François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2054 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 516 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 917 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2054 citations dans le Littré.

  1. Panurge meit le doigt myllieu en l'aureille dextre, eslevant le poulce contre mont.
    Pant. II, 19 (milieu)
  2. Doresnavant que tu deviens homme et te fays grand, il te fauldra…
    Pant. II, 8 (faire [1])
  3. Adjoustant que ce n'estoit raison de molester ainsy ses voisins.
    I, 47 (ajouter)
  4. On ne faisoit que luy entonner vin en gorge avec un embut.
    t. II, p. 232, dans LACURNE (embut)
  5. S'entresbattans à qui humera l'ame de Raminagrobis, et qui premier, de broc en bouc, la pourtera à messer Lucifer.
  6. Il s'estoyt absenté de toutes compaignies et vivoyt en son privé.
    Pant. IV, Prol. (absenter (s'))
  7. En toute courtoisie et joviale honnesteté.
    Pant. IV, nouv. prol. (jovial, ale)
  8. Il avoyt parmy la teste et le reste du cors autant d'aureilles comme jadyz eut Argus de yeulx : on reste estoit aveugle.
    V, 31 (reste)
  9. Il ne lui faisoit mal en plus que feriez baillant une chinquenaulde sus ung enclume de forgeron.
    Pant. II, 29 (chiquenaude)
  10. Au milieu de la basse court estoit une fontaine.
    Garg. I, 54 (basse-cour)
  11. Nous baillons en gardes nos ames aux theologiens, lesquelz pour la plus part sont haerectiques.
    III, 29 (théologien)
  12. Et de ces chaisnes [des quatre chaînes qui retenaient Pantagruel dans son berceau] en avez une à la Rochelle… l'aultre est à Lyon, l'aultre à Angiers, et la quarte fut empourtée des dyables.
    Pant. II, 4 (quart, arte [1])
  13. Et pour l'appaiser lui donnoit à boire à tire-larigot.
    I, 8 (larigot)
  14. D'avant que marcher oultre il seroyt bon deliberer de ce que est à faire.
    ib. II, 24 (délibérer [1])
  15. Et luy est permis et licite, les spolier de leurs biens, les deposseder de leurs royaulmes, les proscrire, les anathematizer.
    Pant. IV, 50 (spolier)
  16. Avoit il mangé prunes aigres sans peler ?
    Pant. IV, Nouv. prologue. (peler [2])
  17. Tout beau, fillot, dit Pantagruel, tout beau.
    Pant. III, 12 (fillot)
  18. Soudain Epistemon commença respirer, puis ouvrir les yeulx, puis baisler, puis esternuer, puis feit un gros pet de mesnage.
    II, 30 (pet)
  19. Les autres vuidoyent chasmates, rembarroyent faulses brayes, erigeoyent cavaliers.
    Pant. III, Prologue. (casemate)
  20. Tous les autres moutons, crians et bellans en pareille intonation, commencearent soy jeter et sauter en mer aprez à la file.
    Pant. IV, 7 (intonation)