RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

663 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 661 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 663 citations dans le Littré.

  1. Por l'ame de moi miex [mieux] valoir Ai mis mon cors en nonchaloir.
    II, 127 (nonchaloir)
  2. Quant vanra [viendra] au paier, comment paiera l'arme [l'âme], Quant li cors selon Dieu ne moissone ne same [sème] ?
  3. … Huit aunes d'un camelin gris, Brunet et groz, d'un pauvre pris.
    II, 74 (camelot)
  4. Trois grains [de blé] en a mangié sanz plus, Que n'ot cure du seureplus.
    II, 144 (surplus)
  5. Cui blez ne faut, sovent puet maudre.
  6. Encor i a clers d'autre guise, Que, quant il ont la loi aprise, Si vuelent estre pledeeur, Et de lor langues vendeeur.
  7. Nostre creance tourne à guille ; Mensonge devient evangile ; Nuns n'est mais saux [sauvé] sans beguinage.
  8. Et en cases et en caviaux.
    196 (caveau)
  9. Sire, si ne sai quel part aille ; Mes costeiz [mon côté] connoit le pailliz.
  10. Judas Machabeus nos dist anchienement Que victoire n'est mie en grant masse d'argent N'en grant chevauceüres, ne grant plenté de gent, Ainçois vient dou segneur qui maint au firmament.
  11. Chascuns pense du cors, et de l'ame n'a cure ; Or sachiés que li mondes est en grant aventure.
  12. Delez le flun habiterai Por toi, que g'i atenderai ; Iluec serai communiée ; Por après serai deviée [morte].
  13. Lor mestier defaut et decline ; Li plusor vivent de rapine.
    224 (rapine)
  14. Li sages hom se doit murer Et garnir por crieme [crainte] d'assaut.
    II, 62 (murer [1])
  15. Je n'oserai nului veoir: Entre gent ne devrai seoir, Que l'en mi monsterroit au doi : Or ne sai-je que fere doi.
    II,80 (doigt)
  16. L'en seurche guerre et bataille, Il ne me chaut, mès que bien aille.
  17. Quand il out le convers oï, Durement furent esbahi Qu'il n'orent oï soner cloche Ne champenelle, ne reloge [horloge].
  18. Es rues foraines [écartées] se mettent, Et du demander s'entremettent.
  19. Por l'ame de moi miex valoir, Ai mis mon cors en nonchaloir, Por plus d'edificacion, Vieng en une religion [je vins en une maison religieuse].
    II, 127 (édification)
  20. Lor piez lavez et furent oint, Qui crevé erent de mesaise.
    II, 203 (crever)