RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

661 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 659 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 661 citations dans le Littré.

  1. Mi marz ; tout droit en cel termine Que de souz terre ist la vermine, Où ele a tout l'yver esté, Si s'esjoït contre l'esté.
    II, 24 (vermine)
  2. Moult aura bien de lui merci Sathan et li autre nerci.
    II, 86 (noircir)
  3. Amors li entre ou cuer, et li sans li remue ; De desirrier fremist et d'espoir s'esvertue.
  4. Il fut semons ; li prestres vient : Venuz est, respondre convient à son evesque de cest quas Dont li prestres doit estre quas.
  5. Li firmamenz de cui alainne [par l'haleine duquel] Verdure est en terre espandue.
    II, 13 (verdure)
  6. Les preudes gens firent escrire En parchemin et clorre en cirre, Quanqu'il porent apercevoir, Sanz asembler mençonge à voir [au vrai].
    II, 155 (cire)
  7. Li rosiers est poignans, et s'est souef la rose.
  8. Por l'ame de moi miex [mieux] valoir Ai mis mon cors en nonchaloir.
    II, 127 (nonchaloir)
  9. Je ne suis pas de ces povres preescheurs, ne de ces povres herbiers qui portent boites et sachez, et si estendent un tapiz, car teiz veut poivre et coumin et autres espices.
    256 (cumin)
  10. L'autre ier un jor jouer aloie Devers l'Auçoirrois Saint Germain, Plus matin que je ne soloie, Que ne lief pas volentiers main.
  11. N'i menjue [elle n'y mange] saumon ne trute.
    II, 195 (truite)
  12. Ainsinc en quaresme s'espruevent ; Graces rendent et si saumoient [psalmodient].
    II, 129 (carême)
  13. Il finaissent [ils contribuassent] miex d'une lerme Que d'une mine ou d'un sestier De forment, s'il lor fust mestier.
    II, 128 (mine [3])
  14. Les baigniez [elle] recouchoit arriere, Et les couvroit à bele chiere.
    II, 207 (recoucher)
  15. Judas Machabeus nos dist anchienement Que victoire n'est mie en grant masse d'argent N'en grant chevauceüres, ne grant plenté de gent, Ainçois vient dou segneur qui maint au firmament.
  16. Li flateres de pute estrace Fait cui il vuet vuidier la place ; S'il vuet, li mieudres est li pires.
  17. Ypocrisie…, Qui trop durement se desut ; Car ces secreiz et ces afaires, Por ce que je fui ses notaires, Sou [je sus] touz et quanqu'ele pensoit.
    II, 75 (notaire)
  18. Aus festes et aus diemanches, Ne metoit ganz, ne vestoit manches, Tant que midis estoit passez.
    II, 164 (gant)
  19. Je cuidai qu'il fust uns hermites, Et il est uns faus y pocrites. Ahi ! ahi ! quel norriçon ! Il est de piau de heriçon Envelopez desous la robe.
  20. Se li drapiers ne t'en veut croire, Si t'en reva droit à la foire, Et va au change.