Charles ROLLIN, auteur cité dans le Littré

ROLLIN (1661-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROLLIN a été choisie.

1679 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire ancienne 1738 1391 citations
Traité des Études 227 citations

Quelques citations de Charles ROLLIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1679 citations dans le Littré.

  1. Philopémen fut enterré très honorablement, et les prisonniers de Messène furent lapidés autour de son tombeau.
    Hist. anc. Œuv. t. VIII, p. 511, dans POUGENS (lapider)
  2. Les images des ancêtres rangées en grand nombre dans une salle rendent-elles un homme plus estimable ?
    Traité des Ét. V, 1re part. § 6 (rendre)
  3. Annibal, prononçant contre lui-même mille exécrations de ce qu'au sortir de la bataille de Cannes il n'avait pas conduit à Rome ses soldats encore tout fumants du sang des Romains.
    Traité des Ét. 3<sup>e</sup> part. ch. 1 (fumant, ante)
  4. Pour étouffer les cris que poussaient ces malheureuses victimes [dans les sacrifices humains], on faisait retentir, pendant cette barbare cérémonie, le bruit des tambours et des trompettes.
    Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 190, dans POUGENS (étouffer)
  5. On sent assez que je parle des Romains.
    Hist. anc. Œuvr. t. II, p. 375, dans POUGENS (sentir)
  6. Selon Voiture, le secret pour avoir de la santé et de la gaieté, est que le corps soit agité, et que l'esprit se repose.
    Traité des Ét. III, 3, art. 2, § 2 (selon)
  7. Il est assez ordinaire à ces héros qui brillent dans les combats et dans les actions guerrières, de paraître très faibles et très médiocres dans d'autres temps, et par rapport à d'autres objets.
    Hist. anc. Œuv. t. II, p. 297, dans POUGENS (héros)
  8. Tel est le caractère du délateur : il craint la lumière et les preuves, il désire fermer à l'innocence tout accès auprès du prince, et lui ôter tout moyen de se justifier.
    Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 362, dans POUGENS (délateur)
  9. Persuadé que, dans les affaires d'État, la mauvaise foi ne peut avoir qu'un succès court et passager.
    Hist. anc. Œuvr. t. IV, p. 245, dans POUGENS (passager, ère [2])
  10. Le changement de la république romaine en monarchie, prévu et marqué par l'historien Polybe.
    Traité des Ét. IV, III, 2 (prévu, ue)
  11. Leurs ennemis [des Spartiates] sachant que tout ce qui résistait était passé au fil de l'épée, et qu'ils ne pardonnaient qu'aux fuyards.
    Hist. anc. Œuv. t. II, p. 531. dans POUGENS (résister)
  12. Le papyrus est une plante qui pousse quantité de tiges triangulaires hautes de six ou sept coudées.
    Hist. anc. Œuv. t. I, p. 114, dans POUGENS (papyrus)
  13. L'esprit se perd dans la divisibilité de la matière ; le sentiment le plus reçu est que, quelque division qui ait été faite de la matière, quelque petites que soient ces parties, elles peuvent encore être divisées à l'infini.
    Traité des Ét. liv. VI, art. 3 et 4 (divisibilité)
  14. Dans une émeute populaire, un jeune homme nommé Alcandre creva un œil à Lycurgue d'un coup de bâton.
    Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 520, dans POUGENS (crever)
  15. On condamne durement cette coutume des Lacédémoniens comme pouvant porter les jeunes gens à peu respecter en d'autres occasions le bien d'autrui.
    Traité des Ét. liv. V, 3<sup>e</sup> part. ch. 2 (durement)
  16. Annibal se fit apporter le poison qu'il gardait depuis longtemps pour s'en servir dans l'occasion, et, le tenant entre ses mains : délivrons, dit-il, le peuple romain d'une inquiétude qui le tourmente depuis longtemps.
    Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 502, dans POUGENS (délivrer)
  17. C'est avec raison que l'histoire a été appelée le témoin des temps, le flambeau de la vérité, l'école de la vertu, la dépositaire des événements, et, s'il était permis de parler ainsi, la fidèle messagère de l'antiquité.
    Hist. anc. XXV, 2 (messager, ère)
  18. Tous les pavés de ces appartements étaient composés de petites pièces rapportées de différentes couleurs, où était représentée l'Iliade d'Homère.
    Hist. anc. Œuv. t. X, p. 35, dans POUGENS (rapporté, ée)
  19. Pour trouver les adoucissements qui revalent bien à la loi ce qu'ils lui coûtent.
    Hist. anc. Œuv. t. II, p. 557, dans POUGENS (revaloir)
  20. Selon lui [Pompée], rien n'était plus méprisable que la religion des Juifs, plus indigne de la sagesse et de la grandeur des Romains, plus opposé aux maximes de leurs ancêtres.
    Hist. anc. Œuv. t. IX, p. 468, dans POUGENS (opposé, ée)