RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

663 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 661 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 663 citations dans le Littré.

  1. La peleüre d'une pomme.
    154 (pelure)
  2. La terre en remaint esbahie ; Ci a mort delireuse et fiere, Que nuns hom n'en fait bele chiere Fors cele pute gent haïe.
  3. Lor mestier defaut et decline ; Li plusor vivent de rapine.
    II, 244 (décliner)
  4. De ta fille [Jésus] feïs ta mere ; Tiex fu la volonté du pere ; De la creche te fit-on coche, Sans orguel est qui là se couche.
    II, 20 (couche)
  5. Li chevron sont d'autre mesrien.
    II, 34 (chevron [1])
  6. Car el lit où ele se couche, N'a il ne chaelit ne couche, Ains gist en fiens et en ordure.
    II, 34 (châlit)
  7. Quant om at mauvais respitié, Trueve l'an puis l'anemistié ; Car li mauz fruiz ist de male entente.
  8. Quar dès le berçuel commença, Dès le berçuel, et puis en çà Jusqu'en la fin de son eage, Jusques mort en prist le paage [péage].
    II, 124 (prendre)
  9. Quand il out le convers oï, Durement furent esbahi Qu'il n'orent oï soner cloche Ne champenelle, ne reloge [horloge].
  10. Il fut semons ; li prestres vient : Venuz est, respondre convient à son evesque de cest quas Dont li prestres doit estre quas.
  11. Li un vestent coutelle grise, Et li autre vont sans chemise.
  12. Miraours de chevalerie Fu il, tant com il a vescu.
  13. Cil Guillaumes dont je vos conte, Qui est à monseigneur le conte De Poitiers, chassoit l'autre jour Un lievre qui ert à sejour.
  14. Au temps que les cornoilles braient, Qui por la froidure s'esmaient…
    II, 66 (braire)
  15. Gloutonie… Refet sovent le mortier [cornet à dés] bruire Et chiés [chez] Hasart le tavernier.
    II, 38 (mortier)
  16. Osteiz vos chaperons, tendeiz les oreilles, regardez mes herbes.
  17. Puis ne fu voie ne sentiers Où il n'alast mout volentiers, Se hom s'i pot aventureir.
  18. Nostre creance tourne à guille ; Mensonge devient evangile ; Nuns n'est mais saux [sauvé] sans beguinage.
  19. L'en seurche guerre et bataille, Il ne me chaut, mès que bien aille.
  20. Deux jovenciaux mena au port, Où mener soloit son deport [amusement].
    II, 110 (déport)