Claude Favre de VAUGELAS, auteur cité dans le Littré

VAUGELAS (1585-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VAUGELAS a été choisie.

532 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'histoire d'Alexandre le Grand, par Quinte-Curce 1657 358 citations
Remarques sur la langue française, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire 1647 102 citations

Quelques citations de Claude Favre de VAUGELAS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 532 citations dans le Littré.

  1. Magnifier, ce mot est excellent et a une grande emphase pour exprimer une louange extraordinaire… mais avec tout cela il faut avouer qu'il vieillit, et qu'à moins que d'être employé dans un grand ouvrage, il aurait de la peine à passer.
    Rem. CXXIII (magnifier)
  2. Le mot gestes au pluriel pour dire les faits mémorables de guerre commence à s'apprivoiser en notre langue, et l'un de nos célèbres écrivains l'a employé depuis peu en une très belle épître liminaire qu'il adresse à un grand prince.
    Rem. t. II, p. 762, dans POUGENS (liminaire)
  3. Multitude déjà tout ébranlée et chancelante.
    Q. C. liv. III, dans RICHELET (chancelant, ante)
  4. Je regarde que votre santé n'est point affermie, et je sais combien de vies tiennent à la vôtre.
    Q. C. 419 (regarder)
  5. Il [Ménage] apporte un endroit de M. d'Ablancourt où quoique est mis avec l'indicatif d'une manière agréable, mais c'est qu'il y a deux ou trois mots entre quoique et le verbe : Quoiqu'à dire vrai je ne suis guère en état de le faire.
    Rem. not. Th. Corn. t. I, p. 144, dans POUGENS (quoique)
  6. À peine se purent-ils tenir de pleurer.
    Q. C. 298 (tenir)
  7. Quoique le roi ne fût pas en état de fatiguer.
    Q. C. 427 (fatiguer)
  8. Ces murmures allaient à une sédition tout ouverte.
    Q. C. 242 (aller [1])
  9. Le combat s'était ralenti tout à coup.
    Q. C. IV, 16 (ralentir)
  10. Je doute que propretés au pluriel soit bon, il ne faut s'en servir qu'au singulier.
    Nouv. Rem. p. 53, dans POUGENS (propreté)
  11. le peu d'amis qu'il trouva n'eurent point assez de crédit pour…
    Rem. Notes de Th. Corn. t. II, p. 561, dans POUGENS. (génitif)
  12. Les larmes lui tombent des yeux à grands flots.
    Q. C. VI, 9 (larme)
  13. On m'apporte à Lyon une lettre pour donner à une personne qui n'y est pas ; je dis au messager qu'il la remporte au lieu d'où il vient.
    Nouv. Rem. p. 112, dans POUGENS (remporter)
  14. Il y avait de grandes fondrières qu'il fallait se résoudre de remplir.
    Q. C. VIII, 12 (remplir)
  15. Il fit entrer ses familiers et ses médecins.
    Q. C. III, 5 (familier, ière)
  16. Il y a là une forêt de haute futaie arrosée d'une infinité de ruisseaux.
    Q. C. VI, 4 (futaie)
  17. Nous sommes enflammés suivant les divers objets qui nous meuvent.
    Q. C. II, 1 (mouvoir)
  18. Quand on a dit quiconque, il ne faut pas dire il après, quelque distance qu'il y ait entre deux ; par exemple : quiconque veut vivre en homme de bien et se rendre heureux en ce monde et en l'autre, doit… et non pas il doit.
    Rem. t. II, p. 508, dans POUGENS (quiconque)
  19. Il fut touché de l'énormité de leurs forfaits.
    Q. C. x, 1, dans RICHELET (forfait [2])
  20. Pour grand que fût le péril, ils s'efforcèrent tous à l'envi d'aller dégager le roi.
    Q. C. IX, 4 (pour [1])