Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2238 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 68 citations
Élégies 1608 163 citations
Épîtres 1608 153 citations
Satires 1608 à 1613 1694 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2238 citations dans le Littré.

  1. Si le ciel n'eût été sur mon bien envieux,
    Élég. IV (envieux, euse)
  2. Il fleurait bien plus fort, mais non pas mieux que roses.
    Sat. X (fleurer)
  3. Ou s'il y a des dieux, ils ont le cœur de chair.
    Élég. III (chair [1])
  4. Qui brusquement eût dit avec une sambieu…
  5. Prendre le feint semblant d'un satyre sauvage.
    Élég. IV (semblant)
  6. Non, non, j'ai trop de cœur pour lâchement me rendre.
    Élég. I (cœur)
  7. Sous couleur d'aller voir une femme malade.
    Sat. X (couleur)
  8. C'est le cours du marché des affaires humaines.
    Sat. XI (cours)
  9. Et toujours retenez le bon bout à la main, De crainte que le temps ne détruise l'affaire.
    Sat. XII (bout [1])
  10. Telles je les croirai quand ils auront du bien.
    Sat. IX (bien [1])
  11. Et que les Quinze-Vingts disent que je suis borgne.
  12. Non, si j'étais de vous, je le planterais là.
    Sat. XII (planter)
  13. Oisif en ta maison se rouille ton courage.
    Épit. I (rouiller [1])
  14. [Ils] S'en vinrent du parler à tic tac.
    Sat. x. (tic tac)
  15. La louange est à prix, le hasard la débite.
    Sat. X (prix)
  16. J'aurais un beau teston pour juger d'une urine.
    Sat. IV (urine)
  17. J'approuve bien la modestie ; Je hais les amants effrontés.
    Contre un amoureux. (effronté, ée,)
  18. L'homme trahit sa foi, d'où vinrent les notaires.
    Sat. VI (venir)
  19. Adieu donc, clairs soleils si divins et si beaux, Adieu l'honneur sacré des forêts et des eaux !
    Plainte. (clair, claire)
  20. Que Diogène aussi fut un fou de tout point…
    Sat. XI (point [1])