Bernard-Joseph SAURIN, auteur cité dans le Littré

SAURIN (1706-1781)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAURIN a été choisie.

94 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Mœurs du temps, comédie 1760 19 citations
Spartacus, tragédie 1760 58 citations

Quelques citations de Bernard-Joseph SAURIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 94 citations dans le Littré.

  1. Il le raille impitoyablement sur le ridicule de son faste, magnifique et mesquin à la fois.
    Mœurs du temps, sc. 1 (impitoyablement)
  2. La force fonde, étend et maintient un empire.
    Spart. III, 4 (force)
  3. Ses succès, sa valeur, Bientôt à Spartacus enfantent une armée.
    Spart. I, 1 (enfanter)
  4. On épouse une femme, on vit avec une autre, l'on n'aime que soi.
    Mœurs du temps, 5 (vivre [1])
  5. Mon ami, laissons là ma peine et mes alarmes ; Je vous vois, tout est oublié.
    Beverlei, II, 5 (oublié, ée)
  6. Laisse-moi ; de la nuit je chéris la noirceur ; Je voudrais en pouvoir redoubler les ténèbres.
    Beverlei, IV, 5 (noirceur)
  7. Noricus à ses pieds roule en se débattant.
    Spartacus, V, 9 (rouler)
  8. Il y a même un duché dans sa maison qui pourrait lui tomber un jour.
    Mœurs du temps, 12 (tomber)
  9. Tu connais des Romains les passe-temps cruels.
    Spartac. I, 1 (passe-temps)
  10. Le droit de dominer où chaque peuple aspire De l'habile et du brave est le prix glorieux.
    Spartac. III, 4 (brave)
  11. Ce qu'il y a de rare, c'est qu'après avoir défendu vis-à-vis du frère les gens de mérite et à talents, vous défendez vis-à-vis de la sœur les gens de finance !
    Mœurs du temps, 1 (vis-à-vis)
  12. De nos propres couleurs nous chargeons leurs portraits Et les défigurons en leur prêtant nos traits.
    Spartacus, II, 1 (défigurer)
  13. Il voit deux légions nouvelles Qui pour l'environner développent leurs ailes.
    Spartac. V, 9 (développer)
  14. De grands yeux qui ne disent mot.
    Mœurs du temps, sc. 14 (œil)
  15. Une petite minaudière qui a la prétention du sentiment.
    Mœurs du temps, 18 (minaudier, ière)
  16. De succès en succès il marche à sa ruine.
    Spartac. I, 1 (succès)
  17. Qu'était Rome, en effet ? qui furent vos ancêtres ? Un vil amas de serfs, échappés à leurs maîtres.
    Spartacus, III, 4 (serf, erve)
  18. Qu'il se mirait sans cesse dans son opulence, et croyait qu'un millionnaire était le premier homme du monde.
    Mœurs du temps, sc. 1 (mirer)
  19. La guerre est une loi de sang et de rigueur.
    Spart. I, 2 (guerre)
  20. Les miracles sont faits Pour qui veut fermement la mort ou le succès.
    Spartac. III, 4 (fermement)