François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2057 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 519 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 917 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2057 citations dans le Littré.

  1. Ha, faulse mort, tant tu m'es malivole de me tollir celle à laquelle immortalité appartenoit de droit.
    Pant. II, 3 (faux, fausse [1])
  2. Il n'y pluyra plus pluye, ny luyra lumiere, ny ventera vent, ny sera esté ne automne.
    Pant. III, 3 (pleuvoir)
  3. Vous convient estre saiges, pour fleurer, sentir et estimer ces beaulx livres de haulte gresse, legiers au prochas et hardis à la rencontre.
    Garg. Prol. (graisse)
  4. Marchandises exoticques et peregrines, qui estoyent par les halles du port.
    Pant. IV, 1 (exotique)
  5. Je contemplay les paroys, lesquelz estoyent tous incrustez de marbre porphyre à ouvraige mosaycque.
    V, 38 (incruster)
  6. Ce disant, Dindenault desguainoyt son espée.
    Pant. IV, 5 (son [1])
  7. Tout ce que leur estoyt servy à table.
    ib. I, 23 (que [1])
  8. Va-t-en à ton roy en son camp, et luy dis nouvelles de ce que tu as veu.
    ib. II, 28 (en [2])
  9. Estes vous deliberez de vivre avecques moy ?
    Pant. II, 24 (délibéré, ée [3])
  10. Nostre trinquet est avau l'eau.
    Pant. IV, 18 (vau-l'eau)
  11. Cy n'entrez pas, hypocrites, bigotz.
    Garg. I, 54 (ci)
  12. Il tenoit les soldats de plus court, estant prez des ennemis.
    III, 174 (court, courte)
  13. Cet enfant nous abuse, car les estables ne sont jamais on hault de la maison.
    Garg. I, 12 (abuser)
  14. Saulmons, saulmonneaux, daulphins.
    Pant. IV, 60 (saumoneau)
  15. Puys y accourut le maistre d'eschole, avecques tous ses pedagogues, grimaulx et escholiers.
    ib. IV, 48 (grimaud)
  16. Faictes dresser la collation en ceste prochaine hostellerye.
    Pant. IV, 4 (prochain, aine)
  17. La ferveur de tes estudes requeroyt que de longtemps ne te revocasse de cestuy philosophicque repous.
    ib. I, 29 (révoquer)
  18. Nous sommes tous poivrez [nous en tenons].
    p. 215, dans LACURNE (poivrer)
  19. Exceptez les escrevices, que l'on cardinalise à la cuycte.
    Gar. I, 39 (cuite)
  20. Je l'ayme desja tout plain, et ja en suys tout assoty.
    ib. III, 18 (plein, eine [1])