Philippe QUINAULT, auteur cité dans le Littré

QUINAULT (1635-1688)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme QUINAULT a été choisie.

161 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Agrippa ou le faux Tibérinus 1660 17 citations
Armide (livret de la tragédie musicale de Lully) 1686 14 citations
La Mère Coquette ou les Amants brouillés 1665 17 citations

Quelques citations de Philippe QUINAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 161 citations dans le Littré.

  1. Nous ordonnons tous deux la fête de Cybèle, L'honneur est égal entre nous.
    Atys, I, 6 (ordonner)
  2. C'est déjà ressentir l'amour Que de commencer à le craindre.
    Proserp. I, 3 (ressentir)
  3. Quel tourment de cesser de plaire, Lorsqu'on a fait l'essai du plaisir d'être aimé !
    Isis, I, 3 (essai)
  4. L'honneur qui suit une illustre vie Estun bonheur qui ne finit jamais.
    Phaé. IV, 2 (suivre)
  5. Pour se tirer de peine Chacun promet assez : Mais la promesse est vaine Lorsque les périls sont passés.
    Thés. III, 5 (tirer)
  6. Pour deux amants heureux qu'Amour fait quelquefois, Il en fait tous les jours plus de cent misérables.
    Rol. IV, 5 (pour [1])
  7. L'amour pour moi vous sollicite ; Et je vois que vous me quittez.
    Isis, II, 2 (solliciter)
  8. Sangaride, ce jour est un grand jour pour vous.
    Atys, I, 6 (jour)
  9. … Un jeune étourdi bouffi de vanité, Qui cache dans le faste et sous l'énorme enflure D'une grosse perruque et d'une garniture Le plus badin marquis qui vit jamais le jour.
    Mère coquette, I, 2 (enflure)
  10. Une fille à seize ans défait bien une mère, J'ai beau par mille soins tâcher de rétablir Ce que de mes appas l'âge peut affaiblir.
    Mère coquette, II, 1 (défaire)
  11. Je n'ouvre plus les yeux que pour verser des pleurs.
    Agrippa, II, 2 (ouvrir)
  12. Qu'une première amour est belle ! Qu'on a peine à s'en dégager ! Et qu'on doit plaindre un cœur fidèle, Lorsqu'il est forcé de changer !
    Atys, IV, 1 (amour)
  13. Elle parle de moi sous un nom supposé.
    Rol. IV, 2 (supposé, ée)
  14. C'est toujours un bien De changer de peine.
    Proserp. II, 1 (peine)
  15. Il donne dans le piége, achevez sans remise, Achevez de surprendre Argus et tous ses yeux.
    Isis, III, 4 (piége)
  16. Ah ! je me sens saisir d'horreur.
    Phaéth. I, 8 (sentir)
  17. Il faut aimer pour ressentir Le charme de la rêverie.
    Phaéthon, I, 2 (rêverie)
  18. Quand j'aurais de ma main fait périr votre amant, Pourriez-vous me traiter plus inhumainement ?
    Agrippa, I, 2 (inhumainement)
  19. La pitié d'un rival punit mieux que sa haine.
    Astrate, I, 2 (pitié)
  20. Les dieux m'ont donné du courage, Et c'est un assez grand secours.
    Cadm. IV, 4 (secours)