Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2198 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 65 citations
Élégies 1608 158 citations
Épîtres 1608 149 citations
Satires 1608 à 1613 1671 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2198 citations dans le Littré.

  1. Je me déchargerai d'un faix que je dédaigne, Suffisant de crever un mulet de Sardaigne.
  2. Quand sur moi je jette les yeux, Mon cœur de frayeur diminue.
    Stances rel. (diminuer)
  3. Leur voyant de piot la cervelle échauffée.
    Sat. X (piot)
  4. D'un autre œil nous verrons les fières destinées.
    Sat. IV (œil)
  5. Il arrive, il reprend, hargneux en ses façons.
  6. Et comme la jeunesse est vive et sans repos, Sans peur, sans fiction, et libre en ses propos.
    Sat. I (fiction)
  7. Que les valets de pied sont fort sujets aux crottes.
    Sat. x (valet [1])
  8. … le laissant d'aguet, j'eusse pu faire gile.
    Sat. VIII (aguets)
  9. Faites que tout le ciel branle à votre cadence.
    Sat. IX (branler)
  10. Qui voudrait se bander contre une loi si forte ?
    Sat. III (bander)
  11. [La vertu] Qui sert à contre-cœur le vice autorisé.
  12. Qui casse le museau, qui son rival éborgne.
    Sat. X (éborgner)
  13. Je ne suis… Qu'une orde écume de torrent, Qui semble fondre avant que naître.
    Stances relig. (ord, orde)
  14. Je faillis à me pendre, oyant que cette lice Effrontément ainsi me présentait la lice.
    Sat. X (lice [3])
  15. Ainsi, toujours en transe, en ce nouveau souci.
    Dial. (transe)
  16. L'effort fait plus que le mérite.
    Contre un amoureux. (effort)
  17. D'un fardeau si pesant ayant l'âme grevée, Je chauvis de l'oreille et demeurant pensif…
    Sat. VIII (chauvir)
  18. N'était-elle assez belle ou assez bien parée ?
    Élég. IV (ou)
  19. Et votre œil a telle étincelle Que le soleil n'est, auprès d'elle, Qu'un cierge de la Chandeleur.
    Louanges de Macette. (cierge)
  20. Le mulet prend le temps, et du grand coup qu'il tire Lui enfonce la tête.
    Sat. III (tirer)