Maximilien de Béthune, duc de SULLY, auteur cité dans le Littré

SULLY (1559-1641)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SULLY a été choisie.

ministre d'Henri IV

140 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoire, ou Œconomies royales d'État, domestiques, politiques et militaires de Henri le Grand 1638-1841 101 citations

Quelques citations de Maximilien de Béthune, duc de SULLY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 140 citations dans le Littré.

  1. Que les alchimistes ne vantent plus leurs secrets, qu'ils ne disent plus qu'avec leurs especes chimiques, leurs essences simples ou composées, leurs magisteres et leur elixir, ils feront des merveilles.
    Mém. t. IV, p. 314, dans LACURNE (magistère)
  2. J'engagerai le duc à mettre toute confiance en la bonté du roy et à se deboutonner.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (déboutonner)
  3. Labourage et pasturage sont les deux mamelles qui nourrissent la France.
    Oecon. t. I, p. 282, cité dans H. MARTIN, Hist. de France, t. X, p. 447. 4<sup>e</sup> éd. (labourage)
  4. Le roi qui vous tesmoigna de vouloir reconcilier le roi de Navarre à lui et de s'en servir confidemment.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (confidemment)
  5. Pour le parti des gabelles de France, je croy ce que vous me mandez et que les marchands adjudicataires ont fait un grand brouhaha.
    Mémoires, t. III, p. 371, dans LACURNE SAINTE-PALAYE (brouhaha)
  6. Nergue des huguenots.
    Mém. t. I, p. 128, dans LACURNE (nargue)
  7. [Le roi Henri III tombait] en nonchalances et faineantises.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (fainéantise)
  8. De plus tiedes conseils et de plus doux remedes se trouveroient entierement disproportionnés à la qualité des maux et des dangers qui vous sont imminens.
    dans le Dict. de DOCHEZ (imminent, ente)
  9. Le premier, comme vous savez et moi aussi, a un peu les ongles bien pales pour une charge où il ne faut rien craindre, et estre tousjours au peril.
    Mém. t. III, p. 211, dans LACURNE (ongle)
  10. Aller reconnoistre l'armée de l'ennemi, leur contenance, ordre de bataille et forme de marcher, voire essayer d'entamer quelqu'un de ses escadrons, si quelqu'un de sa portée s'emancipoit de quitter la faveur [protection] des bataillons.
    Mém. t. I, p. 418, dans LACURNE (faveur)
  11. Ceux qui sont sortis d'une gent vile et plebée.
    Mém. t. III, p. 436 (plébéien, ienne)
  12. Les mains nous tremblent et le cœur nous pantele de tristesse.
    Mém. t. II, p. 143, dans LACURNE (panteler)
  13. Une juste reappreciation de tous les tarifs.
    Mém. t. V, p. 195 (réappréciation)
  14. Si les afflictions du monde, si mesme les funerailles de ses propres enfans sont venues pour troubler son contentement, elles l'ont esmu à la proportion d'un bon naturel qui ne peut estre indolent en chose si sensible.
    Mém. t. IV, p. 288 (indolent, ente)
  15. Je blasme vostre inconsideration à vous jetter aux perils sans besoin.
    Mém, t. IV, p. 159, dans LACURNE, au mot rendre. (inconsidération)
  16. Proxenetes aux voluptez.
    ib. t. XII, p. 265 (proxénète)
  17. C'est avec charge expresse de ceux qui les stipendient, que ces escrivailleurs invectivent ainsi contre ce brave prince.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (invectiver)
  18. La deroute des croquans en Limousin au nombre de quinze mille.
    Mém. t. III, p. 159, dans LACURNE (croquant [1])
  19. Tant qu'elle estimeroit que l'on voulust donner l'honneur dont elle se verroit privée, à cette bagasse de Gabrielle.
    Mém. t. I, p. 536, dans Lacurne. (bagasse [2])
  20. Le petit monsieur de Villeroy, fier comme un aspic…
    Oecon. t. II, ch. 4, p. 17, dans LACURNE (aspic [1])