RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

663 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 661 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 663 citations dans le Littré.

  1. Des maus qu'el [la luxure] fet ne sai le nombre ; La somme en est en une essombre, En une reculée obscure.
    II, 40 (sombre)
  2. Car teil qui auteil sert, d'auteil doit vivre.
    258 (autel)
  3. Au tans que li François vivoient en francisse, Par els fu mainte terre garandisse et conquise, Et faisoient li roi dou tout à lor devise.
  4. Jà coars n'enterra [entrera] en paradis celestre ; Si n'est nuns si coars qui bien n'i vousist estre ; Mais tant doutent mesaize et à guerpir lor estre, Qu'il en adossent Dieu et metent à senestre.
  5. [Elle] Cest an pleure et cest an prie, Et cest an [elle] panra [prendra] baron.
    187 (baron)
  6. Quand il deivent messonner ou vendengier.
    II, 458 (moissonner)
  7. Il n'a garde d'aba de chien.
    253 (aboi)
  8. Tout plainement droit escolier Ont plus de paine que colier [porte-faix], Quant ils sont en estrangeté.
  9. C'est cil qui nasqui sanz pechié ; C'est cil qui soufri atachié Son cors en la crois et cloé ; C'est cil qui nasqui au noé.
    II, 142 (noël)
  10. Ahi ! grant cler, grant provandier, Qui tant estes grant viandier, Qui fetes Dieu de vostre pance, Dites moi par quel acointance Vous partirez au Dieu roiaume.
    95 (panse)
  11. Mes tout aussi com draperie Vaut miex que ne fet freperie, Valurent mieux cil qui jà furent De cels qui sont et il si durent.
  12. Souspirant pour l'umain lignage, Et penssis [pensif] au cruel domage Qui de jor en jor i avient.
  13. Si en puis bien trere à garant Ung acteur qui ot non Macrobes, la Rose, 7, Un livret i trovai, Si luc [je lus] dusqu'à la fin ; mult durement l'amai ; Le nom de son autor ne le sien je ne sai.
    232 (auteur)
  14. Tu iez saluz de nostre essence, Balaiz de nostre vanitei, Cribles de nostre concience.
    II, 14 (crible)
  15. Oublié m'ont prelat et pastre ; Chascuns m'esloingne, à poi lor est de ma besoingne.
  16. Après si sont li mendiant, Qui par la ville vont criant : Donez, por Dieu, du pain aus freres.
  17. Adonc se mist la bone fame à nuz genoux et à nuz coutes ; Le pavement moille de goutes Qui des iez [yeux] li chiéent [tombent] aval.
    Il, 114 (pavement)
  18. Aus festes et aus diemanches, Ne metoit ganz, ne vestoit manches, Tant que midis estoit passez.
    II, 164 (gant)
  19. Cels qui ont les cuers purs et mont Doivent tuit deguerpir le mont [le monde] Et debouter ; Car trop covient à redouter Les ordures à raconter Que chascuns conte.
    II, 1 (débouter)
  20. Nuns [nul] ne me tent, nuns ne me baille ; Je touz de froit, de fain baaille ; Dont je suis mors et maubailliz.