Bernard-Joseph SAURIN, auteur cité dans le Littré

SAURIN (1706-1781)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAURIN a été choisie.

94 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Mœurs du temps, comédie 1760 19 citations
Spartacus, tragédie 1760 58 citations

Quelques citations de Bernard-Joseph SAURIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 94 citations dans le Littré.

  1. Tout le peuple à grands cris applaudit sa victoire.
    Spartac. II, 1 (applaudir)
  2. Obéir, à la guerre, est le premier devoir.
    ib. III, 1 (guerre)
  3. Son luxe insatiable [de Rome] engloutit les états ; L'univers est sa proie et ne lui suffit pas.
    Spart. v, 5 (engloutir)
  4. Non, n'appréhendez pas que ma fortune échoue à ce honteux écueil des succès d'Annibal.
    Spartac. I, 2 (échouer)
  5. Il voit deux légions nouvelles Qui pour l'environner développent leurs ailes.
    Spartac. V, 9 (développer)
  6. … Je sus, créant une armée, Me faire le vengeur de la terre opprimée.
    Spartac. III, 4 (créer)
  7. L'argent, morbleu ! l'argent ; voilà ce que j'appelle du mérite ; moi, je veux un mérite qui rapporte.
    Mœurs du temps, sc. 12 (rapporter)
  8. Les miracles sont faits Pour qui veut fermement la mort ou le succès.
    Spartac. III, 4 (fermement)
  9. Laisse-moi ; de la nuit je chéris la noirceur ; Je voudrais en pouvoir redoubler les ténèbres.
    Beverlei, IV, 5 (noirceur)
  10. La guerre est une loi de sang et de rigueur.
    Spart. I, 2 (guerre)
  11. Un autre que vous serait parti de là pour renchérir sur les médisances de la comtesse.
    Mœurs du temps, 1 (partir [2])
  12. Au roi que nous pleurons, il laissa la couronne ; Constance en est la sœur…
    Blanche et Guisc. I, 4 (en [2])
  13. Sur l'arène soudain on voit paraître un homme Dont la stature noble et la mâle beauté Alliaient la jeunesse avec la majesté.
    Spartacus, II, 1 (stature)
  14. Il garde en expirant une noble attitude.
    Spartac. I, 1 (attitude)
  15. Du peuple cette fable éleva le courage.
    Spartac. IV, 3 (élever)
  16. Tu connais des Romains les passe-temps cruels.
    Spartac. I, 1 (passe-temps)
  17. Quand le poids du malheur accablant son enfance Interdisait l'essor à ses puissants destins.
    Spart. II, 1 (essor)
  18. Ses traits sont renversés ; une sueur mortelle…
    Beverlei, V, 7 (renversé, ée)
  19. C'est la convenance qui fait les mariages.
    Mœurs du temps, 19 (mariage)
  20. Défiant les Romains, qui se serrent, font face.
    Spartac. I, 4 (face)