Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU, auteur cité dans le Littré

MONTESQUIEU (1689-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTESQUIEU a été choisie.

2331 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence 1734 288 citations
Dialogue de Sylla et d'Eucrate 1745 16 citations
Histoire orientale, ou Arsace et Isménie 1783 14 citations
L'esprit des lois 1748 1212 citations
Le temple de Gnide 1725 22 citations
Lettres persanes 1721 525 citations

Quelques citations de Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2331 citations dans le Littré.

  1. Cette confiscation était une espèce de droit d'amortissement pour le prince des taxes qu'il levait sur les Juifs.
    Esp. XXI, 20 (amortissement)
  2. Les chrétiens ne regardent pas le mariage dans ce point de vue.
    Lett. pers. 116 (vue)
  3. Quoi de pis que de se déshonorer ? Étranger que j'étais, je n'avais rien de mieux à faire que d'étudier cette foule de gens qui y abordaient sans cesse.
    Lett. pers. 48 (de)
  4. Les plébéiens gagnèrent ce point, que seuls, sans les patriciens, ils pourraient faire des lois qu'on appela plébiscites… ainsi il y eut des cas où les patriciens n'eurent point de part à la puissance législative.
    Esp. XI, 16 (plébiscite)
  5. La facilité qu'a cette maladie [lèpre] à se rendre populaire, nous doit faire sentir la sagesse de ces lois [des Égyptiens et des Juifs].
    Esp. XIV, 11 (populaire)
  6. Depuis l'invention de la poudre, les batailles sont beaucoup moins sanglantes qu'elles n'étaient, parce qu'il n'y a presque plus de mêlée.
    Lett. pers. 106 (ne)
  7. Alexandre laissa son armée et sa flotte à Patale, alla lui-même avec quelques vaisseaux reconnaître la mer, marqua les lieux où il voulut que l'on construisît des ports, des havres, des arsenaux.
    Esp. XXI, 8 (reconnaître)
  8. Les torrents et les incendies nous ont fait découvrir que les terres contenaient des métaux.
    Esp. XVIII, 15 (métal)
  9. Ceux qui les obtinrent [les fiefs] eurent la jouissance la plus étendue ; ils en tirèrent tous les fruits et tous les émoluments ; et comme un des plus considérables était les profits judiciaires…
    Esp. XXX, 20 (émolument)
  10. Dès qu'un grand est mort, on s'assemble dans une mosquée, et l'on fait son oraison funèbre.
    Lettres pers. 40 (assembler)
  11. On se battait pour avoir le pillage du camp ennemi ; après quoi le vainqueur et le vaincu se retiraient chacun dans sa ville.
  12. Une bigoterie universelle abattit les courages et endormit l'empire d'Orient.
    Rom. 22 (bigoterie)
  13. [Louis XIV] voulant se survivre à lui-même, semblait avoir prétendu régner encore après sa mort.
    Lett. pers. 92 (survivre)
  14. Par les choses que fit le désespoir dans Carthage désarmée, on peut juger de ce qu'elle aurait pu faire avec sa vertu, lorsqu'elle avait ses forces.
    Espr. III, 3 (désespoir)
  15. Je ne sais ce que c'est, mais tout se tourne contre moi… j'avais préparé quelques saillies pour relever mon discours ; jamais on n'a voulu souffrir que je les fisse venir.
    Lett. pers. 54 (saillie)
  16. Il vaudrait mieux recueillir les voix à la mineure.
    Lett. pers. 86 (mineure)
  17. Il n'en est pas de la consternation d'un peuple belliqueux qui se tourne presque toujours en courage, comme de celle d'une vile populace qui ne sent que sa faiblesse.
  18. Cela est heureux, lui répondis-je ; car de la manière que vous avez parlé tout aujourd'hui, je reconnais que vous avez grand besoin d'être éclairé.
    Lett. pers. 101 (aujourd'hui)
  19. Il [César] porta le mépris [du sénat] jusqu'à faire lui-même les sénatus-consultes ; il les souscrivait du nom des premiers sénateurs qui lui venaient dans l'esprit.
    Rom. 11 (souscrire)
  20. Lysimaque, me dit-il, je te rends mon amitié, rends-moi la tienne.
    Lysim. (rendre)