Ambroise PARÉ, auteur cité dans le Littré

PARÉ (1510-1590)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PARÉ a été choisie.

Médecin et chirurgien novateur.

3898 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres complètes 1575 3841 citations

Quelques citations de Ambroise PARÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3898 citations dans le Littré.

  1. Il faut sçavoir si la fievre est maladie ou symptome ; car, si elle est symptomatique, elle ne pourra estre guerie tandis que la maladie persistera et perseverera.
  2. Bruit de chariots et chevaux, cliquets de fouets.
    XIX, 28 (cliquet)
  3. Bouquin, maladie ainsi appellée, parce que la sueur et vapeur des malades est puante comme un bouc.
    Introd. 21 (bouquin [1])
  4. Tu delieras la premiere ligature que tu avois faite au dessus du lieu de la coupure [amputation].
    X, 23 (coupure)
  5. Le chirurgien ayant la face piteuse, rend à son malade la playe vermineuse.
    Introd. 2 (vermineux, euse)
  6. Medicamens repercussifs, comme jus ou eaux de joubarbe, de plantin, etc.
    V, 9 (joubarbe)
  7. Le chancre ulceré est fort sordide.
    V, 27 (sordide)
  8. Par trop boire du vin pur et fumeux.
  9. Noix de cyprès, galles, escorces de grenades.
    VI, 22 (galle [1])
  10. La ratte se trouva aussi toute pourrie, les boyaux et omentum livides et tavelés.
    v, 19 (taveler)
  11. Les playes faites par harquebusades.
    IX, 1er Disc. (arquebusade)
  12. Ulcere phagedenique, douloureux, sordide, virulent.
  13. La falcité desquelles opinions…
    IX, Préf. (fausseté)
  14. Si le malade amasse les floccons de sa couverture vers luy.
    XX, 23 (flocon)
  15. À ces medicamens seront adjoustés des resolvans.
  16. Une fomentation d'une decoction de camomille… racine d'iris et de souchet, bouillis en laict.
    VIII, 25 (souchet [2])
  17. Alienation d'esprit, syncopes…
    VIII, 23 (aliénation)
  18. On les peut pareillement distiller dedans un chaudron, ou pot de cuivre d'airain, fait en forme de marmite appellé vessie vulgairement.
    XXVI, 8 (vessie)
  19. C'est pourquoi je suis miré et recogneu par dessus ceux de ma vocation, et respecté par ceux mesmes qui ne me cognoissent.
    au lecteur. (mirer)
  20. Cest air par sa constitution condense les humeurs et les rend moins fluxiles.
    Introd. 13 (condenser)