Jean-Baptiste Poquelin, dit MOLIÈRE, auteur cité dans le Littré

MOLIÈRE (1622-1673)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MOLIÈRE a été choisie.

8504 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Critique de l'école des femmes 1662 243 citations
Dom Garcie de Navarre, ou Le prince jaloux 1661 98 citations
Dom Juan, ou le Festin de Pierre 1665 341 citations
George Dandin 1666 203 citations
La comtesse d'Escarbagnas 1671 67 citations
La jalousie du barbouillé 1660 8 citations
L'amour médecin 1665 104 citations
L'amphytrion 1668 378 citations
La princesse d'Élide 1664 137 citations
L'avare 1668 425 citations
Le bourgeois gentilhomme 1670 345 citations
L'école des femmes 1662 422 citations
L'école des maris 1661 252 citations
Le dépit amoureux 1656 354 citations
Le malade imaginaire 1673 263 citations
Le mariage forcé 1664 132 citations
Le médecin malgré lui 1666 185 citations
Le misanthrope 1666 703 citations
Les amants magnifiques 1670 69 citations
Les fâcheux 1661 214 citations
Les femmes savantes 1672 538 citations
Les fourberies de Scapin 1671 218 citations
Le sicilien, ou L'amour peintre 1667 94 citations
Les précieuses ridicules 1659 314 citations
L'étourdi, ou Les contretemps 1655 648 citations
L'impromptu de Versailles 1663 135 citations
Mélicerte 1666 64 citations
Monsieur de Pourceaugnac 1669 185 citations
Psyché 66 citations
Sganarelle, ou Le cocu imaginaire 1660 232 citations
Tartuffe, ou l'imposteur 1664 769 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste Poquelin, dit MOLIÈRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8504 citations dans le Littré.

  1. Après de si beaux coups qu'il a su divertir.
    l'Étour. III, 1 (divertir)
  2. J'ai l'humeur enjouée, et sans cesse je ris ; mais, tout en riant, je suis sérieuse sur de certains chapitres.
    Scapin, III, 1 (chapitre)
  3. … Qu'elle coure aime l'oisiveté, Et soit des damoiseaux flairée en liberté.
    Éc. des maris, I, 2 (flairé, ée)
  4. Le ciel, dont nous voyons que l'ordre est tout-puissant, Pour différents emplois nous fabrique en naissant.
    Femm. sav. I, 1 (fabriquer)
  5. Peut-on rien voir de plus cruel que cette rigoureuse épargne qu'on exerce sur nous, que cette sécheresse étrange où l'on nous fait languir ?
    l'Av. I, 2 (sécheresse)
  6. Mais, après le scandale et l'affront d'aujourd'hui, Le ciel n'ordonne pas que je vive avec lui.
    Tart. IV, 1 (scandale)
  7. L'impudente ! appeler un jargon le langage Fondé sur la raison et sur le bel usage !
  8. Qui se donne à la cour, se dérobe à son art ; Un esprit partagé rarement s'y consomme, Et les emplois de feu demandent tout un homme.
    la Gloire du Val-de-Grâce. (partagé, ée)
  9. Car les femmes y sont faites à coqueter.
    Éc. des f. I, 6 (fait, aite [1])
  10. Aux brillants d'une telle victoire.
    la Princ. I, 1 (brillant, ante)
  11. Mais il n'est, comme on dit, pire eau que l'eau qui dort, Et vous menez, sous chape, un train que je hais fort.
    Tart. I, 1 (chape)
  12. Bien huppé qui pourra m'attraper sur ce point !
    Éc. des femmes, I, 1 (huppé, ée)
  13. Et tâchons d'ébranler, de force ou d'industrie, Ce malheureux dessein qui nous a tous troublés.
    Tart. IV, 2 (force)
  14. Sa grâce et sa vertu sont de douces amorces.
    l'Ét. III, 2 (grâce)
  15. Monsieur a-t-il invité des gens pour les assassiner à force de mangeaille ?
    l'Av. III, 5 (mangeaille)
  16. La bassesse de ma fortune, dont il plaît au ciel de rabattre l'ambition de mon amour.
    Am. magn. I, 1 (dont)
  17. Pour vouloir soutenir le courroux qu'on me donne, Mon cœur a trop su me trahir.
    Amph. II, 6 (soutenir)
  18. Morbleu ! vous n'êtes pas pour être de mes gens.
    Mis. I, 1 (être [1])
  19. Je viens de voir pour mes péchés cette méchante rapsodie de l'École des femmes ; je suis encore en défaillance du mal de cœur que cela m'a donné.
    Critique, 3 (donner)
  20. Après s'être peigné et avoir ajusté ses canons.
    ib. sc. 10 (ajuster)