Geoffroi de VILLEHARDOUIN, auteur cité dans le Littré

VILLEHARDOUIN (1148-1213?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLEHARDOUIN a été choisie.

1000 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires sur la conquête de Constantinople 1207-1213 995 citations

Quelques citations de Geoffroi de VILLEHARDOUIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1000 citations dans le Littré.

  1. Emprès se croisa Henris d'Anjo…, et pluseur preudomme dont li livres ne parole mie.
  2. Là en ot assés de mors et de pris, et li pors de Constantinoble i fu gaaigniés.
    LXXII (gagner)
  3. Tant aprocha qu'il s'entre-conurent.
  4. Si distrent que il rendroient à li la cité et toutes les choses, sauves lor vies.
  5. Et li atachierent la crois en un grant chapel de coton par-devant, pourceque il voloit que tous le veissent.
  6. Si vous prient come à seigneur… que vous asseurés la mise à tenir, et sachiés que il ne souferoient en nule maniere la guerre.
    CXXIII (mise)
  7. Avoec cels alerent moult de sergens et de chevaliers dont li nom ne sont mis en escrit.
    XXXIII (en [1])
  8. Dont vindrent les galies et pristrent le port par force et rompirent la chaene qui moult estoit fort.
  9. Ha, seigneur, pour Dieu, ne perissons mie la grant honeur que nostre sire nous a faite.
    LXXXIX (périr)
  10. B. Laissons les là. - M. Ho je n'y toque ; Il n'est point de pire defroque Que de malheur à malheureux.
    Baillev. et Malepaie. (toquer)
  11. Quant li chevalier qui estoient es huissiers [barques] virent ce, si descendirent à terre, et drecierent les eschieles au plein du mur.
  12. Ensi fu esleus li quens Baudoins de Flandres à empereour, et fu pris li jor de son couronement trois semaines après Pasques.
  13. Et après i envoia un cardonnal qui est appelés maistre Pieron de Capes.
  14. Et li autre s'en alerent à Gienes et à Pise, pour savoir quel aïe il vouldroient faire à la terre d'outre-mer.
    XX (aide)
  15. Tuit cil qui se croiseroient et feroient le servise Dieu un an en l'ost seroient quites de tous les pechiés.
  16. Jà ne plaist à Dieu qu'il me soit ja reprové que je foie del champ où j'en ai laissié l'empereour.
    CXLIII (fuir)
  17. Et sachiés que, selonc la grant traïson qui es Griex estoit, il i alerent en grant peril et en grant aventure.
    XCIII (trahison)
  18. Si en furent moult dolent et moult irié, et moult en eurent grant pitié.
  19. Sire, voici l'ost… quar leur criez merci que il aient de toi pité.
    XLII (car [1])
  20. Tous li gaains seroit aportés ensemble, et departis communement si comme il devroit.