Nicolas ORESME, auteur cité dans le Littré

ORESME (1325-1382)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ORESME a été choisie.

2129 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Éth. 1361 citations
Thèse de Meunier 394 citations

Quelques citations de Nicolas ORESME

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2129 citations dans le Littré.

  1. Il le feist roy par resignacion en son vivant.
    Thèse de MEUNIER. (résignation)
  2. En teles choses n'a pas certaine diffinicion ou certain terme ou assignacion de distance.
    Eth. 242 (assignation)
  3. L'eaue s'en va et flue. - Humeur corrompue qui flue ou descent aux yex.
    Thèse de MEUNIER. (fluer)
  4. Doncques puis je bien encore conclure que la consideracion et le propos de nostre bon roy Charles est à recommander, qui fait les bons livres et excellens translater en françois.
    Prol. (conclure)
  5. Si comme en geometrie un point, et en arismetique unité.
    Eth. 302 (unité)
  6. La conclusion s'ensuit de necessité.
  7. Une est pour avoir lignée et pour sauver et continuer humaine espece.
    Eth. 254 (espèce)
  8. Et il monstre comme ces deux membres de la division dessus ditte competent et convienent à diverses gens.
    ib. 69 (compéter)
  9. Science est par demonstration.
    Thèse de MEUNIER. (démonstration)
  10. Ce doit il faire enviz et à poine.
  11. Ceulz qui ont une maladie es oilz appellée obtalmie.
    Eth. 299 (ophthalmie)
  12. Le juge corrumpu qui a jugié injustement un champ à la partie, il ne prent pas le champ pour soy, mais il prent l'argent.
    Eth. 161 (juger)
  13. La connexion des vertus.
    Thèse de MEUNIER. (connexion)
  14. Chose qui estjuste selon la justice distributive.
    Eth. 145 (justice)
  15. Puisque ceste puissance ou partie d'ame participe avecques raison, il convient dire qu'elle est racionele aucunement.
    Eth. 32 (aucunement)
  16. En tex [tels] cas et semblables, il est doubte et question se telles choses doivent estre dites voluntaires ou involuntaires.
    Eth. 48 (question)
  17. Il n'appartient pas au magnanime fuir ou refuser celui qui le admoneste en raison.
  18. Il fait son epylogue où il recapitule…
    Thèse de MEUNIER. (épilogue)
  19. Celui que Aristote appelle fort, l'en dit en françois que il est hardi, et de celui qui excede en oser, l'en dit que il est trop hardi ou foul hardi.
  20. Tele amisté est permanente et durable, car elle comprent en soi toutes les choses qui appartienent et conviennent à amis.
    ib. 235 (comprendre)