Charles de SAINT-ÉVREMOND, auteur cité dans le Littré

SAINT-ÉVREMOND (1614-1703)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-ÉVREMOND a été choisie.

129 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Charles de SAINT-ÉVREMOND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 129 citations dans le Littré.

  1. Lorsque nos voyageurs [allemands] sont gens de lettres, ils se munissent, en partant de chez eux, d'un livre blanc, bien relié, qu'on nomme album amicorum, et ne manquent pas d'aller visiter les savants de tous les lieux où ils passent, et de le leur présenter afin qu'ils y mettent leur nom.
    Sir Politick, III, 2 (album)
  2. Pour moi qui ai peut-être examiné leur vie avec autant de curiosité que personne.
    II, 121 (curiosité)
  3. Mais, ne se fiant pas tout à fait à la prière, il [le père Canaye] s'éloignait insensiblement du maréchal [qui tenait un couteau levé sur lui] par un mouvement de fesse imperceptible.
    Conversation du maréchal d'Hoquincourt avec le P. Canaye (fesse)
  4. Poursuivez, savanteaux, à réformer la langue.
    les Académiciens, comédie, II, 3 (savanteau)
  5. La coquetterie est le fond de l'humeur des femmes, et leur vertu n'est qu'une habileté à bien cacher leurs coquetteries.
    dans RICHELET (coquetterie)
  6. Il se sent gêné par l'infélicité de son naturel.
    dans RICHELET (infélicité)
  7. Le grand désintéressement de Fabricius et de Curius, qui allait à une pauvreté volontaire.
    t. II, p. 30 (aller [1])
  8. On représente comiquement ce qui se passe de ridicule en divers lieux.
    Discours sur la comédie anglaise, dans RICHELET (comiquement)
  9. Nos vices ne sont pas les vices qu'Horace et Juvénal ont repris ; nous devons employer un autre ridicule, et nous servir d'une autre censure.
    dans RICHELET (ridicule [1])
  10. M. de Turenne, plus concerté que M. le Prince.
    cité dans POITEVIN (concerté, ée)
  11. Les plus ignorants en religion sont les plus mal endurants.
    dans RICHELET (endurant, ante)
  12. La femme était prête à s'offenser de se voir soupçonnée d'une telle indiscrétion ; mais, pour ne pas rebrouiller les choses qui allaient à un bon accommodement, elle promit de parler et de se taire à propos.
    le Prophète irland. p. 216 (rebrouiller)
  13. Tous les temps ont leurs défauts et leurs vertus, c'est toujours l'homme ; mais la nature se varie dans l'homme ; et l'art, qui n'est qu'une imitation de la nature, se doit varier comme elle.
    dans RICHELET (varier)
  14. Depuis la perte d'Antoine, ce fut un agrément quasi général pour la conduite d'Auguste.
    II, 109 (agrément)
  15. Je ne suis point un trouble-fête, je veux ce qu'on veut.
    Sir Politick, IV, 1 (trouble-fête)
  16. Alexandre, fils d'un roi considérable.
  17. Je voudrais vous pouvoir régaler d'une vignone et d'une belleville ; il n'y a pas moyen.
    Sir Politick would-be, comédie, IV, 4 (vignone)
  18. Il vient des temps de sécheresse et de langueur, où l'on fait d'arides réflexions.
    in-4°, p. 533 (aride)
  19. Ambitieux du pouvoir.
  20. Ceux qui parlent avec tant de facilité ne s'attachent d'ordinaire qu'à l'écorce des choses.
    dans RICHELET (écorce)