François RABELAIS, auteur cité dans le Littré

RABELAIS (1494?-1553)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RABELAIS a été choisie.

2059 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1564 20 citations
La Vie très horrificque du grand Gargantua 1534 519 citations
Pantagrueline prognostication 1533 17 citations
Pantagruel, roy des Dipsodes, restitué a son naturel, avec ses faictz et prouesses espoventables 1532 919 citations
Quart Livre des faits dits héroïques du bon Pantagruel 1548-1552 90 citations
Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel 1546 51 citations

Quelques citations de François RABELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2059 citations dans le Littré.

  1. Par dieu, qui fera la canne, je le fays moyne en mon lieu.
    Garg. I, 42 (qui)
  2. Oultre la calamité des mulotz, le deschet des greniers, et la mangeaille des charantons et mourrins.
    Pant. III, 2 (charançon)
  3. Vous, messire Oudart, ne faillez y comparoistre en vostre beau suppelliz et estolle, avecques l'eaue beniste, comme pour les fianser.
    Pant. IV, 12 (bénir)
  4. Et n'estoient que gros veaux de disme.
    II, 10 (veau)
  5. Il ne tient qu'à un fiat [il n'y a qu'à en donner l'ordre].
    Lettres, p. 37, dans LACURNE (fiat)
  6. Si tu bouges d'ici, je te mettray au fond de mes chausses, comme on fait d'un suppositoire ; aussi bien suis je constipé du ventre.
  7. Monstrans leurs bonnetz foupyz, leurs robbes descirées.
    Gar. I, 26 (déchirer)
  8. Les satyres, capitaines, sergens de bandes, capz d'escadre, corporalz…
    Pant. V, 40 (cap)
  9. Ce pendant Loupgarou tiroit de terre sa masse, et l'avoit jà tirée, et la paroyt pour en ferir Pantagruel.
    Pant. II, 29 (parer)
  10. Jamais ne feurent veus chevaliers plus verds.
    Garg. IV, 9 (vert, erte)
  11. Plusieurs sont gueux de l'hostiere, souffreteux et miserables, lesquelz sont descendus de sang et ligne de grandz roys et empereurs.
    I, 1 (ostière)
  12. Je ne l'ay prins que ce matin ; mais desja j'endesve, je gresille d'estre marié.
    Pant. III, 7 (endêver)
  13. Puys furent introduictz les empoisonnez ; elle leur sonna une aultre chanson, et gens debout.
    Pant. V, 20 (debout)
  14. L'ours naissant n'est que une piece de chair, rude et informe ; l'ourse, à force de leicher, la met en perfection des membres.
    Pant. III, 42 (ourse [1])
  15. Cannespetieres, oranges [oiseau], flammans, etc.
    Garg. I, 37 (orange)
  16. Ceste infinie et intellectuale sphere, le centre de laquelle est en chascun lieu de l'uniyers, la circonference point, c'est Dieu, selon la doctrine de Hermes Trismegistus.
    III, 13 (sphère)
  17. De ses dens il rumpit dudict tymbre un morceau, comme tres bien apparoyst.
    Pant. II, 4 (apparaître)
  18. En passant, je feus destroussé des briguans.
    Pant. II, 32 (détrousser)
  19. Le coup luy penetra le diaphragme, et par à travers la capsule du cœur luy sortit la broche par le hault des espaules.
    Pant. II, 14 (travers)
  20. Nature les ha muniz et couvertz de gousses, testz, coques.
    Pant. III, 8 (coque)