Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON, auteur cité dans le Littré

SAINT-SIMON (1675-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-SIMON a été choisie.

3718 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon 1830 3628 citations

Quelques citations de Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3718 citations dans le Littré.

  1. La Lorraine était un arrondissement très sensible pour la France.
  2. La fille aînée de Croissy avait infiniment d'esprit, de grâces et d'amusement dans l'esprit.
    33, 132 (amusement)
  3. Le duc [de Beauvilliers] eut sans cesse les yeux collés sur moi pendant que je lui parlai.
    15, 169 (collé, ée)
  4. La vie de la duchesse de Montbazon fut obscure, et ses mœurs et sa tête mal timbrée avaient beaucoup fait parler d'elle.
    260, 109 (timbré, ée)
  5. Le cardinal de Bouillon prétendait à Rome l'altesse éminentissime.
    53, 140 (altesse)
  6. L'abbé Dubois était un petit homme maigre, effilé, chafoin, à perruque blonde, à mine de fouine.
    391, 13 (fouine [1])
  7. Guy prit le nom de Laval, et brisa la croix de Montmorency de cinq coquilles.
    188, 8 (coquille)
  8. De cette sortie séparée, Harlay a fait naître une indécence que je m'abstiens de qualifier.
    374, 24 (qualifier)
  9. Un Écossais, grand joueur et grand combinateur [Law], était venu en France dans les derniers temps du feu roi.
    441, 144 (combinateur)
  10. M. le duc d'Orléans se dévouerait par la réalité et par l'espérance de cette multiplication de belles récompenses, depuis le 1er lieutenant général jusqu'au dernier enseigne et cornette.
    399, 199 (cornette [1])
  11. Le prince de Léon était un grand garçon élancé, laid et vilain au possible.
  12. J'étais le plastron de ces sortes d'entretiens [avec la duchesse d'Orléans] qui me faisaient suer à trouver des défaites.
    392, 51 (plastron)
  13. Un beau matin, sa femme, qui était une maîtresse commère, entre dans son cabinet.
    154, 5 (maîtresse)
  14. Le marquis de Mirepoix s'amouracha de la fille d'un cabaret en Allemagne, et s'enterra si bien avec elle qu'on ne l'a pas vu depuis.
    69, 127 (enterrer)
  15. Les chanceliers cèdent à toutes les duchesses partout, même à brevet, jusqu'à aujourd'hui, et sans tortillage ni difficulté.
    70, 157 (tortillage)
  16. Le projet était de supprimer la contractation de Séville, et d'abolir l'indult qu'on imposait depuis longtemps sur les vaisseaux qui revenaient des Indes.
  17. Tous ne considéreront que vous [le régent] comme convocateur et moteur de l'assemblée [des états généraux].
    465, 70 (convocateur)
  18. Le roi déclara à la mort du roi d'Espagne, qu'il draperait.
    82, 65 (draper)
  19. Un homme d'une réputation peu entière.
    469, 202 (entier, ière)
  20. Élevé dans les redits dont Monsieur vivait, et dont sa cour était remplie, M. le duc d'Orléans en avait pris le détestable goût et l'habitude.
    390, 17 (redit, ite)