Vincent VOITURE, auteur cité dans le Littré

VOITURE (1597-1648)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VOITURE a été choisie.

840 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres 1649 740 citations

Quelques citations de Vincent VOITURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 840 citations dans le Littré.

  1. Cette nuée, grosse de foudre et d'éclairs, vint fondre sur la Picardie, qu'elle trouva à découvert.
    Lett. 74 (gros, osse)
  2. Quelque menaçante que soit votre lettre, je n'ai pas laissé d'en considérer la beauté et d'admirer…
  3. Les courtes et précipitées prospérités de Gaston de Foix, la mort du duc de Veimar au milieu de ses triomphes.
  4. Elle ne peut laisser ce lieu tant désirable.
    dans RICHELET (désirable)
  5. Nous avons passé plus de dix ponts qui n'étaient gardés de personne, et, partout où nous avons hébergé, nos hôtes n'ont point fait de difficulté de prendre de l'argent de nous.
    Lett. 85 (héberger)
  6. J'ai vu aujourd'hui Sa Majesté jouer au hoc toute l'après-dînée, et je ne suis pas plus gai.
    Lett. 114 (hoc)
  7. Ils sont crûs de six grands doigts.
    Lett. 42 (croître)
  8. Quelle joie les dames ont eue d'apprendre que celui qu'elles ont vu triompher dans les bals fasse la même chose dans les armées !
    Lettr. 140 (bal)
  9. Vous avez bien raison de l'appeler [une dame] la plus belle et la meilleure du monde, puisque, de si loin, elle sait relever ceux qui sont abattus.
    Lett. 50 (relever)
  10. Vous dire, sans que tant de personnes l'entendent, ce que je sens pour vous, combien votre absence m'est insupportable et votre mémoire m'est douce.
    Lett. 42 (doux, douce)
  11. Au moins sais-je bien qu'ils [des lions] ne verront rien auprès de vous qui leur puisse radoucir ou rabaisser le cœur.
    Lett. 41 (radoucir)
  12. Durant cette tempête, n'a-t-il pas [le cardinal de Richelieu] tenu le gouvernail d'une main et la boussole de l'autre ?
    Lett. 74 (gouvernail)
  13. Ce que vous m'accordâtes du bout des lèvres.
    Lett. 75 (lèvre)
  14. Le soleil se couchait dans une nuée d'or et d'azur, et ne donnait de ses rayons qu'autant qu'il en faut pour faire une lumière douce et agréable.
    Lett. 10 (lumière)
  15. Il me semble qu'en m'ôtant la France on m'a donné le reste de la terre, et que je ne me dois non plus plaindre du destin qui m'en a chassé que les léthargiques de ceux qui les pincent et qui les frappent pour les réveiller.
    Lett. 40 (léthargique)
  16. Dans le fond d'un bois antique Un rossignol disputa Sur ut, ré, mi, fa, sol, la, Avec la belle Angélique.
    Poés. Œuv. t. II, p. 120 (ut)
  17. Si je vous écris à cette heure, ce n'est pas tant par crainte que par une véritable affection et une inclination naturelle que j'ai à vous obéir.
    Lett. 67 (heure)
  18. Il vous importe de haïr l'injustice, et de prendre ceux qu'on opprime en votre protection.
    Lett. 9 (protection)
  19. Il me semble qu'elle est votre Iris, et que c'est comme un arc-en-ciel qui paraît après l'orage.
    Lett. 63 (orage)
  20. Nous découvrîmes dans une niche une Diane.