Adolphe THIERS, auteur cité dans le Littré

THIERS (1797-1877)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme THIERS a été choisie.

56 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire du Consulat et de l'Empire 1845 23 citations

Quelques citations de Adolphe THIERS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 56 citations dans le Littré.

  1. Désir des princes de voyager, afin de royaliser la France [août 1814].
    Hist. du Consulat, LV (en vedette). (royaliser)
  2. Aux Jacobins on agita gravement la question du fédéralisme, et on souleva mille fureurs contre les girondins.
    Hist. de la révol. Conv. nationale, ch. I. (fédéralisme)
  3. Il [Napoléon] raisonnait comme certains cœurs enfoncés dans l'habitude du vice, sentant qu'il en faut sortir, le désirant sincèrement, mais remettant de jour en jour, si bien que la vie finit pour eux avant qu'ils aient trouvé le temps de s'amender.
    Hist. du Cons. et de l'Emp. XLIII (enfoncé, ée)
  4. Le Directoire venait d'être réarmé de toute la puissance révolutionnaire.
    dans LEGOARANT (réarmer)
  5. Ils [les Turcs] voulaient profiter de l'occasion pour sortir indemnes de cette guerre [avec la Russie], sans se mêler de la querelle qui allait s'engager entre des puissances qu'ils avaient alors l'imprévoyance de haïr au même degré.
    Hist. du Cons. et de l'Emp. XLIII (indemne)
  6. Que représente l'indiennerie à côté de la filature et du tissage ?
    Journ. offic. 18 avril 1869, p. 559, 2<sup>e</sup> col. (indiennerie)
  7. Dumouriez manda au pouvoir exécutif qu'il avait occupé l'Argonne : " Grand-Pré et les Islettes, écrivit-il, sont nos Thermopyles ; mais je serai plus heureux que Léonidas ".
    Révolution, VII (thermopyles)
  8. Lorsque Chaumette arriva au Luxembourg… un prisonnier lui dit en s'inclinant : Philosophe Anaxagoras, je suis suspect, tu es suspect, nous sommes suspects.
    Révol. ch. 18 (suspect, ecte)
  9. Payer une contribution de vingt-cinq millions acquittables en argent, ou en lettres de change.
    Hist. Cons. et Emp. XXVI (acquittable)
  10. Fuir, était impossible… et puis, il [Danton] aimait son pays : " Emporte-t-on, s'écriait-il, sa patrie à la semelle de ses souliers ? ".
    Hist. de la Révolution, ch. XVIII (semelle)
  11. Seulement il [Napoléon] craignait la signification républicaine de son nom [il s'agit du choix de Carnot pour le ministère de l'intérieur en mars 1815] ; car la France, disait-il, est aujourd'hui éprise de la monarchie constitutionnelle (le mot était devenu usuel depuis une année), mais elle n'a pas cessé d'avoir peur de la république.
    Hist. du Consulat et de l'Empire, t. XIX, p. 240 (monarchie)
  12. Vers deux heures du matin, Villeneuve, qui s'était borné à mouiller une ancre, profita du vent, et reprit sa direction vers l'ouest.
    Hist. du consulat, l. XX (mouiller)
  13. La levée en masse et instantanée de toute la population était ordonnée de droit dans certains lieux plus menacés.
    Révolution française, ch. 12 (levée)
  14. Les girondins demandaient si, après tout, la Nouvelle-Amérique, la Hollande, la Suisse n'étaient pas heureuses et libres sous un régime fédératif.
    Hist. de la révol. franç. Conv. nat. ch. I. (fédératif, ive)
  15. C'étaient [les soldats des cohortes] des soldats de vingt-deux à vingt-sept ans, gens robustes, un peu raisonneurs, mais destinés à former une infanterie solide et intrépide.
    Consul. et Emp. XLVII (solide)
  16. Tout à coup la pluie se changea en une grêlasse froide, qu'un vent violent portait dans le visage de nos soldats.
    Hist. de la Révolution, t. VIII, p. 363 de la 8<sup>e</sup> éd. 1865 (grêlasse)
  17. Recouvrer la disponibilité de ces deux armées [armées russes employées contre la Turquie] était d'une extrême importance, quelque plan de campagne qu'on adoptât.
    Hist. du cons. et de l'emp. XLIII (disponibilité)
  18. Il faut uniformiser et républicaniser la dette, dit Cambon.
    Hist. de la rév. franç. Conv. nat. XI (uniformiser)
  19. De nombreuses sonnettes, existant à Vienne, où l'on exécute beaucoup de travaux en rivière, avaient été réunies devant Ebersdorf pour l'enfoncement des pilotis.
    Hist. de l'Emp. XVII (sonnette)
  20. La Suisse étranglée entre deux armées victorieuses.
    dans le Dict. de POITEVIN. (étranglé, ée)