Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. En murs mitoyens il est loisible d'avoir fenestre sur son voisin, à verre et fer dormans, à neuf pieds de hauteur du rez-de-chaussée.
  2. En poisson n'y a suite en descendant, mais bien en montant, tant sur terre que jusqu'à la bonde de la fosse du prochain estang.
    216 (fosse)
  3. Cens sur cens n'a point de lieu [qui tient à cens ne peut bailler à cens, ce qui ferait deux seigneurs censiers].
    533 (cens)
  4. Enfans avantagés de pere et mere doivent rapporter ce qui leur a esté donné en mariage, ou autrement, moitié en une succession, moitié en l'autre.
  5. Possession centenaire et immemoriale vaut titre.
  6. Convenances vainquent loi.
  7. Toutes rentes sont requerables [on les doit aller chercher chez le redevable], s'il n'est autrement convenu.
  8. L'homme qui se met à mort par desespoir, confisque envers son seigneur.
  9. Les appellations sont personnelles.
  10. Les seigneurs censiers et rentiers peuvent proceder par saisie sur les heritages sujets à cens et rentes.
  11. Les juges non royaux sont tenus de soutenir leur jugé, au peril de l'amende sur eulx ou leur seigneur.
    881 (juger)
  12. L'on doit venir par action [en justice, non par saisie] pour loyaux aides ou chevels [aides capitales, dues aux chefs, seigneurs].
  13. Après les bails [tutelles] finis, les majeurs et les femmes veuves y entrent comme de fief servi et sans payer aucun relief.
    583 (bail)
  14. En simple saisine ne se fait aucun retablissement, ains un simple ajournement ; et n'y a lieu de recreance ni sequestre.
  15. Comptes se rendent aux depens de l'oyant, mais le rendant les avance [les frais de reddition de compte].
  16. Poissons mis en huches, sauvouers ou reservouers, sont meubles.
  17. Qui mieux abreuve [ses témoins], mieux preuve.
  18. Qui repond pour un criminel corps pour corps, avoir pour avoir, n'en est pourtant tenu que civilement.
  19. Terre sans hebergement [où le maître n'a point de logement] n'est que de demi-revenu.
  20. La confiscation des meubles appartient au seigneur duquel le confisqué est couchant et levant [domicilié].