Charles ROLLIN, auteur cité dans le Littré

ROLLIN (1661-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROLLIN a été choisie.

1679 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire ancienne 1738 1391 citations
Traité des Études 227 citations

Quelques citations de Charles ROLLIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1679 citations dans le Littré.

  1. Phocion était fort en raisonnement, et par là venait à bout d'abattre et de renverser la plus haute éloquence.
    Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 86, dans POUGENS (fort, orte)
  2. La passion dominante de Thémistocle était l'ambition et l'amour de la gloire, qui parut en lui dès ses plus tendres années.
    Hist. anc. Œuv. t. III, p. 134, dans POUGENS (tendre [1])
  3. Il avait rassemblé en un monceau toutes les dépouilles qu'il ne voulait point transporter à Rome.
    Hist. anc. Œuvr. t. IX, p. 158, dans POUGENS (monceau)
  4. Souvent il n'y a pas bien loin de l'avarice à la trahison et à la perfidie ; et l'on ne peut guère compter sur la fidélité d'un général qui a la passion de s'enrichir.
    Hist. anc. Œuvres, t. VIII, p. 304, dans POUGENS (enrichir)
  5. Il y a trois ordres de l'architecture des Grecs : le dorique, l'ionique et le corinthien ; on peut les appeler avec raison la fleur et la perfection des ordres, puisqu'ils contiennent non-seulement tout le beau, mais encore tout le nécessaire de l'architecture.
    Hist. anc. Œuv. t. XI, 1re partie, p. 16, dans POUGENS. (fleur)
  6. Je commence, dans cet examen, par ce qui est, du consentement de tous ceux qui ont écrit sur ce sujet, le fondement de la solide gloire d'un héros, je veux dire la justice de la guerre qu'il entreprend.
    Hist. anc. Œuvres, t. VI, p. 617, dans POUGENS (consentement)
  7. Le fameux Scipion, destructeur de Carthage, qui eut toujours auprès de lui le philosophe Panétius.
    Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 376, dans POUGENS (destructeur, trice)
  8. La cour fut inexorable sous Tibère comme auparavant ; il [Ovide] mourut dans son exil la quatrième année du règne de cet empereur, âgé d'environ soixante ans.
    Hist. anc. XXV, I, 2, 2 (exil)
  9. La ville de Sparte célébrait actuellement les jeux gymniques, et elle était pleine d'étrangers que la curiosité y avait amenés, lorsque les courriers arrivèrent de Leuctres avec la terrible nouvelle de cette défaite.
    Hist. anc. Œuv. t. v, p. 390, dans POUGENS (gymnique)
  10. Tous les citoyens étaient amollis par la fainéantise et par les voluptés.
    Hist. anc. Œuvres, t. VII, p. 551, dans POUGENS (fainéantise)
  11. On était convenu de part et d'autre que le prix du rachat des prisonniers serait, par tête, de cinq cents livres pour une personne libre, et de la moitié pour un esclave.
    Hist. anc. Œuv. t. VII, p. 219, dans POUGENS (rachat)
  12. Il [Philopémen] s'en retourna chez les Achéens avec un si grand nom, qu'à son arrivée il fut fait général de la cavalerie.
    Hist. anc. Œuv. t. VIII, p. 135, dans POUGENS (nom)
  13. On l'accusait [Persée, roi de Macédoine] d'avoir tué sa femme de sa propre main depuis la mort de son père, de s'être défait secrètement d'Apelle, du ministère duquel il s'était servi pour faire périr son frère.
    Hist. anc. t. IX, p. 10, dans POUGENS (défaire)
  14. C'est, ce semble, pour étaler à nos yeux toutes ses beautés qu'il [le paon] fait cette pompeuse roue qui les met en évidence.
    Traité des Ét. V, art. 3 et 4 (roue)
  15. Il se rabattit à demander qu'au moins il eût le commandement…
    Hist. anc. Œuv. t. III, p. 204, dans POUGENS (rabattre)
  16. Joseph avait prié l'échanson de se souvenir de lui et d'obtenir du roi son élargissement.
    Traité des Ét. liv. V, part. 2<sup>e</sup>, ch. II, art. 1 (élargissement)
  17. Quintilien, estimateur non moins éclairé qu'équitable.
    Traité des Ét. IV, 1 (estimateur)
  18. L'un de ces juges royaux, car on les appelait ainsi, s'étant laissé corrompre par des présents, fut impitoyablement condamné à mort par Cambyse, qui ordonna qu'on mît sa peau sur le siége où ce juge inique avait coutume de prononcer ses jugements.
    Hist. anc. Œuv. t. II, p. 360, dans POUGENS (impitoyablement)
  19. Nos magistrats ont montré en plus d'une occasion la vérité de ce que Cicéron dit dans ses Offices, qu'il y a une valeur domestique et privée, qui n'est pas de moindre prix que la valeur militaire.
    Traité des Ét. v, 1re part. § 7 (valeur)
  20. Preuve que les dames de Sparte n'étaient pas fort délicates sur le point de la chasteté conjugale.
    ib. t. VII, p. 415, dans POUGENS (délicat, ate)