Pierre VARIN, auteur cité dans le Littré

VARIN (1802-1849)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VARIN a été choisie.

Éditeur

123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Archives administratives de la ville de Reims 1848 113 citations

Quelques citations de Pierre VARIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 123 citations dans le Littré.

  1. Un henap d'argent vigneteit (1337).
    Archives administr. de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> partie, p. 778 (vigneter)
  2. Nonobstant quelconques lettres subreptices empetrées ou à empetrer (1346).
    Archives administr de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1020 (subreptice)
  3. Et ce present denombrement baillons par protestacion ; se il plaist au roy nostre sire ou à ses deputez, que nous facions plus especial designation… (1384).
    Archives adm. de la ville de Reims, t. III, p. 575 (dénombrement)
  4. En li promettant que jamais telle esmuete ne seroit faite contre li [l'archevêque de Reims].
  5. Et pour ce l'eussent vendu [un impôt sur le vin] et octroyé à certains fermiers derreniers encherrisseurs (1363).
    Archiv. administr. de la ville de Reims, t. III, p. 200 (enchérisseur)
  6. Et lor dit lidiz Warnes que li tesmoing n'avoient mie disposet de leur tesmongnage à cele fin que cis Jessont eut prouvée s'entencion (1298).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> part. p. 1120 (disposer)
  7. Eschevins amenerent gens dignes de foi à faire ceste information ; et meneit furent par devant II tabellions estauliz à eus oyr, et mirent en escrit la deposicion de eus (1301).
    Archives administ. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 14 (déposition)
  8. Pour une journée que les contribuanz au sacre avoient contre les religieux de Foyni (1353).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 38 (contribuant)
  9. Et disoient encore lidit Herbers et Aubers, que cis Jehans tient une maison en l'escorcherie, à roie des escorcheries lesdiz Herbert et Aubert (1302).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 23 (écorcherie)
  10. Les generaulz reformateurs ordenez de par le roi nostre sire ou [sic] province de Reims.
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 527 (1383) (réformateur, trice)
  11. XXXVI aunes de toile pour faire tabliez (1322).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 1re partie, p. 300 (tablier [2])
  12. B. le ploumier, pour clos [clous] à asseoir le plonc es goutieres (1322).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 1re partie, p. 304 (plombier)
  13. R. Berbouillé, couturiers de robe (1351).
    Archives administ. de la ville de Reims, t. III, p. 17 (Barbouillé est ici nom propre) (barbouiller)
  14. Que li estaus as bouviers et as moutonniers [bergers de moutons] de ladite boucherie seront assis alinet par devant (1303).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 26 (moutonnier, ière)
  15. Jehan Cauchon requeroit que Hues retraissit le marrien à moitiet dou mur, qu'il avait mis à perpain en un mur commun (1306).
    Arch. administr. de la ville de Reims, t. II, 1re partie, p. 50 (parpaing)
  16. Ycius [icelui] Jehans requit que eslargissement de prison li fut fait (1333).
    Archives administrat. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 673 (élargissement)
  17. Les autres qui autresfois ont esté appelez, et à qui li baillis avoit fait assigner jour à hui, sur IIIe evocation (1348).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1182 (évocation)
  18. Accordé est que tout seulement ausdiz eschevins appartient l'institution et destitution des freres et suers, la garde et administration desdictes maisons de Saint Ladre, soit qu'il y ait mesiaus [lépreux], soit que non (1342).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part, p. 868 (destitution)
  19. Perressons de Lavanne se clamma de Jehenin, de ce que cis Jehenins avoit un tordoir à oile en sa maison (1259).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> partie, p. 791 (tordoir)
  20. La doyenné, quant au temporel de present, ne vault pas plus de XVI livres (1384).
    Archives administr. de Reims, t. III, p. 596 (doyenné)