Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ, auteur cité dans le Littré

SÉVIGNÉ (1626-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SÉVIGNÉ a été choisie.

9697 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres (1646-1696) 1725 9677 citations

Quelques citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 9697 citations dans le Littré.

  1. Tous les esprits sont en campagne.
  2. Étant grosse de huit mois.
    253 (mois)
  3. Monsieur et madame, ne feignez point de me mettre au nombre de ceux que vous aimez et qui vous aiment ; toute ma vie vous persuadera que je mérite d'y être.
    Au comte de Guitaut, 23 nov. 1673 (feindre)
  4. Je n'ose m'abandonner à toute la joie que me donne la pensée de vous embrasser ; je la cache, je la mitonne.
    8 août 1685 (mitonner)
  5. Il y a toujours à tous vos enfants la marque de l'ouvrier.
    à Mme de Grignan, 20 avr. 1672 (ouvrier, ière)
  6. Il a parlé au roi qui lui a dit que, s'il servait avec application, on aurait soin de lui.
    500 (soin)
  7. Les manœuvres de la Champmeslé pour conserver tous ses amants [racontées en voyage], sans préjudice des rôles d'Atalide, de Bérénice et de Phèdre, font passer cinq lieues de pays fort aisément.
    24 août 1689 (passer)
  8. Il y a cinq ou six endroits dans votre dernière lettre qui sont d'un éclat et d'un agrément qui ouvrent le cœur.
    8 janv. 1674 (ouvrir)
  9. Je crois qu'il n'y a qu'à lui laisser entre les mains [à M. Guillart] les papiers de cette affaire …j'espère qu'elle ne sera jamais réveillée, puisqu'elle ne l'a point été.
    4 août 1691 (réveiller)
  10. Certaines choses que j'avais lues en courant.
    613 (courir)
  11. Mes sueurs sont si extrêmes, que je perce jusqu'à mes matelas.
    281 (percer)
  12. Ce qu'on fera, à ce que dit M. le prince, c'est que nous prendrons une autre place, et ce sera pièce pour pièce.
    293 (pièce)
  13. Rien n'est égal à l'étendue de ses soins, aux peines qu'il prend.
    531 (peine)
  14. Pour madame de Coulanges, elle s'est signalée.
  15. Je n'aurais jamais fait si je voulais vous en faire le détail.
  16. Il dit qu'il est comme le bonhomme Éson ; il veut se faire bouillir dans une chaudière avec des herbes fines pour se ravigoter un peu.
  17. On dit que nos mutins demandent pardon ; je crois qu'on leur pardonnera moyennant quelques pendus.
    16 août 1675 (moyennant)
  18. Si elle [Mme de Bouillon] est innocente, elle perd infiniment de n'avoir pas le plaisir de triompher.
    16 févr. 1680 (perdre)
  19. Soit que les ennemis ne soient pas en état de faire peur, ou que les amis ne soient pas sujets à la prendre.
  20. Je vous remercie mille fois de m'avoir si bien conté cette histoire d'original.
    18 oct. 1671 (original, ale [1])