RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

661 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 659 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 661 citations dans le Littré.

  1. Ses ongles [il] roongnoit aus denz.
    II, 122 (rogner)
  2. En crois morut por noz mesfais, Que nos et autres avons fais ; Ne morra plus, ce est la voire : Or poons soz nos piauz acroire [être tranquilles dans notre peau].
    111 (peau)
  3. Gloutonie… Refet sovent le mortier [cornet à dés] bruire Et chiés [chez] Hasart le tavernier.
    II, 38 (mortier)
  4. Cil sains preudom la lettre lut ; Li lires mult li abelut [plut].
    II, 155 (lire)
  5. Diex veut que vous l'alez vengier, Sanz controver nul autre essoine, Ou vous lessiez le patremoine Qui est du sanc au crucefi.
  6. De l'anel de son doit seela ceste lettre ; De son sang les escrist, autre enque n'il fist metre.
    II, 105 (encre)
  7. S'or voleiz paradix avoir, Si secoreiz la terre sainte, Qui est perdue à ceste empainte, Qui n'a pas un an de recours, S'en l'an meïsmes n'a secours.
  8. S'il fist folie, si la boive.
  9. En yver, par la grant froidure, Se gisoit sor la chaume dure, Deux coutes metoit desus soi.
    II, 210 (chaume [1])
  10. Tu iez la droite Sarraÿ, Tu yez la toison arouzée, Tu yez li bouchons [buisson] Synaÿ.
    II, 11 (bouchon [2])
  11. Or a la dame ainsi vescu ; Que de sa vie a fet escu Por s'ame desfendre et covrir, Et por saint paradis ovrir Envers li après son decès.
    II, 185 (écu)
  12. Cels pris [je prise], cels aim [j'aime ceux-là], et si je doi ; Cels doit l'en bien monstrei au doi ; Qu'il sont el siecle clersemé.
  13. Quant j'oy parler de si lait vice. Par foi toz li cuers m'en herice De duel et d'ire, Si fort que je ne sai que dire.
  14. Esperance d'avoir pardon Ou par penitançe ou par don Fet endurer mainte mesaise ; Li endurers fet mult grant aise ; Car mult legierement endure Qui eschive paine plus dure.
    II, 199 (endurer)
  15. …Je vueil lez moi te metes, Si te vueil proier et requerre Que nous mesurons à la terre, Quar de savoir sui mult engrant [désireux], Laquel de nous deux est plus grant.
    II, 163 (mesurer)
  16. Mès je di : cil fet à blasmer Qui riens nule plus vous demande Fors bons vins et bone viande, Et que li peivres soit bien fors.
  17. Ele veut avoir gent legiere En son servise, Une eure en cote, autre en chemise.
  18. Ci n'a plus ne guanches ne tour ; Quant la mort vous va si entour, à Dieu cors et ame rendeiz.
  19. Mès Diex atent, et por atendre Se fist les braz en croiz estendre ; Ne veut pas que pechierres muere, Ainz convertisse à sa droiture.
    II, 111 (convertir)
  20. Por resoufrir autel [telle] paine.