Charles de SAINT-ÉVREMOND, auteur cité dans le Littré

SAINT-ÉVREMOND (1614-1703)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-ÉVREMOND a été choisie.

129 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Charles de SAINT-ÉVREMOND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 129 citations dans le Littré.

  1. Quant au général [Annibal], il fut admiré de Scipion, qui, au milieu de la gloire, semblait porter envie à la capacité du vaincu ; et le vaincu, dont l'humeur était assez éloignée des vaines ostentations, crut toujours avoir quelque supériorité dans la science de la guerre.
    Réfl. sur les div. génies du peuple romain, VII (ostentation)
  2. Je perds le goût de la satire, L'art de louer malignement Cède au secret de pouvoir dire Des vérités obligeamment.
    Œuv. t. IV, p. 317 (obligeamment)
  3. On devrait châtier l'intempérance de plume qu'on remarque à tant d'auteurs.
    dans RICHELET (intempérance)
  4. Le roi y a donné ordre, madame ; on peut être de l'opéra sans faire tort à sa noblesse ; les plus grands seigneurs du royaume y peuvent danser avec l'approbation de tout le monde.
    les Opera (sic), V, 3 (opéra)
  5. Chaque mot dans les traductions de d'Ablancourt est mesuré par la justesse des périodes, et un mot de plus ou de moins en ruinerait je ne sais quelle harmonie, qui plaît autant à l'oreille que celle des vers.
    Disc. sur les traducteurs. (période)
  6. Les lettres de Voiture ont je ne sais quoi d'ingénieux et de poli qui surpasse les urbanités romaines.
    dans RICHELET (urbanité)
  7. Cet homme est imbibé de la bonne opinion de lui-même.
    dans RICHELET (imbibé, ée)
  8. Sans la lecture, le plus beau naturel est ordinairement sec et stérile.
    dans RICHELET (lecture)
  9. M. de Turenne, plus concerté que M. le Prince.
    cité dans POITEVIN (concerté, ée)
  10. L'honnête homme est modeste et circonspect ; il remarque les défauts d'autrui et n'en parle jamais.
    dans RICHELET (circonspect, ecte)
  11. Le maréchal de Gassion, si aventurier pour les partis et si brusque à les chercher, craignait un engagement entier.
    dans RICHELET (aventurier, rière)
  12. Alexandre fut cent fois en danger manifeste de sa vie.
    II, 134 (danger)
  13. Il y a des âmes basses qui se tiennent obligées de tout, et il y a des âmes vaines qui ne se tiennent obligées de rien.
    dans GÉNIN, Dict. de Molière. (obligé, ée)
  14. La comédie fut toujours le délassement des grands hommes, le divertissement des gens polis et l'amusement du peuple.
    Coméd. ital. dans RICHELET (délassement)
  15. Je hais les admirations fondées sur des contes.
  16. Les dictateurs se tiraient quelquefois de la charrue, qu'ils reprenaient quand l'expédition était achevée.
    Génie du peuple rom. ch. 2, dans RICHELET (dictateur)
  17. Je sais bien respecter Godeau comme prélat ; Mais Godeau comme auteur, je le trouve fort plat.
    Comédie de l'Académie, dans RICHELET (plat, ate [1])
  18. Apprenez que les marquisats ne sont bons que pour les vieux seigneurs de province qu'on ne voit pas dans les cabinets ; pour nous autres marquis de cour, nous faisons nous-mêmes notre qualité, sans avoir besoin du roi pour cela.
    Sir Politick, III, 2 (marquis)
  19. L'opinion que ces gens-là ont eue de leurs grandes qualités, leur a fait chercher chimériquement une origine différente de la nôtre.
    Génie du peuple romain, p. 2, dans RICHELET (chimériquement)
  20. La vérité, qu'on a bannie du commerce et qu'on a cachée au fond d'un puits comme une séditieuse.
    dans RICHELET (puits)