RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

663 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 661 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 663 citations dans le Littré.

  1. Et c'est bien à savoir certain Qu'on le puet bien veoir à plain ; Goute de rousée resamble, Quant l'une goute à l'autre assamble.
    II, 223 (goutte [1])
  2. Jà n'iert [ne sera] tant biaux ne gracieux, Se dix en sont chiez lui assis, Des mesdizans i aura six, Et d'envieux i aura nuef.
  3. Du sien garder est chascuns sages.
    I, 3 (sage)
  4. Mès tout aussi com draperie Vaut miex que ne fet freperie, Valurent mieux cil qui jà furent De cels qui sont et il si durent.
  5. Ez vous la joie ; N'i a si nu qui ne s'esjoie ; Plus sont seignor que ras sus moie [meule].
  6. Il n'i a mais nul franc, ne prelas, ne baron, N'en chité, ne à ville, ne en religion.
  7. Gloutonie… Refet sovent le mortier [cornet à dés] bruire Et chiés [chez] Hasart le tavernier.
    II, 38 (mortier)
  8. Dont je vos monstre par l'escrit, Que li uns est membres de l'autre, Et nos sons [nous sommes] ausi com li viautre [les chiens] Qui se combatent pour un os.
    111 (os)
  9. Tels resons ne sont que rousée ; Ne vous en devez desconfire ; Toutes resons se lessent dire.
    II, 192 (rosée)
  10. Vos despandeiz [dépensez] et sens raison Vostre tens et vostre saison, Et le vostre et l'autrui en tasche ; Le noiel laissiez por l'escraffe, Et paradix pour vainne gloire.
    114 (noyau)
  11. Mi gage sont tuit engagié, Et de chiés moi desmanagié.
  12. N'i menjue [elle n'y mange] saumon ne trute.
    II, 195 (truite)
  13. Diex veut que vous l'alez vengier, Sanz controver nul autre essoine, Ou vous lessiez le patremoine Qui est du sanc au crucefi.
  14. Chascuns [chanoine] a son hostel, son leu et sa mainie, Et s'en i a de tex qui ont grant seignorie, Qui poi font [font peu] pour amis et assés pour amie.
  15. Si sainte yglise escommenie, Li frere pueent bien assoudre, S'escommeniez a que soudre [payer].
    II, 61 (soudre)
  16. Gloutonie, la suer Outrage [la sœur d'Outrage, d'insolence]… Refet sovent le mortier bruire Et chiés Hasart le tavernier.
    II, 38 (hasard)
  17. La riviere qui bruit.
    251 (bruire)
  18. … Tant orent aise Qu'oublié orent la destresce, Et chanta chacuns de leesce ; Quar povres qui a bien sanz faille, Met tout le mal à la viez taille.
    II, 203 (taille)
  19. Et la dame s'est devestue De son mantel grant aleüre Et de sa propre chauceüre.
    II, 204 (chaussure)
  20. En moi n'a ne venin ne fiel ; Il ne me remaint rien souz ciel ; Tout va sa voie.
    26 (fiel)