Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2238 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 68 citations
Élégies 1608 163 citations
Épîtres 1608 153 citations
Satires 1608 à 1613 1694 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2238 citations dans le Littré.

  1. Mon cœur se fend d'amour et s'ouvre à la pitié.
    Dial. (fendre)
  2. Ils mangeaient à sa table, avalaient l'ambroisie.
  3. Ces gens à se piquer ardents, S'en vinrent du parler à tic tac, torche, lorgne ; Qui casse le museau, qui son rival éborgne,
    Sat. X (lorgner)
  4. Ces autres, verdelets, aux perroquets ressemblent.
    Sat. III (verdelet, ette)
  5. … ou l'autre qui poursuit des abolitions.
    Sat. v. (abolition)
  6. Amour dedans le cœur m'assaut si vivement.
    Élég. II (assaillir)
  7. Encore qu'une femme aux amours fasse peur, Que le ciel et Vénus la voie à contre-cœur…
  8. Les verrous ne faisaient aucun bruit ; On me riait au nez.
    Sat. X (nez)
  9. Comme s'il importait, étant ombres là-bas, Que notre nom vécût ou qu'il ne vécût pas.
    Sat. IV (ombre [1])
  10. Claire comme un bassin, nette comme un denier.
    Sat. X (bassin)
  11. Le soldat aujourd'hui ne rêve que la guerre.
    Sat. IX (rêver)
  12. Pourquoi non ? c'est erreur de la simplesse humaine.
    Dial. (simplesse)
  13. Puis tout flambant de joie en France revenant.
    Épît. XVI (flamber)
  14. J'étuve de mes pleurs leurs blessures sanglantes.
    Dial. (étuver)
  15. Et voyant que l'espoir commence à me faillir, Ma douleur se rengrége.
    Plainte. (rengréger)
  16. Le soldat tout ainsi pour la guerre soupire.
    Sat. IX (soupirer)
  17. Un jeune médecin vit moins qu'un vieux ivrogne.
    Sat. X (ivrogne)
  18. Un verrat enveloppé de fange Se bouchonne partout.
    Sat. X (bouchonner)
  19. Il n'est rien ici-bas… Qui ne tourne visage à mon contentement.
    Élég. I (visage)
  20. Leur visage reluit de céruse et de peautre.
    Sat. IX (peautre [2])