Pierre VARIN, auteur cité dans le Littré

VARIN (1802-1849)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VARIN a été choisie.

Éditeur

123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Archives administratives de la ville de Reims 1848 113 citations

Quelques citations de Pierre VARIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 123 citations dans le Littré.

  1. Porter unes lettres closes à Th. Ergo et P. de Ecry, que il fixassent d'une somme d'argent, en lieu de la male taute que li roys demandoit (1340).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 840 (fixer)
  2. Ledit Jehan avoit fait faire certain pas ou degré devant son dit hostel en ladicte voirie, de laquelle euvre lesditz complaignans s'estoient doluz en cas de novelleté et de attemptat (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 520 (attentat)
  3. Subornations de faux tesmoinz.
  4. Épuisemens d'iaue (1347).
    Archiv. adminis. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1134 (épuisement)
  5. Comme aucuns forains se sont dolus par devers nous, sur ce que yl se dient estre trop excessivement taillié ou temps passé (1359).
    Archiv, administ. de la ville de Reims, t. III, p. 142 (excessivement)
  6. La chantrerie en juridicion et autres choses temporelles peut valoir XX livres (1384).
    Archives administr. de Reims, t. III, p. 596 (chantrerie)
  7. Pour la delivrance douquel, comme pris deraisonnablement, nous aions escript… (1353).
    Archives administrat. de la ville de Reims, t. III, p. 41 (déraisonnablement)
  8. Accordé est que tout seulement ausdiz eschevins appartient l'institution et destitution des freres et suers, la garde et administration desdictes maisons de Saint Ladre, soit qu'il y ait mesiaus [lépreux], soit que non (1342).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part, p. 868 (destitution)
  9. Li exception verefie la riule (1322).
    Archiv. administ. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 324 (exception)
  10. Pour escluser le fossé de PorteChecre, XIX journées de fossiers et d'espuseurs [escluser paraît signifier ici vider d'eau] (1347).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1138 (écluser)
  11. Pour un déclichement refaire à espringale (1347).
    Archives administratives de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1139 (déclic)
  12. Lidis Joaquins se cuida resqueurre dudit sergent, et feri de son queude [coude] ledit sergent, en telle maniere que li sang en sailli par le nez et par ailleurs ; et ce fit injurieusement et sens cause (1344).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 914 (injurieusement)
  13. Thierris de Maisieres se presenta lui septieme… Lidis lieutenans proposa que laditte presentacion ne valoit… car il convenoit, tant de droit comme de la coustume, que li six conjurateurs [faisant serment ensemble] fussent bourgois [1344].
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 905 (conjurateur)
  14. …Liquel estal tiennent et doient tenir asdites maisons à mortaises et à chevilles ; et que cele Rose avoit un des estaus ostet, disjoint et deschevilliet de l'une des dites maisons (1289).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> partie, p. 1041 (décheviller)
  15. Et avera cloture de mur et de torchis (1303).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> partie, p. 27 (torchis)
  16. Mais puet estre qu'il se doubtoit de l'esmuete qui estoit des bonnes gens du plat païs contre les nobles (1362).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 216 (émeute)
  17. Requis où il just la nuyt que l'en dit que ledit Perrart fu tuez, dit par son serement, que il just celle nuyt en la chambre de la geoliere de chiez l'official (1333).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 651 (geôlière)
  18. Les amis dudit Perressons… et pluseurs autres leurs complices banniz, et autres leurs adherens (1346).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1021 (adhérent, ente)
  19. Lievins A-la-Tache et Philippe La Barbe, nos compaignons, greffiers à present de nostredit eschevinage (1378).
    Arch. administr. de la ville de Reims, t. III, p. 464 (greffier)
  20. Pour le très grant prouffit, seurté, deffense et evident utilité de tout le royaume (1359).
    ib. t. III, p. 160 (évident, ente)