Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2238 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 68 citations
Élégies 1608 163 citations
Épîtres 1608 153 citations
Satires 1608 à 1613 1694 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2238 citations dans le Littré.

  1. L'on a beau faire bien, et semer ses écrits De civette, benjoin, de musc et d'ambre gris.
    Sat. IV (civette [2])
  2. Sans languir si longtemps aux abois.
    Dial. (aboi)
  3. Il semble que ses reins et son épaule torte Fassent guerre à sa tête.
    Sat. x. (torte)
  4. …Alizon qui retordant du fil…
    Sat. X (retordre)
  5. L'une se plaint des reins… L'autre du mal des dents,
    Sat. XI (dent)
  6. Son teint mortifié prêche la continence.
    Sat. XII (mortifié, ée)
  7. De la prose Que l'art lime et relime.
    Sat. IX (relimer)
  8. Qui porte un cœur de sang dessous un front blêmi.
    Sat. VII (blêmi, ie)
  9. … le chêne de manne et de miel dégouttait.
    Sat. VI (dégoutter)
  10. Sa barbe pinçoter, cajoler la science [parler le jargon de la science].
  11. Pères des siècles vieux, exemples de la vie.
  12. C'est alors que la verve insolemment m'outrage.
    Sat. X (verve)
  13. Flèche Assez forte pour faire en mon cœur une brèche.
    Dial. (brèche)
  14. Moi qui n'ai ni l'esprit ni l'haleine assez forte Pour te suivre de près et te servir d'escorte, Je me contenterai, sans me précipiter, D'admirer ton labeur, ne pouvant l'imiter.
    Sat. IX (labeur)
  15. L'une… Semblait faire l'entrée en quelque tragédie.
    Sat. X (entrée)
  16. Assez de tes amours m'a caqueté la fable.
    Élég. IV (caqueter)
  17. Et le mal qui, caché, nous ôte l'embonpoint, Qui nous tue à vue d'œil, et que l'on ne voit point.
    Sat. VI (vue)
  18. Étant de sa plaie et d'amour oppressé.
  19. [Un homme déguenillé qui a] Ses grègues aux genoux, au coude son pourpoint.
    Sat. II (coude)
  20. L'eau se jaunit en bile au corps du bilieux.
    Sat. v. (bile)