Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU, auteur cité dans le Littré

MONTESQUIEU (1689-1755)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTESQUIEU a été choisie.

2331 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence 1734 288 citations
Dialogue de Sylla et d'Eucrate 1745 16 citations
Histoire orientale, ou Arsace et Isménie 1783 14 citations
L'esprit des lois 1748 1212 citations
Le temple de Gnide 1725 22 citations
Lettres persanes 1721 525 citations

Quelques citations de Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2331 citations dans le Littré.

  1. Il est singulier de voir comment il échappe aux passages qui le pressent de toutes parts.
    Esp. XXX, 25 (passage)
  2. Dans la partie du monde où le despotisme est naturalisé, qui est l'Asie.
  3. Lorsque le peuple d'Ephèse eut appris que les pères du concile avaient décidé qu'on pouvait appeler la Vierge mère de Dieu, il fut transporté de joie ; il baisait les mains des évêques ; il embrassait leurs genoux ; tout retentissait d'acclamations.
    Esp. XXV, 2 (vierge)
  4. Les Romains tireront de leurs alliés 700 000 hommes de pied, et 70 000 de cheval.
    Rom. 4 (cheval)
  5. Lois générales, immuables, éternelles, qui s'observent sans aucune exception, avec un ordre, une régularité et une promptitude infinie, dans l'immensité des espaces.
    Lett. pers. 97 (observer)
  6. Tu m'as beaucoup parlé, dans une de tes lettres, des sciences et des arts cultivés en Occident.
    Lett. pers. 105 (occident)
  7. La vie des États est comme celle des hommes.
    ib. x, 2 (état)
  8. Tacite, qui abrégeait tout, parce qu'il voyait tout.
    Esp. XXX, 2 (voir)
  9. Les Alains étaient pesamment armés.
    Rom. 20 (pesamment)
  10. Les peuples qui n'ont point de temples ont peu d'attachement pour leur religion.
    Esp. XXV, 3 (temple [1])
  11. Il n'est pas possible que, dans un si grand nombre de branches de commerce, il n'y en ait toujours quelqu'une qui souffre, et dont par conséquent les ouvriers ne soient dans une nécessité momentanée.
    Esp. XXIII, 29 (nécessité [1])
  12. Cette époque fameuse de la translation de la couronne aux carlovingiens faite sous le roi Pépin.
    Esp. XXX, 16 (translation)
  13. Depuis qu'une troupe de petits-maîtres s'est mêlée parmi nous [nouvellistes], nous ne savons plus où nous en sommes ; à peine ouvrons-nous la bouche pour dire une nouvelle, qu'un de ces jeunes gens propose de parier contre.
    Lett. pers. 130 (nouvelle)
  14. Ces préceptes n'avaient qu'une bonté relative, ce qui est l'éponge de toutes les difficultés qu'on peut faire sur les lois de Moyse.
    Esp. XIX, 21 (éponge [1])
  15. Ce fut un assez beau spectacle dans le siècle passé de voir les efforts impuissants des Anglais pour établir parmi eux la démocratie.
    Esp. III, 3 (démocratie)
  16. La bulle Unigenitus et le livre de l'Esprit des lois ont été les causes occasionnelles qui ont fait faire au critique un raisonnement si puéril.
    Espr. Défense, part. 1 (occasionnel, elle)
  17. Nous disons bien des sottises qui passent incognito.
    Lett. pers. 54 (incognito)
  18. Tant de bouches ne parlent presque que par exclamation.
    Lett. pers. 73 (exclamation)
  19. Je restreins les crimes contre la tranquillité aux choses qui contiennent une simple lésion de police.
    Esp. XII, 4 (lésion)
  20. Il y a en France trois sortes d'états, l'église, l'épée et la robe.
    Lett. pers. 44 (état)