RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

661 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 659 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 661 citations dans le Littré.

  1. Ce sache cil qu'à court ira, Et teiz sa droiture i achate Qui n'en porte chaton ne chate.
    II, 71 (chaton [2])
  2. Nous en sons [sommes] bien entré en voie, N'i a si fol que ne le voie, Quant Constantinoble est perdue.
  3. Se li drapiers ne t'en veut croire, Si t'en reva droit à la foire, Et va au change.
  4. Quant il furent entré el cuer, Chascuns vousist bien estre fuer [hors], Car trestuit si grant paor orent.
    316 (chœur)
  5. Ainz ai mis mon entendement En geu et en esbatement, Qu'ainz ne daignai nes [même] saumoier.
  6. Nenmains, quant le vens se fiert ens…
    II, 462 (néanmoins)
  7. [Sainte Elisabeth] Escole fu de bonnes mors [mœurs] ; Examples fu de penitance, Et droiz mireors [miroir] d'ignorance.
    II, 157 (école)
  8. Quar qui delez li s'acoutast, Il deïst qu'ors en degoutast [des cheveux d'une dame] ; Tant par estoient crespe et blonde, Tant de si biaus n'avoit el monde.
  9. Rome qui deüst estre De nostre loi la fonde.
  10. Ha ! com savez bien barguigner Voiz du papelart, du beguin.
  11. S'or voleiz paradix avoir, Si secoreiz la terre sainte, Qui est perdue à ceste empainte, Qui n'a pas un an de recours, S'en l'an meïsmes n'a secours.
  12. Sa parole est prophecie, S'ele rit, c'est compaignie ; S'ele pleure, devocion ; S'ele dort, ele est ravie ; S'ele songe, c'est vision.
    187 (ravir)
  13. En la corde s'encordent cordée à trois cordons.
    181 (cordon)
  14. Quant vanra [viendra] au paier, comment paiera l'arme [l'âme], Quant li cors selon Dieu ne moissone ne same [sème] ?
  15. S'uns leus [loup] avoit chape roonde, Si resamleroit il provoire [prêtre].
  16. Diex vos i verra volentiers, Car toz est herbuz li sentiers Qu'on suet [on a coutume de] batre por penitance.
  17. Et si est sa meson couverte D'une grant piere d'aymant ; Li mur entor sont à cimant.
    II, 31 (ciment)
  18. En un leu [lieu] dont il ert [était] custodes.
  19. Sire, si ne sai quel part aille ; Mes costeiz [mon côté] connoit le pailliz.
  20. Moult aura bien de lui merci Sathan et li autre nerci.
    II, 86 (noircir)