Claude Favre de VAUGELAS, auteur cité dans le Littré

VAUGELAS (1585-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VAUGELAS a été choisie.

532 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'histoire d'Alexandre le Grand, par Quinte-Curce 1657 358 citations
Remarques sur la langue française, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire 1647 102 citations

Quelques citations de Claude Favre de VAUGELAS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 532 citations dans le Littré.

  1. Il y a des répétitions d'un mot ou de plusieurs qui sont nécessaires, comme : je n'ai fait aujourd'hui que ce que j'ai fait depuis vingt ans ; tous nos bons auteurs en sont pleins, et ce serait une grande faute de ne pas user de ces répétitions… il y a une autre sorte de répétition qui est vicieuse parmi nous, et qui choque les personnes même les plus ignorantes ; c'est que, sans nécessité, sans beauté, sans figure, on répète un mot ou une phrase par pure négligence.
    Rem. t. II, p. 889-891, dans POUGENS (répétition)
  2. Il n'est permis de dire pas pour passage, que pour exprimer quelque détroit de montagne, ou quelque passage difficile, comme le pas de Suse, tant de l'ancienne Suse que de celle des Alpes, et d'une infinité d'autres détroits que l'on appelle pas : gagner le pas de la montagne.
    Rem. t. II, p. 976, dans POUGENS (pas [1])
  3. On exposait anciennement les personnes coupables aux éléphants qui les écrasaient.
    Q. C. X, 9, dans RICHELET (éléphant)
  4. La victoire s'avançait à grands pas pour couronner ses triomphes.
    Q. C. liv. III, ch. 6 (couronner)
  5. Ta mine ne dément point le lieu [la race] d'où j'apprends que tu es sorti.
    Q. C. liv. IV, dans RICHELET (démentir)
  6. C'est à faire à ces petits larronneaux de se servir des ruses que tu me conseilles.
    Q. C. I, 13 (larronneau)
  7. Ayant assez de peine à vivre de ce qu'il gagnait au jour la journée.
    Q. C. 503 (jour)
  8. Il faut avoir un grand soin d'éviter les rimes en prose, où elles ne sont pas un moindre défaut qu'elles sont un des principaux ornements de notre poésie.
    Rem. t. I, p. 398 (rime)
  9. Il fit passer la cavalerie sur des radeaux.
    Q. C. VII, 8 (radeau)
  10. Il rentra dans Babylone avec les tristes reliques de l'armée.
    Q. C. IV, 16 (relique)
  11. Tâtant son ennemi au défaut des armes, il lui plongea son poignard dans le flanc.
    Q. C. IX, 5 (tâter)
  12. L'eau de cette rivière est toujours trouble et mauvaise à boire, à cause qu'elle traîne quantité de limon.
    Q. C. liv. VII, dans RICHELET (limon [1])
  13. Cette contrainte ruinerait la naïveté, à qui j'oserais donner la première place parmi toutes les perfections du style.
    Rem. not. Th. Corn. t. I, p. 190, dans POUGENS (qui)
  14. Il envoya un des principaux de sa cour vers les Scythes leur dénoncer qu'ils ne passassent point le Tanaïs.
    Q. C. liv. VII, ch. 6 (dénoncer)
  15. Ils poursuivaient chaudement leur ennemi.
    Q. C. liv. VI, ch. 1. dans RICHELET (chaudement)
  16. Que sera-ce quand il y en aura tant de milliers ensemble, qui ne feront que s'entre-froisser ?
    Q. C. IX, 2, dans RICHELET (entre-froisser (s'))
  17. Les maisons des satrapes regorgent d'or.
    Q. C. X, 7 (regorger)
  18. L'Académie a jugé tout d'une voix que libéralité ne se peut pas dire de l'inférieur au supérieur, mais seulement du supérieur à l'inférieur, ou d'égal à égal.
    Nouv. rem. p. 149, dans POUGENS (libéralité)
  19. Il y a de grandes fondrières qu'il se fallait résoudre de remplir.
    Q. C. VIII, 11 (fondrière)
  20. Du plus riche homme de la ville qu'il était, il est devenu d'un jour à l'autre le plus pauvre.
    Rem. dans RICHELET (jour)