SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Par droit, chier frere, celebret om ui par tot le munde la conversion saint Pol, ki maistres fut des paiens.
  2. Eslevez de joye vos mains devant la fazon nostre Seigneur, car il vient.
    530 (façon)
  3. Respasseiz vos, ki malade estiez ; car Criz [le Christ] est venuz, ki sainet le contrit de cuer de l'onction de sa misericorde.
  4. Isnels [prompt] por enseignier, et tardis [tardif] por oïr.
    p. 553 (enseigner)
  5. Et peires [père] fu de la menzonge, quant il l'envelimeie semence de sa falseteit gittoit en l'omme.
    P. 523 (envenimer)
  6. Et si vostre penitence estoit amanrie.
  7. Chaitivel et male est lor conversations, mais pitiet doit-om avoir de la subversion de ton peule.
    p. 556 (subversion)
  8. En l'exil et en la misere de ceste peregrination.
  9. Et ore [ils] dejugent [jugent] les oevres orribles et mortels.
  10. Et por ceu est digne chose ke li malades s'enforst à moens de leveir le chief.
  11. Li tierz usaiges des awes [eaux] est li arrosemens, et de cestui ont mestier les noveles plantesons.
  12. La purteit del cuer.
    p. 569 (pureté)
  13. Li tierz usaiges des ewes est li arrosemens, et de cestui ont mestier les noveles plantesons.
  14. Je sai bien ke li orguillous engele sunt trespasseit en affection de malice et de felonie, et k'il par non sachance et par enfermeteit ne pecharent mie.
  15. Il defigurent, dist-il, lor fazons [faces].
  16. Et si aucunes gens viennent à ols [eux] pour ols soscorre, si plungent ensemble o ceols qu'il puyent [peuvent] agrappeir.
  17. Junst [soit à jeun, s'abstienne] li oroille [l'oreille] de flaves et de novales et de totes teles choses, c'oiseuses sont.
    ms. p. 302, dans LACURNE (fable)
  18. Que faites-vos, signor roi, que faites-vos ? Aoreiz-vos donc un alaitant enfant en une vile bordele et envelopeit en vils dras ?
    550 (bordel)
  19. Cil qui devoit estre estaulis [établi] por pesxier les hommes.
  20. Cil ki après vont lo bottent et trabuchent.
    p. 567 (bouter)