Guillaume de MACHAUT, auteur cité dans le Littré

MACHAUT (1300?-1377)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MACHAUT a été choisie.

182 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Oeuvres de Guillaume de Machault 181 citations

Quelques citations de Guillaume de MACHAUT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 182 citations dans le Littré.

  1. Ne passe tant d'oneur les termes, Que dedans ta chambre t'enfermes Pour homme qui veingne à ta court… On diroit : c'est une relique Qu'on ne voit qu'une fois l'année ; Pis en vauroit ta renommée.
    p. 116 (relique)
  2. Rhetorique versifier Fait l'amant et metrifier, Et si fait faire jolis vers Nouviaus et de metre divers.
  3. Je puis faire d'un fol un sage, Se je le met en mon servage ; Car nulz n'iert jà si desapris, Se je le preing, ne soit apris De sens, d'onneur, de courtoisie.
  4. Car chascuns d'iaulx [eux] selon l'acort De son instrument, sans descort, Pipe, souffle, muse, naquaire, Taboure, et quanque l'on peut faire De doit, de penne et de l'archet.
    p. 87 (archet)
  5. Et quant je sui tout vostre sans demi.
    p. 54 (demi, ie)
  6. Quant il ha servi longuement Et obeï desiramment, Jà soit ce qu'en bonespoir vive, Adès desirs en lui s'avive.
    p. 29 (aviver)
  7. Trop est crueux li maulz de jalousie, Et trop greveux qui en est entrepris.
    p. 58 (jalousie)
  8. On ne savoit en tout le monde, Tant comme il tient à la reonde, Païs, regne ne region Qu'il n'i eüst dissention.
  9. Je vous suppli que vous me veuilliés envoier vostre douce ymage au vif et en une petite tablette.
    p. 138 (tablette)
  10. S'ot un chappelet de rosettes, De muguet et de violettes.
    p. 15 (muguet)
  11. … je tien pour le meilleur Qu'à tout compter et bien penser [peser] à drame, Je voi assez puisque je voi ma dame.
    p. 132 (drachme)
  12. [Ils voulaient] … que partout alast la trace De leur valour, de leur bonté, De leur pris, de leur loyauté.
    p. 43 (trace)
  13. Gentilment fay ; ce qu'en feras, Et encor le retrouveras ; Car bonté faite autre requiert.
    p. 110 (retrouver)
  14. Et s'il y a femme qui gise [soit en couche], Soit tantost ton enseigne mise Sur le sommet de la maison.
    p. 115 (sommet)
  15. Ne jà il ne l'aura si chier, Qu'il ne le face tout sechier, Et qu'il ne li toille [ôte] vigour.
    p. 27 (sécher)
  16. Je vous pri, s'il y ha aucunes choses à corrigier dans le livre, que vous y faites enseignes [marques].
    p. 148 (corriger)
  17. Et comment que li fers tranchans En soit, devers les fins amans Si n'est mie li cops mortels ; Ainsois le tesmoigne pour tel Que nulz n'en voit la blesseüre.
    p. 23 (blessure)
  18. Et se tu ta richesse sers, C'est trop honteuse servitute.
    p. 102 (richesse)
  19. … S'elle [la ville] est de bonne gent garnie, D'engiens et d'autre artillerie ; Car se de ce avoit deffaut, On la porroit penre d'assaut.
    p. 114 (assaut)
  20. Et se tu fais forgier monnoie, Pour Dieu, fai li tele qu'on oie Dire qu'elle est de bon aloy… Car chascuns la tient et manie ; Si n'i a celui qui n'en die Sa maleïsson bas ou haut, Quant on i treuve aucun deffaut.
    p. 121 (manier [1])