Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. Qui mieux abreuve [ses témoins], mieux preuve.
  2. En simple saisine ne se fait aucun retablissement ; ains un simple ajournement ; et n'y a lieu de recreance ni sequestre.
  3. Qui paie bien, deux fois emprunte.
    676 (payer)
  4. En fief de danger, le vassal qui s'en met en jouissance sans le congé de son seigneur, perd son fief, et c'est pour cela qu'il est dit fief de danger.
    646 (fief)
  5. Tous delits sont personnels, et en crime n'y a point de garant [le répondant n'est tenu que civilement].
  6. Qui s'entremet [agit comme procureur] doit achever, et qui commence et ne parfait, sa peine pert.
  7. Où representation a lieu infiniment, ce qui echet au pere, echet au fils.
  8. Quant le recreancier perd la maintenue, il doit rendre et retablir les fruits.
  9. En assiette de terre, corvée ou peine de vilain n'est pour rien comptée.
  10. Les enfans ne doivent coutumierement que bouche et mains [foi et hommage], avec le droit de chambellage, qui est du par tous.
    560 (bouche)
  11. Nul ne peut avoir entrée, issue, glaçoir, evier, egout ou goutiere sur son voisin, s'il n'a titre.
    293 (égout)
  12. En quelques contrées la femme ne doit que la main ; mais la courtoisie françoise doit aussi la bouche.
    564 (bouche)
  13. Il faut contribuer à la refection [réparation] de ce qui est commun.
  14. En succession directe, on ne peut estre heritier et legataire, aumosnier et parçonnier.
  15. Le tiers-detenteur, deguerpissant après contestation, est quitte en rendant tous les fruits qu'il a perçus.
  16. La confiscation des meubles appartient au seigneur duquel le confisqué est couchant et levant [domicilié].
  17. La confiscation des meubles appartient au seigneur, duquel le confisqué est couchant et levant.
  18. Un vendeur de chevaux n'est tenu de leurs vices, fors de morve, pousse, courbes et courbatures.
  19. Le seigneur n'est tenu recevoir l'hommage de son vassal par procureur ; mais, s'il a excuse legitime, lui donnera souffrance.
  20. Donation en mariage, ni concubinage, ne vaut.