Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. Les seigneurs censiers et rentiers peuvent proceder par saisie sur les heritages sujets à cens et rentes.
    524 (saisie)
  2. Le fossé appartient à celui sur lequel est le rejet ; car qui douve a, si a fossé.
    289 (rejet)
  3. Crimes feodaux sont felonnie ou faux aveu à escient.
  4. En cas de nouvelleté, se faut bien garder de dire qu'on ait esté spolié, mais simplement troublé, ou dejetté de sa possession par force.
  5. Legataires universels sont tenus pour heritiers.
  6. Il ne se donne plus ni treve ni paix entre les sujets du roi ; mais on les met en asseurance et sauve-garde.
  7. Femme qui recele ou detourne n'est plus recevable à renoncer, ains est reputée commune.
  8. Ceux qui achetent bois taillés en doivent faire la coupe dans le premier mai, et la vuidange dans la madelaine ensuivant.
  9. Terres tenues à champart, terrage, vinage, gros cens [ou croit de cens, contre-cens, surcens, par opposition à chefcens ou cens primitif], ou rente originaire et directe, tenant lieu de chef-cens, doivent lods et ventes au seigneur desdits champart, terrage, etc.
    545 (cens)
  10. Nul ne peut fouiller en terre pour y tirer minieres, metaux, pierre ou plastre, sans le congé de son seigneur.
  11. Le viager [l'usufruitier] conserve la possession du proprietaire.
  12. Les rentes sont reeles [parce qu'elles étaient toujours assises sur un fonds] et immobiliaires ; les arrerages, personnels et mobiliaires.
  13. Les cautions judiciaires n'ont point de lieu entre les François.
  14. Les jugemens ne sont executoires, après l'an et jour.
  15. Lettres [actes] une fois grossoiées, ne peuvent estre regrossoiées sans appeler la partie et [sans] ordonnance de justice.
  16. Qui tire à garant [oppose recours ou garantie sur un tiers], et garant n'a, sa cause perdue a.
  17. Delivrance de meuble vendu presuppose paiement.
  18. Au roi seul appartient la presentation aux eveschés.
  19. Le mari est bail de sa femme.
    178 (bail)
  20. Compensation n'a lieu, si la dette n'est liquide et par escrit.