« estimateur », définition dans le dictionnaire Littré

estimateur

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

estimateur

(è-sti-ma-teur) s. m.
  • 1Celui qui estime, qui apprécie. Le monde, injuste estimateur des choses du ciel, Massillon, Car. Resp. hum. Il [Jésus-Christ] voudrait que tous les hommes la regardassent [la pécheresse] des mêmes yeux que lui ; que tous les hommes fussent des estimateurs aussi justes que lui de son amour et de ses larmes, Massillon, Car. Pécheresse. Quintilien, estimateur non moins éclairé qu'équitable, Rollin, Traité des Ét. IV, 1. Juste estimateur du mérite, Louis XIV connaissait trop parfaitement celui de l'abbé de Polignac…, Mairan, Éloges, card, de Polignac.
  • 2Celui qu'on charge d'estimer la valeur, le prix de certaines choses. Prendre un estimateur.

HISTORIQUE

XVIe s. Dieu sera juste estimateur de nostre different, Rabelais, Carg. I, 46. La difformité corporelle, vice constant, inamendable, et, selon nous, grands estimateurs de la beauté, d'important prejudice, Montaigne, II, 86.

ÉTYMOLOGIE

Lat. aestimatorem, d'aestimare, estimer.