Eugène François Joseph TAILLIAR, auteur cité dans le Littré

TAILLIAR (1803-1878)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TAILLIAR a été choisie.

158 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Recueil d'actes des XIIe et XIIIe siècles, en langue romane et wallonne 1849 155 citations

Quelques citations de Eugène François Joseph TAILLIAR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 158 citations dans le Littré.

  1. Une capelerie [chapelle] à deservir perpetuelment.
    Recueil, p. 177 (desservir)
  2. Comme debas fust entre nous d'une part et les marcheans d'autre part, de quatre articles.
    Recueil, p. 288 (article)
  3. Et yauls pourvoir profitablement, qui pour le [la] foibleté de leurs corps ne poent entendre à le [la] deffense de leur choses.
    Recueil, p. 500 (eux [1])
  4. Et que nus [nul] ne soit si hardis ki soude d'estain en noeve oevre [d'or ou d'argent].
    Recueil, p. 241 (souder)
  5. Et si ne soit si hardis gleneres ou gleneresse ki voist [aille] à camp glener en jour de feste ne en diemence souz le fourfait de cinq sols.
    Recueil, p. 410 (glaner)
  6. Et si ne soit gleneres ne gleneresse ki glenne en autrui gaviles ne en autrui garbes [gerbes], se cius [celui] n'i est cui li cans [le champ] est.
    Recueil, p. 410 (javelle [1])
  7. Et si ne soit hom si hardis ki piscon venge [vende] à detail, ki le raport salé…
    Recueil, p. 405 (poisson [1])
  8. Que elle peuist [pût] le [la] maison qui devant est dite, vendre et despendre, et boire et mangier, et faire toute se [sa] volenté.
    Recueil, p. 178 (dépendre [3])
  9. Fileit de cavene [chanvre], d'où que li files soit…
    Recueil, p. 21 (filet)
  10. Carete qui maine waide en sas [sacs].
    Recueil, p. 19 (guède)
  11. Tout cil et toutes celes qui tiennent maison par liuage.
    Recueil, p. 207 (louage)
  12. Que tout cil qui doivent leur tailles l'aient paié et fait gret à massars dedens un jour c'on i met.
    Recueil, p. 213 (massart)
  13. Elles [les religieuses de Beaupré] poent morre [moudre] as moulins quittement sans moture et sans autre droiture tout chou [ce] que il convenra à le [la] souffisance de le [la] maison ; et si ai octroiet as nonnains devant dictes que elles poent engrener sans nul contredit après le blet de celui que elles trouveront engrenet.
    Recueil, p. 85 (engrener [1])
  14. Et kiconques fait markiet [marché] de tiere ahaner [labourer], li ahaniers doit porter le [la] semence à cans, et si ercera de loial erse de vint dens et à deus kevaus.
    Recueil, V. 407 (herser)
  15. Se aucuns assaut le [la] maison d'aucun, et se chius [celui] à cui l'assaus est fais, ochist l'asalant, en lui defendant, il n'est à nule amende.
    Recueil, p. 48 (assaillir)
  16. Que tout lor dommage leur seront restorei souffisamment.
    Recueil, p. 327 (restaurer)
  17. Metre boines femes begines en celui hospital, et oster celes ki covenables n'i seroient.
    Recueil, p. 155 (convenable)
  18. Li edifice des maisons ki pour omecide seront abatues, seront publié [vendus à l'encan].
    Recueil, p. 510 (publier)
  19. Et que nus orfevres ne face ouvrage de keuvre [cuivre] ki soit dorés ne argentés, se ce n'est ouvrage d'eglise.
    Recueil, p. 241 (argenter)
  20. Nus [nul] ne puet acater [acheter] iretages d'autrui justichavle par eskevins, qu'il ne remange [reste] justisavle par eskevins.
    Recueil, p. 51 (justiciable)