François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Le gallant s'en va mettre à table, Affin de mieux se resjouyr, Et disna là tout à loisir, Mascant le sens, trenchant du saige.
    La repue franche du souffreteux. (masquer)
  2. Mais quant ceste peine arbitraire On m'adjugea par tricherie, Estoit-il lors temps de me taire ?
    Ball. sur son appel. (tricherie)
  3. Non est, le deust on vif brusler Comme un chevaucheur d'escouvetes.
    dans LACURNE (écouvette)
  4. Le frain aux dents, franc au collier.
    Petit testam. (collier)
  5. Ils se bouterent tous à tas, à l'enseigne du plat d'estaing, Où ilz repurent par compas [ruse], Car ilz en avoient grant besoing.
    Repue franche des galants sans souci (compas)
  6. Si ce n'eust esté la brairie Du costé devers la prairie, Qui disoit : Pierre, que faictes-vous ?
    Arch. de Bag. (braiment)
  7. En ce temps que j'ay dit devant, Sur le noel morte saison, Lorsque les loups vivent de vent.
    Petit testament. (vent)
  8. C'est de mon cueur l'amere soustenance, Qui trop mieux fust en friche ou en soufrance, Que porter fruits qui le deussent blecier.
    Ballade. (friche)
  9. Et ce n'est… Qu'un espoventail de cheneviere, Que le vent a cy abatu.
    Archer de Bagnolet. (chènevière)
  10. Quant donc par plaisir voluntaire Chanté me fut ceste homelie, Estoit-il temps lors de me taire ?
    Ball. de son appel. (homélie)
  11. Abusé m'a et faict entendre, De vieil machefer que fust peaultre.
    Grand testament, double ballade. (peautre [2])
  12. Necessité faict gens mesprendre, Ét faim saillir le loup des boys.
    Grand testament. (nécessité [1])
  13. Povres orphenins impourveuz Et desnuez comme le ver.
    Petit testam. (ver)
  14. Finalement en escrivant, Ce soir seullet estant en bonne, Dictant ces laitz [chansons] et descripvant, Je ouyz la cloche de Sorbonne.
    Petit Testam. (bon [2])
  15. Au cappitaine Jehan Riou, Je donne six hures de lou.
    Gd test. (hure)
  16. Abusé m'a et fait entendre De viel machefer que fust peaultre.
    Grand testam. (mâchefer [1])
  17. Semblablement, où est la royne Qui commanda que Buridan Fut jetté en ung sac en Seine ?
    Ballade des Dames du temps jadis. (semblablement)
  18. Tant lui fus gracieux Que s'elle eust dit : donne-moy de la lune, J'eusse entrepris de monter jusqu'aux cieux.
    Ballade. (monter)
  19. Tousjours vieil singe est desplaisant.
    Autre ballade en vieil langage. (vieil ou vieux, vieille)
  20. Abusé m'a et fait entendre Toujours d'un que il fust un autre, De vieil machefer que fust peauthre, Du ciel une paesle d'airain.
    Double ballade. (poêle [3])