Victor HUGO, auteur cité dans le Littré

HUGO (1802-1885)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HUGO a été choisie.

931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Hernani, ou l'Honneur castillan 39 citations
Les chants du crépuscule 1835 92 citations
Les feuilles d'automne 1831 110 citations
Les orientales 1829 167 citations
Les rayons et les ombres 1841 26 citations
Les voix intérieures 1837 84 citations
Odes et ballades 1822 282 citations
Ruy Blas 1838 21 citations

Quelques citations de Victor HUGO

Voici un tirage aléatoire parmi ses 931 citations dans le Littré.

  1. [Napoléon] Des porte-clefs anglais misérable risée, Au sacre du malheur il retrempe ses droits.
    Orient. 40 (sacre [1])
  2. Louis, voici le temps de respirer les roses Et d'ouvrir bruyamment les vitres longtemps closes.
    Voix intér. XI (bruyamment)
  3. C'est moi qui marque leur séjour, Aux réprouvés de ma colère, Comme aux élus de mon amour.
    Odes, I, 10 (élu, ue)
  4. …Le sang empourprait d'un rouge plus ardent Sa crête dentelée [du serpent].
    Orient. 26 (empourprer)
  5. Quel est donc ce brigand qui, là-bas, nez au vent, Se carre, l'œil au guet et la hanche en avant, Plus délabré que Job et plus fier que Bragance ; Drapant sa gueuserie avec son arrogance ?
    Ruy Blas, I, 2 (gueuserie)
  6. À bas les disputations cardinales et quodlibétaires.
    dans le Dict. de POITEVIN. (disputation)
  7. Que ce soit pour mourir, ou que ce soit pour vivre, Notre siècle va voir un accomplissement.
    Crép. Prél. (accomplissement)
  8. Et l'hymne inexpliqué qui… Va de l'aire de l'aigle au nid des hirondelles.
  9. … Trois officiers, Immobiles et fiers sur leur selle tigrée.
    Orient. 16 (tigré, ée)
  10. Prophète à son jour mortuaire [le poëte], La prison est son sanctuaire, Et l'échafaud est son trépied.
    Odes, I, 1 (mortuaire)
  11. À peine quelque lampe au fond des corridors Étoilait l'ombre obscure.
    Crép. 33 (étoiler)
  12. Un cœur désemparé de ses illusions.
    Voix intér. 28 (désemparé, ée)
  13. Comme un guerrier qui pend aux poutres des plafonds Ses retentissantes armures.
    F. d'aut. XXXV, 1 (poutre)
  14. La colère peut être folle et absurde ; on peut être irrité à tort ; on n'est indigné que lorsqu'on a raison au fond par quelque côté.
    les Misérables, 1re partie, liv. II, ch. 7 (indigné, ée)
  15. Lutteurs… Venez vaincre dans nos fêtes, Afin d'obtenir des poëtes Un chant sur le mode thébain.
    Odes, IV, 10 (mode [1])
  16. Quoi mortes ! quoi, déjà sous la pierre couchées ! Quoi ! tant d'êtres charmants sans regards et sans voix !
    Orientales, 33 (couché, ée)
  17. Toute herbe a pour moi sa couleuvre, Et la haine monte à mon œuvre…
    Crép. 26 (couleuvre)
  18. Et ce jeune énervé… qui n'admire à Paris Que les femmes de race et les chevaux de prix.
    Crép. 12 (race)
  19. Crois-moi donc, laisse en paix, jeune homme au noble cœur, Ce Zoïle à l'œil faux, ce malheureux moqueur.
    Voix intérieures, 13 (laisser)
  20. J'aimais le beffroi des alarmes… Les vitraux éclatants ou sombres.
    Odes, II, 3 (sombre)