François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Et à qui que feisse finesse [courtoisie, service], Il ne m'aymoit que pour le myen.
    Regrets de la belle Heaulmyère. (finesse)
  2. Mil quatre cens cinquante six, Je François Villon, escolier, Considerant de sens rassis, Le frein aux dents, franc au collier.
  3. Hay, hay. - Tout est mal compassé. - Comment ? - On ne joue plus du pousse.
    Malep. et Baillev. (pouce)
  4. Quant maistre Françoys vit ce train, Dieu scet s'il fit piteuses lippes.
    1re repue. (train)
  5. Qui en a, il est bien venu ; Qui n'en a point, on n'en tient compte.
    Ball. des Ecoutants. (compte)
  6. Les aultres sont entrez en cloistres De Celestins et de Chartreux, Bottés, housés com pescheurs d'oystres ; Voylà l'estat divers d'entre eulx.
    Gr. Testam. (huître)
  7. Mais si chanvre broyes ou tilles.
    Ball. de bonne doctrine. (tiller ou teiller [1])
  8. Qu'est ce cy, à qui sommes nous ? Ma maistresse est bien arrivée ; à coup à coup, despechez vous.
    1re repue fr. (coup)
  9. Venez y d'amont et d'aval, Les hoirs du defunt Pathelin, Qui savez jargon jobelin [de maquignon].
    Repues franches. (jargon [1])
  10. Quant à moi Je me determine D'entrer chez voisin et voisine Et d'aller voir si le pot bout.
    Baillev. et Malep. (déterminer)
  11. En sang qu'on mect en poylettes secher Chez les barbiers, quant pleine lune arrive.
  12. Et pour ce bernardz, Coquillards, Rebecquez-vous de la mont-joie, Qui desvoye Votre proye.
    Le jargon et jobelin. (rebéquer (se))
  13. Ainsi en prend à maintz et maintes.
    Regrets de la belle heaulmière. (maint, mainte)
  14. Pour tout ce fournir et parfaire, J'ordonne mes executeurs Ausquelz faict bon avoir affaire Et contentent bien leurs debteurs.
    Gd Testam. Rond. (bon [2])
  15. Plus becquetéz d'oyseaulx que dez à couldre.
    Épitaphe en ball. (dé [2])
  16. Et ce n'est… Qu'un espoventail de cheneviere, Que le vent a cy abatu.
    Archer de Bagnolet. (chènevière)
  17. Et qu'on se tient en sa maison Pour le frimas, près du tison.
    Petit testam. (frimas)
  18. Le sage ne veult que contende Contre puissant pouvre homme las, Affin que ses filez ne tende, Et que ne tresbuche en ses laqs.
    Grand testament, CXXXII (lacs)
  19. Quant compaignons sont desbauchez, Ilz ne cerchent que compaignie ; Plusieurs ont leurs vins vendangez, Et beu quazy jusque à la lie.
    la Repue de Montfaucon. (lie [1])
  20. Demandant s'ils avoient bon vin, Et qu'on luy emplist du plus fin, Mais qu'il fust bon et amoureux.
    Repues fr. Comment ils eurent du vin (amoureux, euse)