Luc de Clapiers, marquis de VAUVENARGUES, auteur cité dans le Littré

VAUVENARGUES (1715-1747)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VAUVENARGUES a été choisie.

234 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Maximes 69 citations
Nouvelles maximes 17 citations
Réflexions et maximes 13 citations

Quelques citations de Luc de Clapiers, marquis de VAUVENARGUES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 234 citations dans le Littré.

  1. La paix nous reproche l'énervement des courages et la corruption des esprits.
    Él. de L. X (énervement)
  2. La guerre n'est pas si onéreuse que la servitude.
    ib. 58 (servitude)
  3. Il s'en faut bien que toutes nos habiletés ou toutes nos fautes portent coup.
    Max. 546 (coup)
  4. Si notre âme n'était secourue par cette activité infatigable qui répare les écoulements perpétuels de notre esprit, nous ne durerions qu'un instant.
    Nouv. max. 42 (écoulement)
  5. Tant s'en faut que l'imagination donne l'exclusion au génie.
    Du génie. (exclusion)
  6. Nos habitudes ouvrent nos organes et donnent aux esprits un cours facile et prompt.
    Pénétration. (cours)
  7. …De tels esprits voient toujours plus loin que les autres dans les choses de leur ressort.
    Profondeur. (ressort [2])
  8. Quiconque a vu des masques dans un bal danser amicalement ensemble… peut se faire une idée du monde.
    Max. 330 (amicalement)
  9. La magnificence de paroles avec de faibles idées est proprement du phébus.
    De l'éloq. (phébus)
  10. Nous négligeons souvent les hommes… qui sont ceux qu'il faut attacher et comme incorporer à nous.
    Maximes, LIV (incorporer)
  11. Les soldats s'irritent contre le peuple chez qui ils font la guerre, parce qu'ils ne peuvent le voler assez librement, et que la maraude est punie.
    Nouv. max. 55 (maraude)
  12. Ils passent la nuit à table à détonner quelques chansons obscènes.
    les Jeunes gens. (détonner)
  13. Le désir est une espèce de mésaise que le goût du bien met en nous.
    Esprit humain, 40 (mésaise)
  14. Ce n'est pas toujours par jalousie que réciproquement on se rabaisse.
    Max. 208 (rabaisser)
  15. L'esprit de l'homme embrasse plus qu'il ne peut lier.
    Max. II (lier)
  16. Il est injuste d'exiger d'une âme atterrée… qu'elle conserve la même vigueur.
    Max. CXLI (atterré, ée)
  17. La pensée de la mort nous trompe ; car elle nous fait oublier de vivre.
    Réfl. et max. 143 (vivre [1])
  18. On cherche un fauteur de ses goûts, un compagnon de ses plaisirs et de ses peines.
    Esprit humain. Amitié. (fauteur, trice)
  19. L'homme ne se propose le repos que pour s'affranchir de la sujétion et du travail.
    Max. CXCIX. (sujétion)
  20. Faut-il demander… pourquoi l'on voit des années qui n'ont ni printemps ni automne, où les fruits de l'année sèchent dans leur fleur ?
    Clazomène ou la Vertu malheureuse (sécher)