SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Li tierz usaiges des ewes est li arrosemens, et de cestui ont mestier les noveles plantesons.
  2. Ke lai [là] soit emfleiz et esleveiz li vermissels…
    p. 535 (vermisseau)
  3. Les choses qui perissent et les estaules.
    p. 522 (stable)
  4. Enracineit et fondeit en lei [dans la loi] par fermes racines.
    ms. p. 317, dans LACURNE (fonder)
  5. Ke tu cusencenols [soigneux] soyes de reconcilier à ti la grace Deu.
  6. Li altres geunet [jeûne] par rancor et par impascience.
  7. En vain se travilleroit por esleveir noz cuers, s'il ne savoit ke li creeres de nostre salveteit fust assigiez [assis] en ciel.
  8. La viez boteille.
    p. 534 (bouteille)
  9. Lo velin de detraction.
    p. 557 (venin)
  10. L'aornement de vostre corone, c'est des jammes et des pieres preciouses.
  11. [Pour l'enfant Jésus] Est dons [donc] sale li estables, sieges li maingeure, corz [cour] li [la] frequence de Joseph et de Marie.
  12. Droite est voirement, chier frere, nostre sente, et plus seure de [que] la voie des mariez.
    p. 567 (marier)
  13. Nos faisons ui, chier freire, l'encommencement de l'avent, cuy nous est asseis renommeiz et conuiz al munde, si cum sunt li nom des altres solempniteiz.
  14. Ki aucune chose de la sainte Escripture traient maliciousement et orguillousement à lor sens.
  15. Et peires [père] fu de la menzonge, quant il l'envelimeie semence de sa falseteit gittoit en l'omme.
    P. 523 (envenimer)
  16. Et ceu si avint molt convenaulement, et molt saigement l'ordinat li sapience.
  17. Par droit, chier frere, celebret om ui par tot le munde la conversion saint Pol, ki maistres fut des paiens.
  18. Nos pechames tuit en Adam, et en lui receumes tuit la sentence de dampnation.
    p. 523 (sentence)
  19. Veez ci celuy ki est venus por espurgier nostre sentine.
    p. 531 (sentine [1])
  20. Molt estoit petite li lumiere de Deu, et li felonie estoit si habondoie [abondée], ke li charitez estoit assi cum tote refroidieie.
    p. 527 (abonder)