Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2238 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 68 citations
Élégies 1608 163 citations
Épîtres 1608 153 citations
Satires 1608 à 1613 1694 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2238 citations dans le Littré.

  1. L'âme plus altérée Que ne l'aurait un chien au son de la curée.
    Sat. X (curée)
  2. Fait crever les courtauds en chassant aux forêts.
    Sat. V (crever)
  3. Que tout vivait en paix ; qu'il n'était point d'usures ; Que rien ne se vendait par poids ni par mesures.
    Sat. VI (poids)
  4. Et, de coquin, faisant le prince revêtu, Bâtit un paranymphe à sa belle vertu.
    Sat. v. (paranymphe)
  5. On doit selon sa force entreprendre la peine, Et se donner de ton autant qu'on a d'haleine.
    Sat. VI (haleine)
  6. Or m'ayant mis en goût des hommes et du monde.
    Sat. XI (goût)
  7. Avecque tes voisins jour et nuit estriver.
    Sat. XII (estriver)
  8. … Non ma foi ! j'ai encore un demi-ceint, deux cottes…
    Sat. X (demi-ceint)
  9. La montée était torte et de fâcheux accès.
    ib. X (torte)
  10. J'allais comme un limier après la venaison.
    Épît. II (après)
  11. Trébuchant par le cul s'en va devant derrière.
  12. Ils attifent leurs mots, enjolivent leur phrase, Affectent leur discours tout si relevé d'art, Et peignent leurs défauts de couleur et de fard.
    Sat. IX (discours)
  13. De qui l'esprit rogneux de soi-même se gratte.
    Sat. IX (gratter)
  14. Car il ne faut jurer… Ains changer par le temps et d'amour et de flamme.
    Épît. II (ains)
  15. Et, comme un marinier échappé de l'orage, Du havre sûrement contempler le naufrage.
    Épître II (havre)
  16. Alors que de sa voix Il entama les cœurs des rochers et des bois.
    Plainte. (entamer)
  17. Pour froisser mon attente, en ce bord étranger.
    Sat. III (froisser)
  18. Au compas des grandeurs je ne juge le monde… Pour être dans le ciel je n'estime les dieux, Mais pour s'y maintenir et gouverner de sorte Que ce tout en devoir réglément se comporte.
    Sat. XI (réglément)
  19. Je me trouve en un lieu de fort mauvais exemple.
    Sat. X (exemple)
  20. Puis sa voix rehaussant en quelques mots joyeux.
    Élég. II (rehausser)