Jean-Jacques Dortous de MAIRAN, auteur cité dans le Littré

MAIRAN (1678-1771)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MAIRAN a été choisie.

131 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Éloges des académiciens de l'académie royale des sciences, morts dans les années 1741, 1742 & 1743 1747 129 citations

Quelques citations de Jean-Jacques Dortous de MAIRAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 131 citations dans le Littré.

  1. Ces tableaux admirables dont parle Pline et qui, selon ce savant connaisseur, n'en étaient que plus admirés, de cela même qu'ils étaient demeurés imparfaits.
    Éloges, le card. de Polignac. (de)
  2. C'est une vraie matière distinguée de toutes les autres, cachée plus ou moins dans les interstices de tous les corps.
    Éloge de Lémery. (interstice)
  3. Les plus fameux navigateurs, au nombre desquels on peut hardiment mettre M. Halley, même dans ce qui regarde purement l'art et la manœuvre de la navigation.
    Éloges, Halley. (navigateur)
  4. Il [le cardinal de Fleury] plaisait par ses manières nobles et aisées, et il ne paraissait vouloir plaire qu'autant que l'exige une politesse bien entendue.
    Éloges, Fleury. (plaire)
  5. Il [M. Halley] avait formé le projet de rassembler une suite complète d'observations sur les lieux de la lune.
    Éloge de Halley. (lieu [1])
  6. Compatriote et sectateur de Newton, il [M. Halley] a parlé de Descartes avec respect.
    Éloges, Halley. (sectateur)
  7. Les différentes couleurs et les reflets de la lumière filtrée à travers cette immense quantité d'eau.
    Éloges, Halley. (filtré, ée)
  8. Les vers de Tycho Brahé furent gravés sur l'instrument qui les lui avait inspirés.
    Élog. de Halley. (gravé, ée)
  9. Outre qu'il disséquait avec beaucoup d'adresse, il s'était mis au fait des injections anatomiques, invention nouvelle qui le disputait, pour le merveilleux, aux embaumements des anciens.
    Éloge de Hunauld. (injection)
  10. Leur physique [des anciens] est pleine de qualités occultes et d'inductions vagues qu'ils tirent presque toujours des affections de l'âme appliquées à la matière, de sympathies et d'antipathies.
    Éloge de l'abbé de Molières. (induction)
  11. D'abord il [Halley, célèbre astronome anglais] prit ses degrés de maître ès arts, ayant obtenu des dispenses honorables à l'occasion de son voyage.
    Éloges, Halley. (dispense)
  12. Ce que tous les anatomistes ont nommé esprits animaux…
    Éloges, Petit (esprit)
  13. Ses démonstrations anatomiques [de M. Hunauld] lui attirèrent un si grand concours d'étudiants, qu'ils ne pouvaient tenir dans l'amphithéâtre où elles se faisaient, tout spacieux qu'il est.
    Éloges, Hunauld. (tenir)
  14. Le don de plaire se trouve le plus souvent confondu avec celui de persuader, de conduire les hommes.
    ib. (plaire)
  15. On a trouvé parmi ses papiers [de F. de Bremond] une traduction toute prête à paraître des expériences physico-mécaniques d'Hawksbee, et une histoire complète de celles de l'électricité.
    Éloges, Bremond (physico-mécanique)
  16. Nous voilà insensiblement engagés dans l'histoire d'un excellent homme de mer, d'un voyageur illustre, d'un habile ingénieur, et presque d'un homme d'État.
    Éloge de Halley. (homme)
  17. C'est de cette manière laborieuse et tardive que M. Petit vint à bout d'apprendre assez de latin et de belles-lettres pour pouvoir monter en philosophie.
    Éloges, Petit. (monter)
  18. L'abbé de Molières suppose une portion de matière au centre de chacun de ces globes, ce que le père Malebranche n'a pas supposé.
    Éloges, Molières. (supposer)
  19. M. l'abbé Bignon se procura enfin ce repos qui termine si dignement la vie des grands hommes, mais dont les grands hommes ne veulent jouir, et ne jouissent en effet, qu'après mille services rendus à la patrie et au genre humain.
    Éloges, l'abbé Bignon. (repos)
  20. Les étoiles fixes sont autant de points de comparaison dont les astronomes ne peuvent se passer… aussi s'est-on donné des soins infinis dans tous les siècles pour connaître le nombre et la situation des étoiles fixes.
    Éloges, Halley (étoile)