 176 (autour [1])
  20. Louville fut reçu d'Huxelles comme un chien dans un jeu de quilles, ce fut son expression.
    447, 247 (quille [2])