Claude Favre de VAUGELAS, auteur cité dans le Littré

VAUGELAS (1585-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VAUGELAS a été choisie.

532 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'histoire d'Alexandre le Grand, par Quinte-Curce 1657 358 citations
Remarques sur la langue française, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire 1647 102 citations

Quelques citations de Claude Favre de VAUGELAS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 532 citations dans le Littré.

  1. De là à quelques années, Ptolomée fit porter le corps d'Alexandre à Alexandrie.
    ib. liv. XX, ch. 10, dans RICHELET (là)
  2. Il est vrai qu'on a fort longtemps prononcé en France l'o simple comme s'il y eût eu un u, comme chouse pour chose, foussé pour fossé, arrouser pour arroser, et ainsi plusieurs autres ; mais, depuis dix ou douze ans, ceux qui parlent bien disent arroser, fossé, chose.
    Rem. t. II, p. 536, dans POUGENS (o [1])
  3. Voici ce qu'a écrit M. de la Mothe Levayer sur le mot de gestes : les gestes, que M. de Vaugelas ne peut souffrir, ont toujours été un très beau mot, et qui signifie autant tout seul, que hautes ou grandes et héroïques actions, comme quand je dis les gestes d'Alexandre le Grand.
    Rem. Not. Th. Corn. Obs. 2, p. 763, dans POUGENS (gestes)
  4. Les plus apparents étaient de l'avis de Perdiccas.
    Q.C. 573 (apparent, ente)
  5. Les premiers qui se sont servis de somme sont Ronsard et Belleau… ces deux auteurs disaient somne quand ils voulaient parler de l'action de dormir, et somme quand ils voulaient signifier le dieu du sommeil.
    Nouv. Rem. observ. de M***, p. 395, dans POUGENS (somme [3])
  6. Magnifier, ce mot est excellent et a une grande emphase pour exprimer une louange extraordinaire… mais avec tout cela il faut avouer qu'il vieillit, et qu'à moins que d'être employé dans un grand ouvrage, il aurait de la peine à passer.
    Rem. CXXIII (magnifier)
  7. Tympaniser, pour publier et divulguer, est un mot de raillerie qui ne doit jamais être employé en une matière sérieuse.
    Nouv. Rem. p. 479, dans POUGENS (tympaniser)
  8. La souveraine puissance résidait en la personne du roi.
    Q. C. X, 10 (résider)
  9. Ce qui désespérait le plus de si braves hommes, c'était de se voir assommer comme des bêtes prises dans un piége, sans pouvoir venger leur mort.
    Q. C. v, 4 (voir)
  10. Il était accouru avec un peu de gens pour recourre le bagage.
    Q. C. I, 15 (recourre [2])
  11. Les vieux soldats de Philippe, novices aux voluptés.
    Q. C. VI, 6 (novice)
  12. M. Coeffeteau n'a jamais usé de ce mot ; mais M. de Malherbe et ses imitateurs s'en servent souvent : N'avez-vous pas de honte de vous plonger, dit-il, en une sécurité aussi profonde que le dormir même ?
    Rem. t. I, p. 71, dans POUGENS (sécurité)
  13. Vous me confinez parmi les bêtes sauvages qu'on ne peut apprivoiser.
    Q. C. liv. III, ch. 1 (confiner)
  14. Les javelots s'entre-choquaient en l'air, de sorte que la plupart tombaient à terre sans effet.
    Q. C. III, 11 (tomber)
  15. Il y avait longtemps qu'Alexandre avait l'esprit rebattu des plaintes de sa mère.
    Q. C. 563 (rebattu, ue)
  16. Quand on passe du corps à l'esprit et que dans la conversation des grands et des dames, et dans la manière de traiter et de vivre à la cour, on s'y est acquis le nom de galant…
    Rem. t. II, p. 811, dans POUGENS (galant, ante)
  17. Si je voulais entreprendre de déduire ce qui s'est passé en Grèce, il faudrait interrompre le fil des affaires de l'Asie.
    ib. liv. V, dans RICHELET (déduire)
  18. Cela enfle le courage des Tyriens.
    ib. IV, dans RICHELET (enfler)
  19. Oiseau qui chante toutes sortes de ra mages.
    Q. C. VIII, 9 (ramage [1])
  20. On dit emporter et remporter le prix, mais beaucoup mieux remporter ; le P. Bouhours remarque fort bien qu'on dit remporter la victoire, et non pas emporter la victoire, et qu'au contraire il faut dire emporter le butin, et non pas remporter le butin.
    Rem. not. Th. Corn. t. II, p. 992, dans POUGENS (remporter)