Eugène François Joseph TAILLIAR, auteur cité dans le Littré

TAILLIAR (1803-1878)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TAILLIAR a été choisie.

158 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Recueil d'actes des XIIe et XIIIe siècles, en langue romane et wallonne 1849 155 citations

Quelques citations de Eugène François Joseph TAILLIAR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 158 citations dans le Littré.

  1. Li edifice des maisons ki pour omecide seront abatues, seront publié [vendus à l'encan].
    Recueil, p. 510 (publier)
  2. S'aucuns est accuseis qu'il ait aucuns ochis et on ne le poet prover par tesmongnages loiaus, il se doit purgier del fait par le jugement del aigue froide.
    Recueil, p. 491 (eau)
  3. Et ces dix livres li convenra il paier, u le [la] vile widier dedens quinze jors.
    Recueil, p. 493 (vider)
  4. Tout cil et toutes celes qui tiennent maison par liuage.
    Recueil, p. 207 (louage)
  5. Et par cest assenement me ont il clamet quite de tous les arriraghes.
    Recueil, p. 308 (arrérages)
  6. Et s'il est gleneres ne gleneresse ki voist à camp [aille à champ] par nuit devant soleil levant ne ki demourt puis solel coukant…
    Recueil, p. 410 (glaneur, euse)
  7. Li somiers d'orpieument [doit] XXV deniers.
    Recueil, p. 26 (orpiment)
  8. Pour les outrages, les conspirations et les aliances qu'il firent encontre nostre chier fil Robert.
    Recueil, p. 347 (conspiration)
  9. S'aucuns crestiens se soit ofers à nostre Signor à servant à l'ospital St Julien, ne doit mie estre recheu en frere ni en sereur, ains soit converse entre les freres et les sereurs et esprouvés par six mois.
    Recueil, p. 68 (convers, erse)
  10. Wittes doit à Doucet le cangeor quatre vings muis de froment.
    Recueil, p. 29 (changeur, euse)
  11. De le [la] navée de puns, [on payera] une coupe [sorte de mesure] de puns.
    Recueil, p. 475 (pomme)
  12. Et toutes alevioires sont quites [de péage], ù ke li grans neif soit u amont ou aval.
    Recueil, p. 484 (allége)
  13. Nous à la requeste de cascune partie, cheste [cette] pais, si comme il est contenu en leur chartres, sauf nostre droit, conformasmes et volons qu'ele soit tenue ferme.
    Recueil, p. 34 (conformer)
  14. Navée de mairien et de late de caisne [chène] et de toute autre late doit trois deniers de tonliu.
    Recueil, p. 466 (latte)
  15. Et kiconques fait markiet [marché] de tiere ahaner [labourer], li ahaniers doit porter le [la] semence à cans, et si ercera de loial erse de vint dens et à deus kevaus.
    Recueil, V. 407 (herser)
  16. Et si ne soit si hardis gleneres ou gleneresse ki voist [aille] à camp glener en jour de feste ne en diemence souz le fourfait de cinq sols.
    Recueil, p. 410 (glaner)
  17. Et ces deus paires de gens, li franq homme et li eschevin, doivent aler ensemble.
    Recueil, p. 385 (paire)
  18. Se Richaus me [ma] feme caoit [tombait] en poverte, ne [et] ele eust besoigne ne disette.
    ib. p. 196 (disette)
  19. Et que nus [nul] n'ait porcel dedens les murs, ne norisse ne encraisse plus de huit jors.
    Recueil, p. 279 (engraisser)
  20. Et s'il lieue cheval fors [hors] de la castelerie.
    Recueil, p. 16 (louer [1])