François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2054 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 517 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 916 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2054 citations dans le Littré.

  1. La grande diablerie à quatre personnages estoit bien [le diable était] en ce que possible n'estoit longuement les reserver [les tripes].
    I, 4 (quatre)
  2. Vaticinations somniales.
    Pant. III, 13 (somnial, ale)
  3. Il n'y a rabouillere en tout mon corps où cestuy vin ne furette la soif.
  4. Grandgousier se leva de sus l'herbe.
    Garg. I, 6 (lever [1])
  5. Lors le prieur de l'abbaye avecques tous ses moynes sortirent.
    Garg. I, 27 (avec)
  6. Par dieu, qui fera la canne, je le fays moyne en mon lieu.
    Garg. I, 42 (qui)
  7. Ma deliberation ne est de provocquer, ains d'appaiser, d'assaillir, mais de deffendre.
    Garg. I, 29 (mais)
  8. Voguant à rames et à veles.
    ib. IV, 3 (voile [2])
  9. Voulez-vous… en sçavoir plus amplement la verité… par necromantie ? je vous feray soudain ressusciter quelque mort…, lequel nous en dira le totaige.
  10. Ponocrates advisoyt quelque jour bien serain, onquel bougeoient on matin de la ville, et alloyent à Gentilly.
    Garg. I, 24 (bouger [1])
  11. Advenant qu'il feust calme en mer.
    Pant. IV, 28 (calme [2])
  12. J'ay veu le chameleon devenir jaune, bleu, tanné, violet par succès.
    Pant. IV, 2 (succès)
  13. C'est ce que l'on dit que le jan en vault deux.
    p. 66, dans LACURNE (jan [1])
  14. Tel est vestu de cappe hespaignolle, qui, en son couraige, nullement affiert à Hespaigne.
    Garg. 1, Prol. (afférent, ente)
  15. Canachus, voulant donner à entendre que oisifveté, paresse, nonchaloir estoyent les gouvernantes de ruffiennerye, feit la statue de Venus assise.
    Pant. III, 31 (gouvernante)
  16. Voyez moy devant et derriere : c'est la forme d'une toge anticque.
    ib. III, 7 (devant)
  17. À Paris, en la rostisserie du petit chastelet, au devant de l'ouvroir d'un rostisseur, un faquin mangeoit son pain à la fumée du rost… le rostisseur repliquoit que de fumée de son rost n'estoit tenu nourrir les faquins, et renioit, en cas qu'il ne le payast, qu'il lui osteroit ses crochets.
    III, 36 (faquin)
  18. Pasquilli doctoris marmorei, de capreolis cum cardoneta comedendis.
    Pant. I, 7 (pasquin)
  19. Gargantua ne pouvoit dormir, en quelque faczon que il se meist.
    Garg. I, 41 (quelque... que)
  20. À ces motz Panurge esvanouyt de la compaignie, et se mussa en bas dedans la soutte.
    ib. IV, 66 (évanouir (s'))