SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Nos faisons ui, chier frere, l'encommencement de l'avent, cuy [qui] nous est asseiz renommeiz et connuiz al munde, si cum sunt li nom des altres sollempniteiz.
    p. 521 (renommer)
  2. En terre habondevet [abondait] ceste especo [la pauvreté].
    ib. p. 533 (abonder)
  3. Il [les mauvais anges] par non sachance ou par enfermeteit ne pecharent mies.
  4. Ceste apparicions nostre Segnor clarifiet ui cest jor, et li devocions et li honoremens des rois le fait devot et honravle.
  5. Cist hom se fait dolant, ou cist hom se magnifiet, et tels choses semblanz ke ne vienent mie de veriteit, mais de fointise.
    P. 564 (feintise)
  6. Junst [soit à jeun, s'abstienne] li oroille [l'oreille] de flaves et de novales et de totes teles choses, c'oiseuses sont.
    ms. p. 302, dans LACURNE (fable)
  7. Tu me doveroies, ce di saint Johans, baptiier, et tu viens à mi.
    p. 552 (baptiser)
  8. Molt estoit petite li lumiere de Deu, et li felonie estoit si habondoie [abondée], ke li charitez estoit assi cum tote refroidieie.
    p. 527 (abonder)
  9. Eslevez de joye vos mains devant la fazon nostre Seigneur, car il vient.
    530 (façon)
  10. Li altres geunet [jeûne] par rancor et par impascience.
  11. Deus n'avoit fait mais ke dous [deux] nobles creatures ki resnaubles estoient.
    p. 524 (raisonnable)
  12. Oreswarde cum proprement se concordent altres paroles encor de l'apostle à cez trois choses.
  13. Li tierz usaiges des awes [eaux] est li arrosemens, et de cestui ont mestier les noveles plantesons.
  14. Ki aucune chose de la sainte Escripture traient maliciousement et orguillousement à lor sens.
  15. Dous [deux] choses nous encombrevent, nostre oil si estoient chaceuols et oscur, et cil habiteveit en une lumiere où om ne puet aprochier.
  16. Est il dons [donc] rois ? où est li roials sale et li sieges royals ? où sunt les courz et il roials frequence ?
    p. 550 (fréquence)
  17. Chaitivel et male est lor conversations, mais pitiet doit-om avoir de la subversion de ton peule.
    p. 556 (subversion)
  18. Montaignes, jubileiz la loenge.
  19. Il defigurent, dist-il, lor fazons [faces].
  20. Nos entrons hui, chier frere, el tens del saint quaramme.