Jacques YVER, auteur cité dans le Littré

YVER (1520-1571?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme YVER a été choisie.

273 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le Printemps d'Yver 1570 273 citations

Quelques citations de Jacques YVER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 273 citations dans le Littré.

  1. Un grand coursier syrien, qui d'agiles bonds et courbettes faisait voler autour de soi une épaisse poussiere.
    p. 534 (courbette)
  2. … Comme les fins marchands qui desprisent ce qu'ils ont plus grande envie d'acheter.
    p. 532 (dépriser)
  3. Il voulut bien montrer qu'il avoit vu du pays, et s'amusa à faire le casanier [courir les festins, les danses], disant qu'estudier estoit à faire à ceux qui ne savent rien.
  4. La fortune vous a voulu jouer un faux-bond.
    p. 612 (bond)
  5. Puis, estant lassés de chanter en chapelet [ronde].
  6. Elle cacha en un petit coin son nouvel ami, et alla ouvrir la porte à l'ami de provision [de réserve, en titre].
    p. 646 (provision)
  7. Plutost Xante, qui sablonne, Verra ses ruisseaux taris…
    p. 550 (sablonner)
  8. Après les accolements et honneurs dignes de sa grandeur.
  9. Les peintres sont en possession immemoriale d'une liberté de faire tout à plaisir selon leur fantaisie.
    p. 606 (possession)
  10. La rondeur de ces joues, où les roses s'espanouissoient en tout temps.
    p. 594 (épanouir)
  11. Il delibera de s'aider de quelque dariolette d'amour qu'ils appellent, sauf la reverence de la compagnie, une maquerelle.
  12. Il pensa que le plus sur estoit de fuir, et qu'un bon defaut valoit mieux qu'une mauvaise comparution.
    p. 647 (défaut)
  13. Les petits colombeaux s'apprennent à aller par les nids pepiant.
    p. 653 (colombeau)
  14. Jouer à honnestes jeux, comme aux merveilles, aux estats, aux ventes, aux vertus, aux rencontres et autres.
    p. 524 (vertu)
  15. Le premier bonjour qu'eut son maistre, fut que son hilairet avoit fait un pertuis en l'eau [un trou à la lune], et au deçu de chacun avoit gagné pays.
  16. Elle pendit sur le feu un grand vaisseau plein de vin, et pendant qu'il eschauffoit…
    p. 567 (échauffer)
  17. Que la mort des humains est attachée à peu de cas, puisqu'une espingle est suffisante pour nous tuer.
    623 (cas)
  18. Nature s'est esbattue à montrer combien elle estoit bonne ouvriere, en façonnant votre corps si parfait.
  19. Il va prendre le chevestre de son mulet, qui estoit de cordes, lequel il vint approprier au col de sa femme.
    p. 647 (chevêtre)
  20. Ce que le garçon, qui estoit si bien leurré, qu'on pouvoit dire : à tel maistre tel valet, executa fort bien.