Claude Favre de VAUGELAS, auteur cité dans le Littré

VAUGELAS (1585-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VAUGELAS a été choisie.

532 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'histoire d'Alexandre le Grand, par Quinte-Curce 1657 358 citations
Remarques sur la langue française, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire 1647 102 citations

Quelques citations de Claude Favre de VAUGELAS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 532 citations dans le Littré.

  1. Proches pour parents, presque tout le monde le dit, comme : je suis abandonné de mes proches, tous mes proches y consentent ; mais quelques-uns font difficulté d'en user.
    Rem. t. I, p. 148, dans POUGENS (proche)
  2. Pays fertile et abondant en toutes sortes de biens.
    Q. C. 287 (bien [1])
  3. Le roi leur commanda de l'accompagner et de lui servir de guides.
    Q. C. VIII, 10 (guide [1])
  4. On dit ordinairement en parlant : tout mon monde est venu, son monde n'est pas venu, pour dire : tous mes gens ou tous mes domestiques sont venus, ses gens ne sont pas venus ; mais il le faut éviter comme un terme bas, et, si j'ose le dire, de la lie du peuple.
    Rem. t. I, p. 277, dans POUGENS (monde [1])
  5. Les barbares avaient espéré que le roi, qui était hasardeux, y serait pris.
    Q. C. 332 (hasardeux, euse)
  6. Le soldat qui ne s'était jamais vu tromper des [par les] promesses du roi.
    Q. C. 499 (de)
  7. La victoire s'avançait à grands pas pour couronner ses triomphes.
    Q. C. liv. III, ch. 6 (couronner)
  8. épithète mal placé.
  9. Ces deux rois étaient Abisares et Porus, mais Porus était le plus puissant, et tous demeuraient delà l'Hydaspe.
    Q. C. 485 (delà)
  10. Il dévore en espérance tous mes trésors.
    Q. C. liv. VIII, ch. 1 (dévorer)
  11. Outrés du chaud et de la douleur de leurs plaies.
    Q. C. 326 (outré, ée)
  12. Il [M. Ménage] ajoute une assez jolie observation, qui est que M. de Lavieuville avait été superintendant et surintendant des finances ; et, quand il les eut la seconde fois, on disait surintendant.
    Nouv. Rem. Observ. de M. ***, p. 215, dans POUGENS (surintendant)
  13. Ils étonnèrent les courages encore flottants et incertains.
    Q. C. t. VII, dans RICHELET (flottant, ante)
  14. M. Chapelain dit que danser des mieux, chanter des mieux est une élégance de bas style.
    Rem. notes Th. Corn. t. I, p. 197, dans POUGENS (mieux)
  15. Harpalus à qui le roi s'était fié de la garde des trésors.
    Q. C. 554 (fier [1])
  16. Il y a quelque autre chose qui vous débauche tous de mon service.
    Q. C. 558 (débaucher)
  17. Alexandre tirait toujours sur la main droite.
    Q. C. 267 (main)
  18. C'était l'heure du jour où le soleil lance ses rayons avec plus de violence.
    Q. C. livre III, dans RICHELET (lancer)
  19. Il le fit attacher en croix au pied du rocher.
    Q. C. liv. VII (croix)
  20. Là où pour au lieu que n'est pas du beau langage, quoiqu'on le die communément, et qu'Amyot s'en serve toujours ; mais M. Coëffeteau ne s'en sert jamais, ni après lui aucun de nos excellents écrivains.
    t. I, p. 74, dans POUGENS (où)