Jean-Jacques Dortous de MAIRAN, auteur cité dans le Littré

MAIRAN (1678-1771)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRAN a été choisie.

131 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Éloges des académiciens de l'académie royale des sciences, morts dans les années 1741, 1742 & 1743 1747 129 citations

Quelques citations de Jean-Jacques Dortous de MAIRAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 131 citations dans le Littré.

  1. Les côtes du Brésil, les Barbades et plusieurs autres parages.
    Éloges, Halley. (parage [1])
  2. Il [M. Hunauld] est le seul médecin de Paris qui ait expliqué publiquement les œuvres classiques de cet Esculape de nos jours [Boerhaave].
    Éloges, Hunauld. (esculape)
  3. Il se présenta donc pour entrer à l'Académie en 1722 ; il y fut reçu.
    Éloges, Petit. (entrer)
  4. Il [M. Halley] a ouvert le chemin des richesses par tout ce qu'il a fait en faveur de la navigation, et il a ajouté à cette gloire celle de n'avoir jamais rien fait pour s'enrichir.
    Eloges, Halley. (ouvrir)
  5. Si elles [les étoiles] n'étaient balancées de toutes parts et à l'infini par des tendances réciproques, elles se réuniraient toutes incessamment autour d'un centre commun.
    Éloges, Halley. (tendance)
  6. Clément XI, qui occupait alors le saint-siége et qui joignait l'amour des belles-lettres à une solide piété.
    Él. du card. de Polignac. (solide)
  7. La première route que s'ouvre M. Halley le conduit à tout ce qu'il y a de plus caché et de plus subtil en astronomie.
    ib. (ouvrir)
  8. Compatriote et sectateur de Newton, il [M. Halley] a parlé de Descartes avec respect.
    Éloges, Halley. (sectateur)
  9. On tenta tous les moyens de noircir sa conduite, ce qui n'était pas facile.
    Éloges, Petit. (noircir)
  10. On a trouvé parmi ses papiers [de F. de Bremond] une traduction toute prête à paraître des expériences physico-mécaniques d'Hawksbee, et une histoire complète de celles de l'électricité.
    Éloges, Bremond (physico-mécanique)
  11. Il était souvent attaqué de vapeurs, et sujet à des palpitations de cœur violentes.
    Éloges, Boulduc. (palpitation)
  12. Le principe interne, pensant ou machinal, qui les fait agir [les bêtes].
    Éloge du card. Polignac. (interne)
  13. C'est de cette manière laborieuse et tardive que M. Petit vint à bout d'apprendre assez de latin et de belles-lettres pour pouvoir monter en philosophie.
    Éloges, Petit. (monter)
  14. On peut comparer la poitrine à un soufflet, et le poumon à une vessie qui s'y trouve renfermée, de manière que l'air n'entre dans le soufflet, lorsqu'on vient à en écarter les panneaux, que par le col de la vessie.
    Élog. Brémond. (poitrine)
  15. Ce que tous les anatomistes ont nommé esprits animaux…
    Éloges, Petit (esprit)
  16. Il [M. Hunauld] était monté à la place d'associé dans le mois d'août 1741.
    Éloges, Hunauld. (monter)
  17. Le mécanisme comme cause immédiate de tous les phénomènes de la nature, est devenu dans ces derniers temps le signe distinctif des cartésiens.
    Éloge de l'abbé de Molières. (mécanisme)
  18. Cette fécondité de M. l'abbé Bignon, quoique peu commune, était moins remarquable que la facilité merveilleuse qu'il avait de parler sans préparation.
    Éloges, l'abbé Bignon. (fécondité)
  19. Le système général, reçu de part et d'autre, est que toutes les générations se font par des œufs ou des germes aussi anciens que le monde.
    Éloge de Lémery. (génération)
  20. Les différentes couleurs des précipités de mercure.
    Éloges, Lémery. (précipité, ée)