Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. Et si doit [l'aîné] avoir le nom, le cri et les armes pleines.
    615 (cri)
  2. Le fossé appartient à celui sur lequel est le rejet ; car qui douve a, si a fossé.
    289 (rejet)
  3. Simple usage en forest n'emporte que mort bois et bois mort.
    251 (usage)
  4. Retrait seigneurial et conventionnel est cessible ; le lignager non, si ce n'est à un lignager.
  5. Le retrait lignager ne dure qu'un an après l'ensaisinement [la prise de possession par l'acquéreur], sans qu'on soit tenu de rien faire signifier [aux parents].
  6. Les tuteles sont datives.
  7. Si le lignager retrait [exerce le droit de rachat] sur le seigneur, il lui paiera ses droits.
  8. Jadis femme ne prenoit douaire sur ce où elle avoit don ou assignat [transmission de propriété en cas de non remploi de la dot, ou seulement hypothèque spéciale].
  9. Le seigneur n'est contraignable à prendre ce qui n'est de son fief [quand il exerce le droit de rachat sur un heritage vendu].
  10. Longueur du temps n'esteint noblesse ni franchise.
  11. Qui fief denie, ou qui à escient fait faux aveu, ou commet felonie, fief perd.
  12. Fautes [défauts] valent exploits.
    697 (faute)
  13. Tous delits sont personnels [le répondant n'est tenu que civilement, non corporellement] ; et en crime n'y a point de garant [l'auteur et l'instrument sont également punis].
  14. Toute justice émane du roi.
    Instit. cout. 4 (justice)
  15. Il n'est pas fouetté qui veut : car qui peut payer en argent, ne paie en son corps.
  16. En toutes saisines [contestations pour la propriété] le possesseur est de meilleure condition.
  17. Avant qu'un serf manumis par son seigneur soit franc, il faut qu'il paie finance au roi.
  18. Celui qui doit une rente fonciere ou autre droit seigneurial, pour raison d'aucun heritage, en doit faire vue [de l'héritage] oculaire à son seigneur, une fois en sa vie, ou lui assigner sa rente sur heritage valable, et lui fournir de declaration.
    527 (vue)
  19. Qui paie bien, deux fois emprunte.
    676 (payer)
  20. Sur les immeubles, les premiers [créanciers] hypothecaires sont devant.