François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2055 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 518 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 916 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2055 citations dans le Littré.

  1. En icelle [année] les kalendes furent trouvées par les breviaires des Grecs ; mars faillit en quaresme, et fut la my aoust en may.
    Pantagr. II, 1 (mars)
  2. Affectation [désir].
    Nouv. prol. liv. IV (affectation)
  3. Dieu me le pardoint, je ne le dy de bon cueur.
    Garg. I, 6 (pardonner)
  4. Il ne faict que escorcher le latin, et cuyde ainsi pindariser.
  5. Frere Jan le daubba tant et trestant que je le cuydoys mort.
    Garg. IV, 16 (dauber)
  6. Tout ce que leur estoyt servy à table.
    ib. I, 23 (que [1])
  7. Mangeans ensemble un boisseau de godiveaus [espèce d'andouillette].
    III, 18 (godiveau)
  8. Les rolles distribuez, les joueurs recollez, le theatre preparé, [Villon] dist au maire que le mystere pourroit estre prest à l'issue des foires de Niort.
    Pant. IV, 13 (récoler)
  9. Si jamais arbalestier du pays, lesquels sont suppelatifz en toute Guyenne…
  10. Mieux eust il fait soy contenir en sa maison, royallement la gouvernant ; que insulter en la mienne, hostillement la pillant.
    Garg. I, 46 (insulter)
  11. Du demourant, avoyent la barbe rase et piedz ferratz.
    Pant. V, 27 (ras, rase [1])
  12. Nous sommes tous morts à ce coup ; guare ! voy le ci.
    Pant. IV, 33 (gare [1])
  13. Il est allé chez le mareschal, soy faire esguiser et appoincter les gryphes.
    Pant. IV, 47 (appointer)
  14. Comme disoit Octavian [Auguste] que il fault éviter les motz espaves, en pareille diligence que les patrons de navire evitent les rochiers de mer.
    Pant. II, 6 (épave)
  15. Y apparoissoyent, on demy jour, aulcuns limassons en ung lieu, rampans sur les raisins ; en aultres…
    Pant. V, 38 (ramper)
  16. Les ungs mouroient sans parler, les aultres parloient sans mourir ; les uns se mouroyent en parlant, les aultres parloient en mourant.
    Garg. I, 27 (mourir)
  17. Ma femme sera coincte et jolye comme une belle petite chouette.
    Pantagr. III, 14 (chouette)
  18. Puys leva les yeulx on ciel.
    ib. III, 20 (lever [1])
  19. À tous survint on cors une enfleure très horrible.
    Garg. II, 1 (survenir)
  20. La nymphe Ora avoyt le cors my parti en femme et en andouille.
    ib. IV, 38 (partir [2])