Eugène François Joseph TAILLIAR, auteur cité dans le Littré

TAILLIAR (1803-1878)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TAILLIAR a été choisie.

158 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Recueil d'actes des XIIe et XIIIe siècles, en langue romane et wallonne 1849 155 citations

Quelques citations de Eugène François Joseph TAILLIAR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 158 citations dans le Littré.

  1. Del millier de makeriel quatre deniers [de droit], et del millier de mierlenc quatre deniers.
    Recueil d'actes, p. 15 (merlan)
  2. Li somiers d'orpieument [doit] XXV deniers.
    Recueil, p. 26 (orpiment)
  3. Et [je] lor prie pour Dieu qu'il delivrent les dons et aumosnes que j'ai aumosnées, se de mi defaut [si je viens à mourir].
    Recueil, p. 9 (défaillir)
  4. S'aucuns est acuseis qu'il ait aucun ochis…
    Recueil, p. 491 (accuser)
  5. Doivent de chascun drap en carete ou en car un denier, et del keutil un denier.
    Recueil, p. 25 (coutil)
  6. Toute li [la] commungne de Tornai nous doit secorre, s'il sans empechement puent venir dusques là.
    Recueil, p. 499 (empêchement)
  7. Li glise et jou avons commune peskerie et commun usage en toutes les peskeries, en tous les fossés et en toutes les tourbieres.
    recueil, p. 64 (tourbière)
  8. Jou Hues de Castemon, quens de St Pol, fach savoir, ke jou tous les homes de Goy ai quité de toute corowée, sauf men droit et me justice.
    Recueil, p. 83 (corvée)
  9. Jou [je] en retieng le pooir de muer, de cangier et de rapieler tous ou lesquels dons que jou volrai [voudrai].
    Recueil, p. 9 (rappeler)
  10. S'il s'enfuioit, li edefises de se [sa] maison seroit abattus.
    Recueil, p. 511 (édifice)
  11. La tache de cuirs, dix cuirs por la tache, dusques à six taches.
    Recueil, p. 18 (tâche [2])
  12. Et se c'estoit viés feleprie, si doit le pelichons un denier.
    Recueil, p. 20 (friperie)
  13. Et si doit [le fournier banal] porter et conduire loiaument de cascun le [la] paste au four à sen propre coust.
    Recueil, p. 525 (pâte)
  14. Et chil à cui cius hontes [cette honte] sera fais.
    Recueil, p. 493 (honte)
  15. [Ouvrier qui enduit une muraille de plâtre ou de ciment] Et ki plakeur ne couvreur ne carpentier met en œvre.
    Recueil, p. 409 (plaqueur)
  16. Donner u vendre les [maisons abattues] à reedifyer à quiconques il vaurra [voudra].
    Recueil, p. 510 (réédifier)
  17. Que tout cil qui doivent leur tailles l'aient paié et fait gret à massars dedens un jour c'on i met.
    Recueil, p. 213 (massart)
  18. Et par cest assenement me ont il clamet quite de tous les arriraghes.
    Recueil, p. 308 (arrérages)
  19. Nus homs ne feme qui manans soit dedens le pooir de ceste vile, qui tiengne maison à louage…
    ib. p. 244 (louage)
  20. Avons donné trois mencaldes de no tiere geisant en no tiercer as religieus de Femi (donation de 1198).
    Recueil, p. 7 (terroir)