Pierre VARIN, auteur cité dans le Littré

VARIN (1802-1849)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VARIN a été choisie.

Éditeur

123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Archives administratives de la ville de Reims 1848 113 citations

Quelques citations de Pierre VARIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 123 citations dans le Littré.

  1. Au charpentier qui a refait… le pignon de la porcherie et le volet [pigeonnier] (1336).
    Archives administ. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 749 (volet)
  2. …Liquel estal tiennent et doient tenir asdites maisons à mortaises et à chevilles ; et que cele Rose avoit un des estaus ostet, disjoint et deschevilliet de l'une des dites maisons (1289).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> partie, p. 1041 (décheviller)
  3. Icellui procureur, à cause de son dit office, fait et peut faire son informacion preparatoire sur ledit cas (1378).
    ib. t. III, p. 449 (préparatoire)
  4. Lidis Joaquins se cuida resqueurre dudit sergent, et feri de son queude [coude] ledit sergent, en telle maniere que li sang en sailli par le nez et par ailleurs ; et ce fit injurieusement et sens cause (1344).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 914 (injurieusement)
  5. Lesquelles choses pourroient redonder ou [au] retardement des livres et registres dessusdis (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. V, p. 599 (retardement)
  6. Et disoient encore lidit Herbers et Aubers, que cis Jehans tient une maison en l'escorcherie, à roie des escorcheries lesdiz Herbert et Aubert (1302).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 23 (écorcherie)
  7. Pour une voye [voyage] faite à Paris par le gouge [jeune garçon, serviteur], pour porter unes lettres closes (1340).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 840 (gouge [2])
  8. R. Berbouillé, couturiers de robe (1351).
    Archives administ. de la ville de Reims, t. III, p. 17 (Barbouillé est ici nom propre) (barbouiller)
  9. Au cherpentier pour rapperillier l'ozelerie (1336).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 749 (oisellerie)
  10. Dans le moyen âge, nom donné à des administrateurs qui géraient les biens des chartreries ou fondations pieuses.
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 937 (chartrier)
  11. Certaine rente de vin que on appelle vinage, qui peult valoir XXII muis de vin ou environ (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 602 (vinage)
  12. Aucuns seigneurs nobles hommes dudit païs ou autres ne puent [peuvent] ne ne doivent mettre ou recevoir en leur bourgeoisies, garde ou sauvemens, les subgés desdictes eglises, qui seroit en detriment de nosditte garde, juridition et ressort.
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 528 (1383) (détriment)
  13. La vidammée, en temporel, ne vault pas plus de XXX livres (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 596 (vidamé ou vidamie)
  14. Lesdis trois esleuz deputeront collecteurs ou receveurs et sergens par villes, ou par parties… lesquels receveurs ou collecteurs porteront ou envoieront au general receveur ce qu'il auront receu et levé (1348).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1172 (collecteur)
  15. Que de commissions et de relations, li baillis et les diz eschevins auront chascun un original (1342).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 866 (original, ale [1])
  16. Pour une pel de migis (1347).
    Archives administrat. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1139 (mégis)
  17. Et avera cloture de mur et de torchis (1303).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> partie, p. 27 (torchis)
  18. Mais puet estre qu'il se doubtoit de l'esmuete qui estoit des bonnes gens du plat païs contre les nobles (1362).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 216 (émeute)
  19. Et y a pluseurs bois qui oncques ne furent arpentez, et n'est memoire aucune que on en vendist oncques aucun d'iceulx (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 603 (arpenter)
  20. Lesquelles maisons… sont toutes ruineuses (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 627 (ruineux, euse)