Bernard-Joseph SAURIN, auteur cité dans le Littré

SAURIN (1706-1781)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAURIN a été choisie.

94 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Mœurs du temps, comédie 1760 19 citations
Spartacus, tragédie 1760 58 citations

Quelques citations de Bernard-Joseph SAURIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 94 citations dans le Littré.

  1. Un beau jour je quittai madame et ses gredins.
    l'Anglomane, sc. 1 (gredin, ine [2])
  2. Bienfaitrice à la fois et maîtresse du monde.
    Spartac. V, 5 (bienfaiteur, trice)
  3. Spartacus ne fait point de la guerre un commerce.
    Spartac. III, 4 (commerce)
  4. Nature, tu frémis… terreur d'un autre monde, Abîme de l'éternité.
    Beverlei, V, 5 (nature)
  5. Morgue financière.
    dans le Dict. de POITEVIN. (financier, ière [2])
  6. Chargé de m'emparer d'une hauteur voisine Qui voit le camp romain, le serre et le domine.
    Spartac. IV, 1 (voir)
  7. Une conscience ! là, regardez-moi un peu sans rire, si vous le pouvez, mons Dumont, la conscience d'un intendant !
    les Mœurs du temps, SC. 8 (mons)
  8. La victoire l'épuise en le favorisant.
    Spartac. I, 1 (épuiser)
  9. Laisse-moi ; de la nuit je chéris la noirceur ; Je voudrais en pouvoir redoubler les ténèbres.
    Beverlei, IV, 5 (noirceur)
  10. Vous allez des Romains entendre la réponse, Votre envoyé paraît.
    Spart. I, 2 (envoyé, ée)
  11. Mais, lorsqu'en un parti, Sunnon, l'on s'est jeté, Regarder en arrière est une lâcheté.
    Spart. I, 1 (jeter)
  12. L'argent, morbleu ! l'argent ; voilà ce que j'appelle du mérite ; moi, je veux un mérite qui rapporte.
    Mœurs du temps, sc. 12 (rapporter)
  13. Malgré moi, du passé le cruel souvenir Réfléchira son ombre affreuse Sur les derniers moments de mon triste avenir.
    Beverlei, II, 7 (réfléchir)
  14. Quand le poids du malheur accablant son enfance Interdisait l'essor à ses puissants destins.
    Spart. II, 1 (essor)
  15. Le fer reste engagé dans son sein palpitant.
    Spartacus, v, 9 (engagé, ée)
  16. Les yeux étincelants d'une barbare joie.
    Spartac. II, 1 (étincelant, ante)
  17. En toi je n'ai pu voir avec tranquillité Tant d'héroïsme joint à tant d'humanité.
    Spart. III, 6 (héroïsme)
  18. À ses yeux, tout moyen pour me perdre est honnête.
    Spart. III, 4 (honnête)
  19. Opposer au vainqueur un courage invaincu.
    Spart. IV, 3 (invaincu, ue)
  20. Le consul m'a chargé d'un autre ministère.
    Spartacus, III, 4 (ministère)