Jacques YVER, auteur cité dans le Littré

YVER (1520-1571?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme YVER a été choisie.

273 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le Printemps d'Yver 1570 273 citations

Quelques citations de Jacques YVER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 273 citations dans le Littré.

  1. Les Romains leur ont interdit [aux femmes] l'estat de judicature.
    p. 549 (judicature)
  2. Encor que tout fust conduit secretement au possible, si est-ce que chacun en fut abreuvé [informé].
  3. Palais dont la superbe structure annihiloit la gloire des pyramides du Caire.
    p. 522 (annihiler)
  4. La poignée estoit d'un chrysolite, et le pommeau d'un fin rubis.
  5. Comme on dit, au fond git l'epine.
    p. 628 (épine [1])
  6. Puis fit elite d'entre les dames d'une qu'il estimoit mieux meriter son service.
    p. 631 (élite)
  7. Voltigeant de branche en branche.
    p. 626 (voltiger)
  8. En quoi la tourterelle, qui jamais ne s'apparie qu'à un, leur doit faire grand honte.
    p. 569 (apparier)
  9. Les toiles filadieres, pans, pantieres, poches, et autres choses concernant la chasse.
  10. Après quelques propos consolatoires pour l'allegeance du deuil paternel.
  11. Il le mena chasser en un bois prochain de son chasteau, où tous deux ils coururent un cerf desparqué.
    p. 585 (déparquer)
  12. Et estimoit qu'en cette cage, sa farouche tourterelle se pourroit apprivoiser.
    p. 542 (tourterelle)
  13. Selon ce conseil, le jeune homme se mit, comme on dit, le bouquet sur l'oreille ; mais il ne fut longtemps en ce pourchas amoureux.
    p. 644 (bouquet [1])
  14. Ce disant tourna la face de l'autre costé ; et, surmonté de sa furieuse passion, tasta d'une main tremblante où son las cœur panteloit.
    p. 622 (panteler)
  15. Nuisant plus, estant ami [l'Espagnol], Qu'il n'a, estant ennemi, Fait par sa foible bombance [fanfaronnade].
    p. 525 (bombance)
  16. Il leur fit rendre par les corsaires leurs bagues et dorures.
    p. 612 (dorure)
  17. L'oiseau enretté, plus il tasche en fretillant se defiler, et plus il s'empietre.
    p. 581 (frétiller)
  18. Notre jeunesse gaillarde, lassée des folatreries du soir, eust volontiers demeuré bien haute heure au lit.
    p. 573 (folâtrerie)
  19. Enfin, après tant d'ennuis, Foi, qui du ciel est portiere, Desverrouilla le saint huis à une bleme priere.
  20. Puis, estant lassés de chanter en chapelet [ronde].