François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Incontinent que l'autre ouyt Ce bruit, il me print à la gorge.
    Monol. du franc archer de Bagnolet. (gorge)
  2. Et une fois il se feit une bigne, Bien m'en souvient, à l'estal d'un boucher.
    Grand test. Ball. et orais. (bigne)
  3. Abusé m'a et fait entendre Toujours d'un que il fust un autre, De vieil machefer que fust peauthre, Du ciel une paesle d'airain.
    Double ballade. (poêle [3])
  4. C'est son parler ne moins ne mais.
    Grand test. (mais)
  5. Or sont-ils morts, Dieu ait leurs ames ; Quant est des corps, ils sont pourris, Ayant esté seigneurs ou dames, Souef et tendrement nourris De cresme, fromentée, ou riz ; Leurs os sont declinés en poudre.
    Gr. testam. (fromentée [1])
  6. En sang qu'on mect en poylettes secher Chez les barbiers, quant pleine lune arrive.
  7. Pour attraper les plus huppés.
    Repues franches, l'Acteur. (huppé, ée)
  8. S'en ce printemps que les feuilles et flours Et abrynceaux percent nouvellement, Amours vouloit moy fere ce secours.
  9. Les aultres sont entrez en cloistres De Celestins et de Chartreux, Bottés, housés com pescheurs d'oystres ; Voylà l'estat divers d'entre eulx.
    Gr. Testam. (huître)
  10. Par le corps bieu, c'est une robe, Plaine de quoy ? Charbieu, de paille ?
    Archer de Bagnolet. (corbleu)
  11. Au nom de Dieu pere eternel Et du filz que vierge parit, Dieu au pere coeternel, Ensemble du saint Esperit.
    Grand testament. (coéternel, elle)
  12. Le pelletier en fut content, Car il ne vouloyt que repaistre, Et alla tout incontinent Faire grant chere avec le prestre.
    Repues. (chère)
  13. Hé Dieu ! se j'eusse estudié Au temps de ma jeunesse folle, Et à bonnes meurs dedié, J'eusse maison et couche molle.
    Grand testam (dédier)
  14. C'est de Jesus la parabole Touchant du riche enseveli En feu, non pas en couche molle, Et du ladre au dessus de ly.
    Grand testament, LXXII (ladre)
  15. Il n'a tente ne pavillon Qu'il n'ayt laissé à ses amys, Et n'a plus qu'un peu de billon, Qui sera tantost à fin mys.
    Pet. test. (billon [1])
  16. Le lesserez là, le povre Villon ? Venez le veoir en ce piteux arroy, Nobles hommes, francs de quart et de diz, Qui ne tenez d'empereur ni de roy, Mais seulement du dieu de paradis.
    Codicille, Épistre en forme de ballade. (quart [2])
  17. Au moins sera de moy memoire Telle qu'il est d'ung bon follastre.
    Grand testament. (folâtre)
  18. Point n'auront de contreroolleur ; à leur bon seul plaisir en taillent.
    Gr. testam. Rondeau. (contrôleur, euse)
  19. Par ce point ilz eurent du vin Par fine force de tromper, Sans aller parler au devin, Ilz repurent per ou non per.
    Repues fr. (pair, aire)
  20. Dieu scet s'il fit piteuses lippes.
    1re repue. (lippe)