Nicolas ORESME, auteur cité dans le Littré

ORESME (1325-1382)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ORESME a été choisie.

2129 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Éth. 1361 citations
Thèse de Meunier 394 citations

Quelques citations de Nicolas ORESME

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2129 citations dans le Littré.

  1. On trouve retractement : retractement de conventions.
    Thèse de MEUNIER. (rétractation)
  2. Et une conjugacion ou combination qui est faite selon dyametre fait la retribucion estre selon proporcionalité.
    Eth. 150 (combinaison)
  3. Et dès maintenant peut assez aparoir quele chose est science, mes toutevoies il en convient plus certifier.
    Eth. 173 (certifier)
  4. Bien qui est substance est, par nature, devant bien qui est accident.
    ib. VI, 10 (accident)
  5. Par mixtion charnel faire pechié mortel.
    Eth. 162 (mixtion)
  6. Nous voion que, par nature, la main dextre est la meilleur et la plus vigoureuse.
    Éth. 156 (vigoureux, euse)
  7. Elettion proprement dite suppose deliberaction faite par raison et suppose liberté et prudence.
    ib. 63 (supposer)
  8. Nous disons aucuns resguars ou visions corporeles estre delettables ; aussi sont aucunes audicions ou oïr aucunes choses.
    Eth. 304 (audition)
  9. Il faisoient sur le peuple grans extorsions.
    Thèse de MEUNIER. (extorsion)
  10. Nous conseillons ou faisons conseulx, non pas de la fin ou des fins, mais des choses ordenées à la fin.
    Eth. 67 (conseil)
  11. En medecine, c'est legiere chose, savoir ce que il est dit du miel et du vin et de ellebore.
    Eth. 164 (ellébore)
  12. Mouvement ou fretillement des raz ou des souriz.
  13. Distribucion de honeurs ou de pecunes ou de quelconques autres choses qui sont partables entre ceulx qui communiquent en une civilité ou policie.
    Eth. 144 (civilité)
  14. En nous traiant bien loing et grandement arriere de tel pechié, nous pourrions venir au moien et à la vertu.
    Eth. 54 (grandement)
  15. Donques en resumant nous dirons…
    ib. 77 (résumer)
  16. Et est necessaire qu'il soit non penitent ou non repentant.
  17. Multitude deceue par aucuns faulz seducteurs.
    Thèse de MEUNIER. (séducteur, trice)
  18. Et après l'en doit estudier comme par eulx et de eulx l'en viegne aus termes et as conclusions des sciences.
    ib. XI, 17 (conclusion)
  19. Les anciens cosmografes, c'est à dire ceulz qui ont fait description de la terre habitable.
    Thèse de MEUNIER. (cosmographe)
  20. Ceulx qui sont desattrempez en touchier ou en gouster.
    Éth. 93 (toucher [2])