Jean-Jacques Dortous de MAIRAN, auteur cité dans le Littré

MAIRAN (1678-1771)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRAN a été choisie.

131 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Éloges des académiciens de l'académie royale des sciences, morts dans les années 1741, 1742 & 1743 1747 129 citations

Quelques citations de Jean-Jacques Dortous de MAIRAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 131 citations dans le Littré.

  1. Il faut l'avouer à la honte de la raison, le plus sûr moyen et presque le seul que nous ayons pour nous guérir de nos faiblesses et de nos passions est de leur opposer des passions contraires.
    Éloges, Hunauld. (passion)
  2. Il [Halley] y réduit, conformément à l'idée de M. Newton, les trajectoires ou orbites de cette espèce de planètes à de simples paraboles qui ont le soleil pour foyer.
    Élog. Halley. (trajectoire)
  3. La charge de bibliothécaire du roi, telle qu'elle est aujourd'hui et que l'abbé Bignon la possédait, comprend celle de maître de librairie et celle d'intendant ou garde du cabinet des livres manuscrits, médailles et raretés antiques et modernes, et garde de la bibliothèque du roi.
    Éloge de l'abbé Bignon. (garde [2])
  4. Un herbier de trente gros volumes in-folio qu'il a laissés.
    Élog. de Petit. (herbier)
  5. Jérôme Bignon, cet illustre magistrat que les derniers siècles peuvent hardiment opposer aux plus grands personnages de l'antiquité.
    Éloges, l'abbé Bignon. (opposer)
  6. Joseph Privat de Molières, prêtre, lecteur et professeur de philosophie au Collége royal.
    Éloge de Molières. (lecteur, trice)
  7. Les découvertes des savants sont les conquêtes du genre humain.
    Éloges, Lémery. (découverte)
  8. Les plus fameux navigateurs, au nombre desquels on peut hardiment mettre M. Halley, même dans ce qui regarde purement l'art et la manœuvre de la navigation.
    Éloges, Halley. (navigateur)
  9. On a dit que Platon refusait l'entrée de son école à quiconque n'était pas géomètre.
    Éloges, l'abbé de Molières. (entrée)
  10. Juste estimateur du mérite, Louis XIV connaissait trop parfaitement celui de l'abbé de Polignac…
    Éloges, card, de Polignac. (estimateur)
  11. C'est de cette manière laborieuse et tardive que M. Petit vint à bout d'apprendre assez de latin et de belles-lettres pour pouvoir monter en philosophie.
    Éloges, Petit. (monter)
  12. Si elles [les étoiles] n'étaient balancées de toutes parts et à l'infini par des tendances réciproques, elles se réuniraient toutes incessamment autour d'un centre commun.
    Éloges, Halley. (tendance)
  13. Ce fut lui encore qui fournit ou qui exécuta les détonations chimiques et quelques-unes des autres expériences de cette espèce, qui furent faites devant le roi dans l'assemblée du 22 juillet 1716.
    Éloges, Lemery. (détonation)
  14. Louis XIV goûta le caractère de l'abbé Fleury.
    Élog. du card. Fleury. (goûter [1])
  15. M. Lémery ne fut pas plutôt de retour à Paris que la reine d'Espagne l'honora d'un brevet de médecin consultant de Sa Majesté.
    Éloges, Lémery. (médecin)
  16. Vingt-cinq à trente dissertations ou mémoires que donna M. Halley dans l'espace de neuf à dix ans qu'il demeura à Londres, presque tous remplis d'idées neuves, singulières et utiles.
    Éloges, Halley. (dissertation)
  17. Le don de plaire se trouve le plus souvent confondu avec celui de persuader, de conduire les hommes.
    ib. (plaire)
  18. M. Halley avait passé quatre fois la ligne pendant le cours de ce voyage, c'est-à-dire en moins de deux ans.
    Éloge de Halley. (ligne)
  19. La prédilection du répondant [pour une certaine opinion] ne s'y fit sentir [dans la thèse] que par la force des raisons qui la justifiaient.
    Éloges, Polignac. (répondant)
  20. Ces jointures dentelées qu'on nomme les sutures du crâne, et par où les parties qui le composent se trouvent étroitement unies.
    Elog. de Hunauld. (suture)