Geoffroi de VILLEHARDOUIN, auteur cité dans le Littré

VILLEHARDOUIN (1148-1213?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLEHARDOUIN a été choisie.

1000 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires sur la conquête de Constantinople 1207-1213 995 citations

Quelques citations de Geoffroi de VILLEHARDOUIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1000 citations dans le Littré.

  1. Li Commain et li Grieu et li Blac retornerent arrieres.
    CLVII (retourner)
  2. Et li consaus de l'empereour fu tiex qu'il s'iroit à lui combatre, pour secorre les chaitis et les chaitives que il enmenoit.
  3. Et bien le tesmoigne Joffrois li mareschaus de Champagne, qui ceste œuvre traita et tout cela vit à l'euil.
    LXXIX. (témoigner)
  4. Et li consaus [conseil] fu tex que l'empereres Henris s'en iroit au rivage et entreroit en un chalant.
  5. Dont vint à Salenique, et li gardeour qui de par l'empereour i estoient li rendirent.
  6. Li message vindrent au moustier, où il furent moult regardé de maintes gens qui onques mais ne les avoient veus.
  7. Leur cries merci que il aient de toi pitié et de ton pere.
    XLII (crier)
  8. Dont envoierent lor messages, li une partie et li autre, à l'apostole de Rome Innocent, pour confermer les convenances, et il le fist moult volentiers.
  9. Et une autre partie s'en embla par terre, qui bien s'en quida aler sainement par Esclavonie.
  10. Et ne sai queles gens mistrent par mal le feu en la vile.
    XCI (mettre)
  11. Seigneur, nos avons ceste ville conquise, la merci Dieu et par la vostre.
  12. Là fu sa nés [son navire] empirie, et par estevoir [de nécessité] li convint sejourner au païs.
    CXXXIII (empirer)
  13. Ensi remest li assaus devers nostre gent, et mout en i ot de bleciés et de navrés.
    LXXVII (blesser)
  14. Il avoit moult grant plenté de bonne gent et d'archiers et d'arbalestriers.
  15. L'eschiele de la Pelerine [nom d'un navire] se joint à la tor.
  16. Seigneur, en tel maniere vuellent cil de la cité rendre la ville en ma merci, sauves leur vies.
    XLVIII (merci)
  17. Seigneur, li baron de France… vous crient merci, qu'il vous preigne pitié de la cité de Jerusalem.
    XVI (pitié)
  18. Murdres ne puet longuement estre celés.
    XCVIII (meurtre)
  19. Ensi furent desacointié li Franc et li Grieu, et ne furent mie si comun come il avoient esté devant.
  20. Et li quens de Flandres, qui la premiere bataille conduisoit, chevaucha, et les autres batailles chascune emprès.