Jacques YVER, auteur cité dans le Littré

YVER (1520-1571?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme YVER a été choisie.

273 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le Printemps d'Yver 1570 273 citations

Quelques citations de Jacques YVER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 273 citations dans le Littré.

  1. L'une lui plaisoit pour sa jeunesse encore verdelette.
  2. Cette vertueuse jouvencelle assourdissoit son ouïe à ces emmiellés propos.
    p. 558 (assourdir)
  3. St Jean le baptisateur.
    p. 550 (baptiseur)
  4. Il leur fit rendre par les corsaires leurs bagues et dorures.
    p. 612 (dorure)
  5. Jouer à honnestes jeux, comme aux merveilles, aux estats, aux ventes, aux vertus, aux rencontres et autres.
    p. 524 (vertu)
  6. Les petits colombeaux s'apprennent à aller par les nids pepiant.
    p. 653 (pépier)
  7. On commença divers petits jeux, comme escorcher l'anguille, brider l'asne, prendre la grenouille, et autres.
    p. 615 (grenouille)
  8. Et lors, courant folatrement par les vergers, faisoient un avare butin des fleurs [en cueillaient à force].
    p. 523 (avare)
  9. Les jeux qui se jouent d'assis.
    p. 598 (asseoir)
  10. Force fut au miserable, pour ne pouvoir plus brancher, de se cacher en terre.
    p. 626 (brancher)
  11. Comme un papillon voletant De fleurette en fleurette.
    p. 631 (fleurette)
  12. Ainsi, par l'atisement de leurs ardents regards, se consumoient mutuellement.
    p. 588 (attisement)
  13. Puis se combattoient à toute outrance de poignées de roses, dont se faisoit une espaisse et prodigue jonchée.
    p. 523 (jonchée)
  14. Cerneaux sont viandes de seigneurs, et noix vieilles, viandes de laboureur.
  15. Après les accolements et honneurs dignes de sa grandeur.
  16. Il pensa que le plus sur estoit de fuir, et qu'un bon defaut valoit mieux qu'une mauvaise comparution.
    p. 647 (comparution)
  17. Elle le vit, froid et terni, roidir entre ses bras.
  18. … sans avoir pu estre esmue par la memoire des blandices, compagnes d'un nouveau mariage.
    p. 566 (blandices)
  19. Ils prindrent port en Angleterre au depourvu d'un chacun.
    p. 618 (dépourvoir)
  20. Tu accoises les ruisseaux Et les bois hostes des bestes.