Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON, auteur cité dans le Littré

SAINT-SIMON (1675-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-SIMON a été choisie.

3713 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon 1830 3627 citations

Quelques citations de Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3713 citations dans le Littré.

  1. [Tallard] Beaucoup d'esprit et de grâce dans l'esprit, mais sans cesse battu du diable par son ambition, ses vues.
    116, 14 (diable)
  2. Le grand écuyer [après cette sottise] se releva le nez de dessus la table, regarda toute la compagnie, toujours bouffant.
    177, 110 (bouffer)
  3. Le nouveau roi d'Espagne prête le serment entre les mains du justice qui lui dit cette formule…
    176, 90 (justice)
  4. L'affaire [du quiétisme], qui dormait un peu à la congrégation du saint-office, reprit couleur, et couleur qui commença à devenir fort louche pour M. de Cambrai.
    56, 189 (louche [1])
  5. Courcillon faisait ses complaintes le plus follement et le plus burlesquement du monde.
    165, 195 (burlesquement)
  6. L'abbé de Mornay faisait très dignement et très capablement l'ambassade de Portugal.
    471, 247 (capablement)
  7. Les faux-sauniers furent battus, leur sel pris, et leurs prisonniers branchés.
    507, 174 (brancher)
  8. L'empereur cherchait de tous côtés à acheter des troupes, il en farcissait le Tyrol.
    85, 101 (farcir)
  9. Desmarets ne savait plus de quel bois faire flèche ; tout manquait et tout était épuisé.
    196, 127 (flèche [1])
  10. C'est une connaissance [les empiétements du parlement] nécessairement préalable aux choses qu'il est temps de raconter.
    370, 162 (préalable)
  11. Ils [Chevreuse et Beauvilliers] m'ont laissé ignorer ce qui se passa, et je n'ai pas cru devoir crocheter des amis si respectables.
    334, 124 (crocheter)
  12. Les hommes en pas un pays n'ont voulu l'admettre [la naissance des bâtards] à rien de ce qui a trait au nom, à l'état et à la société des hommes.
    361, 20 (trait [1])
  13. C'était un débordement de l'armée qui se mit à piller, violer, massacrer, et faire toutes les horreurs que la licence la plus effrénée inspire.
    29, 88 (horreur)
  14. J'admirai les cavillations de ses réponses [du père le Tellier] et la pertinacité de son attachement à introduire ces horreurs [du livre de Jouvency].
    340, 209 (pertinacité)
  15. Le duc de Chevreuse rougit jusqu'au blanc des yeux, il s'embarrassa, il balbutia.
    192, 64 (blanc [2])
  16. Un événement [chute du duc de Noailles] m'a paru mériter de préférer pour cette fois une suite plus éclaircissante des choses qui l'ont amené, à un scrupule trop exact des temps même peu éloignés.
  17. M. de Vendôme répondit à Roquelaure qu'il était un mauvais décideur [au jeu] et qu'il se mêlait toujours de ce qu'il n'avait que faire.
    27, 53 (décideur)
  18. Pontchartrain fort contraire à M. le duc d'Orléans ; la Vrillière dont la charge et l'emploi étaient la cinquième roue d'un chariot.
    393, 70 (roue)
  19. Mme la duchesse de Chartres, sous prétexte d'incommodité, demeura à Fontainebleau.
  20. Monseigneur le duc de Bourgogne se déshabilla dans l'antichambre au milieu de toute la cour, assis sur un ployant.