Charles Hubert MILLEVOYE, auteur cité dans le Littré

MILLEVOYE (1782-1816)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MILLEVOYE a été choisie.

140 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Charles Hubert MILLEVOYE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 140 citations dans le Littré.

  1. Le regard fixe et le sein oppressé.
    élég. liv. I (fixe)
  2. Ta jeunesse sera flétrie Avant l'herbe de la prairie, Avant le pampre du coteau.
    Chute des feuilles. (flétrir [1])
  3. Le roi présent dévore la menace ; Son âme altière est contrainte à fléchir.
    le Mancenillier. (dévorer)
  4. Fatal oracle d'Épidaure, Tu l'as dit : les feuilles des bois à ses yeux jauniront encore, Et c'est pour la dernière fois.
    Chûte des f. (jaunir)
  5. Le ménestrel consacrait ses chansons à ce vainqueur dont la terrible lance Aux plus vaillants fait vider les arçons.
    Charlemagne à Pavie, ch. III (arçon)
  6. L'œil du sage lui seul voit, distingue, mesure, Surprend l'homme échappant aux mains de la nature, Compare sa rudesse à nos goûts amollis Et ses brutes vertus à nos vices polis.
    Invent. poétique. (poli, ie)
  7. De tout son corps pressant les froids parvis, à ces accents le royal solitaire Mêle tout bas quelques vœux pour son fils.
    Charlemagne à Pavie, ch. VI (parvis)
  8. Quatre lutins à l'aile diaprée Sont les coursiers de son char nébuleux.
    Charlemagne à Pavie, ch. I (diapré, ée)
  9. Je t'aborde, l'air vague et le front sans couleur.
    Élég. I (vague [2])
  10. Sous la brutale injure et le brocard sanglant L'harmonieux Racine expia son talent.
    Jalous. littéraires. (brocard [1])
  11. Les loups rôdaient autour de ses batailles ; De ses exploits ils vivaient plus d'un jour.
    Rançon d'Egill. (bataille)
  12. Oubliez-vous votre déconvenue ? Dans notre lutte au pied du mont Ida Je vous vainquis, et pourtant j'étais nue.
    la Défaite. (déconvenue)
  13. Cent vierges qu'enfanta l'Inde voluptueuse Couvrent de mets choisis sa table fastueuse.
    Élégies, Homère, ch. II (fastueux, euse)
  14. À ces mots, sous la ramée Je suis ma route, et j'entends La voix de ma bien-aimée Me redire : je t'attends.
    Élég. liv. I (ramée)
  15. En plein conseil, Amour fut dépouillé ; Vénus supplie et Jupiter compose.
    la Préférence. (composer)
  16. De ces illusions qu'enfanta le poëte, Le poëte à son tour enrichit sa palette.
    Invent. poétiq. (palette [1])
  17. Le voyageur, trompé dans son attente, Redouble en vain sa marche haletante.
    Élég. liv. I, le Bois détruit. (haletant, ante)
  18. Souris, amour, si la bergère Quittant la grotte bocagère En rapporte, selon mes vœux, Un doux souvenir dans son âme.
    Élég. liv. I (bocager, ère)
  19. Rien pour l'observateur n'est muet sur la terre ; L'univers étonné devient son tributaire.
    Invention poétique. (tributaire)
  20. Mais du temple voisin quand la cloche sacrée Annonça qu'un mortel avait quitté le jour, Chaque son retentit dans mon âme navrée.
    Élég. I, 2 (navré, ée)