Mellin de SAINT-GELAIS, auteur cité dans le Littré

SAINT-GELAIS (1491-1558)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-GELAIS a été choisie.

122 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres poétiques, Paris, 1709, in-12 121 citations

Quelques citations de Mellin de SAINT-GELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 122 citations dans le Littré.

  1. Ces biens icy, où tous sont si taschans, Viennent sans reigle aux bons et aux meschans.
  2. Chatelus donne à dejeuner à six pour moins d'un carolus ; Et Jaquelot donne à disner à six pour moins que Chatelus ; Après ces repas dissolus Chacun s'en va gai et falot ; Qui me perdra chez Chatelus, Ne me cherche chez Jaquelot.
    dans MÉNAGE (carolus)
  3. Je ne veux plus, sous couleur apparente D'un feint amour, vivre si mal contente ; Trop est l'amour chere, honneste et gentille ; Je veux aimer.
    241 (amour)
  4. Le rousseau bien faché S'en vint à la rousselle.
  5. La neige au soir voyant apertement Vostre beau teint sa grand blancheur deffaire, Se fist glissante, et vous sceut tant meffaire Qu'onques depuis ne peustes apparoistre.
  6. Bien qu'en pourtraict ne vous deust faire envie, Quand vous avez le personnage en vie…
  7. Ô qu'un grand heur est trop precipité !
  8. …De luy donner mille ennuis et destresses.
  9. De tant de peine endurée Je ne me plains nullement, Mais de l'avoir declairée Je me repens cherement.
  10. Et si je suis entre les hommes vifs, C'est malgré moy, certes, et bien envis.
  11. Souspirs ardans, parcelles de mon ame.
  12. Le nom tout seul de François de la Tour Dira assez au clair sang de Turene Qu'il n'est pas mort.
  13. Vous me povez faire heureux devenir, En vous daignant vous souvenir.
    125 (vous)
  14. Ces biens icy, où tous sont si taschans, Viennent sans reigle aux bons et aux meschans.
    216 (où)
  15. Lequel plus grand que tout mon desplaisir, Cent fois le jour vient remettre à loisir Devant mes yeux les biens qu'on peut choisir [voir] En sa personne.
    p. 72 (choisir)
  16. Mais venant de nostre devis, Tels quels sont faits à l'improvis, Ils [ces vers] vous doyvent aussi chers estre Que s'ils venoyent de main de maistre.
    213 (main)
  17. Le roy, le pape et le prince germain Jouent un jeu de prime assez jolie : D'arme est leur vade, et l'envy l'Italie ; Et le roy tient le grand poinct en sa main.
    66 (vade)
  18. Et dont chacun, pour éternel renom, A soussigné ce cartel de son nom.
  19. Heureux celui qui, pour devenir sage, Du mal d'autrui fait son apprentissage.
  20. Et ces dons là profusement jettés Sont convenans à hautes majestés.