Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ, auteur cité dans le Littré

SÉVIGNÉ (1626-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SÉVIGNÉ a été choisie.

9697 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres (1646-1696) 1725 9677 citations

Quelques citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 9697 citations dans le Littré.

  1. Je suis fort aise de n'avoir point ici [à Vichy] le bon abbé, il y eût fait un mauvais personnage ; quand on ne boit point, on s'ennuie ; c'est une billebaude qui n'est point agréable.
  2. Je ne veux pas surpasser la mère de Chantal, qui serait proprement vouloir aller par delà paradis.
    9 fév. 1683 (paradis)
  3. Je voudrais que vous l'eussiez entendue [Mme de la Bédoyère]… de quelle manière habile et miraculeuse les capucins la retirèrent de cette agonie.
    29 avr. 1685 (retirer)
  4. C'est comme si je renouvelais un bail de vie.
    280 (bail)
  5. Je prévois une brouillerie entre nous.
  6. Pour moi, je suis dans l'histoire de France ; les croisades m'y ont jetée.
    6 nov. 1675 (jeter)
  7. Votre fille… caresse votre portrait, et le flatte d'une façon si plaisante, qu'il faut vitement la baiser.
    1 avr. 1672 (vitement)
  8. Ma bonne, vous m'avez fait suer les grosses gouttes en jetant ces pistoles qui étaient sur le bout de cette table [une table de jeu, chez le roi].
    12 août 1685 (suer)
  9. Quoique ma lettre soit datée du dimanche, je l'écris aujourd'hui samedi soir.
    1er oct. 1684 (daté, ée)
  10. Comment vous serez-vous tirée de ses pattes [une fournisseuse qui demandait ce qui lui était dû] et de ces inondations de paroles où l'on se trouve noyée, abîmée ?
    27 oct. 1689 (noyé, ée)
  11. Il me semble que vous avez peur que je ne sois ridicule, et que je ne me répande excessivement sur le sujet [le chagrin de l'absence de Mme de Grignan] ; non, non, ma bonne, ne craignez rien ; je sais gouverner ce torrent.
    5 juin 1675 (torrent)
  12. Adieu, mon très cher comte, je vous tue par la longueur de mes lettres.
    13 (tuer)
  13. J'avais vu votre chambre chez Mme de Rochebonne ; mais je ne savais pas qu'elle eût une si belle vue.
    376 (vue)
  14. Elle [la Providence] veut donc que vous veniez cet hiver, et que nous soyons en même maison ; je n'ai nul dessein d'en sonner la trompette ; mais il a fallu le mander à d'Hacqueville pour nous arrêter le Carnavalet [un hôtel du Marais à Paris].
    13 sept. 1677 (trompette [1])
  15. Vous anticipez sur nos espérances.
  16. Nous avons quatre chevaux à chaque calèche ; cela va comme le vent.
    104 (vent)
  17. Il n'était plus au monde, c'était à un mort que j'écrivais.
  18. J'ai besoin d'air et de marcher.
    297 (besoin)
  19. Il me le dit en l'air.
  20. Qu'on est heureux d'aimer à lire !
    15 juin 1689 (lire)