Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. On ne peut estre heritier et douairier [pour être douairier, l'enfant doit avoir renoncé à la succession de son père].
  2. Bail, garde, mainbourg, gouverneur, legitime administrateur et regentant, sont quasi tout un : combien que jadis, et encore en aucun lieux, garde se dit en ligne directe, et bail en collaterale.
    176 (bail)
  3. L'on a dit autrefois qu'où ramage [descendance] defaut, lignage [ascendance] succede.
  4. En fait de bataille, le defendeur est tenu de confesser ou nier le fait dès le mesme jour qu'il reçoit le cartel.
  5. Loyaux cousts sont entendus, frais de lettres, labourages, semences, façons et reparations necessaires.
    460 (façon)
  6. Nul ne peut bastir coulombier à pied, sans le congé de son seigneur.
  7. Un seigneur, soit censuel ou feodal, n'est tenu ensaisiner ni recevoir en foi le nouvel acquereur, s'il ne le satisfait aussi des anciens droits ct arrerages à lui dus.
  8. Les dettes privilegiées ne sont tenues venir à contribution, ains ont droit de preference.
  9. Quand mise ou arbitrage est mis sur deux qui ne se peuvent accorder, ils ne peuvent prendre un tiers, s'il ne fut mis en la mise [compromis].
    359 (mise)
  10. Entre testament et codicile il n'y a point de difference.
  11. Enfans mariés sont tenus pour hors de pain et pot, c'est à dire emancipés.
  12. La longueur de la prison ne confisque point les biens [n'en entraîne pas la confiscation].
  13. L'aisné prenant le vol du chapon, qui est un arpent de terre ou jardin.
    614 (chapon)
  14. Le locataire peut user de retention de ses louages pour reparations necessaires.
  15. Qui brise une franchise [ne peut être reçu en un asile], brise toutes les autres [ne peut être reçu en aucune].
    828 (briser)
  16. En succession directe, on ne peut estre heritier et legataire, aumosnier et parçonnier.
  17. En donation, soit simple ou remuneratoire… retrait n'a lieu.
  18. Qui de barres se veut aider, doit commencer aux declinatoires, pour venir aux dilatoires, et finalement aux peremptoires ; et si la derniere met devant, ne s'aidera des premieres.
  19. Possession centenaire et immemoriale vault titre.
  20. Femme veuve, renonçant à la communauté, jettoit jadis sa ceinture, sa bourse et ses clefs sur la fosse de son mari ; maintenant il faut renoncer en justice et faire inventaire.