Charles ROLLIN, auteur cité dans le Littré

ROLLIN (1661-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROLLIN a été choisie.

1681 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire ancienne 1738 1392 citations
Traité des Études 227 citations

Quelques citations de Charles ROLLIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1681 citations dans le Littré.

  1. Après qu'on fut entré dans la ville par les brèches, les assiégés se défendirent encore longtemps avec un courage incroyable, et il fallut les poursuivre et les forcer de maison en maison.
    Hist. anc. Œuv. t. V, p. 197, dans POUGENS (forcer)
  2. Il [Darius] répétait souvent qu'il aurait sacrifié de bon cœur cent Babylones, s'il les avait, pour épargner à Zopyre le cruel traitement qu'il s'était fait lui-même.
    Hist. anc. Œuv. t. III, p. 72, dans POUGENS (traitement)
  3. Ce qui fut le plus sensible au général carthaginois [Annibal], fut de voir Capoue assiégée par les Romains.
    Hist. anc. Œuv. t. I, p. 450, dans POUGENS (sensible)
  4. Les loups demandèrent un jour aux brebis, que, pour avoir la paix avec eux, elles leur livrassent les chiens qui les gardaient.
    Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 182, dans POUGENS (livrer)
  5. Ce qui cause ordinairement l'obscurité du discours, c'est de vouloir toujours s'expliquer avec brièveté : il vaut mieux pécher par trop d'étendue que par trop peu.
    Traité des Ét. IV, 2 (obscurité)
  6. L'empereur ne le fit point condamner [Ovide] par un arrêt du sénat, et il se servit du terme de reléguer, qui, dans le droit romain, était plus doux que le terme bannir.
    Hist. anc. liv. XXV, 1, 2, 2 (reléguer)
  7. Les éphores condamnèrent à une amende leur roi Archidamus, parce qu'il avait épousé une femme fort petite ; car, disaient-ils, elle ne nous donnera pas des rois, mais des roitelets.
    Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 237 (roitelet)
  8. Enfin, pour ne pas parler de tous les anciens historiens, est-il un homme sensé qui se lasse de la lecture de Plutarque ?
    Traité des Ét. III, 3 (lasser)
  9. Ayant été introduits dans le sénat, ils déduisirent leurs plaintes et firent leurs demandes.
    Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 603, dans POUGENS (déduire)
  10. L'orchestre étant située, comme je l'ai dit…
    Hist. anc. Œuvr. t. V, p. 145 (orchestre)
  11. Saisissant dans les affaires le point décisif.
    Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 246, dans POUGENS (décisif, ive)
  12. Ils l'attachèrent à une croix qui était un supplice ordinaire chez les Carthaginois, et l'y firent périr.
    Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 330, dans POUGENS (croix)
  13. Les sujets de défiance augmentaient tous les jours entre les Grecs et les Barbares.
    Hist. anc. Œuvres, t. IV, p. 180, dans POUGENS (défiance)
  14. Il y a des règles de bienséance et d'honneur qui doivent être gardées inviolablement, même à l'égard des ennemis.
    Hist. anc. XVI, 8 (bienséance)
  15. Scipion l'Africain… qui était un prodige de sagesse et de vertu, telle qu'on la pouvait trouver parmi des païens.
    Hist. anc. Œuvr. t. IX, p. 350 (prodige)
  16. Le génie déclamateur et mordant de Juvénal.
    Hist. anc. liv. XXVe, ch. 1, art. 2, § 3 (mordant, ante [1])
  17. C'est à cette victoire remportée sur Antiochus et à cette conquête de l'Asie, que Pline attache l'époque de la corruption des mœurs dans la république romaine.
    Hist. anc. Œuvres, t. VIII, p. 435, dans POUGENS (corruption)
  18. L'assemblée ordonna l'expulsion de celui de ses membres qui… Sulpitia, dame romaine, fit un poëme sur l'expulsion des philosophes, où elle maltraitait fort Domitien.
    Hist. anc. liv. XXV, ch. 1, art. 2, § 3 (expulsion)
  19. Alcibiade… avait fait tous ses efforts pour traverser le traité qui venait de se conclure entre les deux peuples [Athènes et Sparte].
    Hist. anc. Œuv. t. III, p. 601, dans POUGENS (traverser)
  20. L'itinéraire d'Antonin, comme on l'appelle communément, parce qu'on présume qu'il a été dressé sous cet empereur, est attribué par les savants au cosmographe Aethicus.
    Hist. anc. t. XIII, liv. 27, ch. 2, art. 1, § 1, dans POUGENS. (itinéraire)