« estimateur », définition dans le dictionnaire Littré

estimateur

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

estimateur

(è-sti-ma-teur) s. m.
  • 1Celui qui estime, qui apprécie. Le monde, injuste estimateur des choses du ciel, [Massillon, Car. Resp. hum.] Il [Jésus-Christ] voudrait que tous les hommes la regardassent [la pécheresse] des mêmes yeux que lui ; que tous les hommes fussent des estimateurs aussi justes que lui de son amour et de ses larmes, [Massillon, Car. Pécheresse.] Quintilien, estimateur non moins éclairé qu'équitable, [Rollin, Traité des Ét. IV, 1] Juste estimateur du mérite, Louis XIV connaissait trop parfaitement celui de l'abbé de Polignac…, [Mairan, Éloges, card, de Polignac.]
  • 2Celui qu'on charge d'estimer la valeur, le prix de certaines choses. Prendre un estimateur.

HISTORIQUE

XVIe s. Dieu sera juste estimateur de nostre different, [Rabelais, Carg. I, 46] La difformité corporelle, vice constant, inamendable, et, selon nous, grands estimateurs de la beauté, d'important prejudice, [Montaigne, II, 86]

ÉTYMOLOGIE

Lat. aestimatorem, d'aestimare, estimer.