Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON, auteur cité dans le Littré

SAINT-SIMON (1675-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-SIMON a été choisie.

3712 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon 1830 3626 citations

Quelques citations de Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3712 citations dans le Littré.

  1. La chicane, maîtresse des cavillations et féconde en refuites, veut être forcée dans ses retranchements.
    375, 60 (refuite)
  2. Mme de Roucy avait beaucoup de crainte de se méprendre, ce qui lui donnait une timidité bienséante à son âge.
  3. Les jésuites, ainsi pincés sur leur morale d'Europe et d'Asie, s'en revanchèrent sur le temporel.
    78, 9 (revancher)
  4. Pour les armes, ils [les Chabots] ont toujours conservé leurs chabots en écartelure.
    166, 202 (écartelure)
  5. Chevreuse et Beauvillier étaient réservés avec les leurs, et, bien que cousins germains de Torcy, un fumet de jansénisme les écartait de lui fort au delà du but.
    283, 169 (fumet)
  6. Le marquis d'Harcourt rongeait son frein de n'avoir pas eu la liberté de traiter avec la reine pour l'amirauté.
    81, 43 (frein [1])
  7. Les amis de mon père le pressaient d'envoyer chercher ses provisions de grand écuyer.
    8, 103 (provision)
  8. Les vétilles, les pointilles de toute espèce d'exactitude et de précision faisaient moins aimer Maupertuis.
    1, 23 (pointille)
  9. Le roi me demanda comment ce malheur [la mort de mon père] était arrivé, avec beaucoup de bonté pour mon père et pour moi ; il savait assaisonner ses grâces.
  10. Le comte d'Évreux encourut l'indignation des valets de la chambre : il paya en argent blanc ; ils s'offensèrent ; ils dirent qu'ils ne recevaient qu'en or.
    190, 38 (argent)
  11. M. de Mortemart, s'étant avisé sur le tard d'un héroïsme de probité et de vertu, n'en prit que le fanatisme.
    127, 145 (tard)
  12. La noblesse des provinces ne tient point aux créanciers du roi qui sont tous des financiers établis à Paris, et des corps de roturiers richards de la même ville.
    397, 155 (richard [1])
  13. Le duc de Noailles bavarda longtemps sans dire grand'chose ; peu à peu s'échauffant comme exprès dans son harnais : vous n'avez pas voulu, me dit-il, des finances.
  14. Broglio proposa d'obliger toutes les villes qui sont sur le passage ordinaire des troupes, de construire des casernes pour les loger et des magasins fournis pour leur usage, moyennant quoi plus de routes d'étapiers ni de magasiniers.
    483, 264 (magasinier)
  15. Tous ensemble [la ligue des Lorrains] aspiraient à gouverner un prince qui, n'étant que dauphin, les faisait tous compatir dans la vue de se soutenir.
    270, 147 (compatir)
  16. Le projet était de supprimer la contractation de Séville, et d'abolir l'indult qu'on imposait depuis longtemps sur les vaisseaux qui revenaient des Indes.
  17. D'O avait conservé sur son esprit [du comte de Toulouse], comme dans sa maison, une espèce de majordomat d'ancien gouverneur.
    518, 121 (majordomat)
  18. [Le duc de Duras] c'était un fort honnête homme et fort aimé, brave, doux, voulant faire, mais sans aucun esprit.
    50, 86 (faire [1])
  19. Il [le cardinal de Bouillon] trouva un gentilhomme romain fort à simple tonsure, qui, avec de l'argent, s'était fait faire prince par le pape.
    53, 140 (tonsure)
  20. Mlle de la Garnache disparut, et alla élever son poupon dans l'obscurité.
    57, 206 (poupon)