François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2053 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 516 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 916 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2053 citations dans le Littré.

  1. Vous entendez, respondit Panurge, en exposition de ces recentes propheties, comme fait truye en espices.
    III, 18 (truie)
  2. Guerre faicte sans bonne provision d'argent n'a qu'un souspirail de vigueur.
    Garg. I, 46 (soupirail)
  3. Ils signoyent les jours tristes et desfortunez de pierres noires.
    Garg I, 10 (défortuné)
  4. Descroteur de vigiles [moine qui expédie les vigiles].
    t. I, p. 190, dans LACURNE (décrotteur)
  5. Le bon ronfleur Eolus.
  6. Il lui bailla de son fouet à travers les jambes, si rudement que les nouds y apparaissoyent.
    Garg. I, 25 (nœud)
  7. Flux de bourse [manque d'argent].
    ib. (flux)
  8. Damas orengé.
    Pant. v, 24 (orangé, ée)
  9. Il resta tout eslourdy et meurtry, ung œil poché au beurre noir, le breschet enfondré…
    Pant. IV, 12 (pocher)
  10. … Luy avoit grandement despleu, quoi qu'il n'en sonnast mot.
    Pant. IV, au card. de Chastillon (mot)
  11. Et prendrai autant à gloyre qu'on die de moi que plus en vin aye despendu que en huyle, que feit Demosthenes quand de luy on disoyt que plus en huyle que en vin despendoyt.
    Gar. 1, prol. (dépendre [3])
  12. Par quoy, craignant Gargantua que il se guastast [se blessât], feit faire quatre grosses chaisnes de fer pour le lyer dans son berceau.
    Pant. II, 4 (gâter)
  13. Les Ammonians le faisoyent pourtraire [Jupiter] en figure de belier belinant, belier cornut.
    Pant. III, 12 (belier ou bélier)
  14. Les coupz d'artillerye que l'on tiroyt du chasteau.
    ib. I, 34 (tirer)
  15. Et, en grande diligence, transversa les maraiz.
    Garg. I, 47 (traverser)
  16. Ce pendant Loupgarou tiroit de terre sa masse, et l'avoit jà tirée, et la paroyt pour en ferir Pantagruel.
    Pant. II, 29 (parer)
  17. Ce lieu abonde en sorciers.
    Pant. III, 16 (abonder)
  18. Il se defeit, des liens qui le tenoyent on berceau, ung des bras.
    Pant. II, 4 (défaire)
  19. Aymant à boire net.
    Garg. I, 3 (net, ette,)
  20. Nous sommes icy assez mal avitaillés, et pourveus maigrement des harnoys de gueulle.
    Garg. I, 32 (harnais ou harnois)