Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON, auteur cité dans le Littré

SAINT-SIMON (1675-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-SIMON a été choisie.

3713 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon 1830 3627 citations

Quelques citations de Louis de Rouvroy, duc de SAINT-SIMON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3713 citations dans le Littré.

  1. Jamais je n'avais pensé à une place qui ne devait être remplie que dans cinq ans, mais ces champignons de fortune prenaient leurs mesures de loin.
    242, 231 (champignon)
  2. Villars assura le roi que tous ses bataillons en Allemagne excédaient le complet de 50 hommes.
    201, 180 (complet, ète)
  3. Le froid et l'inapplication [de Desmarets] pour moi furent si remarqués que les deux ducs me l'avouèrent.
    201, 172 (inapplication)
  4. Le bruit se répandit que le procureur général appellerait comme d'abus de tout ce que le pape pourrait faire au préjudice des libertés de l'Église gallicane.
    502, 82 (abus)
  5. Il [Vaillac] tenait beaucoup de vin, enivrait la compagnie et s'enivrait après.
    182, 191 (tenir)
  6. La fortune a pris plaisir d'en insulter la France [du cardinal de Fleury] en l'en établissant roi absolu, et dans un âge où les autres radotent quand ils font tant d'y parvenir.
    119, 54 (tant)
  7. Une audience destinée à rendre sommaire justice au peuple, aux artisans et aux petites affaires qui n'ont qu'un mot.
    17, 196 (mot)
  8. M. de Cambrai partit pour son diocèse : il tomba malade, se relaissa chez Malezieux, son ami et domestique.
  9. Tessé piaffait et se pavanait de son chapeau.
  10. Tessé, valet à tout faire de Chamillart, tant qu'il fut en faveur.
    183, 2 (valet [1])
  11. C'est battre l'eau, monsieur, lui dis-je [à Beauvillier], que répéter toujours la même chose.
    334, 129 (eau)
  12. St-Amand [beau-père du jeune de Grignan] s'en trouva si offensé [du mot de Mme de Grignan, qu'il fumait les terres], qu'il ferma le robinet.
    140, 45 (robinet)
  13. Une telle situation mit Villars fort dans le monde, et dans un monde fort au-dessus de lui.
    3, 51 (monde [1])
  14. Pour mieux comprendre ce qui s'y passa, il faut expliquer en deux mots la mécanique de l'après-souper du roi de tous les jours.
    261, 258 (après-soupée)
  15. Suivit un autre tête-à-tête où le duc se déboutonna sur tous ceux qui avaient part aux affaires.
    305, 224 (déboutonner)
  16. M. le duc l'avait traité [le prince de Conti] un peu trop en petit garçon à sa première campagne.
    220, 215 (garçon)
  17. Fénelon n'était pas sans soin de tout ce qui pouvait le raccrocher et le conduire aux premières places.
    302, 178 (raccrocher)
  18. Je n'ai jamais dit monseigneur à M. le duc d'Orléans, et jusqu'à présent encore je me suis conservé ce pucelage.
    227, 48 (pucelage)
  19. M. le prince embla à mon oncle la capitainerie des chasses de Senlis.
  20. Villars ne s'était pas contraint de dire, en parlant des puissances, que, s'il ne leur fallait que du plat de la langue, il leur en donnerait tout leur soûl.
    201, 181 (plat, ate [1])