Pierre VARIN, auteur cité dans le Littré

VARIN (1802-1849)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VARIN a été choisie.

Éditeur

123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Archives administratives de la ville de Reims 1848 113 citations

Quelques citations de Pierre VARIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 123 citations dans le Littré.

  1. Pour le très grant prouffit, seurté, deffense et evident utilité de tout le royaume (1359).
    ib. t. III, p. 160 (évident, ente)
  2. XXXVI aunes de toile pour faire tabliez (1322).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 1re partie, p. 300 (tablier [2])
  3. Mais puet estre qu'il se doubtoit de l'esmuete qui estoit des bonnes gens du plat païs contre les nobles (1362).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 216 (émeute)
  4. Consideré l'obligacion, condampnacion et injunction dont mencion est faite (1348).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1194 (injonction)
  5. Certaine rente de vin que on appelle vinage, qui peult valoir XXII muis de vin ou environ (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 602 (vinage)
  6. À leur supplic et requeste (1340).
    Archives administratives de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> partie, p. 850 (supplique)
  7. Si come apparoir pooit par le tesmoing du saing mis secundement oudit poinson par iceulz vergeurs (1377).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 439 (secondement)
  8. Mur à parpain.
    ib. p. 61 (parpaing)
  9. Un vallet Perrin, qui estoit clerc d'un enregistreur de l'arcevesque (1333).
    Arch. administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 652 (enregistreur)
  10. Au cherpentier pour rapperillier l'ozelerie (1336).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 749 (oisellerie)
  11. Perressons de Lavanne se clamma de Jehenin, de ce que cis Jehenins avoit un tordoir à oile en sa maison (1259).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> partie, p. 791 (tordoir)
  12. Toutes les doubtes qui entreveniroient aux esleus des dioceses ou [au] fait qu'il ne porroient ou vorroient mettre à execution, lesdis esleus les escriront par-devers les generaulx esleus à Paris (1363).
    Archiv. admin. de la ville de Reims, t. III, p. 276 (intervenir)
  13. Pour un déclichement refaire à espringale (1347).
    Archives administratives de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1139 (déclic)
  14. Épuisemens d'iaue (1347).
    Archiv. adminis. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1134 (épuisement)
  15. Que de commissions et de relations, li baillis et les diz eschevins auront chascun un original (1342).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 866 (original, ale [1])
  16. Qui achetera terre par prisiée l'un à l'autre…
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 488 (prisée)
  17. Pour deux cent de blos de pierre, de piet et demi d'esquarrie, pour faire boulès pour gester as engiens (1347).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1136 (boulet)
  18. Pour cinq chevaus ferrer, et pour crochès, crampons et arere (1336).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 749 (araire)
  19. XIX journées de fossiers et d'espuseurs (1347).
    Arch. admin. de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1138 (épuiseur)
  20. R. Berbouillé, couturiers de robe (1351).
    Archives administ. de la ville de Reims, t. III, p. 17 (Barbouillé est ici nom propre) (barbouiller)