Vincent VOITURE, auteur cité dans le Littré

VOITURE (1597-1648)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VOITURE a été choisie.

840 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres 1649 740 citations

Quelques citations de Vincent VOITURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 840 citations dans le Littré.

  1. Sans mentir, mademoiselle, ce ne vous est pas peu de gloire d'avoir pu allumer le cœur d'un homme aussi froid que je suis.
    Lett. 42 (cœur)
  2. Tant que je serai hors de la chrétienté [en Afrique].
  3. Peut-être que vous en recevez quelque incommodité [d'avoir perdu vos chevaux].
    Lett. 144 (recevoir [1])
  4. Qu'ils ne se seraient pas engagés légèrement au siége d'une place sur laquelle toute la chrétienté avait les yeux.
    Lett. 74 (légèrement)
  5. Les grues s'étaient amassées en grand nombre, et se tenaient suspendues en l'air, attendant que l'on m'y renvoyât.
    Lett. 9 (suspendu, ue)
  6. Je vois bien que les anciens cardinaux prennent une grande autorité sur les derniers reçus, puisque, vous ayant écrit beaucoup de fois sans avoir reçu une de vos lettres, vous vous plaignez de ma paresse.
    Lett. 10 (fois [1])
  7. Quelles obligations peuvent être plus pressantes que de rendre à une si éminente vertu les honneurs qu'elle mérite ?
    Lett. 13 (éminent, ente)
  8. Vous m'apprîtes qu'il n'y avait rien en votre personne ni à l'entour que vous ne connussiez avec une clarté merveilleuse.
    Lett. 34 (clarté)
  9. Puisque les fleurs sont le plus pur et le plus bel ouvrage de la terre…
    Lett. 73 (fleur)
  10. Vous avez bien la mine d'avoir pris tout cela mot à mot dans un livre ; car je jurerais que vous n'avez jamais su qu'à cette heure ce que c'est qu'un rumb de vent.
    Lett. 91, à Costart (il écrit rhomb). (rumb)
  11. C'est une des plus ardues questions que j'aie ouï faire.
    Lett. 56 (ardu, ue)
  12. J'avais déjà quelque disposition à cette crainte.
    Lett. 23 (disposition)
  13. Encore me semble-t-il plus excusable de ne rien dire [écrire] à une personne dont on ne se souvient point, que de s'en souvenir et ne lui en donner aucun témoignage.
    Lett. 32 (témoignage)
  14. J'oubliais à vous dire que…
    Lett. 167 (oublier)
  15. J'ai peur que je ne vous épouvante trop, et que le remède dont je veux guérir votre ennui, ne soit plus violent que le mal.
    Lett. XI (remède)
  16. Pour un homme qui a pu imaginer un moment que vous l'aviez favorisé, ce discours n'est pas trop galant.
  17. Vous êtes là comme rats en paille, dans les papiers jusques aux oreilles, toujours lisant, écrivant, corrigeant, proposant…
    Lett. 195 (rat [2])
  18. Il y a telle rose de soulier qui vaut mieux que neuf cornettes impériales.
    Lett. 66 (cornette [1])
  19. Grosseur démesurée.
  20. Ici, au contraire, il nous a fallu reprendre celle-ci [Corbie] dans le fort d'une infinité d'autres affaires qui nous pressaient de tous côtés.
    ib. 74 (fort, orte)