Maximilien de Béthune, duc de SULLY, auteur cité dans le Littré

SULLY (1559-1641)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SULLY a été choisie.

ministre d'Henri IV

140 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoire, ou Œconomies royales d'État, domestiques, politiques et militaires de Henri le Grand 1638-1841 101 citations

Quelques citations de Maximilien de Béthune, duc de SULLY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 140 citations dans le Littré.

  1. L'aguerrissement universel auquel s'entretiennent toutes les nations d'Europe.
    Mém. t. III, p. 431 (aguerrissement)
  2. Il ne se trouveroit plus de gentilshommes qui ne fussent mestifs et plus propres à faire les marjolets, berlandiers et batteurs de pavé que s'employer à la vraye vertu et aux armées.
    Mém. t. V, p. 93, dans LACURNE (marjolet)
  3. Lettre qui n'avoit point esté leue, encor que le tiret en eust esté rompu.
    Mém. t. IX, p. 120 (tiret)
  4. Vous desiriez acheter quelques brouilleries [bagatelles].
    Mém. t. III, p. 12, dans LACURNE SAINTE-PALAYE (brouillerie)
  5. Que les alchimistes ne vantent plus leurs secrets, qu'ils ne disent plus qu'avec leurs especes chimiques, leurs essences simples ou composées, leurs magisteres et leur elixir, ils feront des merveilles.
    Mém. t. IV, p. 314, dans LACURNE (magistère)
  6. Cueillir vos salades, les herbes de vos potages, et des champignons columelles et diablettes, que vous accommodiez vous mesme, mettant d'ordinaire la main à la cuisine.
    Mém. t. I, p. 256, dans LACURNE (colombette)
  7. Il criminalise les absous par declarations verifiées au parlement.
    Mém. t. XII, p. 354, dans LACURNE (criminaliser)
  8. Dorures, points d'Espagne, galons, franges et postiches [sorte d'ornements] (en 1585), Hist. du théât. franç. t. XII, p. 500. Tous ces ornements estoient ouvrages de marqueteries mal jointes et mal colées, et toutes pieces postices qui lochoient aux moindres secousses des essais.
    Mém. t. XII, p. 308 (postiche)
  9. [Un ours chassé] qui, ayant six ou sept bris et tronçons de piques et hallebardes, embrassa sept ou huit arquebusiers avec les quels il se precipita du haut d'une roche.
    Mém. t. 1, p. 125, dans LACURNE SAINTE-PALAYE (bris)
  10. Afin d'empescher qu'elle [l'armée] n'apportast aucune vexation au peuple de la campagne, duquel vous aviez tousjours un soin merveilleux, disant souvent au roy que le labourage et pasturage estoient les deux mamelles dont la France estoit alimentée, et les vrayes mines et tresors du Perou.
    Oecon. royales, ch. 82, p. 283 (mamelle)
  11. Messieurs… qui chuchottent là vers la cheminée aux oreilles les uns des autres.
    Mém. t. I, p. 405, dans LACURNE (chuchoter)
  12. Vous nous obligerez à toute extremité [extrêmement].
    Mém. t. II, p. 316, dans LACURNE (extrémité)
  13. Sa generosité [de Henri IV] et sa debonnaireté sont si celebres, qu'il est à croire qu'il n'aura rien fait de mediocre.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (générosité)
  14. Le fil de nos discours nous obligeoit à parler non seulement des empereurs, rois, primats et potentats souverains, mais aussi des delicieux mignons, favoris et complaisans à tout faire, et des administrateurs à tout entreprendre.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (complaisant, ante)
  15. Par Dieu, ce n'est pas sans cause si l'on dit qu'il se cueille plus d'espines que de rozes au jardin des courtisans, et que pour un verre cassé, auprès des rois et des princes, bien souvent vingt années de services demeurent bien égarées.
    t. III, p. 73, dans LACURNE (courtisan)
  16. En fustes quitte pour trois ou quatre mousquetades qui vous sifflerent aux oreilles, et autant qui firent voler la poudre et sauter le caillotaje à l'entour de vos pieds.
    Mém. t. IV, p. 156, dans LACURNE (cailloutage)
  17. Vous et moi couperons bras et jambes à madame grivelée, comme vous m'avez dit tant de fois que cela se pouvoit faire.
    Mém. t. III, p. 81, dans LACURNE (grivelée)
  18. Le petit monsieur de Villeroy, fier comme un aspic…
    Oecon. t. II, ch. 4, p. 17, dans LACURNE (aspic [1])
  19. Je commencerai dès aujourd'hui à faire compter et encaquer l'argent necessaire pour faire faire montre aux cinq regimens français et à toutes les compagnies de Suisses et de lansquenets.
    Mém. t. III, p. 339, dans LACURNE (encaquer)
  20. La faction romaine espagnole et jesuitique.
    Mém. t. II, ch. 20 (jésuitique)