Nicolas PERROT D'ABLANCOURT, auteur cité dans le Littré

PERROT D'ABLANCOURT (1606-1664)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PERROT D'ABLANCOURT a été choisie.

traducteur français, principalement d'œuvres grecques et latines, mais aussi des textes espagnols contemporains.

229 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les apophtegmes, ou bon mots, des anciens, tirez de Plutarque, de Diogène Laerce, d'Elien, d'Athénée, de Stodée, de Macrobe, & de quelques autres 1664 0 citations
Les guerres d'Alexandre, par Arrian 1646 44 citations
Les œuvres de Tacite 1640 41 citations
Lucien (Lucien de Samosate) 1654 116 citations

Quelques citations de Nicolas PERROT D'ABLANCOURT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 229 citations dans le Littré.

  1. La guerre est rude et infructueuse.
    Tacite, ann. I, 17 (infructueux, euse)
  2. Qu'as-tu à clocher ? es-tu boiteux aussi bien qu'aveugle ?
    Lucien, Timon ou le misanthrope (clocher [2])
  3. Un grand buveur disait qu'il ne buvait que pour s'empêcher d'avoir soif.
    Apophth. dans RICHELET (buveur, euse)
  4. C'est un médecin trop hasardeux.
    Apophth. p. 554, dans RICHELET (hasardeux, euse)
  5. L'abondance, augmentant les forces, engendrait les divisions.
    Tacite, liv. I, dans RICHELET (division)
  6. Il te dira d'abord en radoucissant sa voix : Est-ce l'oracle d'Apollon qui vous a envoyé ici ?
    dans RICHELET (radoucir)
  7. Il ébranla en peu de temps une partie du mur avec les machines.
    Arr. liv. I, dans RICHELET (ébranler)
  8. Il est plus digne d'un prince de donner que de recevoir.
    Apophth. p. 6, dans RICHELET (donner)
  9. Castor et Pollux se reposent tour à tour ; mais moi, je ne repose jamais, et ne fais que courir haut et bas.
    Lucien, dial des dieux, Mercure et sa mère. (reposer)
  10. Il dénonça deux chevaliers romains.
    Tacite, Annales, liv. XI, dans RICHELET (dénoncer)
  11. Ils [les Germains] tiennent à grandeur d'être bornés par des déserts et des terres inhabitées.
    Guerre des Gaules, VI, 2 (tenir)
  12. Alexandre ordonna un deuil général à la mort d'Éphestion.
    Arrien, VII, dans RICHELET (ordonner)
  13. Voici le jour qui rompt mon silence et qui délie ma langue.
    Disc. de Cicéron pour Marcellus, dans RICHELET (délier)
  14. Il y demeura quelque cinq cents hommes sur la place.
    Arrien, liv. I, ch. 10 (demeurer)
  15. Un peintre peignit un rideau si dextrement qu'on s'avisa de le tirer.
    Apophth. dans RICHELET (dextrement)
  16. Pour le sable et la boue qui sont dans les lieux où l'on lutte, outre que cela empêche qu'on ne se fasse mal en tombant, cela apprend à se tenir plus ferme en des lieux glissants, et rend les véritables combats plus faciles.
    Lucien, Exerc. du corps. (lutter)
  17. Si quelqu'un crie à l'aide en se noyant, je l'enfoncerai au lieu de lui tendre la main.
    Lucien, Timon. (enfoncer)
  18. Les voleurs te pillent [Jupiter] tous les jours impunément… à Olympie, pendant la solennité des jeux, ils ont coupé l'or de ta chevelure… qu'il faisait beau voir alors Jupiter, avec un foudre de quinze pieds à la main, qui se laissait tondre par des brigands !
    Lucien, Timon. (foudre [1])
  19. Lâches aux dangers et perfides dans l'occasion.
    Tac. 450 (à)
  20. Une couronne d'olivier aux jeux Olympiques, une de pin aux Isthmiques…
    Lucien, Exerc. du corps. (olympique)