Geoffroi de VILLEHARDOUIN, auteur cité dans le Littré

VILLEHARDOUIN (1148-1213?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLEHARDOUIN a été choisie.

1000 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires sur la conquête de Constantinople 1207-1213 995 citations

Quelques citations de Geoffroi de VILLEHARDOUIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1000 citations dans le Littré.

  1. Adonc commencierent li marinier à ovrir les portes des huissiers [vaisseaux].
    LXXI (marinier)
  2. Et li chevalier issirent des huissiers [vaisseaux] et saillirent en la mer jusques aus ceintures, les hiaumes laciés, les lances es poins, les glaives es mains.
    LXX (lance)
  3. Cil Alexis print l'empereour son frere ; si lui traist les iex de la teste.
    XLII (traire)
  4. Ensi fu la treve prise de cels de l'ost et de la cité.
    CXX. (trêve)
  5. Et cil des grans nés [nefs] entrerent es barques, et saillirent hors qui ains ains, qui miels miels.
    LXXIX. (qui)
  6. Ha Diex, come mauvais conseil orent li uns et li autres ! et com firent mortel pechié cil qui ceste meslée firent !
    CXVI (mêlée)
  7. Li quens Looys de Blois et de Chartain, qui malades avoit esté ne encores n'estoit mie fermement gueris, remest en Constantinoble.
    CXIII (fermement)
  8. Einsi fu li assaus devisés, que les trois batailles des sept devoient l'ost garder par defors, et les autres quatre devoient aler à l'assaut.
  9. Avec ces contes se croisierent dui moult haut baron de France.
    III (deux)
  10. Seigneur, nos avons ceste ville conquise, la merci Dieu et par la vostre.
  11. Cil des tors [tours] et des nes [nefs, navires] s'entreferoient des glaives main à main.
    CIII (main)
  12. Adonc pristrent un parlement au chief [à la fin] du mois à Soissons.
    XXV (chef)
  13. La partie de ceus dont vous avés oï, qui voloient l'ost depecier, parlerent as messages et leur distrent…
    XLVII (dépecer)
  14. Si i furent mandé li evesque et tous li clergiés.
    XCVIII (clergé)
  15. Ceste parole fu grans confors as pelerins.
    XCIX. (confort)
  16. De ce change se souffrissent moult bien li pelerin, se Diex vousist.
    XXIX. (change)
  17. Et cil de Constantinoble leur venoient aidier en barges et en nés [nefs].
    LXXII (aider)
  18. Ces haus murs et ces riches tours dont la vile estoit close.
    LXI (clore)
  19. Si vous prient come à seigneur… que vous asseurés la mise à tenir, et sachiés que il ne souferoient en nule maniere la guerre.
    CXXIII (mise)
  20. Li empereres Alexis l'apela en une chambre, puis le fist jeter à terre, et li fist traire les iels fors de la teste.
    CXV (terre)