John PALSGRAVE, auteur cité dans le Littré

PALSGRAVE (1485?-1554)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PALSGRAVE a été choisie.

Percepteur puis prêtre, auteur de la première grammaire de la langue française, rédigée en anglais, et conçue pour aider à l'apprentissage du français par les britanniques.

154 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'esclarcissement de la langue francoyse 1530 153 citations

Quelques citations de John PALSGRAVE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 154 citations dans le Littré.

  1. Qui est admonesté est à demy armé.
  2. Ceste navire n'estoyt pas si bien calfetrée, quant elle fut premierement faicte.
    p. 473 (calfeutrer)
  3. Commensal (rendu en anglais par boorder that gothe to borde).
    p. 199 (commensal)
  4. Rengainez vostre rapiere, vous estes homme hardy assez.
    p. 676 (rapière)
  5. C'est ung passe temps que de veoir ung lievre doubler et redoubler.
    p. 682 (redoubler)
  6. Tu resembles au viel cheval de mon pere, tu ne veulx poynt marcher jusques à tant que tu soyes picqué.
    p. 427 (cheval)
  7. Vous avez mangé plus de feves que d'amandes pellées.
    p. 457 (fève)
  8. C'est maulvays signe qu'il vomyt ou gomyt ainsy.
    p. 652 (vomir)
  9. Que me veulx tu donner ? et je me voystrerai despuis le coupeau de ceste montaigne jusques à terre.
    p. 771 (vautrer [2])
  10. Cest hamesson n'est pas trop bien amorcé pour prendre des guerdons.
    p. 443 (gardon)
  11. Harias (h aspirée).
    p. 18 (haria)
  12. Magnificence.
    p. 56 (qui dit qu'on prononce manificence). (magnificence)
  13. Maint huis y fut rompu et maint coffre effondré, Et le dedens exposé à pillaige.
    p. 847 (dedans)
  14. L'aucteur qui compila ce livre vouldroyt qu'il fust en sa puissance de faire plus grant service à son pays.
    p. 491 (compiler)
  15. Pourquoy bigarres tu ton saion en ceste façon ?
    p. 482 (bigarrer)
  16. Ses edifices s'avancent, car il a salairié plus d'ouvriers.
    p. 673 (salarier)
  17. Il est horriblement hastyf en son courroux, il me vilipendoyt comme si je eusse esté ung chien.
    p. 690 (vilipender)
  18. Ce vent de mars vous garschera les levres.
    P. 434 (gercer)
  19. Advisez comment elle lorgne ; n'est elle pas une fiere dame ?
    p. 614 (lorgner)
  20. Je aime aussi chier embeurrer mon pain que de l'emmieller.
    p. 739 (embeurrer)