Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7023 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3900 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7023 citations dans le Littré.

  1. … La chétive pécore S'enfla si bien qu'elle creva.
    Fab. I, 3 (chétif, ive)
  2. Jupiter, s'il était malade, Reprendrait l'appétit en tâtant d'un tel mets.
    Fabl. XI, 6 (tâter)
  3. Ils [les Bramins] ont en tête Que notre âme, au sortir d'un roi, Entre dans un ciron ou dans telle autre bête Qu'il plaît au sort : c'est là l'un des points de leur loi.
    Fabl. IX, 7 (ciron)
  4. Mais quoi ! rien ne remplit Les vastes appétits d'un faiseur de conquêtes.
    Fab. VIII, 27 (appétit)
  5. C'est proprement la caverne au lion.
    Orais. (caverne)
  6. Je ne dormirai point sous de riches lambris : Mais voit-on que le somme en perde de son prix ?
    Fabl. XI, 4 (perdre)
  7. Le pauvre Ésope se jeta aux pieds de son maître, et, se faisant entendre du mieux qu'il put, il témoigna qu'il demandait pour toute grâce qu'on sursît de quelques moments sa punition.
    Vie d'Ésope. (surseoir)
  8. Je ne veux pas que vous m'ajoutiez foi.
    Cal. (ajouter)
  9. Elle tomba premièrement sur une pointe de rocher, et puis sur une autre, de roc en roc ; chacun d'eux emporta sa pièce ; de manière qu'elle arriva le plus joliment du monde au royaume de Proserpine.
    Psyché, II, p. 152 (de)
  10. Notre souffleur à gage Se gorge de vapeurs, s'enfle comme un ballon.
    Fab. VI, 3 (ballon [1])
  11. Le bonhomme disait : ce sont là jeux de prince ; Mais on le laissait dire…
    Fabl. IV, 4 (dire)
  12. Voyez-vous à nos pieds fouir incessamment Cette maudite laie et creuser une mine ? C'est pour déraciner le chêne assurément.
    Fabl. III, 6 (laie [1])
  13. Un misérable coq à point nommé chantait.
    ib. V, 6 (coq [1])
  14. Arrive un troisième larron Qui saisit maître aliboron.
    Fab. I, 13 (aliboron)
  15. C'est un méchant ; il me tint l'autre fois Propos d'amour, dont je fus si surprise Que je pensai tomber tout de mon haut.
    Coc. (tomber)
  16. Ainsi criait Mouflard, jeune dogue.
    Fabl. X, 9 (mouflard, arde)
  17. Nous n'avons pas les yeux à l'épreuve des belles, Ni les mains à celle de l'or.
    Fabl. VIII, 7 (or [2])
  18. Même au besoin, notre ami Pellisson Me pleigera d'un couplet de chanson.
    Poés. mêlées, IX (pleiger)
  19. Du reste [un chien, dont les oreilles sont coupées] ayant d'oreille autant que sur ma main, Un loup n'eût su par où le prendre.
    Fabl. X, 9 (main)
  20. Ce doucet est un chat, Qui, sous son minois hypocrite, Contre toute ta parenté D'un malin vouloir est porté.
    Fabl. VI, 5 (vouloir [2])