Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON, auteur cité dans le Littré

SAINT-SIMON (1675-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-SIMON a été choisie.

3713 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon 1830 3627 citations

Quelques citations de Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3713 citations dans le Littré.

  1. L'abbé Testu était fort difficile à pardonner, et même à ne pas poursuivre quiconque l'avait heurté.
    160, 106 (heurter)
  2. La brièveté sous laquelle gémit nécessairement une matière si féconde, me fera supprimer une infinité de passages.
    372, 181 (brièveté)
  3. Je ne sais que l'archevêque de Bourges à qui cela [être archevêque sans avoir été évêque] fût arrivé auparavant lui [l'abbé de Mailly].
    150, 185 (auparavant)
  4. Canaples prétendait donner les démissoires et se mêler de la discipline intérieure du clergé.
    110, 182 (dimissoire)
  5. Cette maison portait d'argent à la croix de gueules, givrée d'or.
    188, 9 (gueules)
  6. Orry fut d'abord rat de cave, puis homme d'affaires de la duchesse de Portsmouth.
    114, 242 (rat [2])
  7. Le cabasset cacheta sa lettre, mit le dessus [l'adresse] à M. de Chaulnes au lieu de M. de Pontchartrain.
    42, 239 (dessus)
  8. À qui ne le connaissait pas [Chevreuse] familièrement, il avait un extérieur droit, fiché, composé, propre, qui tirait sur le pédant.
    336, 159 (fiché, ée)
  9. Monsieur se mit à sa fenêtre et toute sa cour, pour voir cette belle voiture [de Mme d'Aiguillon] houssée.
  10. Madame la duchesse eut la bonté de la manger de caresses.
    262, 5 (manger [1])
  11. Ses protecteurs [de Dubois] se servirent du progrès du jeune prince pour ne le point changer de main et laisser faire Dubois ; enfin ils le bombardèrent précepteur.
    2, 42 (bombarder)
  12. C'était [Villacerf] un homme brusque, mais franc, vrai, droit, serviable et très bon ami.
    70, 159 (serviable)
  13. Il [Cellamare] ajoute : il [Dubois] a été maquereau toute sa vie, ce ne sont là dedans que des lettres de femmes.
  14. Il [le roi à la mort du duc de Berry] avait l'âme fort noircie ; mais il était d'ailleurs peu touché, et il ne cherchait pas à s'affliger.
    356, 200 (noirci, ie)
  15. Maréchal voyait une cabale se former dans l'intérieur dès la maladie, et surtout depuis la mort de Mme la Dauphine, pour en donner le paquet à M. le duc d'Orléans.
    325, 7 (paquet)
  16. En Espagne, la reine mère mourut ; elle était sœur de l'empereur et seconde femme de Philippe IV, qui de sa première femme avait eu notre reine Marie-Thérèse, en sorte que le roi en drapa pour un an sans regret.
    35, 154 (draper)
  17. Fagon, sujet aux atteintes du haut mal, était un méchant sujet en termes de chirurgie.
    99, 57 (sujet [2])
  18. J'assurai Chamillart qu'il serait bien reçu [du roi], quand bien même il embarrasserait le roi ; et que, de cette époque, ce serait un nouveau bail passé avec lui.
    199, 150 (bail)
  19. J'eus le plaisir de revoir un de mes anciens amis ; c'était le père Wolf que j'envoyai quêter dans cinq ou six maisons de jésuites là autour, et qu'on trouva à Haguenau.
    22, 256 (quêter)
  20. Le chevalier de Lorraine, du temps des Guises, eût tenu un grand coin parmi eux.
    96, 14 (coin)