Marguerite de Navarre, dite aussi de Valois, ou d'Angoulême, reine de Navarre, auteur cité dans le Littré

MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARGUERITE DE NAVARRE a été choisie.

682 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de Marguerite d'Angoulême, sœur de François Ier, reine de Navarre, publiées d'après les manuscrits de la Bibliothèque du roi 180 citations
L'Heptaméron, recueil de 72 nouvelles 309 citations

Quelques citations de Marguerite de Navarre, dite aussi de Valois, ou d'Angoulême, reine de Navarre

Voici un tirage aléatoire parmi ses 682 citations dans le Littré.

  1. Amour est aveugle, lequel aveuglit de sorte que…
    Nouv. IV (aveugler)
  2. Ce qui n'a encores esté offert de nul serviteur, combien qu'il y en ait à qui il ne default que le bon vouloir.
    ib. 121 (combien)
  3. Il la trouva encore en la chapelle, si desesperée, que, s'il lui eut esté licite de se rendre cordeliere, elle y fut demeurée.
    ib. CXIV (cordelier)
  4. Bernard lui promit de lui donner le meilleur jambon de Basque [Bayonne] qu'il mangea jamais.
    Nouv. XXVIII (jambon)
  5. Tout ce jour madame a fait bonne chere, se repousant sur son petit lict.
    ib. 52 (reposer)
  6. Quoy qu'il y ait, je vous requiers garder vostre santé, et ne vous donnés tant de travail, et vous gardés d'aller veoir les malades.
    ib. 128 (garder)
  7. Je ne veux pour vous que maison soit deshonorée et les filles que j'ai eues de vous, desavancées.
    Nouv. XXXVI (désavancer)
  8. En bonne foi, dit Emarsintte, j'avoue cette dame du tour qu'elle a fait.
    Nouv. LVIII (avouer)
  9. Elle lui defendit de ne s'y trouver plus.
    ib. XX (défendre)
  10. En chaire ne se doit tenir propos qui ne soit totalement à l'erudition de son prochain et l'honneur de Dieu.
    Nouv. X (érudition)
  11. Ils font si bien les chatemites, quand ils veulent avoir quelque avantage sur quelqu'une, et sont de si attrayante maniere.
    Nouv. 46 (chattemite)
  12. Je suis fort aise que ce petit traité me présente l'occasion d'obliger les femmes à mépriser la bagatelle pour s'attacher aux choses les plus belles et les plus utiles.
    BUFFET, Observ. p. 174 (bagatelle)
  13. Si vous avés envie que je vive, je vous prie, que je sache de vos nouvelles.
    ib. LXVII (envie)
  14. Il avisa qu'elle n'avoit pas l'anneau qui jamais ne lui partoit du doigt.
    Nouv. VIII (partir [2])
  15. Le parler peu a toujours été très recommandable.
    BUFFET, Observ. p. 97, 1668 (parler [2])
  16. C'estoit un homme plein de mauvais vouloir, vu que, pour si peu d'occasion [chance de succès], il faisoit une si meschante entreprise.
    ib. XLI (occasion)
  17. Pour lui montrer le peu d'occasion [sujet] qu'elle avoit de l'aimer.
    Nouv. X (occasion)
  18. Ce gentilhomme n'estoit refusé d'estre à son habiller et deshabiller, où toujours il voyoit occasion d'augmenter son affection.
    Nouv. IV (déshabiller)
  19. Je voy bien que le temps n'a point eu victoire sur vostre memoire.
    ib. 154 (sur [1])
  20. Il ne faut point craindre à scandaliser [déshonorer] ceux qui scandalisent les autres.
    Nouv. XLI (scandaliser)