Victor HUGO, auteur cité dans le Littré

HUGO (1802-1885)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme HUGO a été choisie.

931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Hernani, ou l'Honneur castillan 39 citations
Les chants du crépuscule 1835 92 citations
Les feuilles d'automne 1831 110 citations
Les orientales 1829 167 citations
Les rayons et les ombres 1841 26 citations
Les voix intérieures 1837 84 citations
Odes et ballades 1822 282 citations
Ruy Blas 1838 21 citations

Quelques citations de Victor HUGO

Voici un tirage aléatoire parmi ses 931 citations dans le Littré.

  1. Si vous n'avez jamais vu d'un œil de colère La valse impure, au vol lascif et circulaire, Effeuiller en courant les femmes et les fleurs.
    Feuill. d'aut. 23 (valse)
  2. Enfants, voici les bœufs qui passent ; Cachez vos rouges tabliers.
    Ball. 13 (tablier [2])
  3. Grand journal, journal à grand format, qui s'occupe de politique et qui paraît tous les jours… Vous ôtez une proie Au feuilleton méchant qui bondissait de joie, Et d'avance poussait des rires infernaux Dans l'antre qu'il se creuse au bas des grands journaux.
    les Voies intérieures, XXII (journal)
  4. … Vis sans cœur, sans pensée et sans foi ; Vis pour l'or, chose vile, et l'orgueil, chose vaine.
    Voix intér. XIX. (chose)
  5. Ces champs qui, l'hiver même, ont d'austères appas.
    Voix intér. XIX. (austère)
  6. … La poussière des cascatelles Seule a mouillé son luth [d'Horace] de myrtes couronné !
    Odes, III, 1 (cascatelle)
  7. Tous laissent quelque chose aux buissons de la route, Les troupeaux leur toison et l'homme sa vertu.
    F. d'aut. 37 (buisson)
  8. Son cœur décuirassé Ouvre aux poignards vengeurs un chemin plus aisé.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (décuirasser)
  9. Vois l'astre chevelu, qui, royal météore…
    Odes, IV, 17 (chevelu, ue)
  10. Alors la masure, où la mousse Sur l'humble chaume a débordé, Montre avec une fierté douce Son vieux mur, de roses brodé.
    Voix intérieures, V (masure)
  11. Sur mon passé rien ne surnage Des vains rêves de mon jeune âge.
    Odes, V, 21 (surnager)
  12. L'incendie, attaquant la frégate amirale, Déroule autour des mâts son ardente spirale.
    Orient. 5 (amiral)
  13. Enchante ment… Voilà l'impie ! Il a bu des faux biens le philtre empoisonneur.
    Odes, IV, 9 (philtre)
  14. Il avait tout terni sous ses mains effrontées ; Les blêmes voluptés, sur sa trace ameutées, Sortaient, pour l'appeler, de leur repaire impur.
    Crépuscule, 13 (blême)
  15. Parmi les fleurs J'entends les gais pinsons et les merles siffleurs.
    Floréal (Châtiments, VII, 14). (merle)
  16. Nous qui sommes, De par Dieu, Gentilshommes De haut lieu.
    Ball. XI (lieu [1])
  17. Goules, dont la lèvre Jamais ne se sèvre Du sang noir des morts !
    Ball. 14 (goule)
  18. Prophète à son jour mortuaire [le poëte], La prison est son sanctuaire, Et l'échafaud est son trépied.
    Odes, I, 1 (mortuaire)
  19. C'est que je voulais, bourreau, Que … Ma dague au pommeau d'agate Eût ta gorge pour fourreau.
    Orientales, 30 (fourreau)
  20. Toujours lui ! lui partout ! ou brûlante ou glacée, Son image [de Napoléon] sans cesse ébranle ma pensée.
    Orient. 40 (lui [1])