Nicolas PERROT D'ABLANCOURT, auteur cité dans le Littré

PERROT D'ABLANCOURT (1606-1664)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PERROT D'ABLANCOURT a été choisie.

traducteur français, principalement d'œuvres grecques et latines, mais aussi des textes espagnols contemporains.

229 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les apophtegmes, ou bon mots, des anciens, tirez de Plutarque, de Diogène Laerce, d'Elien, d'Athénée, de Stodée, de Macrobe, & de quelques autres 1664 0 citations
Les guerres d'Alexandre, par Arrian 1646 44 citations
Les œuvres de Tacite 1640 41 citations
Lucien (Lucien de Samosate) 1654 116 citations

Quelques citations de Nicolas PERROT D'ABLANCOURT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 229 citations dans le Littré.

  1. On ne me peut dénier un rang parmi les auteurs de notre langue.
    Arrien, liv. I, dans RICHELET (dénier)
  2. Il [Alexandre] crut qu'il devait donner ses actions pour règle de la justice, plutôt que de prendre la justice pour règle de ses actions.
    Arrien, IV, 4 (règle)
  3. Il fut recevoir le corps de son frère jusqu'à Pavie ; son frère n'avait été qu'une journée au-devant de lui.
    Tacite, 134 (être [1])
  4. Néron dit qu'il conserverait toujours au sénat sa fonction et sa dignité.
    Tacite, 387 (fonction)
  5. Je m'étonne qu'étant si fragiles, ils [les hommes] fassent de si grands desseins et qu'ils se tourmentent si fort pour de vains honneurs.
    Lucien, Caron. (fragile)
  6. Il laissa la place à la disposition des alliés.
    Arrien, liv. IV, dans RICHELET (disposition)
  7. Cela apprend à se garder d'un philosophe hypocrite comme d'un traître.
    Tac. Ann. XVI, dans RICHELET (garder)
  8. Le parasite se présente avec un visage vermeil, un œil vif, un teint frais ; en un mot, robuste de corps et d'esprit.
    Lucien, le Parasite. (robuste)
  9. Il y avait une troisième tour fort ébranlée, qui fût tombée aux premiers coups de la sape.
    Arrien, I, 7 (sape)
  10. On n'est pas tant estropié quand on l'est du bras ou des jambes, que quand on l'est de la bourse.
    Apophth. dans RICHELET (estropié, ée)
  11. Ils s'entre-répondaient tour à tour.
    Apophth. dans RICHELET (entre-répondre (s'))
  12. Je rirai alors tout mon soûl, quand je [Caron] les verrai dans ma nacelle, sans tout cet équipage de grandeur.
    Lucien, Caron. (équipage)
  13. Il y a une enchaînure éternelle des causes avec leurs effets.
    Tacite, VI, 11, dans RICHELET (enchaînure)
  14. Un grand buveur disait qu'il ne buvait que pour s'empêcher d'avoir soif.
    Apophth. dans RICHELET (buveur, euse)
  15. Il faut que je fasse le tour du logis, de peur qu'il n'y ait quelqu'un de caché qui me vienne égorger.
    Lucien, le Songe ou le Coq. (égorger)
  16. La femme est un animal fin et cauteleux.
    Lucien, t. I, Prométhée. (cauteleux, euse)
  17. Il semblait que le monde dût abîmer.
    dans FERAUD (abîmer)
  18. Il est délicat dans son boire et dans son manger.
    Arrien, dans RICHELET (délicat, ate)
  19. Il va doucement son train.
    Lucien, t. II (aller [1])
  20. Ils n'agissaient point turbulemment comme dans une émeute populaire.
    Tacite, Annal. v, 5 (turbulemment)