François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Il alloit son beau pas tric trac.
    Archer de Bagn. (trictrac)
  2. Voy que Salmon escript en son roulet : Homme sage (ce dit-il) a puissance Sur les planetes et sur leur influence.
    Débat du cœur et du corps, Ball. (rôlet)
  3. De grasses soupes jacobines Et flans leur faire oblation, Et puis après sous les courtines Parler de contemplation.
    G. Testam. Legs aux frères mendians et beguines (courtine)
  4. En sang qu'on mect en poylettes secher Chez les barbiers, quant pleine lune arrive.
  5. …Mais en pou de langage Me respont franc : povreté te depose ; Riche amoureux a toujours l'avantage.
  6. Dieu mercy et Jacques Thibault, Qui tant d'eau froide m'a fait boire, En un bas lieu, non pas en haut, Manger d'angoisse mainte poire.
    Grand Testament. (angoisse)
  7. Tous deux yvres dormans comme ung sabot.
    Ball. (sabot)
  8. Deux pauvres clercs parlans latin, Paisibles enfans sans escry, Humbles, bien chantans au lectry.
    Petit testament. (lutrin)
  9. Rigueur le transmit en exil Et luy frappa au cul la pelle, Nonobstant qu'il dist : j'en appelle.
    dans Romania, avril 1873, p. 216 (exil)
  10. En raclure de piedz et vieux houseaulx.
    Ball. (raclure)
  11. Je congnois bien mouches en laict ; Je congnois à la robe l'homme.
    Ballade des menus propos. (lait)
  12. Non est, le deust on vif brusler Comme un chevaucheur d'escouvetes.
    dans LACURNE (écouvette)
  13. Dictes-moy où, n'en quel pays Est Flora, la belle romaine.
    Ball. des dames du temps jadis. (ne)
  14. Qu'est-ce que j'oy ? ce suis je qui ? - ton cuer, Qui ne tient mais qu'à ung petit filet, Force n'ay plus, substance, ne liqueur.
    Débat du cueur et du corps, ball. (filet)
  15. Et semble que tout soit pour eux.
    Baillev. et Malep. (pour [1])
  16. Que on chappellast Cinq ou six douzaines de pain.
    Comment ils eurent du pain. (chapeler)
  17. Je congnoys que pauvres et riches, Sages et folz, prebstres et laiz, Noble et vilain, larges et chiches, Petits et grans, et beaulx et laids… Mort saisit sans exception.
    Grand testament, XXXIX. (lai, laie [1])
  18. Je François Villon escolier, Considerant de sens rassis… Qu'on doit ses œuvres employer.
    Petit test. (rasseoir)
  19. Qui les meut à ce ? j'imagine (Sans l'honneur des dames blasmer), Que c'est nature feminine Que tous vivans veulent aymer.
    La belle Heaulmière, l'auteur. (féminin, ine)
  20. Car de la panse vient la danse.
    G. testam. (panse)