Vincent VOITURE, auteur cité dans le Littré

VOITURE (1597-1648)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VOITURE a été choisie.

840 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres 1649 740 citations

Quelques citations de Vincent VOITURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 840 citations dans le Littré.

  1. Pour rendre ce roman [une aventure] plus célèbre, la fortune a bien fait d'y faire intervenir une personne aussi considérable que vous ; ne semble-t-il pas que toutes les aventures d'un pays attendent à y arriver au temps que vous y êtes ?
    Lett. 159 (intervenir)
  2. Je ne saurais me formaliser de cela.
  3. Il y en a même qui ont pris cette occasion de tenter ma fidélité ; vous ne sauriez croire, monseigneur, quels avantages on m'a offerts pour me faire promettre de quitter votre parti cet hiver.
    Lett. 82 (tenter [1])
  4. Vous à qui la mort même, de tant près que vous l'ayez vue, n'a jamais pu faire peur.
    Lett. 35 (tant)
  5. Si vous eussiez été trouvé coupable.
    Lett. 1 (trouver)
  6. Je tiens à grand honneur de lui avoir des obligations que j'aurais honte d'avoir à tout autre.
    Lett. 50 (tenir)
  7. Je la révère [une dame] comme la plus noble, la plus belle et la plus parfaite chose que j'aie jamais vue.
    Lett. 25 (chose)
  8. Je reçus, il y a un mois, une lettre que vous me faisiez l'honneur de m'écrire du 20 janvier ; le dernier ordinaire m'en a apporté un autre du 26 du mois passé.
    Lett. 25 (ordinaire)
  9. Puisque c'est à bon droit que je vous recherche, je crois qu'il n'y a point de galanterie que je ne puisse faire ; et qu'après avoir fait des vers pour vous, je puis bien vous envoyer des bouquets.
    Lett. 73 (bouquet [1])
  10. Vous pouvez imaginer le contentement que j'ai eu de recevoir tant de témoignages d'affection de tout ce qu'il y a d'aimables personnes au monde.
    Lett. 42 (témoignage)
  11. Car de m'imaginer que vous m'ayez gardé quelque place… j'ai trop bonne opinion de votre esprit pour m'en persuader cette bassesse.
    Lett. 1 (de)
  12. Qui doute que vous ne le puissiez, et qui ne sait que pour votre esprit il n'y a point d'impossible ?
    Lett. 55 (impossible)
  13. Tout de bon, une des plus puissantes filles qui soient dans toutes les dix-sept provinces, a envie de faire amitié avec moi.
    Lett. 63 (puissant, ante)
  14. Il faut obéir, et croire que ce que l'on nous commande est le meilleur ; on me doit savoir gré pourtant de cette soumission, laquelle, ce me semble, est tout à la fois obéissance et sacrifice.
    Lett. 28 (soumission)
  15. Le délivreur d'Andromeda Monté sur un ailé dada.
    dans RICHELET (dada)
  16. Elle [une belle princesse] arriva en un bois où il y avait plus de cent ans que le jour n'était entré qu'à cette heure-là qu'il y entra avec elle.
    Lett. 10 (heure)
  17. J'aime mieux croire que c'est qu'il ne peut y avoir de nuit dans votre esprit, et qu'étant, comme il est, une source de clarté, les ténèbres qui appesantissent les autres ne lui peuvent nuire.
    Lett. 61 (nuit)
  18. Elle qui sait que, depuis le maillot, je n'ai pas eu, jusqu'à cette heure, un jour de repos.
    Lett. 50 (maillot [2])
  19. J'espère partir de Rome dans trois semaines, et, si je trouve un vaisseau, je m'embarquerai pour Marseille.
    Lett. 96 (embarquer)
  20. De sorte qu'ils [des gens qui bernaient] demeurèrent longtemps en bas tendant la couverture, et regardant en haut, sans se pouvoir imaginer ce que j'étais devenu.
    Lett. 9 (tendre [2])