Ambroise PARÉ, auteur cité dans le Littré

PARÉ (1510-1590)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PARÉ a été choisie.

Médecin et chirurgien novateur.

3898 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres complètes 1575 3841 citations

Quelques citations de Ambroise PARÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3898 citations dans le Littré.

  1. Ils ont appelé ceste fievre horrifique [qui cause le frisson], à cause des rigueurs et horreurs qu'elle apporte en ses redoublemens.
    XX, 32 (horrifique)
  2. Les costes vers la racine sont plus entretenantes, pareillement et plus difficiles à rompre.
  3. Le cotignat est styptique et astringent, et partant serre l'estomac.
    VIII, 14 (styptique)
  4. On dit qu'un oedeme est fait de sang phlegmatique.
    Introd. 6 (flegmatique)
  5. La squille cuite sous la cendre.
    XXIII, 23 (scille)
  6. Un regard inconstant, farouche et hagard.
  7. Desquels cauteres aucuns sont cultellaires, les autres ponctuels, les autres olivaires.
    XVI, 33 (olivaire)
  8. Si la bruslure est superficielle, il s'esleve des pustules ou vessies, si on n'y prevoit.
    X, 8 (prévoir)
  9. Aussi osé-je dire que je ne sache homme si chatouilleux, qui ne…
    Dédicace au lecteur. (savoir [1])
  10. Une portion crasse et visqueuse de la sueur, laquelle s'amasse et s'arreste aux meats des pores du vray cuir.
    XXII, 6 (méat)
  11. Par coups de boulets ou autre chose brisante.
    XIII, 14 (briser)
  12. Cest humeur sereux est garde pour deslayer et destremper le sang trop gros, et pour ce est appelé le vehicule du sang.
    Introd. 6 (véhicule)
  13. Ils disent qu'ils font coalescer une piece de cougourde desseichée au lieu de l'os amputé.
    VIII, 22 (courge [1])
  14. Autour du rectum sont certaines veines nommées hemorrhoïdes.
  15. Melon, pommette, quand l'uvée est tellement grosse et sortie, qu'elle represente, suspendue, une pommette.
    XV, 5 (pommette)
  16. Toutes ces choses aceteuses sont fort louées, parce qu'elles irritent l'appetit.
  17. Le malade a les yeux battus, ne pouvant reposer ny dormir qu'à grande peine.
    XV, 36 (œil)
  18. La mandibule inferieure est jointe au milieu du menton par coalescence.
    XIII, 7 (coalescence)
  19. Il fut blessé d'un coup d'arquebute tout au travers du col.
    Introd. 24 (arquebuse)
  20. Quant à l'aage caduque et decrepitée, qui dure jusques à 80 ans…
    Introd. 5 (décrépit, ite)