Claude Favre de VAUGELAS, auteur cité dans le Littré

VAUGELAS (1585-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VAUGELAS a été choisie.

532 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'histoire d'Alexandre le Grand, par Quinte-Curce 1657 358 citations
Remarques sur la langue française, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire 1647 102 citations

Quelques citations de Claude Favre de VAUGELAS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 532 citations dans le Littré.

  1. Elle s'excusa sur ce qu'elle n'avait jamais vu le roi.
    Q. C. liv. IV, dans RICHELET (excuser)
  2. Le soldat qui ne s'était jamais vu tromper des [par les] promesses du roi.
    Q. C. 499 (de)
  3. Clitus aimait Alexandre non-seulement comme son roi, mais encore comme son nourrisson.
    Q. C. III, 6 (nourrisson)
  4. Il hésitait entre le désir et la honte.
    Q. C. X, 6 (hésiter)
  5. Horrata et Dioxippe se battent enfin en duel avec des armes dissemblables.
    Q. C. 498 (dissemblable)
  6. La troupe s'éclaircissait peu à peu.
    Q. C. liv. VIII, dans RICHELET (éclaircir)
  7. Un soldat coupant du pain, on aperçut des gouttes de sang qui en distillaient.
    Q. C. IV, 2 (distiller)
  8. Il n'a pas tenu à toi que tu ne m'aies ravi cette gloire.
    Q. C VIII S. (ravir)
  9. Il fut résolu dans une assemblée de plus de trois mille hommes tous armés, qu'on ne les appellerait plus Savoyards, mais Savoisiens.
    Nouv. rem. observ. de M***, p. 468, dans POUGENS (savoyard, arde)
  10. Quel est celui qui, dans la chaleur de la victoire, considère le nombre des ennemis ?
    Q. C. liv. III, ch. 11, dans RICHELET (chaleur)
  11. Prou est un vieux mot français pour dire assez, dont plusieurs usent encore en parlant ; mais il ne vaut rien à écrire.
    Nouv. Rem. p. 467, dans POUGENS (prou)
  12. Ce qui désespérait le plus de si braves hommes, c'était de se voir assommer comme des bêtes prises dans un piége, sans pouvoir venger leur mort.
    Q. C. v, 4 (voir)
  13. Autant que nous sommes qui n'avons pu vous suivre.
    Q. C. 523 (autant)
  14. M. de Maucroix emploie restauration en un moyen style, c'est-à-dire dans le Schisme d'Angleterre, où il dit travailler à la restauration de la foi catholique.
    Rem. Observ. de M***, p. 120, dans POUGENS (restauration)
  15. De tous les maux qu'Alexandre reçut en sa vie.
    ib. 591 (recevoir [1])
  16. Et certainement tous ceux qui ont repris Tacite d'avoir commencé ses annales par un vers hexamètre : Urbem Romam a principio reges habuere…
    Rem. t. II, p. 706, dans POUGENS (hexamètre)
  17. Il vient, la bouche béante, engloutir tous mes trésors.
    Q. C. v, 1 (engloutir)
  18. Le mot gestes au pluriel pour dire les faits mémorables de guerre commence à s'apprivoiser en notre langue, et l'un de nos célèbres écrivains l'a employé depuis peu en une très belle épître liminaire qu'il adresse à un grand prince.
    Rem. t. II, p. 762, dans POUGENS (liminaire)
  19. La licence effrénée de ces brutaux avait rendu le nom des Macédoniens odieux.
    dans BOUHOURS, ib. (brutal, ale)
  20. On estimait qu'il pourrait être induit à se rendre par le bruit de la renommée.
    Q. C. VIII, 13 (induire)