Jean-Baptiste Poquelin, dit MOLIÈRE, auteur cité dans le Littré

MOLIÈRE (1622-1673)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MOLIÈRE a été choisie.

8504 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Critique de l'école des femmes 1662 243 citations
Dom Garcie de Navarre, ou Le prince jaloux 1661 98 citations
Dom Juan, ou le Festin de Pierre 1665 341 citations
George Dandin 1666 203 citations
La comtesse d'Escarbagnas 1671 67 citations
La jalousie du barbouillé 1660 8 citations
L'amour médecin 1665 104 citations
L'amphytrion 1668 378 citations
La princesse d'Élide 1664 137 citations
L'avare 1668 56 citations
Le bourgeois gentilhomme 1670 345 citations
L'école des femmes 1662 422 citations
L'école des maris 1661 252 citations
Le dépit amoureux 1656 354 citations
Le malade imaginaire 1673 263 citations
Le mariage forcé 1664 132 citations
Le médecin malgré lui 1666 185 citations
Le misanthrope 1666 703 citations
Les amants magnifiques 1670 69 citations
Les fâcheux 1661 214 citations
Les femmes savantes 1672 538 citations
Les fourberies de Scapin 1671 218 citations
Le sicilien, ou L'amour peintre 1667 94 citations
Les précieuses ridicules 1659 314 citations
L'étourdi, ou Les contretemps 1655 13 citations
L'impromptu de Versailles 1663 123 citations
Mélicerte 1666 64 citations
Monsieur de Pourceaugnac 1669 185 citations
Psyché 66 citations
Sganarelle, ou Le cocu imaginaire 1660 232 citations
Tartuffe, ou l'imposteur 1664 769 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste Poquelin, dit MOLIÈRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8504 citations dans le Littré.

  1. Il se ferait fesser pour moins d'un quart d'écu.
    l'Ét. I, 2 (fesser)
  2. Je suis d'avis qu'il soit phlébotomisé libéralement ; c'est-à-dire que les saignées soient fréquentes et plantureuses.
    Pourc. I, 11 (phlébotomiser)
  3. Eh bien ! souperons-nous avant la promenade ? - Non, je jeûne ce soir. - D'où vient cette boutade ?
    Éc. des femmes, IV, 8 (boutade)
  4. Éraste : Vous ne vous remettez pas tout cela ? , -P, ourceaugnac : Excusez-moi, je me le remets ; [à Sbrigani] diable emporte si je m'en souviens.
    Pourc. I, 6 (remettre)
  5. Que je ne puis blâmer la nouveauté des feux Dont envers moi Léandre a parjuré ses vœux.
    l'Ét. V, 13 (parjurer (se))
  6. Quand j'aurai fait le brave et qu'un fer pour ma peine M'aura d'un vilain coup transpercé la bedaine.
    Sganar. 17 (bedaine)
  7. Comme une autre Diane elle hante les bois.
    Princ. d'Él. I, 1 (hanter)
  8. D'où vous peuvent venir ces douleurs non communes ?
    Sganar. 16 (de)
  9. Et j'ai prédit cent fois à mon fils votre père, Que vous preniez tout l'air d'un méchant garnement.
    Tart. I, 1 (garnement)
  10. Elle dit que ce n'est pas contentement pour elle que cinquante-six ans, et surtout elle est pour les nez qui portent des lunettes.
    l'Av. II, 6 (contentement)
  11. Nous l'avons en dormant, madame, échappé belle.
    Femmes sav. IV, 3 (beau ou bel, belle)
  12. Je m'en vais être homme à la barbe des gens.
    Femmes sav. II, 9 (barbe [1])
  13. Je ne suis point battant de peur d'être battu.
  14. Martine : Et tous vos biaux dictons ne servent pas de rien. - Bélise : De pas mis avec rien tu fais la récidive, Et c'est, comme on t'a dit, trop d'une négative.
    Fem. sav. II, 6 (rien)
  15. Pour vous elle est de flamme.
    l'Ét. I, 6 (flamme [1])
  16. Comme à de mes amis, il faut que je te chante Certain air que j'ai fait de petite courante… (Il chante la courante) N'est-elle pas belle ?
    Fâch. II, 5 (courante [1])
  17. Je te promets cet habit-ci, quand je l'aurai un peu usé.
    Scapin, III, 2 (user)
  18. Comme vous baillez des soufflets.
    Amph. I, 2 (bailler)
  19. Au contraire, mignonne, C'est me faire mieux voir ton amour et ta foi.
    Éc. des m. II, 5 (mignon, onne)
  20. On soupçonne aisément un sort tout plein de gloire, Et l'on veut en jouir avant que de le croire.
    Tart. IV, 5 (soupçonner)