WACE, auteur cité dans le Littré

WACE (1100?-1174?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme WACE a été choisie.

77 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le roman de Brut 1155 10 citations
Le roman de Rou 31 citations

Quelques citations de WACE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 77 citations dans le Littré.

  1. En la cité se sont tuit mis, Guerpi ont tout le plain païs.
    dans DU CANGE, planum (plain, aine [1])
  2. Cil me dona, Diex li rende, à Baiex une provende.
    dans DU CANGE, praebenda. (prébende)
  3. Nos somes andui [tous deux] d'un parage.
    Rou, 14545 (parage [2])
  4. Por remembrer des ancessours [ancêtres] Li fez e li diz e li mours [mœurs], Deit l'en li livres e li gestes E li estoires lire as festes.
    Rou, V. 1 (histoire)
  5. Cil me dona, et Diez li rende, à Baiex une provende.
    dans DU CANGE, praebenda. (provende)
  6. Ne velt mie plus lonc cachier [chasser], Ne ses hommes plus travillier.
    Brut, 14879 (travailler)
  7. Faites roi del moine Costant ; Drois oirs [légitime héritier] est, tolons li l'abit.
    Brut, V. 6642 (habit)
  8. À Lungeville aveit un villan païsant, Qui aveit sis bels boefs e sa charrue avant ; Fame aveit espusée, ne sai s'out nul enfant ; Mez la fame esteit auques de ses mains aerdant [voleuse] ; Chape chaete prist, s'el n'eüst bon garant ; Tant ala cel mestier comme fole menant, Que la fin en fu male, e co [ce] fu avenant.
    Roman de Rou, V. 1904 (chape)
  9. Prestre n'i fit beneïçon ; Messe n'i ot ne orison.
    Brut, V. 7181 (oraison)
  10. La verge leva [il], si flori, Et borjona et reverdi.
    Vierge Marie, p. 38 (bourgeonner)
  11. Si li mostra un vestement à son ensepelissement.
    Vierge Marie, p. 71 (ensevelissement)
  12. Une estele [étoile] qui ne se muet, Qui conoistre la set et puet, Et par li se set governer, Ne puet pas esgarer en mer.
    Vierge Marie, p. 54 (gouverner)
  13. Bone est force, et engins mieux vaut ; Là vaut engins où force faut.
    Brut, 8263 (engin)
  14. Li uns ert sire, l'autre sers, Li uns faitre [créateur], l'autre faiture [créature].
    Vierge Marie, p. 45 (facture [1])
  15. Car plaie ne sursaneüre [cicatrice] N'out el cors, ne ne blesceüre.
    St Nicholas, V. 1112 (blessure)
  16. Bien sout [il sut] esprevier duire et ostour e falcon.
    Rou, V. 3825 (duire)
  17. Lors veïssiez haster vilains, Piex et machues en lor mains.
    dans DU CANGE, maxuca. (massue)
  18. Moult ont Francheis Normans laidis Et de meffais et de mesdis ; Souvent lor dient reproviers, Et claiment bigos et draschiers ; Souvent les ont meslez au roi ; Souvent dient : Sire, pourquoi Ne tollez la terre as bigos ?
    Rou, dans DU CANGE, bigothi. (bigot, ote [1])
  19. N'out chapelle en la ville où il eüst clochier, Où li glas nen sonnast por le roy essaucier.
    dans DU CANGE, classicum. (glas)
  20. Franceiz crient : monjoie, et Normanz : Dex aïe.
    Rou, V. 4666 (mont-joie)