Philippe QUINAULT, auteur cité dans le Littré

QUINAULT (1635-1688)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme QUINAULT a été choisie.

161 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Agrippa ou le faux Tibérinus 1660 17 citations
Armide (livret de la tragédie musicale de Lully) 1686 14 citations
La Mère Coquette ou les Amants brouillés 1665 17 citations

Quelques citations de Philippe QUINAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 161 citations dans le Littré.

  1. Qu'une première amour est belle ! Qu'on a peine à s'en dégager ! Et qu'on doit plaindre un cœur fidèle, Lorsqu'il est forcé de changer !
    Atys, IV, 1 (amour)
  2. Un tendre engagement va plus loin qu'on ne pense ; On ne voit pas, lorsqu'il commence, Tout ce qu'il doit coûter un jour.
    Thésée, II, 1 (engagement)
  3. Enfin tout l'enfer s'intéresse Dans l'amour qui séduit un cœur si glorieux.
    Arm. IV, 1 (intéresser)
  4. Protée, à qui je dois le jour, Du plus sombre avenir perce la nuit obscure.
    Phaét. I, 3 (percer)
  5. Les dieux m'ont donné du courage, Et c'est un assez grand secours.
    Cadm. IV, 4 (secours)
  6. Ah ! quel meurtre bon Dieu, ç'aurait été pour vous, Si pour votre malheur il vous eût épousée !
    Mère coq. V, 5 (meurtre)
  7. Fallait-il me donner ton cœur, Puisque tu voulais le reprendre ?
    Alceste, I, 4 (reprendre)
  8. Tu peux prendre pour toi cette jupe demain, Je viens d'apercevoir que la tienne se passe.
    Mère coq. II, 2 (passer)
  9. À peine est-il amant qu'il est amant heureux.
    Rol. III, 6 (peine)
  10. C'est déjà ressentir l'amour Que de commencer à le craindre.
    Proserp. I, 3 (ressentir)
  11. La fleur nouvelle Rit aux zéphirs.
    Thés. IV, 7 (rire)
  12. Son courroux se redouble…
    1sis, V, 4 (redoubler)
  13. Son estime ne sait que trop bien éclater ; Sa gloire va si loin qu'elle est à redouter.
    Bellér. I, 3 (estime)
  14. … Un jeune étourdi bouffi de vanité, Qui cache dans le faste et sous l'énorme enflure D'une grosse perruque et d'une garniture Le plus badin marquis qui vit jamais le jour.
    Mère coquette, I, 2 (enflure)
  15. Mon cœur tremble, soupire et se sent déchirer.
    ib. II, 4 (sentir)
  16. On suit peu les conseils qu'on croit intéressés.
    Astrate, I, 1 (suivre)
  17. Quand on n'a rien à répondre, à quoi sert-il d'écouter ?
    Cadm. I, 4 (servir)
  18. Et puisque sur ma vie il vous plaît d'entreprendre.
    Mort de Cyrus, IV, 6 (entreprendre)
  19. Un malheureux s'attache à qui plaint sa misère.
    Agrippa, II, 3 (malheureux, euse)
  20. Et ma flamme a grossi par l'effort des contraintes.
    Bellérophon, V, 3 (contrainte)