Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. Exception d'argent non nombré n'a point de lieu.
  2. Or et argent monnoyé et à monnoyer, et tout ce qui se peut transporter de lieu en autre, noms, raisons et actions pour choses mobiliaires, sont meubles.
    211 (meuble)
  3. On met sa terre en gagnage [à profit, on en tire parti, en la faisant cultiver] par baux à rente, cens ou fief.
  4. Douaire en meubles retourne aux hoirs du mari après le decès de la femme, sinon qu'il soit accordé sans retour.
    148 (retour)
  5. L'effet de l'obligation personnelle est que le detenteur en peut estre executé en tous ses biens ; et de l'hypothecaire, que l'heritage obligé peut estre saisi et adjugé, sans qu'il soit besoin de discuter ceux du principal obligé.
  6. Gardiens et baillistres sont tenus faire visiter les lieux dont ils jouissent, afin de les rendre en bon estat.
    185 (bailli)
  7. La confiscation des meubles appartient au seigneur, duquel le confisqué est couchant et levant.
  8. Les propres, ou du moins les deux tiers, ou quatre quints d'iceux demeureront francs et quittes aux parents lignagers.
    329 (quint)
  9. Vues et egouts n'aequierent point de prescription sans titre.
    737 (vue)
  10. Sauve-garde n'est pas enfrainte par parole, mais par fait.
  11. Rentes constituées à deniers sont rachetables à toujours.
  12. Tous vilains cas sont reniables.
  13. Pauvreté n'est point vice et ne desanoblit point.
  14. Bail ou garde [tutelle] se perd par mesusage, ou quand le gardien se remarie.
  15. Toutes actions d'injures sont tollues par an et jour.
    713 (action)
  16. Enfans mariés sont tenus pour hors de pain et pot, c'est à dire emancipés.
  17. L'on se peut opposer sur le pris [d'une vente] entre l'adjudication et le scellé [de l'acte].
  18. Possesseur de malle foi ne peut prescrire.
    730 (foi)
  19. Le cens n'est requerable, ains rendable et portable.
    531 (cens)
  20. En formariage, le pire emporte le bon [le franc devient serf].