Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU, auteur cité dans le Littré

MONTESQUIEU (1689-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTESQUIEU a été choisie.

2331 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence 1734 288 citations
Dialogue de Sylla et d'Eucrate 1745 16 citations
Histoire orientale, ou Arsace et Isménie 1783 14 citations
L'esprit des lois 1748 1212 citations
Le temple de Gnide 1725 22 citations
Lettres persanes 1721 525 citations

Quelques citations de Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2331 citations dans le Littré.

  1. Il y avait dans ce pays deux hommes bien singuliers : ils avaient de l'humanité, ils connaissaient la justice, ils aimaient la vertu.
    Lett. pers. 12 (singulier, ière)
  2. À présent cinquante quintaux de minerai pour l'or donnent quatre, cinq et six onces d'or, et, quand il n'y en a que deux onces, le mineur ne retire que ses frais.
    Esp. XXI, 22 (frais [2])
  3. En 1745, la czarine fit une ordonnance pour chasser les Juifs, parce qu'ils avaient remis dans les pays étrangers l'argent de ceux qui étaient relégués en Sibérie.
    Esp. XXII, 14 (remettre)
  4. Quoique l'empire eût été souvent acheté, il n'avait pas encore été marchandé.
  5. J'ai observé le tissu extérieur d'une langue de mouton.
    Esp. XIV, 2 (tissu [1])
  6. Lorsque Tibère commença à régner, quel parti ne tira-t-il pas du sénat !
    Rom. X (parti [3])
  7. Cette époque fameuse de la translation de la couronne aux carlovingiens faite sous le roi Pépin.
    Esp. XXX, 16 (translation)
  8. On vient d'exiler un conseiller de notre parlement, parce qu'il a prêté sa plume à coucher les remontrances que le corps a cru devoir faire au roi.
    Correspondance, 61 (coucher [1])
  9. Je regarde les femmes avec indifférence, et je leur rends bien tous leurs mépris et les tourments qu'elles m'ont fait souffrir.
    Lett. pers. 9 (regarder)
  10. Il [Charles II, d'Angleterre] vit, en passant, un homme au pilori, il demanda pourquoi il était là : Sire, dit-on, c'est parce qu'il a fait des libelles contre vos ministres. - Le grand sot ! dit le roi, que ne les écrivait-il contre moi ? on ne lui aurait rien fait.
    Esp. VI, 16 (pilori)
  11. Il y avait dans ces temps-là comme deux mondes séparés : dans l'un combattaient les Carthaginois et les Romains ; l'autre était agité par des querelles qui duraient depuis la mort d'Alexandre.
    Rom. 5 (querelle)
  12. Ces enfants sont la plupart du temps faibles et malsains, et se sentent de la langueur de leur père.
    Lett. pers. 114 (malsain, aine)
  13. Je ne puis pardonner les coups de coude que je reçois régulièrement et périodiquement.
    Lett. pers. 24 (coude)
  14. Dans la naissance des sociétés, ce sont les chefs des républiques qui font l'institution.
    Rom. 1 (institution)
  15. L'empereur Basile les fit fustiger ; on leur brûla les cheveux et le poil.
    Esp. VI, 16 (poil)
  16. Ils ne peuvent plus distinguer un sentiment d'avec un sentiment.
    Gnide, IV (distinguer)
  17. Si le détestable parricide de notre grand roi Henri IV avait porté ce coup sur un roi des Indes.
    Lett. pers. 103 (porter [1])
  18. Le roi de Rome commandait les armées, et avait l'intendance des sacrifices.
    Esp. XI, 12 (intendance)
  19. La loi des Wisigoths triompha, et le droit romain s'y perdit.
    Espr. XXVIII, 7 (perdre)
  20. C'est [l'Écriture] un champ de bataille où l'on s'attaque, où l'on s'escarmouche de bien des manières.
    Lett. pers. 134 (escarmoucher)