Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7024 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3901 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7024 citations dans le Littré.

  1. Quoi ! je mettrais, dit-il, un tel chanteur [un cygne] en soupe !
    Fabl. III, 12 (soupe)
  2. Critiquer gens m'est fort nouveau, Ce n'est mon fait.
    Court. (fait [2])
  3. Il lui prit aussi envie [à Ésope] de voyager et d'aller par le monde, s'entretenant de diverses choses avec ceux que l'on appelait philosophes.
    Vie d'Ésope. (voyager [1])
  4. Le héron en [du brochet et de la carpe] eût fait aisément son profit.
    Fabl. VII, 4 (profit)
  5. Parmi les animaux le chien se pique d'être Soigneux et fidèle à son maître.
    ib. VIII, 25 (piquer)
  6. Sur tous ses compagnons Atropos et Neptune Recueillirent leurs droits, tandis que la Fortune Prenait soin d'amener son marchand à bon port.
    Fabl. VII, 14 (port [1])
  7. Sur le coi de la nuit.
    Cloch. Locution qui vieillit. (coi, coite)
  8. Le plus âne des trois n'est pas celui qu'on pense.
    Fabl. III, 1 (penser [1])
  9. Le savetier alors en chantant s'éveillait ; Et le financier se plaignait Que les soins de la Providence N'eussent pas au marché fait vendre le dormir.
    Fabl VIII, 2 (financier [1])
  10. C'est, dit-il, un cadavre ; ôtons-nous, car il sent.
    Fabl. V, 20 (cadavre)
  11. Sur nos deux mers nos matelots, Quelqu'inconstants que soient les flots, Sauront ménager pour nos voiles L'aide des vents et des étoiles.
    Lett. XXIV (matelot)
  12. Il [le lion] fit avertir sa province Que les obsèques se feraient En tel jour, en tel lieu ; ses prévôts y seraient Pour régler la cérémonie Et pour placer la compagnie.
    Fabl. VIII, 14 (obsèques)
  13. Mais, ma mignonne, dites-moi, Vous campez-vous jamais sur la tête d'un roi [la mouche à la fourmi] ?
    Fabl. IV, 3 (mignon, onne)
  14. Je vous arrête à cette rime, Dira mon censeur à l'instant… Maudit censeur ! te tairas-tu ?
    Fabl. II (censeur)
  15. Comment l'esprit vient aux filles.
    Titre d'un de ses contes. (esprit)
  16. À la Saint-Jean, je promets madrigaux, Courts et troussés et de taille mignonne ; Longue lecture en été n'est pas bonne.
    Poés. mêlées, IX (madrigal)
  17. Il lui fallut à jeun retourner au logis, Honteux comme un renard qu'une poule aurait pris, Serrant la queue et portant bas l'oreille.
    ib. I, 18 (queue [1])
  18. Ma couardise est extrême D'avoir eu le moindre effroi.
    l'Amour mouillé. (couardise)
  19. Ces deux emplois sont beaux ; mais je voudrais parmi Quelque doux et discret ami.
    Fabl. VIII, 10 (parmi [1])
  20. Deux pivots sur qui roule aujourd'hui notre vie.
    Fabl. V, 1 (qui)