François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2059 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 519 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 919 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2059 citations dans le Littré.

  1. Il feit crier que ung chascun convint en armes en la grande place.
    Garg. I, 26 (convenir)
  2. Autant en dit un turlupin de mes livres.
    Prol. liv. I (turlupin)
  3. On commencement du repast, estoit leue quelque hystoire plaisante.
    ib. I, 23 (repas)
  4. Il inventa moulins à eaue, à vent, à braz, pour grain mouldre et reduire en farine.
    ib. IV, 61 (réduire)
  5. J'entreprends de marcher sus l'herbe des prez, sans que elle flechisse dessoubs moy.
    Pant. II, 24 (dessous)
  6. Et là trouvai les plus beaux lieux du monde, belles galeries, belles prairies, force vignes, et une infinité de cassines à la mode italique, par les champs pleins de delices.
    Pant. II, 32 (cassine [1])
  7. Et, pour remede qu'on lui feist, ne trova allegement quelconque sinon de boyre sans remission.
    Pant. II, 28 (rémission)
  8. Aymant complaire à Dieu par foy et observation de ses sainctz commandements.
    Pant. III, 30 (complaire)
  9. Un bon esmoucheteur.
    Pant. II, 15 (émoucheur)
  10. Un petit diable, lequel encores ne savoit ne tonner, ne gresler, fors seulement le persil et les choux.
    Pant. IV, 45 (grêler [1])
  11. Par faulte de moustarde (baulme naturel et restaurant d'andouilles) moururent presque toutes.
    Pant. IV, 42 (baume [1])
  12. Affiloient cimeterres, brancs d'acier, badelaires.
    Prol. du livre III (badelaire)
  13. Facilement j'acquiesceoys [je me reposais] en la doulce recordation de vostre auguste majesté, engravée en mon cerveau.
    Pant. IV, 4 (acquiescer)
  14. Testamens ne sont vallables ne authorisez que par la mort du testateur.
    ib. IV, 21 (autoriser)
  15. Dieu sera juste estimateur de nostre different.
    Garg. I, 46 (différend)
  16. Si par nous eust esté pourté faveur à tes malvouluz.
  17. De quoy feroit-on chassis ?
    Pant. III, 49 (châssis)
  18. La lanterne provinciale du bas Poictou feut servye d'une chandelle armée [armoriée].
    Pant. V, 34 (armer)
  19. De quoy donc, dit-il, servent tant de fatrasseryes de papiers ?
    Pant. II, 10 (fatrasserie)
  20. Pour quoy je me doubte que il y a de la fourbe en son cas.
    ib. 10 (douter)