John PALSGRAVE, auteur cité dans le Littré

PALSGRAVE (1485?-1554)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PALSGRAVE a été choisie.

Percepteur puis prêtre, auteur de la première grammaire de la langue française, rédigée en anglais, et conçue pour aider à l'apprentissage du français par les britanniques.

154 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'esclarcissement de la langue francoyse 1530 153 citations

Quelques citations de John PALSGRAVE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 154 citations dans le Littré.

  1. Quand on vous offre le coychon, il fait bon ouvrir le sac.
    p. 594 (cochon)
  2. Vous ne lui deveriez pas aliener ses biens.
    p. 420 (aliéner)
  3. On eust pensé qu'il eust esté ung fort riche homme, mais il est grandement à l'arriere de ses affaires.
    p. 423 (arrière)
  4. Fortune lui a versé sa chance cen dessus dessoubz.
  5. Il a bien colloqué sa fille.
  6. Il n'est pas bon tanneur ; car il ne sçayt besanner son cuyr.
    p. 574 (basaner)
  7. Les ungz le disoyent estre inspiré du saint esprit, et les aultres le disoyent estre inspiré des espritz du cellier.
    p. 537 (esprit)
  8. Desossez ceste venayson.
    p. 747 (désosser)
  9. Je trouve dans le commun langage ces façons de parler… Cependant que j'irons au marché, pour nous irons : j'avons bu, pour nous avons ; allons m'en, de par le diable, pour allons nous en ; j'allons bien, pour nous allons bien.
    f° 125 au verso (je)
  10. Je luy fays acroire que la lune est faycte de bezane.
    p. 627 (basane)
  11. Il vous fault mettre le bonnet à gyngoys.
    p. 831 (guingois)
  12. Ses edifices s'avancent, car il a salairié plus d'ouvriers.
    p. 673 (salarier)
  13. Ilz sont si fort annexez qu'on ne les peult separer d'ensemble.
    p. 432 (annexer)
  14. Hamasson ou hamaçon (h aspirée).
    p. 18 (hameçon)
  15. Pourquoy bigarres tu ton saion en ceste façon ?
    p. 482 (bigarrer)
  16. Tu resembles au viel cheval de mon pere, tu ne veulx poynt marcher jusques à tant que tu soyes picqué.
    p. 427 (cheval)
  17. Se on ne tient jeunesse bien court, elle sera bien tost gastée.
  18. Deshabituer.
    p. 30, qui recommande de prononcer l's, l'h étant non aspirée. (déshabituer)
  19. C'est ung passe temps que de veoir ung lievre doubler et redoubler.
    p. 682 (doubler)
  20. Le villayn ricanne comme ung chien soubz ung huis.
    p. 551 (ricaner)