Mellin de SAINT-GELAIS, auteur cité dans le Littré

SAINT-GELAIS (1491-1558)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT-GELAIS a été choisie.

122 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres poétiques, Paris, 1709, in-12 121 citations

Quelques citations de Mellin de SAINT-GELAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 122 citations dans le Littré.

  1. Assez y a en ceste nation, Sans discourir d'un à autre hemisphere, De quoy trop plus qu'à mes vœus satisfaire.
  2. Le roy, le pape et le prince germain Jouent un jeu de prime assez jolie : D'arme est leur vade, et l'envy l'Italie ; Et le roy tient le grand poinct en sa main.
    66 (vade)
  3. Le tainct est gros, la gorge n'est plus telle Que quand d'aimer vous requis autrefois.
  4. … Passant les diligences De leurs grands tours [des astres].
  5. Mais venant de nostre devis, Tels quels sont faits à l'improvis, Ils [ces vers] vous doyvent aussi chers estre Que s'ils venoyent de main de maistre.
    213 (main)
  6. Ils vous diront que vostre doux langage Les cœurs humains aliene et engage.
  7. Et sommes tous enclins, quand tout est dit, à desirer ce qui est interdit ; le patient demande tout exprès L'eau defendue, et est tousjours après.
  8. Fidelité, vertu peu frequentée, Rend ceux qui l'ont comparables aux dieux.
  9. Et au livre que je vous donne, Qui est plain de laiz et ballades.
  10. … Les poures cerfs oublier leurs paissons, Et se tenir en leurs forts et buissons.
  11. Ce pendant ma destresse Ne prendra fin ne cesse Que par vous sa maistresse.
    240 (cesse)
  12. Et pour l'escouter mieux, Servir voudrois d'oreilles tous mes sens, Bien qu'à tant d'heur trop foible je les sens.
  13. De ma bouche asseichée Qui n'a plus de coral.
    229 (corail)
  14. J'ai mieux aimé au coin d'une maison Du ciel apprendre et l'ordre et la raison… Que, tournoyant la terre pas à pas, Voir tout le monde et ne l'entendre pas.
  15. Dont il revint tost en vie et si sain Qu'il s'en vola battant l'une et l'autre aile.
    200 (aile)
  16. Joli, gentil petit cheval, Bon à monter, bon à descendre, Sans que tu sois un bucéphal, Tu portes plus grand qu'Alexandre,
    dans D'OLIVET, Prosodie fr. art. III, n° 6 (bucéphale)
  17. …Voulez-vous que je die Quel instrument a plus de melodie ? C'est à mon gré le loquet d'une porte…
  18. Le temps me peut abolir avant eage, Et mon malheur me garder de vous voir Beaucoup de jours.
    174 (abolir)
  19. trembler le grelet : Minuict est pieça sonné ; Par Dieu, c'est bien promené : Je fay bien de leur vallet, D'icy trembler le grelet.
    227 (grelot)
  20. Vos blanches dents ou plustost diamans Sont la prison des esprits des amants.
    (26). (diamant)