Eugène François Joseph TAILLIAR, auteur cité dans le Littré

TAILLIAR (1803-1878)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TAILLIAR a été choisie.

158 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Recueil d'actes des XIIe et XIIIe siècles, en langue romane et wallonne 1849 155 citations

Quelques citations de Eugène François Joseph TAILLIAR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 158 citations dans le Littré.

  1. Et qui i voet faukier à fauc.
    Recueil, p. 79 (faux [2])
  2. Et se c'estoit viés feleprie, si doit le pelichons un denier.
    Recueil, p. 20 (friperie)
  3. Li sommiers qui porte claueterie.
    Recueil d'actes, p. 18 (clouterie)
  4. Et par cest assenement me ont il clamet quite de tous les arriraghes.
    Recueil, p. 308 (arrérages)
  5. Por diverses oevres de misericorde que on feit et fera en ladite abaïe et en l'ospital ajouint.
    Recueil, p. 253 (adjoindre)
  6. Quikonques emmaine feme d'aucun home, il doit estre banis sept ans ; et, se puis revient, il convenra qu'il restaulisse à l'ome toutes les coses qu'il emporta avoekes se [sa] feme.
    Recueil, p. 51 (rétablir)
  7. Carete à cardons, quatre deniers [de péage].
    Recueil, p. 19 (chardon)
  8. Et s'il lieue cheval fors [hors] de la castelerie.
    Recueil, p. 16 (louer [1])
  9. Se Richaus me [ma] feme caoit [tombait] en poverte, ne [et] ele eust besoigne ne disette.
    ib. p. 196 (disette)
  10. Et se l'arbre i [au moulin] faut metre…
    Recueil, p. 452 (arbre)
  11. S'il s'enfuioit, li edefises de se [sa] maison seroit abattus.
    Recueil, p. 511 (édifice)
  12. Et se aucuns avoit presumption de ce atempter, il sache qu'il encourroit le [la] indignation de Dieu tout puissant.
    Recueil, p. 501 (indignation)
  13. Et por çou que ce soit ferme chose et estaule, si en est fait cyrographies et livres en la main des eskievins.
    Recueil, p. 30 (chirographe)
  14. Et ces deus paires de gens, li franq homme et li eschevin, doivent aler ensemble.
    Recueil, p. 385 (paire)
  15. En monnoie boine, bien contée et bien nombrée.
    Recueil, p. 337 (nombrer)
  16. Et kiconques fait markiet [marché] de tiere ahaner [labourer], li ahaniers doit porter le [la] semence à cans, et si ercera de loial erse de vint dens et à deus kevaus.
    Recueil, V. 407 (herser)
  17. Quiconques ara fait rat ne omecide.
    Recueil, p. 36 (rapt)
  18. Les quarante sous de parisis que me dame Beatrice me taie [ma tante] donna pour Diu en aumosne à l'eglise de Clermaresch pour vin et oistes à chanter messe…
    Recueil p. 308 (hostie)
  19. Et s'il ia boulengier ne boulengiere là ù li eswardeur viennent pour le pain eswarder…
    Recueil, p. 415 (boulanger, ère [1])
  20. Si fait on bau [bail] sour les bateurs d'ole [huile], k'il bacent l'olie bien et loialment, et livrent droite mesure, et rendent les tourtiaus à cascum cou c'à lui afiert.
    Recueil, p. 417 (tourteau)