Adolphe THIERS, auteur cité dans le Littré

THIERS (1797-1877)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme THIERS a été choisie.

56 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire du Consulat et de l'Empire 1845 23 citations

Quelques citations de Adolphe THIERS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 56 citations dans le Littré.

  1. Lorsque Chaumette arriva au Luxembourg… un prisonnier lui dit en s'inclinant : Philosophe Anaxagoras, je suis suspect, tu es suspect, nous sommes suspects.
    Révol. ch. 18 (suspect, ecte)
  2. Il [M. de Talleyrand] s'était dit qu'après avoir représenté le génie tout-puissant, représenter le droit (ce qu'il avait défini par un mot heureux, et qui avait obtenu un immense succès, celui de légitimité), représenter le droit était un rôle très digne, très convenable, et qui pourrait bien n'être pas inférieur à celui qu'il avait eu jadis.
    Consul. et Emp. t. XVIII, p. 445 (légitimité)
  3. Les troupes que le maréchal Ney avaient repoussées, mais point détruites.
    Hist. de l'Empire, XX (point [2])
  4. Payer une contribution de vingt-cinq millions acquittables en argent, ou en lettres de change.
    Hist. Cons. et Emp. XXVI (acquittable)
  5. Tout à coup la pluie se changea en une grêlasse froide, qu'un vent violent portait dans le visage de nos soldats.
    Hist. de la Révolution, t. VIII, p. 363 de la 8<sup>e</sup> éd. 1865 (grêlasse)
  6. Désir des princes de voyager, afin de royaliser la France [août 1814].
    Hist. du Consulat, LV (en vedette). (royaliser)
  7. Quand la discussion, comme il arrivait souvent, avait été longue, diffuse, obstinée, le premier consul savait la résumer, la trancher d'un seul mot.
    Hist. du Cons. et de l'Emp. XII (trancher)
  8. Au lieu de s'y arrêter et de s'y [au village d'Aderklaa] établir solidement, ces deux régiments…
    Cons. et Emp. XXX (solidement)
  9. Depuis que la conservation de la Saxe et l'expulsion de Murat étaient devenues de graves sujets de négociation qu'il n'était pas possible de résoudre d'une manière incidentelle, à propos d'une simple question de forme.
    le Consulat et l'Emp. t. XVIII, p. 517 (incidentel, elle)
  10. Surélever un peu les tarifs.
    Corps législatif, Journ. offic. 27 janv. 1870 (surélever)
  11. Il [Napoléon] raisonnait comme certains cœurs enfoncés dans l'habitude du vice, sentant qu'il en faut sortir, le désirant sincèrement, mais remettant de jour en jour, si bien que la vie finit pour eux avant qu'ils aient trouvé le temps de s'amender.
    Hist. du Cons. et de l'Emp. XLIII (enfoncé, ée)
  12. Vers deux heures du matin, Villeneuve, qui s'était borné à mouiller une ancre, profita du vent, et reprit sa direction vers l'ouest.
    Hist. du consulat, l. XX (mouiller)
  13. Cette grande et énergique uniformisation de la dette publique.
    Hist. de la rév. française, Convent. nat. XII (uniformisation)
  14. Il avait fait à la France mille promesses, jamais suivies de résultat.
    Histoire du Cons. IX (jamais)
  15. La levée en masse et instantanée de toute la population était ordonnée de droit dans certains lieux plus menacés.
    Révolution française, ch. 12 (levée)
  16. Recouvrer la disponibilité de ces deux armées [armées russes employées contre la Turquie] était d'une extrême importance, quelque plan de campagne qu'on adoptât.
    Hist. du cons. et de l'emp. XLIII (disponibilité)
  17. Fuir, était impossible… et puis, il [Danton] aimait son pays : " Emporte-t-on, s'écriait-il, sa patrie à la semelle de ses souliers ? ".
    Hist. de la Révolution, ch. XVIII (semelle)
  18. M. Buffet l'autre jour en appelait à votre conséquence, il vous disait : Il faut que ce qui a été décidé soit décidé, - je ferai le même appel à la conséquence de l'assemblée.
    à l'Assembl. nation. Journ. offic. 26 juin 1872, p. 4319, 3<sup>e</sup> col. (conséquence)
  19. J'ai dit que c'était un mot [banqueroute] qu'on osait à peine prononcer devant une chambre aussi honnête que celle-ci et dans un siècle aussi honnête que le nôtre ; mais j'ai soutenu qu'on marchait vers l'inaccomplissement des engagements.
    Journ. des Débats, 7 juin 1865 (inaccomplissement)
  20. Ces forces suffisaient, à la rigueur, pour l'attaque de la place [Lérida] ; mais on avait lieu de craindre qu'elles ne fussent insuffisantes, s'il fallait couvrir le siége contre les attaques très vraisemblables du dehors.
    Hist. de l'Emp. XX (siége)