Victor HUGO, auteur cité dans le Littré

HUGO (1802-1885)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HUGO a été choisie.

931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Hernani, ou l'Honneur castillan 39 citations
Les chants du crépuscule 1835 92 citations
Les feuilles d'automne 1831 110 citations
Les orientales 1829 167 citations
Les rayons et les ombres 1841 26 citations
Les voix intérieures 1837 84 citations
Odes et ballades 1822 282 citations
Ruy Blas 1838 21 citations

Quelques citations de Victor HUGO

Voici un tirage aléatoire parmi ses 931 citations dans le Littré.

  1. Je lui dis : vous étiez du beau siècle amoureux ; Sylvain, qu'avez-vous vu, quand vous étiez heureux ?
    Ray. et ombr. la Statue. (sylvain)
  2. Un flot tournoyant.
    Orient. 33 (tournoyant, ante)
  3. Oh ! pour remplir de moi ta rêveuse pensée…
    Crépuscule, 24 (remplir)
  4. Ô vastes cieux ! ô profondeurs sacrées ! Morne sérénité des voûtes azurées !
    les Burgraves, II, 3 (profondeur)
  5. … Vis sans cœur, sans pensée et sans foi ; Vis pour l'or, chose vile, et l'orgueil, chose vaine.
    Voix intér. XIX. (chose)
  6. Malheur au vainqueur sans gloire, Qui doit sa lâche victoire À de hideux nécromants !
  7. Il est, Châteaubriand, de glorieux navires, Qui veulent l'ouragan plutôt que les zéphires.
    Odes, III, 2 (zéphire ou zéphyr)
  8. Et, comme l'oiseau des tempêtes, Tremper tes ailes dans les flots.
    Feuilles d'automne, 10 (tempête)
  9. Brûlons le capitan sous son triple canon.
    Orient. 3 (capitan-pacha)
  10. … mais l'église est sale ; mais les sculptures de François 1er sont emmargouillées de badigeon jaune.
    le Rhin, 1er vol. lett. 3 (emmargouillé, ée)
  11. Ces chants aériens [des oiseaux] sont mes concerts chéris.
    Odes, IV, 3 (aérien, enne)
  12. Je m'ennuie au forum ; je m'ennuie aux arènes.
    Odes, IV, 8 (arène)
  13. Dans de certains cas, l'instruction et la lumière peuvent servir de rallonge au mal.
    les Misérables, 1re part, liv. II, ch. 7 (rallonge)
  14. Quel est cet enfant débile Qu'on porte aux sacrés parvis ?
    Odes, I, 9 (parvis)
  15. Venez tous ! soit qu'au sein des jeux et des alarmes, Votre écu de Milan porte le vert dragon, Le manteau noir d'Agra semé de blanches larmes…
    Odes, IV, 12 (larme)
  16. Un œil noir où luisaient des regards de créole.
    Orient. 33 (créole)
  17. Bientôt je distinguai, confuses et voilées, Deux voix dans cette voix [la voix de l'océan] l'une à l'autre mêlées, De la terre et des mers s'épanchant jusqu'au ciel… Et je les distinguai dans la rumeur profonde, Comme on voit deux courants qui se croisent sous l'onde.
    Feuilles d'automne, 5 (rumeur)
  18. Souvent sa robe diaprée [de la demoiselle, insecte], Souvent son aile est déchirée Aux mille dards des buissons verts.
    Odes, IV, 16 (diapré, ée)
  19. On dirait qu'au milieu de la plaine grondante S'est ouverte soudain la bouche de l'enfer.
  20. Mais pour l'aiglon, fils des orages…
    Odes, I, 1 (aiglon)