Jacques YVER, auteur cité dans le Littré

YVER (1520-1571?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme YVER a été choisie.

273 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le Printemps d'Yver 1570 273 citations

Quelques citations de Jacques YVER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 273 citations dans le Littré.

  1. Tu accoises les ruisseaux Et les bois hostes des bestes.
  2. Comme un papillon voletant De fleurette en fleurette.
    p. 631 (fleurette)
  3. Après avoir fait une anatomie [examen] superficielle de ce petit miracle, tout esperdu d'aisè, volut…
    p. 560 (anatomie)
  4. Lequel lui coupoit l'herbe sous le pied, et le decochoit des bonnes graces où il se croyoit si bien ancré.
    p. 588 (décocher)
  5. Comme un patient qu'on endort avec les mandragores pour lui couper un membre.
    p. 586 (mandragore)
  6. Comme un canon qui fait faux feu.
    p. 540 (feu [1])
  7. Et donnerent leurs fermes, borderies et metairies à tenir et cultiver à leurs serviteurs.
    p. 650 (borderie)
  8. Mon d'Aligre m'attend, encore tout lassé et pantelant de sa course par laquelle il m'a devancée.
    p. 593 (panteler)
  9. Et que l'eau qui ruisselle Console la querelle Des oiseaux voyageurs.
    p. 574 (ruisseler)
  10. Environnée de ses Graces et de ses Cupidons, qui la coiffoient et ceincturoient de fleurs.
  11. Son detenteur [celui dont il était prisonnier] le mena chasser.
  12. Les baveurs limaçons.
  13. Je vous avise que vous battez à froid ; parquoi, n'y perdez desormais davantage de temps.
    p. 611 (battre)
  14. Cerneaux sont viandes de seigneurs, et noix vieilles, viandes de laboureur.
  15. Si vous saviez de quelles fortes et diamantines chaines…
  16. Jusques à ce que les rayons du soleil eussent essuyé l'aiguail de la fraische rosée.
    p. 523 (aiguail)
  17. Force fut au miserable, pour ne pouvoir plus brancher, de se cacher en terre.
    p. 626 (brancher)
  18. Il fit dresser un autel diversifié d'un lambris d'ebene, jaspe, jayet et porphyre.
    p. 547 (lambris)
  19. Jardins bien cultivés et façonnés en parterres, labyrinthes et topiaires.
    p. 523 (topiaire)
  20. Admirant ses bras ivoirins.