Marguerite de Navarre, dite aussi de Valois, ou d'Angoulême, reine de Navarre, auteur cité dans le Littré

MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARGUERITE DE NAVARRE a été choisie.

682 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de Marguerite d'Angoulême, sœur de François Ier, reine de Navarre, publiées d'après les manuscrits de la Bibliothèque du roi 180 citations
L'Heptaméron, recueil de 72 nouvelles 309 citations

Quelques citations de Marguerite de Navarre, dite aussi de Valois, ou d'Angoulême, reine de Navarre

Voici un tirage aléatoire parmi ses 682 citations dans le Littré.

  1. Et aurons de quoy respondre aux aultres ou en feinte ou en verité.
    Lett. CXX. (feinte [1])
  2. Voyant qu'elle estoit en danger d'un refus deshonorable.
    ib. LXX. (déshonorable)
  3. Plus je voys en avant, et plus je congnois combien je suis obligée à vous.
    ib. 126 (combien)
  4. Et neanmoins qu'il menast la vie que je vous dis, si estoit il prince craignant et aimant Dieu.
    Nouv. XX (néanmoins)
  5. La passion de nostre Seigneur, dont la commemoration se faisoit en ces jours-là.
  6. Je voys [vais] coucher à Medine, où je pense trouver Brion, et ne fauldray à le vous diligenter.
    ib. 22 (diligenter)
  7. Le roy a ordonné que MM. de Bayf et Bagie viendroient par deçà avec commission d'informer sur le faict de M. Condom.
    Lett. 151 (informer)
  8. Je m'esclatay la peau dessus le genou de près d'ung empan, mais cela s'en va gary.
    ib. 47 (aller [1])
  9. J'ay ung merveilleux regret d'avoir perdu le bien de les voir si tost que je le desirois.
    Lett. 84 (bien [1])
  10. Si vous avés envie que je vive, je vous prie, que je sache de vos nouvelles.
    ib. LXVII (envie)
  11. Le pere estoit si serrant [avare], qu'il lui sembloit que ce qu'il tenoit en une main, l'autre lui deroboit.
    Nouv. XLIV (serrer)
  12. Ce porteur a vu tout ce qui est digne d'escripre de ce pays.
    Lett. 166 (digne)
  13. Et lui conta tout le discours [plan] de l'entreprise bien au long.
    Nouv. LIX. (discours)
  14. Par vostre lectre j'ay receu une nouvelle vie, dont je vous proumets, Monseigneur, j'avois besoing.
    Lettre CIV (vie [1])
  15. La vertu seroit mieux ; mais où elle defaut, se faut aider de l'hypocrisie, comme nous faisons de pantoufles, pour faire oublier notre petitesse.
    Nouv. LII (pantoufle)
  16. Vous m'en avés escript si honnestement que jamais je n'en ay faict une seule doubte.
    Lett. 101 (doute)
  17. Vous me ferez plaisir de me faire souvent savoir de vos nouvelles ; je feray revanche de vous despartir de celles d'icy.
    ib. 9 (départir)
  18. Puisque le bon traitement que je vous ai fait n'a pu servir à votre amendement.
    Nouv. VI (amendement)
  19. Dejà estoit la mi-caresme.
    Nouv. XXX (carême)
  20. C'est de mettre la main à l'espée et à la bourse, quy n'a encores esté offert de nul serviteur, combien qu'il y en ait à qui ne deffault que le bon vouloir.
    Lett. 121 (défaillir)