François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Abusé m'a et faict entendre, De vieil machefer que fust peaultre.
    Grand testament, double ballade. (peautre [2])
  2. Lequel d'estre plaisant raillart Eut le bruyt lorsque jeune estoit ; On tiendroit à fol et paillart Vieil, si à railler se mettoit.
    Ball. en vieux langage. (railler)
  3. Non est, le deust on vif brusler Comme un chevaucheur d'escouvetes.
    dans LACURNE (écouvette)
  4. Venez, gorriers et gorrieres [élégants et élégantes], Qui faictes si bien les manieres, Que c'est une chose terrible.
    Repues franches. (terrible)
  5. Tousjours troussé comme une coche.
    Archer de Bagnolet. (coche [3])
  6. Dieu mercy et Jacques Thibault, Qui tant d'eau froide m'a fait boire, En un bas lieu, non pas en haut, Manger d'angoisse mainte poire.
    Grand Testament. (angoisse)
  7. Point n'auront de contreroolleur ; à leur bon seul plaisir en taillent.
    Gr. testam. Rondeau. (contrôleur, euse)
  8. Tout sert ; mais par sainte Marie, Il ne fait pas ce tour qui veult.
    Nouv. ball. (servir)
  9. Tant ayme-on Dieu, qu'on suyt l'eglise.
    Ball. (église)
  10. Et semble que tout soit pour eux.
    Baillev. et Malep. (pour [1])
  11. Ces langues venimeuses.
    Ballade. (venimeux, euse)
  12. Aller sans chausses en eschappin, Tous les matins, quand il se lieve, Au trou de la pomme de pin.
    Test. rondeau. (escarpin)
  13. Aussi sont bonnes caquetieres Allemandes et Pruciennes.
    Ball. des fem. de Paris. (caqueteur, euse)
  14. Un curé voyant cest affaire, De la femme fut amoureulx.
    Repues. (affaire)
  15. D'oiseaux, de chiens, d'armes, d'amours, Pour un plaisir mille doulours.
    cité dans MÉNAGE (oiseau [1])
  16. Boire ypocras à jour et à nuitée, Rire, jouer, mignonner et baiser.
    Ball. contredit de Franc Gontier. (mignoter)
  17. Par ce point ilz eurent du vin Par fine force de tromper, Sans aller parler au devin, Ilz repurent per ou non per.
    Repues fr. (pair, aire)
  18. Vous qui cerchez les repues franches, Tant jours ouvriers que dimanches.
    Repues franches. (repue)
  19. Pour eulx je feisse petz et rottes Voulentiers, si ne fusse assis.
    Gd. testam. Ballade où il crie merci. (rot [1])
  20. …Mais en pou de langage Me respont franc : povreté te depose ; Riche amoureux a toujours l'avantage.