François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Le sage ne veult que contende Contre puissant pouvre homme las, Affin que ses filez ne tende, Et que ne tresbuche en ses laqs.
    Grand testament, CXXXII (lacs)
  2. Tousjours troussé comme une coche.
    Archer de Bagnolet. (coche [3])
  3. Qu'est-ce que j'oy ? ce suis je qui ? - ton cuer, Qui ne tient mais qu'à ung petit filet, Force n'ay plus, substance, ne liqueur.
    Débat du cueur et du corps, ball. (filet)
  4. Qui en a, il est bien venu ; Qui n'en a point, on n'en tient compte.
    Ball. des Ecoutants. (compte)
  5. Venez cy tous, bons pardonneurs, Qui sçavez faire les honneurs, Aux villages, de bons pastez.
    Repues franches. (pardonneur)
  6. Si chastaignes ont vente.
    Requête en ball. au duc de Bourbon. (châtaigne)
  7. Ainsi m'ont amours abusé, Et pourmené de l'uys au pesle.
    Grand test. Double ballade. (pêne)
  8. Vente, gresle, gelle, j'ay mon pain cuict, Je suis paillard, la paillarde me duit.
    Ball. (cuire)
  9. En chancre et fix [fics, excroissances] et en ces ords cuveaulx Où nourrices essangent leur drappeaux… Soient frittes ces langues venimeuses.
    Ball. (chancre)
  10. Et à brief parler je m'y fourre Ne plus ne moins qu'en une bourre.
    Archer dé Bagn. (bourre [1])
  11. Pipeur ou hezardeur de dés, Tailleur de faulx coings, tu te brusles Comme ceux qui sont eschaudez.
    Ball. de bonne doctrine. (coin)
  12. Sinon aux trahistres chiens mastins Qui m'ont fait manger dures crostes Et boire eau maintz soirs et matins, Que ores je ne crains pas trois crottes.
    G. testam. (crotte)
  13. Or sont-ils morts, Dieu ait leurs ames ; Quant est des corps, ils sont pourris, Ayant esté seigneurs ou dames, Souef et tendrement nourris De cresme, fromentée, ou riz ; Leurs os sont declinés en poudre.
    Gr. testam. (fromentée [1])
  14. Le pelletier en fut content, Car il ne vouloyt que repaistre, Et alla tout incontinent Faire grant chere avec le prestre.
    Repues. (chère)
  15. M. Quelz gens sont-ce ? B. Gros marchesens, Qui se font bien servir des gens ; Mais de payer querez qui bloque.
    Baillev. et Malep. (bloquer)
  16. Il alloit son beau pas tric trac.
    Archer de Bagn. (trictrac)
  17. Item aux freres mendiants, Aux devotes et aux béguines… De grasses soupes jacobines.
    Testam. (soupe)
  18. Aussi fut si bien aveuglé Le povre varlet malheureux Qui fut de tout cela sanglé [battu].
    Repue des galants sans merci. (sangler)
  19. Qui me feit mascher ces groseilles Fors Katherine de Vauselles ?
    Double ballade, Gr. testam. (groseille)
  20. Se estamine n'avez, sacs ou bluteaux.
    Ballade. (étamine [1])