François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2054 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 516 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 917 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2054 citations dans le Littré.

  1. La chair en est tant delicate, tant savoureuse, et tant friande que est basme.
    ib. IV, 7 (baume [1])
  2. Ce que j'en dy, ce n'est pas mal que je vous vueille…
    Pant. III, 31 (vouloir [1])
  3. Voulez vous payer ung bussart de vin breton, si je vous foys quinault en ce propous ?
    Garg. I, 13 (quinaud, aude)
  4. Quantes victoires ont esté tollues des mains des vaincqueurs, quand ilz ont attenté destruire totallement leurs ennemyz.
    Garg. I, 43 (attenter)
  5. Je me perds en cette contemplation.
    Pant. III, 4 (perdre)
  6. Je advoue Dieu, sil ne la faisoyt bon veoir.
    Garg. I, 8 (avouer)
  7. Lors les alcyons ponent et esclouent leurs petits lez le rivaige.
    Pant. V, 6 (lez)
  8. La fin et catastrophe de la comedie approche.
    Pant. IV, 27 (catastrophe)
  9. Et [Grandgousier] beut d'autant avecque lui [Gargantua] et ses gouvernantes, esquelles par grand soing demandoit entre autres cas, si elles l'avoient tenu blanc et nect.
    ib. I, 13 (net, ette,)
  10. Parachevant leur repast.
    Garg. I, 23 (parachever)
  11. Les ennemys, aprez soy estre reveillez.
    ib. II, 28 (après)
  12. Voyans les peuples passer les deux tropiques, volter soubz la zone torride, avoir l'unz et l'aultre pole en veue à fleur de leur orizon.
    Pant. III, 51 (fleur)
  13. Ils estoient forcez et astreinctz y demourer perpetuellement leur vie durante.
    Garg. I, 52 (durer)
  14. Craindre en tout heurt est indice de groz et lasche cueur.
    Pant. IV, 22 (gros, osse)
  15. Le chaperon d'une damoiselle.
    Garg. I, 13 (chaperon)
  16. Il l'introduisoit es compaignies de gens sçavants, à l'emulation desquelz luy creut l'esperit et le desir d'estudier aultrement et se faire valoir.
    Garg. I, 23 (émulation)
  17. Ils se tenoient par bandes, joyeulx, mignars, douilletz aulcuns ; aultres tristes, graves, severes, rechignez.
    Pant. IV, 58 (douillet, ette)
  18. Des elephans passans sur les tables en plain bancquet sans offenser les beuveurs beuvans.
    ib. v, 30 (offenser)
  19. Il s'escria on meurtre et à la force, tant qu'il peut.
    ib. I, 25 (force)
  20. Feut decrete que ja ne seroyent là les femmes, au cas que [à moins que] n'y feussent les hommes.
    ib. I, 52 (cas)