Victor HUGO, auteur cité dans le Littré

HUGO (1802-1885)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HUGO a été choisie.

931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Hernani, ou l'Honneur castillan 39 citations
Les chants du crépuscule 1835 92 citations
Les feuilles d'automne 1831 110 citations
Les orientales 1829 167 citations
Les rayons et les ombres 1841 26 citations
Les voix intérieures 1837 84 citations
Odes et ballades 1822 282 citations
Ruy Blas 1838 21 citations

Quelques citations de Victor HUGO

Voici un tirage aléatoire parmi ses 931 citations dans le Littré.

  1. Je suis le gracieux de la troupe.
    M. de l'Orme. (gracieux, euse)
  2. Sous la lueur fantasmatique d'un ciel crépusculaire s'élevait une énorme masse noire chargée d'aiguilles et de clochetons.
    dans le Dict. de POITEVIN. (fantasmatique)
  3. Car de ces pièces-là, si j'ai bonne fortune, Je compte au saint empire en recoudre plus d'une, Et, si quelques lambeaux m'en étaient arrachés, Rapiécer mes états d'îles et de duchés.
    Hernani, I, 3 (rapiécer)
  4. Et je marche effaré des crimes de la gloire.
    Contempl. V, 11 (gloire)
  5. Allah ! qui me rendra ma redoutable armée ! La voilà par les champs tout entière semée, Comme l'or d'un prodigue épars sur le pavé.
    Orient. la Bataille perdue. (semé, ée)
  6. Bientôt je distinguai, confuses et voilées, Deux voix dans cette voix [la voix de l'océan] l'une à l'autre mêlées, De la terre et des mers s'épanchant jusqu'au ciel… Et je les distinguai dans la rumeur profonde, Comme on voit deux courants qui se croisent sous l'onde.
    Feuilles d'automne, 5 (rumeur)
  7. Dans l'histoire où tu luis comme en une fournaise, Reste seul à jamais, Titan quatre-vingt-treize.
    Châtim. Nox. (titan)
  8. Quand le vent sème au loin un poison voyageur.
    Odes, I, 11 (voyageur, euse)
  9. Oh ! laissez, laissez-moi m'enfuir sur le rivage ! Laissez-moi respirer l'odeur du flot sauvage !
    Éblouissements (odeur)
  10. Quelque fée …Des feux de l'aube boréale Fit une palette idéale Pour ton pinceau magicien.
    Odes, V, 22 (magicien, enne)
  11. Et ce charme inconnu, cette fraîche auréole Qui couronne un front de quinze ans.
    Orient. 33 (quinze)
  12. Qu'un autre, aux rois déchus donnant un nom sévère, Fasse un vil pilori de leur fatal calvaire.
    Voix, 2 (pilori)
  13. Depuis qu'Albaydé dans la tombe a fermé Ses beaux yeux de gazelle.
    Orient. 26 (gazelle)
  14. Il vous sied, mon amie, D'être dans mon malheur toujours plus raffermie.
    Hernani, II, 14 (seoir [2])
  15. Un de ces prologues congratulateurs.
    Notre-Dame, cité par LEGOARANT (congratulateur, trice)
  16. Une tour… qui… Fut bâtie en trois nuits, au dire de nos pères, Par un ermite saint qui remuait les pierres Avec le signe de la croix.
    Ball. les Deux archers. (signe)
  17. À bas les disputations cardinales et quodlibétaires.
    dans le Dict. de POITEVIN. (disputation)
  18. Comme un guerrier qui pend aux poutres des plafonds Ses retentissantes armures.
    F. d'aut. XXXV, 1 (poutre)
  19. Pour attirer la foule aux lazzi qu'il répète, Le blanc Pulcinella sonnait de la trompette.
    Contemplations, XXII (lazzi)
  20. L'impassible nature a déjà tout repris.
    Rayons et ombres, XXXIV (nature)