Jean SÉNEBIER, auteur cité dans le Littré

SENNEBIER (1742-1809)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SENNEBIER a été choisie.

97 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Jean SÉNEBIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 97 citations dans le Littré.

  1. L'unanimité des sensations est une preuve de la destination générale des sens pour exciter dans l'âme les effets qu'ils y produisent.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 181 (unanimité)
  2. Il faut s'assurer par les moyens de la paléographie, que les manuscrits anciens n'ont été ni tronqués ni altérés.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 176, dans POUGENS (paléographie)
  3. L'esprit systématique est bien plus dangereux que les systèmes.
    Ess. art d'obs. t. II, p. 314, dans POUGENS (systématique)
  4. Un des exemples les plus remarquables et les plus heureux de patience offert dans l'observation de la nature, c'est celui de Bonnet, qui vit et éleva la neuvième génération d'un puceron né sans accouplement.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 240, dans POUGENS (puceron)
  5. On crut longtemps après lui [Rhedi], que la pourriture était la mère des insectes.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 91, dans POUGENS (pourriture)
  6. Spallanzani remarque que la rumination divise les herbes mangées par les animaux, et que leur division favorise l'action du suc gastrique.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 39 (rumination)
  7. Il ne faut pas oublier que la multitude des noms nuit à l'avancement des sciences, qu'il faut diminuer les synonymes, et rétablir ainsi la précision de la nomenclature que le nombre des mots rend toujours plus difficile.
    Ess. art d'obs. t. II, p. 58, dans POUGENS (synonyme)
  8. Hippocrate, le père des observateurs philosophes, avait bien senti que la vie était courte, et que l'art était aussi long à apprendre qu'à pratiquer.
    ib. t. I, p. 297 (observateur, trice)
  9. Le magnifique spectacle qui rend les nuits des peuples septentrionaux plus ravissantes que nos beaux jours.
    Ess. sur l'art d'observ. t. II, p. 249 dans POUGENS. (nuit)
  10. Quand on considère l'évaporation des eaux de la mer comme la source des rivières.
    Ess. art d'obs. t. II, p. 76, dans POUGENS (rivière)
  11. Le pyromètre de Wedgwood permet de savoir que les matières volcaniques du Pérou ont éprouvé une chaleur plus vive que celle du fer rouge.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 199, dans POUGENS (pyromètre)
  12. L'Optique de Newton a perfectionné l'astronomie, la géographie, la marine, en perfectionnant les lunettes.
    Ess. sur l'art d'observer, t. I, p. 125 (optique [2])
  13. Je ne dissimule pas que cet ouvrage ne fera pas plus d'observateurs que les poétiques ne font de poëtes ; mais il faut avouer pourtant qu'il montre ce qu'on doit pratiquer pour réussir dans les observations et les expériences.
    Ess. sur l'art d'observer, t. I, p. 12, dans POUGENS. (observateur, trice)
  14. Ayant vu des paysannes mettre des pommes de pin dans leurs armoires, pour les garantir des teignes, il [Réaumur] trouva dans cette méthode l'idée excellente d'employer la térébenthine pour faire périr ces insectes.
    Art d'observ. t. II, p. 340, dans POUGENS (pomme)
  15. Il n'y aurait point de goût sans salive pour dissoudre les corps sapides.
    Ess. art. d'obs. t. I, p. 194, dans POUGENS (sapide)
  16. Duhamel a prouvé que le périoste seul opère la réunion des os.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 346, dans POUGENS (périoste)
  17. Il [le chanvre] est suffisamment roui, quand l'écorce s'enlève aisément dans toute sa longueur sur la chènevotte.
    Ess. art d'obs. t. III, p. 232, dans POUGENS (roui, ie)
  18. Avant les expériences de Franklin sur l'électricité, on se faisait des idées bien fausses du tonnerre.
    Ess. art d'obs. t. III, p. 7, dans POUGENS (tonnerre)
  19. Newton combat le cartésianisme, et il se montre aussi pressant dans cette attaque qu'il est solide dans les preuves de sa théorie.
    Ess. art d'observ. t. II, p. 32, dans POUGENS (pressant, ante)
  20. Les mots sont des termes moyens entre les idées et les objets ; l'idée doit produire le mot, et le mot doit rappeler l'idée ; mais le sens des mots n'est pas toujours tellement déterminé qu'il amène cet effet.
    Ess. sur l'art d'observ. t. II, p. 45, dans POUGENS (mot)