Bernard-Joseph SAURIN, auteur cité dans le Littré

SAURIN (1706-1781)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAURIN a été choisie.

94 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Mœurs du temps, comédie 1760 19 citations
Spartacus, tragédie 1760 58 citations

Quelques citations de Bernard-Joseph SAURIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 94 citations dans le Littré.

  1. En toi je n'ai pu voir avec tranquillité Tant d'héroïsme joint à tant d'humanité.
    Spart. III, 6 (héroïsme)
  2. Défiant les Romains, qui se serrent, font face.
    Spartac. I, 4 (face)
  3. Spartacus ne fait point de la guerre un commerce.
    Spartac. III, 4 (commerce)
  4. Son luxe insatiable [de Rome] engloutit les états ; L'univers est sa proie et ne lui suffit pas.
    Spart. v, 5 (engloutir)
  5. La victoire l'épuise en le favorisant.
    Spartac. I, 1 (épuiser)
  6. Une action d'éclat, Qui surprit à la fois le peuple et le soldat.
    Spartacus, II, 1 (éclat)
  7. Une conscience ! là, regardez-moi un peu sans rire, si vous le pouvez, mons Dumont, la conscience d'un intendant !
    les Mœurs du temps, SC. 8 (mons)
  8. Va, ma pauvre enfant, les mots de fat et de coquette ont été inventés par l'envie pour dénigrer les hommes aimables et les jolies femmes.
    Mœurs du temps, sc. 14 (fat)
  9. Du peuple cette fable éleva le courage.
    Spartac. IV, 3 (élever)
  10. C'est la convenance qui fait les mariages.
    Mœurs du temps, 19 (mariage)
  11. Un autre que vous serait parti de là pour renchérir sur les médisances de la comtesse.
    Mœurs du temps, 1 (partir [2])
  12. Opposer au vainqueur un courage invaincu.
    Spart. IV, 3 (invaincu, ue)
  13. Nature, tu frémis… terreur d'un autre monde, Abîme de l'éternité.
    Beverlei, V, 5 (nature)
  14. De nos propres couleurs nous chargeons leurs portraits Et les défigurons en leur prêtant nos traits.
    Spartacus, II, 1 (défigurer)
  15. Tout en lui nous parut être au-dessus de l'homme.
    Spartac IV, 1 (homme)
  16. Et le droit d'opprimer n'émane pas des cieux.
    Spart. IV, 3 (émaner)
  17. Si la vie, en effet, n'est qu'un rapide instant, Faisons-en une époque utile et mémorable.
    Spart. I, 2 (époque)
  18. Chargé de m'emparer d'une hauteur voisine Qui voit le camp romain, le serre et le domine.
    Spart. IV, 1 (hauteur)
  19. Ce n'est point un mortel, un héros ; c'est un Dieu ; Aux cœurs les plus glacés il prête un nouveau feu.
    Spart. IV, 1 (glacé, ée)
  20. Mais on veut dominer aussitôt qu'on est libre.
    Spartac. V, 5 (dominer)