Jacques YVER, auteur cité dans le Littré

YVER (1520-1571?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme YVER a été choisie.

273 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le Printemps d'Yver 1570 273 citations

Quelques citations de Jacques YVER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 273 citations dans le Littré.

  1. Les petits colombeaux s'apprennent à aller par les nids pepiant.
    p. 653 (pépier)
  2. Selon ce conseil, le jeune homme se mit, comme on dit, le bouquet sur l'oreille ; mais il ne fut longtemps en ce pourchas amoureux.
    p. 644 (bouquet [1])
  3. La rondeur de ces joues, où les roses s'espanouissoient en tout temps.
    p. 594 (épanouir)
  4. Tu accoises les ruisseaux Et les bois hostes des bestes.
  5. Il sembloit que le bonheur voulut relever ceux qui avoyent esté atterrez.
  6. L'oiseau enretté, plus il tasche en fretillant se defiler, et plus il s'empietre.
    p. 581 (frétiller)
  7. Quelle compassion [pitié] de voir…
    p. 624 (compassion)
  8. Assis en des chaires qui sembloient estre faites naturellement de vieux troncs de bois et de rochers entrebrisés.
  9. Jouer à honnestes jeux, comme aux merveilles, aux estats, aux ventes, aux vertus, aux rencontres et autres.
    p. 524 (vertu)
  10. Il se peigne, se fraise, se mire, et s'agence le plus soigneusement qu'amour lui pouvoit enseigner.
    p. 557 (fraiser [1])
  11. Puis se combattoient à toute outrance de poignées de roses, dont se faisoit une espaisse et prodigue jonchée.
    p. 523 (jonchée)
  12. Comme on voit un pavot agravé de pluie, baisser tristement la teste contre terre.
    p. 641 (aggraver)
  13. Ils prindrent port en Angleterre au depourvu d'un chacun.
    p. 618 (dépourvoir)
  14. Cet anneau avoit pour sa pierre un cupidon couronné fort mignonnement, estant entaillé en un camoïeu d'amatite.
  15. Les baveurs limaçons.
  16. Ainsi de son rosier la fleur on desallie Pour en faire un bouquet…
    p. 613 (désallier)
  17. Et donnerent leurs fermes, borderies et metairies à tenir et cultiver à leurs serviteurs.
    p. 650 (borderie)
  18. On dit, quand il est question de marier un jeune homme : il le faut arrester ; car, de fait, je crois que nous volerions au ciel si cet arrest ne nous retenoit.
    p. 572 (arrêter)
  19. La tigre à qui on a derobé les petits fants.
  20. Ayant quelque temps branlé [dansé] à la lourdesque.
    p. 573 (branler)