Jean-Jacques Dortous de MAIRAN, auteur cité dans le Littré

MAIRAN (1678-1771)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRAN a été choisie.

131 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Éloges des académiciens de l'académie royale des sciences, morts dans les années 1741, 1742 & 1743 1747 129 citations

Quelques citations de Jean-Jacques Dortous de MAIRAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 131 citations dans le Littré.

  1. C'est le seul emploi de cette nature qu'il [M. Halley] ait jamais eu ou voulu avoir, et qu'il ne conserva que pendant deux années que dura la refonte.
    Éloges, Halley. (refonte)
  2. Ces jointures dentelées qu'on nomme les sutures du crâne, et par où les parties qui le composent se trouvent étroitement unies.
    Elog. de Hunauld. (suture)
  3. Compatriote et sectateur de Newton, il [M. Halley] a parlé de Descartes avec respect.
    Éloges, Halley. (sectateur)
  4. Il [M. Geoffroy le cadet] montra à la compagnie un petit pain de ce sel [ammoniaque], en tout semblable à celui qu'on nous apporte du Levant, excepté qu'il paraissait résulter de la sublimation, comme il en résultait en effet.
    Élog. de Lémery. (sublimation)
  5. On tenta tous les moyens de noircir sa conduite, ce qui n'était pas facile.
    Éloges, Petit. (noircir)
  6. Les vers de Tycho Brahé furent gravés sur l'instrument qui les lui avait inspirés.
    Élog. de Halley. (gravé, ée)
  7. Les étoiles fixes sont autant de points de comparaison dont les astronomes ne peuvent se passer… aussi s'est-on donné des soins infinis dans tous les siècles pour connaître le nombre et la situation des étoiles fixes.
    Éloges, Halley (étoile)
  8. Les différentes couleurs des précipités de mercure.
    Éloges, Lémery. (précipité, ée)
  9. La différente découpure de leurs bords qui s'ajustent ensemble, qui s'engrènent mutuellement.
    Éloges, Hunauld. (engrener [2])
  10. On pouvait hardiment le contredire, on aurait pu le convaincre sans déchoir un moment de sa familiarité et de sa bienveillance.
    Éloges, Card. de Polignac. (déchoir)
  11. Ses démonstrations anatomiques [de M. Hunauld] lui attirèrent un si grand concours d'étudiants, qu'ils ne pouvaient tenir dans l'amphithéâtre où elles se faisaient, tout spacieux qu'il est.
    Éloges, Hunauld. (tenir)
  12. Les principes de Descartes étaient alors formellement proscrits dans les écoles du royaume, où il était ordonné en même temps de n'enseigner que la philosophie d'Aristote.
    Éloges, Polignac. (formellement)
  13. On a dit que Platon refusait l'entrée de son école à quiconque n'était pas géomètre.
    Éloges, l'abbé de Molières. (entrée)
  14. Il [M. Halley] nous met sous les yeux, dans une table d'une seule page, les nœuds, les périhélies, les distances et les mouvements de vingt-quatre comètes des plus considérables.
    Éloge de Halley (nœud)
  15. Il eut de si fréquentes maladies pendant son enfance que ses parents n'osèrent le presser d'étudier.
    Éloges, abbé de Molières. (étudier)
  16. Bientôt chéri de son peuple, il [le cardinal de Fleury] l'édifie par ses exemples… il le garantit des fureurs de la guerre par sa prudence.
    Éloges, cardinal de Fleury. (peuple [1])
  17. Le peu qu'il avait appris d'histoire naturelle, de chimie et d'anatomie au collége de Beauvais.
    Éloge de Petit. (peu)
  18. La fameuse question de l'accourcissement ou de l'allongement du cœur dans la systole.
    Élog. de Hunauld. (systole)
  19. Leur physique [des anciens] est pleine de qualités occultes et d'inductions vagues qu'ils tirent presque toujours des affections de l'âme appliquées à la matière, de sympathies et d'antipathies.
    Éloge de l'abbé de Molières. (induction)
  20. Il [Lémery] découvrit en 1726, et, comme il l'avoue, par un pur hasard, que le plomb, lorsqu'il a une certaine figure, fort approchante d'un segment sphérique ou d'un champignon, devient presque aussi sonore que le métal dont on fait les timbres d'horloge.
    Éloges, Lémery. (plomb)