François, duc de LA ROCHEFOUCAULD, auteur cité dans le Littré

LA ROCHEFOUCAULD (1613-1680)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA ROCHEFOUCAULD a été choisie.

335 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Maximes et Réflexions morales 1664, 1678 194 citations
Mémoires 1662 54 citations
Portrait 1659 16 citations

Quelques citations de François, duc de LA ROCHEFOUCAULD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 335 citations dans le Littré.

  1. Nous arrivons tout nouveaux aux divers âges de la vie, et nous y manquons souvent d'expérience malgré le nombre des années.
  2. Broussel, personnage d'une ancienne probité, de médiocre suffisance, et qui avait vieilli dans la haine des courtisans.
    Mém. 28 (suffisance)
  3. Il y a encore une autre espèce de larmes qui n'ont que de petites sources, qui coulent et se tarissent facilement.
    Réfl. mor. n° 133 (tarir)
  4. On trouve des moyens pour guérir de la folie ; mais on n'en trouve point pour redresser un esprit de travers.
    Max. 318 (travers)
  5. Le même orgueil qui nous fait blâmer les défauts dont nous nous croyons exempts, nous porte à mépriser les bonnes qualités que nous n'avons pas.
    Réfl. mor. n° 462 (qualité)
  6. La fortune ne laisse rien perdre pour les hommes heureux.
    Prem. pens. n° 17 (perdre)
  7. On m'a dit autrefois que j'avais un peu trop de menton : je viens de me regarder dans le miroir, pour savoir ce qui en est ; et je ne sais pas trop bien qu'en juger.
    Portr. (menton)
  8. Plus on aime une maîtresse, plus on est près de la haïr.
    Max. 111 (maîtresse)
  9. Ils pourraient facilement détruire le cardinal Mazarin, devant qu'il eût le temps de s'établir.
    Mém. 16 (devant)
  10. La fortune nous corrige de plusieurs défauts que la raison ne saurait corriger.
    Réflex. mor. 154 (fortune)
  11. Mon nez n'est ni camus, ni aquilin, ni gros.
    Portrait. (aquilin)
  12. C'est un artifice de l'orgueil qui s'abaisse pour s'élever, et qui n'est jamais plus capable de tromper que lorsqu'il se cache sous la figure de l'humilité.
    Réfl. mor. 254 (humilité)
  13. L'esprit est toujours la dupe du cœur.
    Max. 102 (esprit)
  14. L'intérêt parle toutes sortes de langues, et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé.
    Réflex. 39 (personnage)
  15. On a bien de la peine à rompre quand on ne s'aime plus.
    Max. 351 (rompre)
  16. Les défauts de l'âme sont comme les blessures du corps ; quelque soin qu'on prenne de les guérir, la cicatrice paraît toujours, et elles sont à tout moment en danger de se rouvrir.
    Réfl. mor. n° 194 (rouvrir)
  17. Les occasions nous font connaître aux autres et encore plus à nous-mêmes.
    Max. 345 (occasion)
  18. La santé de l'âme n'est pas plus assurée que celle du corps ; et, quoique l'on paraisse éloigné des passions, on n'est pas moins en danger de s'y laisser emporter, que de tomber malade quand on se porte bien.
    ib. n° 188 (passion)
  19. La sincérité est une ouverture de cœur.
    ib. 62 (cœur)
  20. Mme de Longueville savait que le coadjuteur l'avait brouillée irréconciliablement avec son mari.