François-Marie Arouet, dit VOLTAIRE, auteur cité dans le Littré

VOLTAIRE (1694-1778)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VOLTAIRE a été choisie.

18022 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Adélaïde du Guesclin 1734 83 citations
Alzire, ou Les américains 1736 318 citations
Annales de l'Empire depuis Charlemagne 1753 156 citations
Brutus 1730 211 citations
Candide, ou L'optimiste 1759 230 citations
Catilina, ou Rome sauvée 1752 139 citations
Commentaires sur Corneille 211 citations
Correspondance 4128 citations
Dialogue de Pégase et du vieillard 1774 368 citations
Dictionnaire philosophique 1764 1430 citations
Eléments de la philosophie de Newton mise à la portée de tout le monde 1738 197 citations
Essai sur les mœurs et l'esprit des nations et sur les principaux faits de l'histoire depuis Charlemagne jusqu'à Louis XIII 1755 1382 citations
Fragments historiques sur l’Inde et sur le général de Lally 42 citations
Histoire de Charles XII 1731 339 citations
Histoire de Jenni, ou Le sage et l'athée 1775 98 citations
Histoire de l'empire de Russie sous Pierre le Grand 1759 244 citations
Histoire du parlement de Paris 1769 150 citations
Jeannot et Colin 1764 48 citations
La Henriade 1723 319 citations
La méroppe française 1743 256 citations
La mort de César 1735 162 citations
La princesse de Babylone 1768 162 citations
Le fanatisme, ou Mahomet le Prophète 1741 326 citations
Le pauvre diable 1760 68 citations
Le siècle de Louis XIV 1739 749 citations
Les lettres d'Amabed, traduites par l'abbé Tamponet 1769 28 citations
Les Scythes 1767 161 citations
Le temple du goût 1733 58 citations
L'homme aux quarante écus 1767 121 citations
L'ingénu 1767 55 citations
L'orphelin de la Chine 1755 261 citations
Mélanges de littérature (recueil de textes) 257 citations
Octave et le jeune Pompée, ou Le triumvirat 1763 143 citations
Œdipe 1718 183 citations
Olympie, tragédie 1762 81 citations
Oreste, pièce en 5 actes 1750 112 citations
Philosophie générale, recueil 1818 361 citations
Poèmes et épîtres 1777 269 citations
Précis du siècle de Louis XV 1769 176 citations
Sémiramis 1748 196 citations
Tancrède 1760 339 citations
Zadig, ou La destinée 1747 164 citations
Zaïre 1732 452 citations

Quelques citations de François-Marie Arouet, dit VOLTAIRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 18022 citations dans le Littré.

  1. Je suis sûr que cela a été écrit d'abondance de cœur.
    Roi de Pr. 2 (abondance)
  2. Je marie Mlle Corneille à un jeune cornette de dragons, gentilhomme très aimable.
    Lett. d'Argental, 23 janv. 1763 (cornette [1])
  3. Un seul officier d'artillerie osant se préparer à mettre le feu au canon, Charles court à lui et lui arrache la mèche ; le commandant se jette aux genoux du roi.
    Charles XII, 2 (mèche)
  4. N'est-ce pas une chose plaisante que Luther, Calvin, Zwingle, tous écrivains qu'on ne peut lire, aient fondé des sectes qui partagent l'Europe, et que MM. Newton, Clarke, Locke, le Clerc, etc. les plus grands philosophes et les meilleures plumes de leur temps, aient pu à peine venir à bout d'établir un petit troupeau ?
    Dict. phil. Sociniens (secte)
  5. … ainsi du grand viziriat : sans les confiscations, cette dignité produirait plus d'honneur que de fortune.
  6. De beaux seigneurs qui n'ont point de conversation.
    Taureau, 2 (conversation)
  7. J'eus beau imaginer, je ne devinai point ; il me mit charitablement sur les voies.
    Voy. de Scarmentado. (voie)
  8. On leur [aux nègres] fait tourner à bras l'arbre des moulins à sucre.
    Mœurs, 152 (bras)
  9. Sa conception était d'autant plus vive et plus nette que, son enfance n'ayant point été chargée des inutilités et des sottises qui accablent la nôtre, les choses entraient dans sa cervelle sans nuage.
    Ingénu, 3 (conception)
  10. Ce n'était pas [attribuer un meurtre] juger témérairement du duc de Glocester ; ce prince était un monstre né pour commettre de sang-froid tous les crimes.
    Mœurs, 117 (témérairement)
  11. Autrefois, dans le XVIe siècle et bien avant dans le XVIIe, les littérateurs s'occupaient beaucoup dans la critique grammaticale des auteurs grecs et latins ; et c'est à leurs travaux que nous devons les dictionnaires, les éditions correctes, les commentaires des chefs-d'œuvre de l'antiquité.
    Dict. philosophique ; gens de lettres (critique [3])
  12. Soyez aussi heureux que la pauvre espèce humaine le comporte.
    Lett. Chabanon, 31 déc. 1774 (comporter)
  13. Il [le roi Auguste] fit publier ses universaux pour assembler la pospolite et les armées.
    Charles XII, 2 (universaux)
  14. Il [l'abbé de Prades] a été tout ébahi d'être honni à la fois comme déiste et comme athée… on aurait pu considérer qu'athée est le contraire de déiste ; mais, quand il s'agit de perdre un homme, les bonnes gens n'y regardent pas de si près.
    Lett. Mme Denis, 19 août 1752 (près)
  15. Instruit par le malheur, ce grand maître de l'homme.
    Brutus, I, 2 (maître)
  16. La faction des seize, pensionnaire de Philippe II.
    Mœurs, 174 (pensionnaire)
  17. Tout ce qui restait de la Ligue à Paris ne publia-t-il pas que le diable avait tordu le cou à la belle Gabrielle d'Estrées ?
    Pol. et lég. Avis au public, exemples. (tordre)
  18. Le vieillard Martin est rompu vif en attestant Dieu de son innocence jusqu'au dernier soupir.
    Dict. phil. Certain. (rompre)
  19. Ce kan ne commandait point les armées du grand seigneur ; il était comme les princes feudataires d'Allemagne, qui ont servi l'Empire avec leurs propres troupes subordonnées au général de l'empereur allemand.
    Russie, II, 1 (empire)
  20. La vie d'un homme de lettres est un combat perpétuel, et on meurt les armes à la main.
    Lett. d'Argent. 3, nov. 1766 (perpétuel, elle)