Vincent VOITURE, auteur cité dans le Littré

VOITURE (1597-1648)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VOITURE a été choisie.

839 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres 1649 739 citations

Quelques citations de Vincent VOITURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 839 citations dans le Littré.

  1. Un acte par lequel je pusse témoigner à tout le monde et la grâce que vous m'avez faite, et le ressentiment avec lequel je l'ai reçue.
    Lett. 174 (ressentiment)
  2. Je ne suis pas si bien d'accord avec vous du jugement que vous faites de nos deux poëtes.
    L. 187 (accord)
  3. Quand je ne considérerais pas, monseigneur, les infinies obligations que je vous ai.
    Lett. 83 (infini, ie)
  4. Le jour que naquit Chatillon, On sonna double carillon Par tous les clochers de Cythère.
    dans MÉNAGE qui a remarqué qu'on dit non pas sonner double carillon, mais sonner à double carillon (carillon)
  5. Toutes ces gentillesses que j'admire dans votre lettre, me sont des preuves de votre bon esprit plutôt que de votre bonne volonté.
    Lett. I (gentillesse)
  6. Pour moi, monseigneur, qui vous connais jusque dans l'âme, et qui sais combien exactement vous vous acquittez de tous les devoirs de toutes sortes d'amitiés.
    Lett. 157 (exactement)
  7. Si je voulais recevoir tous les ans vos quatre mille livres, sans faire jamais une panse d'a, vous seriez l'homme le plus propre à vous laisser faire.
    Lett. CLXXXIV (a [1])
  8. Vous avez beau faire l'assuré.
    Lett. 187 (assuré, ée)
  9. Mesdemoiselles du Vigean Ont le cœur noble et le corps gent.
    Poésies, Œuvres, t. II, p. 131, dans POUGENS (gent, ente [2])
  10. Ne souffrez pas qu'une réputation si juste que la vôtre soit si limitée, ni qu'elle demeure aux pieds des Pyrénées, par-dessus lesquelles tant d'autres ont passé.
    Lett. 46 (dessus)
  11. Elles en avaient remis l'exécution au retour de Mme la princesse ; mais elles s'avisèrent depuis de ne pas différer plus longtemps, et qu'il ne fallait pas remettre des supplices à une saison qui devait être toute destinée à la joie.
    Lett. 9 (saison)
  12. Lorsqu'ils apprendront que, du temps de son ministère [de Richelieu], les Anglais ont été battus et chassés, Pignerol conquis, Casal secouru, toute la Lorraine jointe à cette couronne, la plus grande partie de l'Alsace mise sous notre pouvoir…
    Lett. 74 (pouvoir [2])
  13. On aurait grand tort, si on vous reprochait que vous avez gardé le mulet au camp de Thionville ; au diable le mulet que vous avez gardé.
    Lett. 144 (mulet [1])
  14. Je crois que vous prendriez la lune avec les dents si vous l'aviez entrepris.
    Lett. 81 (lune)
  15. Je ne sais pas bien certainement qui vous êtes ; mais je suis assuré que la lettre que j'ai reçue ne peut être que d'un extrêmement honnête homme.
  16. C'est en mon nom que vous avez mâssé les mulets ; je vous envoie cent pistoles, sur et tant moins de la perte que vous pouvez avoir faite pour moi.
    Lett. 144 (mâsser)
  17. Je les ai reçues [des lignes écrites] avec la même vénération que l'on recueillait les feuilles où la sibylle écrivait les oracles.
    Lett. 30 (recueillir)
  18. Je reçois de tout mon cœur les exhortations que vous me faites là-dessus, d'étudier souvent une leçon si utile et si nécessaire.
    Lett. 71 (exhortation)
  19. Dans l'entretien où, m'ayant ouvert votre cœur, j'y vis tant de résolution, de force et de générosité.
    Lett. 34 (cœur)
  20. Et Rominagrobis même ne saurait avoir meilleure mine et ne sentirait pas mieux son bien.
    Lettr. 153 (bien [1])