Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2238 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 68 citations
Élégies 1608 163 citations
Épîtres 1608 153 citations
Satires 1608 à 1613 1694 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2238 citations dans le Littré.

  1. On trouve dans Paris d'autres maisons d'amour.
    Sat. X (amour)
  2. Faites, s'il est possible, un miroir de votre âme.
    ib. XII (miroir)
  3. Ainsi ce vieux rêveur qui naguères, à Rome, Contrecarrait Caton, critique en ses discours, Et toujours rechignait et reprenait toujours.
  4. Tout ceci ne me pèse et l'esprit ne me trouble.
    Sat. VI (peser)
  5. Voilà le vrai chemin, franc de crainte et d'envie.
  6. Il n'est que d'être libre et en deniers comptants.
    Épît. II (denier)
  7. Que la mouche des Grecs leurs lèvres emmielle.
    Sat. IX (mouche)
  8. Je me hais de te voir ainsi mésestimée.
    Élég. II (mésestimé, ée)
  9. Ou bien, tâtant le pouls, le ventre et la poitrine, J'aurais un beau teston pour juger d'une urine, Et, me prenant au nez, loucher dans un bassin Des ragoûts qu'un malade offre à son médecin.
    Sat. IV (loucher)
  10. Afin que… aux dépens d'autrui Sage je m'enseignasse.
    Sat. XI (enseigner)
  11. Si je t'aimai jadis, ores je m'en repens.
    Élég. II (or [1])
  12. Où le lit reposait aussi noir qu'un souillon.
    Sat. X (souillon)
  13. En amour l'innocence est un savant mystère.
    Sat. XII (amour)
  14. Que chacun taille, rogne et glose sur mes vers.
    Sat. XI (tailler)
  15. Et quel sage conseil en mon mal puis-je prendre ?
    Élég. I (conseil)
  16. Ces autres, verdelets, aux perroquets ressemblent.
    Sat. III (verdelet, ette)
  17. Mais à d'autres revers ma fortune est tournée.
  18. Ce que fait un tout seul, tout un chacun le sache.
    Élég. 2 (chacun, chacune)
  19. Notre affection Ajoute avec usure à la perfection.
    Sat. II (usure)
  20. Il eut de nos desseins si claire connaissance.
    Sat. IV (connaissance)