Alexis PIRON, auteur cité dans le Littré

PIRON (1689-1773)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PIRON a été choisie.

176 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La métromanie, ou Le poète 1738 127 citations

Quelques citations de Alexis PIRON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 176 citations dans le Littré.

  1. … Oh ! qui va rondement Ne daigne pas entrer en éclaircissement.
    Métrom. II, 4 (éclaircissement)
  2. Et parlé de vos vers, en pliant les épaules.
    Métrom. III, 4 (épaule)
  3. Vous penchiez pour quelqu'un ; j'en suis fâché pour vous ; Pourquoi tardiez-vous tant à me le venir dire ?
    Métrom. V, 11 (pencher)
  4. C'était au vrai l'habit d'un franciscain, Mais sous lequel ne gisait qu'un requin, Poisson goulu, vorace, anthropophage, Poisson béant, poisson pour tout potage, Mais un poisson froqué ; par quel hasard ?
    Le moine défroqué, conte. (froqué, ée)
  5. Voilà tout bien appareillé, Le mousquetaire agenouillé, Et le malin corps en posture.
    le Nez et les pincettes, conte (mousquetaire)
  6. … à son rire moqueur Le serpent de l'envie a sifflé dans son cœur.
    Métrom. III, 4 (siffler)
  7. Juré piqueur de diphthongue, Endoctriné de tout point Sur la virgule, le point, La syllabe brève et longue.
    Épigr. contre d'Olivet. (bref, brève [1])
  8. Je fais dans un pic-nic, Passer par l'alambic Six pintes ric-à-ric.
    Chans. (ric-à-ric)
  9. Mais donne-lui cuir et poil de Judas, Deux yeux de chien, gueule à triple quenotte.
    Épigr. (quenotte)
  10. Mais je m'oriente au portrait que vous faites.
    Métrom. I, 1 (orienter)
  11. J'étais indifférente et je ne la suis plus, Et je sais que sans vous je la serais encore.
    Métrom. IV, 9 (l'éd. de 1776 a le). (le, la, les [2])
  12. [La pièce est tombée] Tout à plat. - Damis : Tout à plat ? - Baliveau à Damis : Oh ! tout à plat.
    Métrom. V, 2 (plat, ate [1])
  13. Prends un parti solide, et fais choix d'un état Qu'ainsi que le talent le bon sens autorise, Qui te distingue et non qui te singularise.
    Métrom. III, 7 (singulariser)
  14. À sauver, s'il se peut, par mes travaux constants, Et leurs noms et les miens des injures du temps.
    Métrom. III, 9 (injure)
  15. J'ai demain, pour ma part, cent places retenues, Et veux, après demain, vous faire aller aux nues.
    Métrom. V, 13 (nue)
  16. Je suis un malheureux, mon oncle me renonce.
    Métrom. III, 9 (renoncer)
  17. Quelle égide opposer aux traits de la satire ?
    Métrom. v, 1 (trait [1])
  18. Comment diable, à merveille, à miracle ! courage !
    Métrom. III, 8 (miracle)
  19. Blasphèmes nouveaux, Vieux dictons dévots, Hapelourdes, pavots, Et brides à veaux, Que n'a-t-on pas mis Dans Sémiramis ?
    Chanson satirique sur la Sémiramis de Voltaire (bride)
  20. Le pré valait-il la fauchure ? [Le jeu valait-il la chandelle ?].
    les Misères de l'amour (pré [1])