Abbé Mathurin RÉGNIER, auteur cité dans le Littré

RÉGNIER (1573-1613)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RÉGNIER a été choisie.

Poète satirique et réaliste.

2238 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogue, Cloris et Phylis 1619 68 citations
Élégies 1608 163 citations
Épîtres 1608 153 citations
Satires 1608 à 1613 1694 citations

Quelques citations de Abbé Mathurin RÉGNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2238 citations dans le Littré.

  1. Tes vers étincelants et de lumière et d'art.
  2. Peuple… Indocile à la paix et trop chaud à la guerre.
    Ép. I (indocile)
  3. Revêche à mes raisons, il se rend plus mutin ; Et ma philosophie y perd tout son latin.
    Sat. X (latin, ine)
  4. Me jeter du Pont-Neuf à bas en la rivière.
    Sat. VIII (bas, basse [1])
  5. Où la tripaille est frite en cent sortes de mets.
    Sat. x. (tripaille)
  6. Que de vivre à la gêne avec un indiscret.
    Sat. VIII (gêne)
  7. Je me sentis plus tôt au mortier embourbé.
  8. Sans languir si longtemps aux abois.
    Dial. (aboi)
  9. Et que ces rimasseurs… n'approuvent…
    Sat. II (rimasseur)
  10. Et changeant en un rien sa colère en furie.
    Sat. X (rien)
  11. Les sanglots à la fin débouchent le passage.
    Élég. 5 (déboucher [1])
  12. Puis rechangeant de note, il montre…
    Sat. VIII (note)
  13. Monte un cheval de bois… Talonne le genet.
    Sat. v. (talonner)
  14. Grondant entre mes dents, je barbote une excuse.
    Sat. x (gronder)
  15. Qu'ils ont comme leur propre en leur grange entassé !
    Sat. III (propre)
  16. Et qu'on ne s'enquiert plus s'elle a fait le pourquoi.
    Sat. III (pourquoi)
  17. En ce beau saut m'éclatant comme un fou.
    Sat. X (éclater)
  18. Mais, monsieur, n'avez-vous jamais vu de ma prose ?
    Sat. VIII (prose)
  19. Afin que son mystère… Ne soit ouvert à tous, ni connu du vulgaire.
    Sat. IV (ouvert, erte)
  20. Mon cœur tendre à l'amour en reçoit la pointure.
    Sat. VII (pointure)