Pierre VARIN, auteur cité dans le Littré

VARIN (1802-1849)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme VARIN a été choisie.

Éditeur

123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Archives administratives de la ville de Reims 1848 113 citations

Quelques citations de Pierre VARIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 123 citations dans le Littré.

  1. Ledit Jehan avoit fait faire certain pas ou degré devant son dit hostel en ladicte voirie, de laquelle euvre lesditz complaignans s'estoient doluz en cas de novelleté et de attemptat (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 520 (attentat)
  2. Thierris de Maisieres se presenta lui septieme… Lidis lieutenans proposa que laditte presentacion ne valoit… car il convenoit, tant de droit comme de la coustume, que li six conjurateurs [faisant serment ensemble] fussent bourgois [1344].
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 905 (conjurateur)
  3. La doyenné, quant au temporel de present, ne vault pas plus de XVI livres (1384).
    Archives administr. de Reims, t. III, p. 596 (doyenné)
  4. Il tient pour cause de son doyné les rentes qui s'ensuient.
  5. Pour esserber le curtil, les blez et les aveinnes (1336).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 750 (esherber)
  6. Perressons de Lavanne se clamma de Jehenin, de ce que cis Jehenins avoit un tordoir à oile en sa maison (1259).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> partie, p. 791 (tordoir)
  7. Li exception verefie la riule (1322).
    Archiv. administ. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 324 (exception)
  8. Que li maistres n'aient ne portent aulne, verge ne mesure sur les draps de ville, se le seing de la ville de Reims que on dict le litel n'y est.
    Archives administ. de la ville de Reims, t. I, 2<sup>e</sup> partie, p. 1074 (1292) (liteau [1])
  9. Icellui procureur, à cause de son dit office, fait et peut faire son informacion preparatoire sur ledit cas (1378).
    ib. t. III, p. 449 (préparatoire)
  10. Se lesdis complaignans ou aucuns d'eulx maintenoient que aucuns eussent aucunes fois peschiet, si averoit ce esté clandestinement (1354).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 55 (clandestinement)
  11. Guillaume le potier… pour un millier de cruches (1322).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 1re partie, p. 301 (cruche)
  12. Que lidiz Henris devoit avoir tout ce que Aubert et sa femme avoient en ladite boucherie,… à tout les aisances, les appartenances et les appendices (1303).
    Archives admin. de la ville de Reims, t. II, 1re partie, p. 38 (aisance)
  13. L'escollaterie, en temporel, ne vault pas plus de XX livres (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 596 (écolâtrie)
  14. Et est fais cils dis delaissemens, ou transpors… (1344).
    Arch. administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1015 (délaissement)
  15. La vidammée, en temporel, ne vault pas plus de XXX livres (1384).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 596 (vidamé ou vidamie)
  16. Que de commissions et de relations, li baillis et les diz eschevins auront chascun un original (1342).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 866 (original, ale [1])
  17. Et sera [une taxe] collie [cueillie], levée et distribuée, en la maniere que contenu est en certainne instruction ou ordennance faite sur ce par nosdiz conseilliers (1348).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1169 (instruction)
  18. Et disoient encore lidit Herbers et Aubers, que cis Jehans tient une maison en l'escorcherie, à roie des escorcheries lesdiz Herbert et Aubert (1302).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 23 (écorcherie)
  19. Alis la Bernarde, revenderesse (1340).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, p. 827 (revendeur, euse)
  20. Aubris Bernars a baillé son abregié de ses despens contre Aubin Chiffet (1348).
    Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2<sup>e</sup> part. p. 1177 (abrégé)