François de Montcorbier, dit VILLON, auteur cité dans le Littré

VILLON (1431-après 1463)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VILLON a été choisie.

355 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François de Montcorbier, dit VILLON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 355 citations dans le Littré.

  1. Après il print les esguieres, Le vin, le clairé, l'ypocras.
    Franches repues. (hypocras)
  2. Ung lymousin vint à Paris Pour aulcuns procès qu'il avoit ; Quand il partit de son pays, Pas grammant d'argent il n'avoit.
    2<sup>e</sup> repue franche. (grandement)
  3. Je congnois bien mouches en laict ; Je congnois à la robe l'homme.
    Ballade des menus propos. (lait)
  4. Aussi ces pauvres femmelettes Qui vieilles sont, et n'ont de quoy… Ilz demandent à Dieu, pour quoy Si tost nasquirent, ne à quel droit.
    Ballade en vieux langage. (femmelette)
  5. Abusé m'a et fait entendre… Du matin qu'estoit le serain… D'une tour un moulin à vent, Et d'une haye ung escheveau.
    G. test. double ballade. (écheveau)
  6. Si je n'eusse esté si hastif De mettre le feu en la pouldre, J'eusse destruit et mis en foudre Tant quanque avoit de damoiselles.
    Arch. de Bagnolet. (foudre [1])
  7. Bien faict ne se doibt oublier.
    Gd. Test. (bienfait)
  8. Ainsi le bon temps regretons Entre nous pauvres vieilles sottes, Assises bas à croppetons, Tout en ung tas comme pelottes.
    Regrets de la belle Heaulmyere. (croupeton (à))
  9. …lors j'enpongne ung esclat [de bois] ; Dessus le nez lui en fais un escript En ce bourdel où tenons nostre estat.
    Ball. (éclat)
  10. Le sage ne veult que contende Contre puissant pouvre homme las, Affin que ses filez ne tende, Et que ne tresbuche en ses laqs.
    Grand testament, CXXXII (lacs)
  11. Abusé m'a et faict entendre D'ambesas que ce fussent ternes.
    G. testam. Double ballade. (terne [2])
  12. Toujours vieux synge est desplaisant.
    Ballade en vieux langage. (singe)
  13. Somme, plus ne diray qu'ung mot ; Car commencer vueil à tester ; Devant mon cler Fremin qui m'ot [m'entend], S'il ne dort, je vueil protester, Que n'entends homme detester En ceste presente ordonnance.
    Grand testam. (détester)
  14. Sec et noir comme escouvillon.
    Petit testam. (écouvillon)
  15. Tant bat-on place, qu'elle est prise.
    Ball. (place)
  16. Dictes moy où n'en quel pays Est Flora la belle romaine… Mais où sont les neiges d'antan ?
    Ball. des dames du temps jadis. (neige)
  17. Quant compaignons sont desbauchez, Ilz ne cerchent que compaignie ; Plusieurs ont leurs vins vendangez, Et beu quazy jusque à la lie.
    la Repue de Montfaucon. (lie [1])
  18. Hé Dieu ! se j'eusse estudié Au temps de ma jeunesse folle, Et à bonnes meurs dedié, J'eusse maison et couche molle.
    Grand testam (dédier)
  19. Comme homme embu qui chancelle et trepigne.
    Grand test. Ball. (trépigner)
  20. Mais de cela il ne m'en chault, Mes grans deduictz en sont passez ; Plus n'en ay le cropion chault.
    Envoi d'une ballade à sa mie. (croupion)