Jean SÉNEBIER, auteur cité dans le Littré

SENNEBIER (1742-1809)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SENNEBIER a été choisie.

97 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Jean SÉNEBIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 97 citations dans le Littré.

  1. Malpighi, après avoir découvert les stigmates des insectes, décida qu'ils étaient les organes de leur respiration, parce que ces insectes périssaient lorsqu'il couvrait d'huile ou de suif ces ouvertures ; mais il ne fit pas attention que ces animaux vivaient longtemps sous l'eau et dans le vide.
    Art d'observer, t. I, p. 92, dans POUGENS (stigmate)
  2. Voulant faire des observations sur les ovaires des plantes et leur fécondation, il fallait qu'il [Spallanzani] comparât les ovaires du même individu dans des circonstances différentes ; il choisit pour cela le genêt d'Espagne, où l'on trouve, dans le même temps, des fleurs dans leurs étuis, d'autres qui éclosent, et d'autres qui tombent.
    Ess. art d'observer, t. I, p. 297, dans POUGENS (ovaire [1])
  3. Il a fallu le grand anatomiste Camper pour instruire sur la meilleure manière de faire les souliers.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 216, dans POUGENS (soulier)
  4. Quand Newton eut montré la lumière décomposée en sept rayons par son prisme.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 323 (prisme)
  5. Avant les expériences de Franklin sur l'électricité, on se faisait des idées bien fausses du tonnerre.
    Ess. art d'obs. t. III, p. 7, dans POUGENS (tonnerre)
  6. Il fait voir que les graines, leurs membranes, leurs cotylédons, leurs plantules préexistent à la fécondation.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 47, dans POUGENS (préexister)
  7. La Condamine attribuait la déviation de la ligne à plomb au pied de la montagne du Chimborazo à la gravitation de cette montagne colossale.
    Ess. sur l'art. d'observ. t. II, p. 160, dans POUGENS. (montagne)
  8. On perd le fruit de l'observation en généralisant trop les conséquences qu'on en a tirées.
    ib. t. II, p. 191 (observation)
  9. Le mouvement rotatoire des bouches du rotifère est seulement le mouvement très prompt de quelques pointes qui les bordent, et qui s'agitent de bas en haut.
    Ess. art d'obs. t. I, p. 173, dans POUGENS (rotifère)
  10. Quand on considère l'évaporation des eaux de la mer comme la source des rivières.
    Ess. art d'obs. t. II, p. 76, dans POUGENS (rivière)
  11. On se persuade de même la nécessité de l'air pour tirer des étincelles d'un caillou avec un briquet, parce qu'il n'y a point de scintillation dans le vide lorsque le caillou y est frappé.
    Art d'observ. t. III, p. 26, dans POUGENS (scintillation)
  12. On crut longtemps après lui [Rhedi], que la pourriture était la mère des insectes.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 91, dans POUGENS (pourriture)
  13. Les moyens reproducteurs des polypes et des pucerons.
    Ess. art d'obs. t. II, p. 423, dans POUGENS (reproducteur, trice)
  14. Pythagore trouva les principes de la musique dans l'inégalité des sons produits par plusieurs forgerons frappant ensemble sur une enclume.
    Ess. sur l'art d'observ. t. I, p. 296, dans POUGENS. (musique)
  15. Le mouvement des lampes suspendues à la voûte d'une église fit trouver le pendule à Galilée, et lui apprit son isochronisme.
    Ess. sur l'art d'observ. t. I, p. 296, dans POUGENS. (pendule [1])
  16. Quand Galilée eut trouvé les satellites de Jupiter, il y eut sans doute plusieurs astronomes qui en cherchèrent aux autres planètes ; Huyghens croyait bien en trouver, lorsqu'il tourna ses lunettes sur Saturne.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 60, dans POUGENS (satellite)
  17. C'est Laplace et Monge qui ont essayé heureusement et qui ont réussi à soumettre la chimie à la rigueur mathématique.
    Ess. art d'obs. t. III, p. 98, dans POUGENS (rigueur)
  18. Le nombre des précautions pour éviter l'erreur dans les observations est immense ; il varie suivant les objets observés et leurs circonstances.
    Essai sur l'art d'observer, t. I, dans POUGENS (observation)
  19. Zimmermann dit fort bien que l'observateur lit la nature, et que celui qui expérimente l'interroge.
    ib. t. I, p. 25 (observateur, trice)
  20. La première règle de la synthèse consiste à définir avec soin les termes qu'on emploie.
    ib. p. 298 (synthèse)