Charles ROLLIN, auteur cité dans le Littré

ROLLIN (1661-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROLLIN a été choisie.

1681 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire ancienne 1738 1392 citations
Traité des Études 227 citations

Quelques citations de Charles ROLLIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1681 citations dans le Littré.

  1. Quand quelqu'un était mort dans une famille, tous les parents et tous les amis quittaient leurs habits ordinaires pour en prendre de lugubres, et s'abstenaient du bain, du vin et de tous mets exquis.
    Hist. anc. Œuv. t. II, p. 83, dans POUGENS (lugubre)
  2. Ce qui fut le plus sensible au général carthaginois [Annibal], fut de voir Capoue assiégée par les Romains.
    Hist. anc. Œuv. t. I, p. 450, dans POUGENS (sensible)
  3. Galères… équipées de bons rameurs, commandées par de bons officiers.
    Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 689, dans POUGENS (équipé, ée)
  4. Nous avons une version grecque d'un traité composé en langue punique par Hannon sur le voyage qu'il avait fait par ordre du sénat avec une flotte considérable autour de l'Afrique, pour y établir différentes colonies.
    Hist. anc. Œuv. t. I, p. 222, dans POUGENS (version)
  5. L'homme disert, c'est-à-dire qui s'explique seulement avec clarté et solidité, laisse son auditeur froid et tranquille.
  6. C'était [Éléazar] un vénérable vieillard, âgé de quatre-vingt-dix ans, docteur de la loi, dont la vie avait toujours été pure et innocente.
    Hist. anc. Œuvres, t. VIII, p. 629, dans POUGENS (docteur)
  7. Il avait choisi pour cette lecture des hommes d'une voix pleine, sonore, agréable.
    Hist. ancienne, Œuv. t. V, p. 220 (plein, eine [1])
  8. Les pensées sont les images des choses, comme les paroles sont les images des pensées.
  9. Il [Cambyse] le prit [Polycrate] par ce double appât, en piquant par la même offre et son avarice et son ambition.
    Hist. anc. Œuvr. t. II, p. 331 (piquer)
  10. On voit dans Ératosthène, appelé à Alexandrie par Ptolémée Evergète, une liste de trente-huit rois thébains, tout différents de ceux de Manéthon.
    Hist. anc. Œuv. t. I, p. 115, dans POUGENS (liste)
  11. S'ils [les Spartiates] trouvaient l'enfant mal fait, délicat et faible, et s'ils jugeaient qu'il n'aurait ni force ni santé, ils le condamnaient à périr, et le faisaient exposer.
    Hist. anc. Œuv. t. II, p. 523, dans POUGENS (exposer)
  12. Grand politique, général accompli, modeste au milieu des plus grands emplois et des honneurs les plus éclatants.
    Hist. anc. Œuv. t. III, p. 393, dans POUGENS (grand, ande)
  13. Paul Émile avait près de soixante ans ; mais l'âge, sans rien diminuer de ses forces, n'avait fait que lui ajouter une maturité de conseil et de prudence.
    Hist. anc. Œuvres, t. IX, p. 87, dans POUGENS (conseil)
  14. M. de Réaumur prouve que ce cylindre d'argent de 22 pouces vient par la filière à en avoir 13 963 240 ou 1 163 520 pieds.
    Hist. anc. Œuvres, t. X. p. 524, dans POUGENS (filière)
  15. On ne voit, je crois, dans l'antiquité aucune trace qui marque que les dignités soit de l'État, soit de la judicature, y aient jamais été vénales.
    Hist. anc. Œuv. t. I, p. 206, dans POUGENS (vénal, ale)
  16. L'assemblée ordonna l'expulsion de celui de ses membres qui… Sulpitia, dame romaine, fit un poëme sur l'expulsion des philosophes, où elle maltraitait fort Domitien.
    Hist. anc. liv. XXV, ch. 1, art. 2, § 3 (expulsion)
  17. Ses Éléments [d'Euclide] contiennent une suite de propositions qui sont la base et le fondement de toutes les autres parties des mathématiques.
    Hist. anc. t. XIII, liv. XXVII, ch. 1, p. 130, dans POUGENS. (élément)
  18. Le soir on tint un conseil parmi les Grecs, où il fut résolu qu'on décamperait et qu'on irait chercher un lieu commode pour les eaux.
    Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 262, dans POUGENS (décamper)
  19. Sogdien, de concert avec Pharnacias, un des eunuques de Xerxès, vint un jour surprendre le nouveau roi, qui, après s'être enivré un jour de fête, s'était retiré dans sa chambre pour y cuver son vin.
    Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 567, dans POUGENS (cuver)
  20. Elle [la poésie latine avant Virgile] montrait quelquefois de la force et des traits de génie, mais sans élégance, sans grâce, et avec de grandes inégalités.
    Hist. anc. liv. XXV, ch. 1, art. 2, § 1 (inégalité)