Jean SÉNEBIER, auteur cité dans le Littré

SENNEBIER (1742-1809)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SENNEBIER a été choisie.

97 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Jean SÉNEBIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 97 citations dans le Littré.

  1. L'homme en buvant offrait le principe de la théorie des pompes ; la découverte des valvules dans les veines enseignait l'usage des soupapes.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 218 (soupape)
  2. Newton conjectura la combustibilité du diamant d'après la grande réfringence qu'il faisait éprouver aux rayons du soleil.
    Ess. art d'observ. t. II, p. 252, dans POUGENS (réfringence)
  3. Quand Galilée eut trouvé les satellites de Jupiter, il y eut sans doute plusieurs astronomes qui en cherchèrent aux autres planètes ; Huyghens croyait bien en trouver, lorsqu'il tourna ses lunettes sur Saturne.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 60, dans POUGENS (satellite)
  4. Les nomenclatures sont indispensables malgré leurs imperfections ; comment se reconnaître au milieu de cette foule d'êtres différents ?
    Ess. sur l'art d'observer, t. II, p. 49, dans POUGENS. (nomenclature)
  5. Il faut les répéter [les observations météorologiques] en divers lieux dans le même temps et avec les mêmes instruments ; tel était le but de l'Académie météorologique de Manheim et de l'électeur palatin, qui ont fourni généreusement de bons instruments aux physiciens dans les quatre parties du globe.
    Ess. sur l'art d'observ. 2<sup>e</sup> part. chap. 10 (météorologique)
  6. C'est sans doute avec raison qu'on proscrit de l'étude de la nature tout autre moyen que ceux de l'observation et de l'expérience.
    ib. t. I, p. 71 (observation)
  7. On crut longtemps après lui [Rhedi], que la pourriture était la mère des insectes.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 91, dans POUGENS (pourriture)
  8. La plupart des agriculteurs se plaignent de la rouille des blés ; Fontana a décrit le premier l'état des plantes attaquées de cette maladie ; il a montré les clavaires microscopiques qui étaient la cause du mal.
    Ess. art d'obs. t. I, p. 282, dans POUGENS (rouille)
  9. Les mots sont des termes moyens entre les idées et les objets ; l'idée doit produire le mot, et le mot doit rappeler l'idée ; mais le sens des mots n'est pas toujours tellement déterminé qu'il amène cet effet.
    Ess. sur l'art d'observ. t. II, p. 45, dans POUGENS (mot)
  10. L'esprit systématique est bien plus dangereux que les systèmes.
    Ess. art d'obs. t. II, p. 314, dans POUGENS (systématique)
  11. Enfin le calcul lui demontra [à Herschell] que les observations ne pouvaient s'accorder avec un calcul fondé sur une orbite parabolique comme celle d'une comète.
    Ess. sur l'art d'observ. t. I, p. 234, dans POUGENS. (parabolique [2])
  12. Les sensations répétées souvent nuisent toujours aux sens qui les produisent, en raison de la délicatesse du sens, de l'intensité et de la durée de la sensation.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 418, dans POUGENS (sensation)
  13. Pythagore trouva les principes de la musique dans l'inégalité des sons produits par plusieurs forgerons frappant ensemble sur une enclume.
    Ess. sur l'art d'observ. t. I, p. 296, dans POUGENS. (musique)
  14. Bergman observe qu'il faut considérer comme une substance particulière celle qui a des propriétés qui lui sont spéciales et que l'on peut toujours obtenir d'une manière semblable à elle-même.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 101, dans POUGENS (substance)
  15. Les produits volatils disparaissent par l'évaporation dans les changements de vaisseaux, par l'absorption dans les milieux qu'ils traversent.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 118 (volatil, ile)
  16. Leibnitz prévit le polype… son principe de la chaîne des êtres qu'il voulait former lui fit imaginer un lien entre le règne végétal et animal.
    ib. t. II, p. 240 (polype)
  17. Il a fallu le grand anatomiste Camper pour instruire sur la meilleure manière de faire les souliers.
    Ess. art d'observ. t. III, p. 216, dans POUGENS (soulier)
  18. Quand Newton eut montré la lumière décomposée en sept rayons par son prisme.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 323 (prisme)
  19. L'ouïe a une finesse et une précision qui saisit les nuances les plus légères : tandis que l'œil sépare grossièrement les couleurs et remarque à peine la quatre-centième partie d'une ligne, l'oreille aperçoit le comma, qui est pour elle une quantité bien autrement petite.
    Ess. art d'observ. t. I, p. 191, dans POUGENS (ouïe)
  20. C'est un principe de l'optique que les rayons se courbent en s'approchant de la perpendiculaire, quand ils passent d'un milieu plus rare dans un plus dense.
    Ess. art d'observ. t. II, p. 121, dans POUGENS (rayon [1])